Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Partie communues - qu'elles sont les régles lorsque l'on est locataire


gégé78

Messages recommandés

Bonjour,

Je loue un appartement dans une résidence sortie de terre il y a trois ans. Mis à part un manque d'entretien des parties communes,( j'entends par la qu'il y à quelques petites dégradations mais rien de méchant), l’éclairage des parties communes de mon étage, commandé par une cellule de détection de mouvement, ne fonctionne plus depuis au moins un an. La cellule ne fonctionnant plus l'éclairage et allumé 24H24 depuis un an, sans que le bailleur ou le syndic ne fasse quoi que se soit. J'en suis à plusieurs messages en un an, ou l'on m'assure de transférer au syndic, pour réparation, mais rien n'est fait. Je m'inquiéte d'autant plus que les charges d'électricité sur les parties communes durant cette période va exploser, et ce sont les locataires qui règlerons la note, alors que j'ai averti le bailleur à plusieurs reprise.

Quelles sont les règles en matière d'entretien des parties communes, lorsque l'on est locataire?

Quelle recours pour ne pas payer la facture à venir, qui sera forcément reporté sur les charges des locataire, alors que le bailleur était au courant du problème?

Merci par avance pour les réponses.

Gégé

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

à priori vous ne pouvez rien faire de plus. Vous avez averti du probleme maintenant il faut peut etre engager des travaux pour réparer qui doivent peut etre etre validé en assemblée générale des copropriétaires.

 

La vous ne semblez pas satisfait parce l'ampoule fonctionne tout le temps... Je ne suis pas sure que le cout soit si important d'une part et d'autre part au moins vous avez de la lumiere. ça serait autrement problematique s'il n'y avait aucun eclairage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui j'entends bien, mais je ne pense pas que le changement ou la réparation de la ou des cellules de détection de mouvement, est une incidence sur la validation par l'ASC qui dure depuis un an.

De plus vu comme vous le voyez, évidement, nous avons de la lumière, le contraire serait plus embêtant, mais de cette non réparation en découle une facture d'électricité pour ces partie communes, qui risque de peser lourd...

On serait dans le cas d'une grosse réparation, du type gros oeuvre, je comprendrais le temps d'attente, la il s'agit d'un problème, qui à une incidence direct sur les frais de consommation qui seront imputés aux locataire

 

Merci pour votre réponse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

faites une LRAR a votre proprietaire, en lui rappelant que cette panne dure depuis un an et qu'il a OBLIGATION de vous fournir des equipements en BON ETAT et qu'en ne faisant rien alors qu'il a ete avisé en temps et en heure, sa responsabilité est engagée

et precisez bien qu'en cas de surconsommation electrique, vous refuserez de payer le surcout dans vos charges...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...