Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Les descriminations sexuelles en entreprise


Messages recommandés

  • Moderateurs

Bonjour,

 

Alors que la journée internationale des droits de la femme est à peine passée, la Veille Juridique par Net-iris évoque la sempiternelle question des discriminations liées au sexe dans l'entreprise en France.

 

Au-delà des motifs, dont nous pourrions discuter ici pendant des années avec plus ou moins de bonne foi, je voudrais aborder ici la question de la lutte contre ces discriminations.

 

En effet, il n'est pas nouveau que le dispositif législatif d'interdiction de telles discriminations existe. La question qui se pose est donc plutôt de savoir comment rendre ce dispositif efficient. C'est donc la question que je vous pose ici.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

Comment le rendre efficient ?

 

Il y a bien les amendes ou pénalités....

Mais on sait comment cela a se terminer : des avertissements,.... suivis de périodes de mise à l'épreuve,.... puis des discussions sans fin sur les règles de mesure des critères, sur les cas particuliers,...

Tout cela pour les entreprises qui n'auront pas la "chance" de passer au travers des mailles...

 

En fait, le seul moyen efficace, je pense, serait que les médias s'emparent du sujet, et mettent leurs chiffres sur la place publique.

Une partie des citoyens réagiront en délaissant leurs produits/services.

 

Les médias pourront aussi citer les entreprises qui continuent à acheter des produits/services de sociétés qui ne "jouent pas le jeu"...

 

 

Cieon :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la discrimination liée au sexe dans l'entreprise est un sujet tellement complexe

 

je suis une femme, DRH et je suis effarée de voir un certain nombre de comportement de mes collègues :

ce ne sont que des exemples, mais qui je pense démontre une vision de la place de la femme dans la société qui n'a que peu évolué

1- combien ne négocient rien , en terme de salaire, avantages, etc . le grand classique au moment des augmentations (je suis en plein dedans) : les hommes parlent de leur salaire à leur manager, demande un % d'augmentation, quand les femmes mettent juste en avant ce qu'elles ont fait (sans le marketer) et espère que leur manager en tiendra compte

ensuite, quand on annonce finalement le % d'augmentation, ces messieurs ralents, se plaignent, quand ces dames remercient , en avouant parfois un peu de déception .... c'est assez navrant !

et pourtant je suis dans une entreprise où les grilles de salaires ont assez peu d'écart (si l'on tient compte de l'ancienneté, car je suis dans une entreprise avec de vieux bonhommes qui a renouvelé son papy boom par des jeunes femmes trentenaires, donc oui, il y a des écarts liés uniquement à l'expérience)

 

2- ces femmes, parlons en , trouve encore normal de gagner moins que leur conjoint (autour de moi, mes copines, etc ) : mais tu comprends, c'est moi qui m'occupe des enfants .... je suis moins disponibles (je pense que cela change avec les -30 ans)

3- elles trouvent normal aussi que l'entreprise ne les embauchent pas car - 30 ans sans enfants ...... (en recrutement, une candidate me l'a dit : je sais j'ai un handicap, j'ai 30 ans et pas encore d'enfants)

 

J'ai la chance de travailler dans une entreprise plutot feminine, avec un PDG qui respectent ses collaborateurs (tout n'est pas rose, on a aussi des petits chefs, des sales cons, comme partout) mais c'est une entreprise où l'on ne fait aucune différence lors du recrutement, on ne retient que les compétences (et si je vous disais que régulièrement, on me demande de masculiniser les équipes ...... pour essayer la parité , notamment au niveau du management )

 

je suis pas chez les bisounours, mais dans une entreprise qui a compris où se situait son intéret, et en tant que DRH, je me bats tous les jours pour faire respecter les droits de tous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet, il n'est pas nouveau que le dispositif législatif d'interdiction de telles discriminations existe. La question qui se pose est donc plutôt de savoir comment rendre ce dispositif efficient. C'est donc la question que je vous pose ici.

 

Bonjour

 

on le sait depuis longtemps, voir toujour, il n'y a que la sanction qui puisse inverser le problème

mais le vrai problème est le manque de moyen humain pour les appliquer

 

sur le fond par contre une chose est évidente, hommes ou femmes on tire TOUS les salaires vers le bas et ce depuis au moins 20 ans

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

........ 1- combien ne négocient rien , en terme de salaire, avantages, etc ......
Bonjour,

En Espagne, j'avais repéré une jeune femme lors d'une présentation du plan moyen terme d'une usine.

Sa présentation et ses réponses aux questions démontraient un esprit vif et professionnel.

J'ai réussi à obtenir de son boss que je puisse lui faire une proposition...

Et elle était OK sur le principe de la proposition d'une expérience dans un autre secteur de la Finance.

J'ai alors vu avec la DRH comment procéder... or elle gagnait le TIERS de mes gens de niveau comparable.

J'ai pu faire réajuster son salaire (payé en partie sur les "surplus" de budget de la DRH) sur 4 ans.

Mais si je n'avais pas réagit, elle serait passée quasiment au même salaire, sans rien demander.

Ce qu'elle voyait, c'était l'opportunité de progresser dans un secteur nouveau pour elle. Et cela lui allait !

 

Ciron :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mais ca c'est en espagne
Non, les femmes latines négocient peu : il me semble que c'est un peu la même chose au Portugal, en Italie et en France provinciale ou non.

Je parle de la mentalité, pas du niveau des salaires , bien entendu.

Par contraste, les femmes en UK, en Hollande et au Danemark, par exemple, se considèrent plus naturellement à parité avec les hommes. Et elles le font savoir dans les discussions de promotion ou de rémunération.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, les femmes latines négocient peu : il me semble que c'est un peu la même chose au Portugal, en Italie et en France provinciale ou non.

Je parle de la mentalité, pas du niveau des salaires , bien entendu.

Par contraste, les femmes en UK, en Hollande et au Danemark, par exemple, se considèrent plus naturellement à parité avec les hommes. Et elles le font savoir dans les discussions de promotion ou de rémunération.

 

Oui je suis d'accord avec vous. Je suis dans le seul secteur où la discrimination homme femme au niveau salarial n'existe pas : le secteur public avec concours ( anonyme) statut qui est le même pour tous et salaires identiques pour tous ( en fonction de l'échelon uniquement). Bref, le bonheur.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...