Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Convocation au bureau de police et "maladie mentale"


Simbad

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai reçu hier 12/03/2013, une convocation du bureau de police (hors mon quartier, à l'autre bout de ma ville) pour "affaire me concernant"et m'invitant à m'y rendre le 14/03/2013 à 14H00, j'ai de suite appelé le bureau de police et décliné mon identité, mais vu l'heure tardive (20H00) la personne au téléphone, m'a répondu que les bureaux étaient fermés à cette heure et m'a raccroché au nez sans autre forme de réponse ?

A noter, que le courrier n'était pas affranchi et que la convocation était datée du 11/03/2013 avec comme signature" l'Agent de Police Judiciaire" sans nom...

 

Je suis reconnu malade et déclaré invalide pour une "pathologie mentale" par la CPAM et suivi régulièrement par un CMP (centre medico psychologique), je suis donc très faible et influençable mentalement en plus d'être émotif, à cela s'ajoute également le fait que, je prends un lourd traitement médicamenteux à base de médicaments psychotropes (neuroleptique, anxiolytique, antidépresseurs et somnifères) ayant des troubles du sommeil je suis aussi sujet aux malaises vagaux (perte de connaissance) due à mon état de faiblesse, je ne peux donc pas sortir de chez moi s'en prendre de sérieuses précautions, mes sorties se limitent à mes RV chez les médecins ou pour me ravitailler en nourritures au supermarché de mon quartier.

 

Ma 1ère question : est-il possible que mon entretien se passe à mon domicile ou à défaut qu'un service de police vienne me chercher chez moi pour l'audition puis me raccompagne à mon adresse ?

 

 

Ma deuxième question :j'ai déposé récemment une plainte auprès du Procureur de la République de ma ville suite au refus de mon ex-épouse de me régler ma pension alimentaire (je vis dans la précarité) et je soupçonne cette dernière de vouloir me faire interner en hôpital psychiatrique en me faisant passer comme pour un fou irresponsable pour ne pas avoir à me payer ma pension (elle a déjà essayé de me faire le coup, il y a plusieurs années)...

 

En conclusion, quelles attitudes et précautions dois-je prendre lors de cet entretien, afin de ne pas me laisser avoir, dois-je avertir un avocat ou une tierce personne juridiquement responsable ?

 

Je précise que bien entendu, je vais de nouveau appeler le bureau de police ce matin.

 

Je vous remercie pour vos réponses rapides.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse

Bonsoir,

 

Merci pour vos réponses, j'ai contacté le bureau de police aujourd'hui, la personne que j'ai eu au téléphone, m'a conseillé de voir mon médecin pour lui demander un certificat médical et ensuite, les recontacter pour prendre un nouveau RV, donc affaire à suivre.

 

Merci à tous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir !

Compte tenu de votre état de santé, vous pouvez demander à ce que ce soit les FO qui se déplacent. Contactez votre médecin traitant pour qu'il vous fasse un certificat médical pour confirmer votre fragilité psychologique.

Essayez de trouver quelqu'un pour vous assister le jour du RDV (un infirmier psy du CMP par exemple) peut être présent.

Vous pouvez aussi en discuter avec votre psychiatre du cmp, pour voir si le rdv ne pourrait pas se faire dans leur locaux, pour être sécurisé médicalement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Apparemment ca va etre le cas, le fonctionnaire se deplacera a son domicile. Par contre l entendre dans les locaux du Cmp sera a coup sur refuse.

Je rajouterai que le coup du certificat medical es quand meme legerement abusif. Tous les jours les policiers ou gendarmes se rendent au domicile des personnes lors des "missions" remises pieces, mais les temps changent et le contact se fait plus dans leurs bureaux qu ils ont du mal a quitter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir !

Compte tenu de votre état de santé, vous pouvez demander à ce que ce soit les FO qui se déplacent. Contactez votre médecin traitant pour qu'il vous fasse un certificat médical pour confirmer votre fragilité psychologique.

Essayez de trouver quelqu'un pour vous assister le jour du RDV (un infirmier psy du CMP par exemple) peut être présent.

Vous pouvez aussi en discuter avec votre psychiatre du cmp, pour voir si le rdv ne pourrait pas se faire dans leur locaux, pour être sécurisé médicalement.

 

Cela ne reste qu'une piste à tenter. Bien sur que cela reste au bon vouloir des FO, en fonction de leurs impératifs. mais comme l'intervenant met l'accent sur sa fragilité psychologique qu'il ne nous appartient pas de juger, il lui est possible de tenter cette piste.

Il en existe certainement d'autres !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je voulais juste remercier, les membres du forum qui m'ont apporté les réponses dont, j'avais besoin.

 

Comme expliqué dans mon post précédent, je me suis rendu chez mon médecin traitant, la semaine dernière, afin de me faire établir un certificat médical, comme me l'avait exigée, la fonctionnaire de police qui s'occupe de l'affaire pour laquelle, j'étais convoqué (à savoir, mon divorce), cette même A.P.J, m'a rendu visite ce matin, en compagnie de l'un de ses collègues et l'entretien c'est finalement bien passé, la courtoisie et l'écoute dont a fait preuve cette policière m'ont agréablement surpris, comme quoi des fois, on se fait un monde pour pas grand-chose.

 

Merci encore et bonne soirée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Vous voila donc rassure, il est vrai que les gens sont souvent impressionnes des que ca a trait aux fdo, pourtant c est leur travail que d avoir a faire avec les gens et ca se passe la plupart du temps tres bien.

Une question : l APJ a t elle recupere votre certificat medical avant de venir ou non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Elfy
      [Bonjour,]
      le long de mon terrain il y a un chemin de Carrère emprunter par le propriétaire du terrain au dessus, la mairie m'a que j'en avez la jouissance, ok cela consiste en quoi la jouissance. Autre chose qui doit entretenir ce chemin de Carrère. De grand arbres qu'il faudrait peut être tailler. Merci de votre éclaircissement 
      [Merci de votre aide]
    • Par Logik
      Bonjour,moi j'ai aussi un phobie sociale qui me tétanise au moment de l'examen et je perd tout mes moyens du coup j'ai passé 8 fois en 20 ans pas moyen de l'avoir et surtout que mes 2 passages ya quelques mois de ça,attention je conduis une voiture sans permis depuis plus de 8 ans et jamais eu d'accident!vous vous imaginez bien que si j'arrive a conduire une voiture sans permis je suis bien capable aussi de conduire une voiture normale?en sachant bien que j'ai fait plus de 500 heures de conduite avec les autos ecole pendant 20ans!nous sommes des friandises pour les autos ecole,ils adorent dépouiller des personnes comme nous!quand je vois des personnes âgées et handicapés conduir j'ai honte de moi! j'estime qu"ont devrait trouver une solution pour les gens qui ont des phobies qui les empêche leurs passage des examens de conduite,il suffit de voir des vidéos sur les phobies sociales pour comprendre!j'ai dépenser quand même plus de dix mille euros,les autos ecole devrait savoir et en parler aux inspecteurs concernant les élèves qui ont des problèmes de phobie,il faut absolument trouver une solution pour les jeunes qui auront les mêmes problèmes dans l'avenir,même dans les écoles college ils devraient s'occuper des jeunes qui ont se problème pour les aider à lutter contre leurs phobies 
    • Par yaan
      Bonjour , 
      Pourriez vous aider   concernant la nationalité .   
       
      j'ai reçu un refu  pour mes parents  qui sont refugié. entré en france à lage de retraite. epuis j'ai fait un recours herarchique  et j'ai reçu une decison de d'ajournement  
      je  suis nationalité française.
      est ce qu'il est mieux de contester cette decison  devant le trinual administratif ou attendre  2 ans .
       
       
       
       
    • Par Plaquette
      Bonjour j ai une question s il vous plait.Mon enfant a assisté a une bagarre entre 2 eleves dans un parc a proximite du college.Il a voulu separer la bagarre quand un des eleves a eu mal et a commencé a crier.L autre eleve a continuer a donner des coups et mon fils a mi une tarte pour le calmer.Consequence mon enfant et l eleve qui a ramasser le plus de coups sont mis en mesure conservatoire jusqu a decision du college et l eleve qui a mi le + de coups n a aucune sanction.Le college a t il le droit de mettre des sanctions pour une bagarre qui s est passé en dehors du college.
    • Par Masiero
      Bonjour
      Le vigile de service d'une ambassade à Paris est-il légitime et fondé à m'interdire, depuis la rue, de photographie le bas relief qui figure sur la façade de l'ambassade, donc à l'extérieur des murs de celle-ci, œuvre qu'on peut même toucher depuis le trottoir ?
      Je soutiens que je suis encore en France dans la rue qui passe devant cette ambassade et que ce bas relief aussi car il n'est pas à l'intérieur de l'ambassade mais à l'extérieur de celle-ci, le mur de ce bâtiment étant limitrophe du trottoir de cette rue, le vigil m'ayant soutenu pour sa part que le territoire de cette ambassade commence en fait aux barrières de sécurité posées devant la bâtiment, et pas à la porte de celui-ci.
      Je passe les problématiques de droits d'auteurs et autres, sur ce sujet précis. 
      En d'autres termes et pour reformuler :  A/ ce bas-relief est il en France Oui ou Non, au-delà de cela B/ qu'est-ce qui pourrait m'interdire de le photographier depuis la rue, à 5 ou 6 mètres de celui-ci si je garde cette photo privée ?
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...