Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Nounou en maladie pour accident de travail prolongé


yuting

Messages recommandés

Bonjour à tous,

La première nounou de notre enfant a eu un accident de travail le 31/01 et a donc démarré son arrêt suite à cet accident le 01/02 pour une semaine (au 08/02). Nous avons décidé de changer de nounou car celle qui s'était occupée de notre fille a accepté de l'acceuillir, en plus de cela, ma fille se sent mieux chez elle. Nous avons donc avisé la première nounou le 08/02 en passant chez elle signer son papier pour la sécu et avons également appris qu'elle prolongerait sa maladie d'une semaine de plus (au 16/02). Elle nous a dit de lui faire un courrier de licenciement à la fin de son arrêt maladie mais nous avons fait partir le courrier recommandé le 11/02 qu'elle a reçu le 12/12. Normalement le préavis doit démarrer le lendemain de la preuve du recommandé mais comme elle était en arrêt pour accident de travail, cette lettre aura-t-elle une valeur pour faire démarrer le préavis le jour de sa reprise de travail inconnu à ce moment-là? Nous sommes vraiment embêtés car elle avait encore prolongé d'une semaine de pplus (au 23/02) et nous avons pensé que le préavis a été reporté au 25/02 et qu'il se terminerait le 09/03 alors qu'on a reçu la notification de la fin de son arrêt le 26/02 dans notre boîte aux lettres. Elle nous a demandé de faire partir un autre recommandé parce que ma première lettre ne comptait plus pendant qu'elle était en arrêt maladie. J'ai donc fait partir une 2ème lettre recommandée qu'elle a reçu le 01/03.... Elle m'a dit que son préavis démarréait le 02/03 au lieu du 25/03 vu qu'elle a reçu ma 2ème lettre le 01/03. Pour mon mari, ma 1ère lettre recommandait a fait démarrer le préavis le jour de sa reprise de travail. Alors, vous pouvez me dire qui a raison? Merci infiniement pour toutes vos réponses,

 

Bien cdlt,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse

selon moi - votre "nounou" a presque raison...

1° - Vous ne pouviez la licencier pendant son arrêt en rapport avec un accident de travail

2° -Votre lettre du 11/02 est sans objet puisqu'elle était toujours en arrêt - Il n'est pas possible de considérer que la date d'effet de cette lettre pouvait être le jour de la reprise.

3° - Suite à l'envoi d'une seconde lettre (d'un commun accord) , le préavis commence le 1er Mars non le 2 - et se termine le 15 Mars au soir (si -d'1 an d'ancienneté )

Rupture du contrat de travail de l'assistante maternelle employée par un particulier - Service-public.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...