Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

La retraite complémentaire


Aluyetanet

Messages recommandés

Bonjour

 

A la création des caisses il s'agissait pour l'employeur de récompenser le "bon" personnel.

 

Peu à peu, avec l'obligation ce régime qui était purement assurantiel est devenu régime de solidarité.

 

Aussi différentes questions se posent maintenant pour l'équilibre des régimes. En tenant compte que ces caisses ont fait une forme de dumping (points doublés sans contrepartie en cas d'augmentation de taux de cotisations, rachat à moitié prix des points pour les cadres supérieurs, etc...)

 

Ne pensez vous pas qu'un régime devenu ainsi de solidarité ne peut plus s'accommoder de la notion d'assurance (je paie donc j'ai droit) à moins que l'on ne tienne compte que des points acquis par cotisation.

 

Des retraites complémentaires exorbitantes il y en a beaucoup plus que l'on ne pense.

 

Ne serait-il pas envisageable de créer un seuil de revenus (tous confondus)au delà

duquel la retraite complémentaire ne serait plus versée. Par exemple à une époque j'avais calculé que si l'on écrétait les seules retraites à 3 fois le smic, on pouvait verser à chaque retraité au moins le smic.

 

Quant à la gestion!... je me souviens d'un président de conseil d'administration qui lors de l'approbation des comptes a demandé "s'agit-il d'anciens, de nouveaux francs ou d'euros..."

 

Qu'en pensez vous?

 

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Je pense qu'il ne devrait y avoir qu'un seul régime de retraite complémentaire.

 

Il devrait être accessible tous si la branche ou l'entreprise y adhère.

Il devrait être accessible facultativement pour les individus se trouvant dans une branche/entreprise qui n'y adhère pas.

 

Et il devrait s'appliquer à TOUS, privé ET public. Du stagiaire au sénateur !

 

Il devrait être obligatoire (et en grosse partie à charge des employeurs) pour les très petits salaires.

 

Il devrait être limité à un certain montant de rémunération (et donc de retraite).

Au-delà, chacun devrait être libre de choisir comment assurer un complément de retraite (ou bien non).

 

Ciron :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...