Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

j'ai prété 2000€ à une personne qui ne me rembourse pas


Spartacus2010

Messages recommandés

bonjour,

il y a déjà 3 ans j'ai fait un prêt à un proche de 2000€ par chèque et 70 € en especes.

J'ai besoin de récupérer cet argent qui est le mien; il a eu 3 ans pour me rembourser mais il n'a rien fait. Je lui ai demandé il y a quinzaine d'honorer cette dettes. Il m'a envoyé des sms dans lesquelles il s'engage à me "donner les thunes" mais pas de réponses quand je lui rappelle ses absences. J'ai également appris qu'il doit 500 € à d'autres amis et qu'il a un son train de vie sans souci et il se fait passer pour le pauvre alors qu'il a un boulot stable et un statut d'autoentrepreneur en parallèle concernant la photographie. Il s'est toujours vantée d'être au chomage pour en parallèle développer son activité de photographe à l'étranger. Bref,

 

  1. j'ai la preuve de lui avoir fait un chèque de 1200€ (tampis pr les espèces) mais faut il que je lui écrive également un mail pour que s réponse soit plus explicite? les sms suffisent ils?
  2. Ais je une chance de revoir cet argent et qu'elles sont les démarches que je dois faire?
  3. Je ne peux pas moi meme montrer sa solvabilité mais un huissier peut il le faire?
  4. Dois je prendre un avocat?
  5. Quelles ont les preuves supplémentaires que je dois apporter car cette personne est de mauvaise foi et il serait capable de dire que c'est un don et non un prêt,
  6. si mes proches font un écrit dans le sens de la vérité sont ce des preuves supplémentaires?

J'avais préparé à l'époque une reconnaissance de dettes sur papier libre mais j'avais déjà donné le cheque et bien evidemment il est parti sans me signer quoique ce soit...

Je suis pret a entamer une procédure car pour moi c'est une question de principe et qu'il comprenne que l'on ne peut arnaquer les gens, il m'a eu par l'affectif et si d'autres personnes sont également dans mon cas à cause de lui ca me donne encore plus d'énergie.

Merci pour vos conseils car là je ne dors plus du fait de m'etre fait avoir et qu'il fut que justice soit faite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 15
  • Création
  • Dernière réponse
bonjour,

il y a déjà 3 ans j'ai fait un prêt à un proche de 2000€ par chèque et 70 € en especes.

J'ai besoin de récupérer cet argent qui est le mien; il a eu 3 ans pour me rembourser mais il n'a rien fait. Je lui ai demandé il y a quinzaine d'honorer cette dettes. Il m'a envoyé des sms dans lesquelles il s'engage à me "donner les thunes" mais pas de réponses quand je lui rappelle ses absences. J'ai également appris qu'il doit 500 € à d'autres amis et qu'il a un son train de vie sans souci et il se fait passer pour le pauvre alors qu'il a un boulot stable et un statut d'autoentrepreneur en parallèle concernant la photographie. Il s'est toujours vantée d'être au chomage pour en parallèle développer son activité de photographe à l'étranger. Bref,

 

 

  1. j'ai la preuve de lui avoir fait un chèque de 1200€ (tampis pr les espèces) mais faut il que je lui écrive également un mail pour que s réponse soit plus explicite? les sms suffisent ils?
  2. Ais je une chance de revoir cet argent et qu'elles sont les démarches que je dois faire?
  3. Je ne peux pas moi meme montrer sa solvabilité mais un huissier peut il le faire?
  4. Dois je prendre un avocat?
  5. Quelles ont les preuves supplémentaires que je dois apporter car cette personne est de mauvaise foi et il serait capable de dire que c'est un don et non un prêt,
  6. si mes proches font un écrit dans le sens de la vérité sont ce des preuves supplémentaires?

 

J'avais préparé à l'époque une reconnaissance de dettes sur papier libre mais j'avais déjà donné le cheque et bien evidemment il est parti sans me signer quoique ce soit...

Je suis pret a entamer une procédure car pour moi c'est une question de principe et qu'il comprenne que l'on ne peut arnaquer les gens, il m'a eu par l'affectif et si d'autres personnes sont également dans mon cas à cause de lui ca me donne encore plus d'énergie.

Merci pour vos conseils car là je ne dors plus du fait de m'etre fait avoir et qu'il fut que justice soit faite.

 

Sans reconnaissance de dettes je doute que vous ayez gain de cause, meme si vous avec un ss qui precise qu'il va vous donner "des thunes"

Essayer la LRAR avec mise en demeure, vous verrez bien si il tombe dans le panneau

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bjr

Effectivement, sans reconnaissance de dettes, vous ne pouvez jouer que le relationnel ou l'intimidation....

Dans l'état actuel de ce que vous annoncez, vous ne détenez que la preuve que vous lui avez donné 1200€.....

Le SMS peut prouver que quelqu'un reconnait vous devoir de l'argent....mais qui était au clavier.

De plus, il est très facile de pirater un téléphone.

C'est toujours le même débat.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour vos reponses....je me suis trompé dans le titre, c'est nien 1200€au total que je lui ai prété par cheque+ 70€ d especes.

j'avais lu sur le net que pour une somme inférieure à 1500€ on pouvait faire une procédure et qu il faut juste justufier du pret par tout moyens (papier, conversation, talon de cheque...)

que me conseillez vous?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous conseillerais d'essayer de lui faire signer une reconnaissance de dettes !

 

Allez le voir, jouez-la fin !!! essayez de lui faire admettre un remboursement par toutes petites mensualités.

 

Sans ce document, essayez la LRAR, toujours en lui proposant gentiment, suite aux différents chèques, et espèces que vous listerez (ainsi, s'il ne conteste pas, ce sera le commencement d'un début de preuve), de vous régler 50 euros par mois par ex, et en lui disant que sans réponse de sa part, vous serez contraint de passer à des moyens plus coercitifs (restez vague).

 

Sans réponse, vous pouvez saisir la justice. Avec vos preuves de remise, il ne pourrait que dire que vous lui avez fait des libéralités, mais c'est moins facile à affirmer devant un juge.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci Fabermorcar,

concernant la reconnaissance de dette à lui faire signer, je pense que c'est foutu car il m'a appelé hier pour me dire qu'il ne viendra pas comme il me l a écrit cette semaine pour me donner un peu "de thune" donc ca ma mis en colere et il a eu l audace de me hurler dessus.

j'hésitais à lui envoyer un mail pour le forcer à me repondre et donc admettre qu il me doit de l"argent. Est ce judicieux? que dois je écrire pour susciter les bonnes réponses qui seront je l espere des preuves pour la suite avant d'envoyer la LRAR? je dois étoffer mon dossier avant qu il ne rompe tout contact...je suis perdu et je n'ai pas dormi de la nuit face à ma situation. Ca fait du bien de lire des réponses, je me sens moins seul...sachant que cette personne cotoie ma famille et qu'il manipule également ma mère a qui il doit de l'argent mais elle pense tellement que c'est un pauvre petit qu'elle ne dit rien...je me sens trahi de toute part..

 

---------- Message ajouté à 13h22 ---------- Précédent message à 13h19 ----------

 

une précision, cette personne en parallele de son travail a une activité d'indépendant photographe domicilié dans son appart ou il est locataire; il m'a dit ier (je pense qu il ment encore) qu il avait les huissiers au cul et qu'il devait de l'argent à d'autres personnes. Si je met la transcription de notre conversation par mail et qu'il s'avère par la suite que c'est un mensonge (huissier); puis je l'attaquer pour quelquechose? dans le sens où il veut me faire croire qu'il n'est pas solvable?

Aidez moi. merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Judicieux ou pas ? peu importe. De toutes façons, ce ne serait qu'un commencement de preuve. M'étonnerait qu'il vous réponde !!

 

Mais essayez ! au point où vous en êtes...

 

Vous avez heureusement des preuves grâce à ces chèques. Essayez la menace d'avertir l'URSSAF de ses travaux au noir ?

 

Sinon, au tribunal, le juge appréciera, vous n'êtes pas complètement démuni.

Si je met la transcription de notre conversation par mail et qu'il s'avère par la suite que c'est un mensonge (huissier); puis je l'attaquer pour quelquechose? dans le sens où il veut me faire croire qu'il n'est pas solvable?

non, juridiquement, votre idée ne vaut rien. Mais dans la pratique, vous pouvez le faire. ça pourrait le faire réfléchir, et le faire réagir.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

a votre avis, si je lui écrit par mail : tu m'as annoncé hier que tu avais les "huissiers au cul" comme tu dis et que tu dois de l'argent à d'autre personnes, je te propose afin de ne pas accabler ta situation de me renvoyer pr courrier l reconnaissance de dettes mise en PJ. Ce papier expose l'étalement de ta dette envers mois selon tes modalités que tu m'as exposée à savoir me rembourser de 100€ par mois à partir du mois de mars. Rappelle toi quand tu m'avais emprunté 40€ au maroc, tu as mis 4 ans avant de me rembourser et c'est parce que je te les ai demandé plusieurs fois que tu as m'as remboursé. Tu comprendras bien si tu te mets 1 seconde à ma place que cette attitude cavalière n'est pas correcte. Je t'invite donc à me renvoyer signé la reconnaissance de dettes qui étale sur 1 an ton remboursement.Dans le cas contraire, tu comprendras bien que ton refus sera synonyme de mensonge et enclenchera une procédure auprès de....Qu'en pensez vous?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous semblez oublier que vous n'avez pas la preuve d'une dette.....

Un juge appréciera que vous lui avez donné de l'argent....

Prouvez que c'est un prêt....et là ce n'est pas facile dans votre cas.

 

Jouez finement pour tenter de le mettre en faute: reconnaissance de dettes.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous avez raison, je n'ai pas de preuve que c'est un pret et non un don...mon objectif est qu'il m'écrire par mail qu'il a pris conscience que c'est un pret...je dois donc trouver la bonne formulation pour l'inciter à écrire par ces mots que c'est un emprunt qu il a contracté envers moi...

a votre avis comment feriez vous?

Un grand merci pour vos réponses qui m'aide à tenir le coup et à reflechir collégialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

est il usuel de porter plainte pour abus de confiance dans mon cas si aucune des démarches n'aboutit (signature de la reconnaissance de dette et pas de remboursement?)

dois je attendre un certain delais apres mon courrier LRAR qui fera suite a mon mail?

j 'espère que tout ceux qui me lisent puissent etre vigilant dans le futur quand il pretent de l'argent.

merci de vos réponses sur ce point.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous avez raison, je n'ai pas de preuve que c'est un pret et non un don...mon objectif est qu'il m'écrire par mail qu'il a pris conscience que c'est un pret...je dois donc trouver la bonne formulation pour l'inciter à écrire par ces mots que c'est un emprunt qu il a contracté envers moi...

a votre avis comment feriez vous?

Un grand merci pour vos réponses qui m'aide à tenir le coup et à reflechir collégialement.

 

C'est une discussion qu'il y a eu il y a peu de temps ici même .

Une réponse sur internet n'a pas de valeur devant un juge.....

Seul un écrit compte.

On ne peut prouver qui est au clavier.

 

C'est ce que l'on appelle un début de preuve.C'est tout.

 

---------- Message ajouté à 18h42 ---------- Précédent message à 18h36 ----------

 

est il usuel de porter plainte pour abus de confiance dans mon cas si aucune des démarches n'aboutit (signature de la reconnaissance de dette et pas de remboursement?)

dois je attendre un certain delais apres mon courrier LRAR qui fera suite a mon mail?

j 'espère que tout ceux qui me lisent puissent etre vigilant dans le futur quand il pretent de l'argent.

merci de vos réponses sur ce point.

 

Le problème est que pour sa défense, il peut raconter n'importe quoi: don, service rendu, vous qui remboursez une avance, et même travail au noir....

Et vous serez dos à dos: votre parole contre la sienne. Laquelle a plus de valeur? Aucune.

 

 

 

 

Essayuz sur internet en lui disant qu'il vous doit de l'argent, comment faire pour le remboursement et comment le rencontrer......

Ce sera un début sur lequel vous pourrez peut-être vous appuyer pour un recommandé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci Solitrid.

Voici la suite : j'ai reussi a faire venir le type pour qu'on discute "entre adulte"; je lui ai preparé un papier qui explicite comme une reconnaissance de dette déguisé les sommes prétees de ma part et sa proposition de me rembourser par virement bancaire 100€ pr mois.

RESULTAT DES COURSES : le type m'attendait debout en terrasse de café (pas de café à me proposer bien sur) et en 5 seconde il veut me glisser les 100€ et repartir fissa fissa, je refuse de prendre l'argent et je lui fait lire la lettre pour qu'il me dise si il est d'accord. J'ai bien evidemment enregistré la converstion via mon telephone et il me dit fermement : je prends le papier mais je ne le signerai pas; à cela je lui dit : "il est ecrit que tu rembourses comme tu peux"il prend peur et me dit, non je ne signerai pas!, je lui réponds, la fois ou je t'ai fais le cheque, le lendemain je t'ai demandé de signé un papier comme cela et tu as refusés, cela fait 3 ans et demi et tu me confirmes que tu ne vas pas signer !" et il se barre en jetant les 100€ !

le comble...et c'est dingue, c'est qu'il portait autour de son coup une écharpe en laine et soie beige que j'ai tout de suite reconnu....C'était la mienne !!! je l'avais hebergé une époque chez moi....imaginez le bazarre actuel dans ma chambre pour confirmer mon doute! je lui ai envoyé un message en écrivant : cette écharpe que tu portais n'est pas à toi, je vois que tu t'es bien servi dans mes affaires. je t'envoie ce soir par mail, comme tu me l'as demandé par sms ce jour, mes coordonnées bancaires pour que tu effectues les versements de l'emprunt contracté envers moi.

 

QUE DOIS JE FAIRE!!! HELLLLLLLLLLLLLLLP

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Nadiagr24
      Bonjour, 
      Je souhaiterais calculer le montant d'une soulte. 
      Achat en 2015 sous le regime du pacs. 
      Rupture pacs effectuée 
       
      Maison évaluée à 300000 euros 
      Prêt restant :218000
      Apport personnel de 20000 euros 
      Mr a amené 10000 euros 
      Quel serait le montant de la soulte ? 
       
      Merci
    • Par Ungrandmercipourvotreaide
      Bonjour, 
      Mon mari a demandé le divorce pour rupture de la vie commune nous sommes mariés sous le régime de la séparations de biens. Il s'avère que celui-ci m'a fait une reconnaissance de dette en février 2017 qui est mise aux pièces du divorce (qui est un divorce compliqué) je voulais savoir s'il y avait un délai de prescription pour cette reconnaissance dette et me donner éventuellement les textes de lois afférents à cela
      Je vous remercie par avance 
      Ungrandmercipourvotreaide
    • Par Gui02
      Bonjour. Séparé depuis 8 ans, avec une très mauvaise relation. J'ai la garde de ma fille de bientôt 14 ans. Sa mère a décidé depuis juillet 2021 par le biais d'un courrier recommandé de ne communiquer avec moi que par le biais de courrier recommandé a l'exception d'urgence vitale concernant ma fille. Je cherche et ne trouve pas le fondement juridique. En effet se pose le cas de Noël un samedi cette année et donc le décalage du retour chez sa mère au samedi soir en lieu et place du vendredi habituel (alternance entre Noël et Nouvel An depuis la séparation) ce qui n'est pas une urgence vitale. Madame refuse mes appels pour lui signifier l'info et mon courrier donné en mains propres par ma fille. Alors que ma fille lui a dit et que sa mère a répondu aucun problème. Mais elle réclame le fameux courrier recommandé. Des gamineries de cour d'école mais bon ...
      Donc avez vous un texte de loi qui stipule le mode obligatoire de communication entre parents séparés ? 
      En espérant avoir été clair, merci par avance.
    • Par elot
      Bonjour,
      Mon conjoint étranger a déposé une demande de naturalisation dans la cadre de notre mariage. Après deux ans d’attente, nous recevons enfin une convocation de la Préfecture pour un rendez-vous dans 1 mois à une date et une heure très précises. Il nous est demandé de nous y présenter tous les deux, avec pour ma part un "certificat de nationalité française".
      Après renseignements j’apprends que le CNF s’obtient auprès du greffe du tribunal d’instance et que les délais vont de plusieurs mois à plusieurs années. Donc a priori, strictement impossible d’honorer notre RDV à la Préfecture, qui le sait sans doute pertinemment.
      J’aimerais donc savoir :
      -s’il est habituel qu’on demande au conjoint français de produire un CNF, alors que d’après la loi, le passeport et la carte d’identité suffisent à prouver sa nationalité française (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35695/0?idFicheParent=F18713#0 )
      -si en outre il n’est pas abusif que le tribunal, pour établir ma nationalité française, aille jusqu’à demander une copie du titre de séjour de mon conjoint étranger (quel rapport avec ma nationalité ?), en plus d’exiger mon acte de naissance, celui de ma mère, celui de mon père, celui de mon grand-père paternel, celui de ma grand-mère paternelle, notre livret de famille, celui de mes parents, l’acte de mariage de mes parents, l’acte de mariage de mes grands-parents, et notre avis d’imposition...
      J’ai vraiment l’impression que tout est fait pour nous mettre les bâtons dans les roues et me demande si ces exigences ne sont pas complètement abusives.
      Merci d’avance.
       
    • Par Ali75
      [Bonjour,]
      Un ami a quitté le domicile familial locatif après des mois de conflits, il a fait enregistrer une main courante à la gendarmerie pour signifier le contexte qui l'a amené à cette décision. Mais au bout de plusieurs mois, il vient de revenir au domicile contre la volonté de sa femme, avertie par SMS, est-il en faute?
      J'explique sa situation, la garde partagée des enfants est très difficile, cette famille vit en région parisienne où les loyers sont très onéreux. Il a demandé l'hospitalité  à  sa mère car il ne peut pas assumer deux loyers. Il assume en effet le loyer de l'appartement qui abrite sa femme, sans emploi, et  trois enfants (dont deux sont de lui).
      Elle lui a permis de prendre les enfants pendant les vacances mais est absente quand la période scolaire reprend, si bien que les enfants (4ans et 9 ans) ont 1h30 de trajet pour se rendre dans leur établissement scolaire, soit 3h de transport par jour, depuis le domicile de leur grand-mère.
      Quand il lui écrit par mail que les enfants sont très fatigués que ces conditions de vie ne sont pas adaptées à leur jeune âge, elle répond qu'il n'a qu'à prendre un appartement près de l'école et lui reproche de les avoir "trimballé" pendant les vacances, causant leur épuisement.
      Il a fini par se  présenter avec les enfants au domicile familial pour "plaider leur cause", seule sa belle-fille (19 ans) était présente et a refusé d'ouvrir. A force d'arguments, elle a ouvert  et a quitté le domicile en grande colère.
      La maman des enfants n'est pas au domicile, elle semble être en "vacances" dans son pays d'origine, le papa a donc installé ses enfants dans leur chambre et a fait le choix de rester pour assurer leur sécurité.
      Est-il en faute selon la Loi?
      [Merci pour l'aide que vous pourrez m'apporter]
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...