Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Remplacement d'un collègue


Invité Atsurō

Messages recommandés

Invité Atsurō

bonjour à vous,

je travaille dans un Etablissement scolaire privé catholique en CDI et à temps partiel.

 

Un collègue a moi sera en maladie 3 semaines.

 

On risque de me demander de le remplacer et du coup d'effectuer des heures en plus et des horaires différents.

 

Ma question (qui peut paraitre stupide je l'avoue) :

suis obligée d'accepter ce remplacement ?

 

je n'ai pas envie de le faire, c'est pour cela que je vous pose la question.

 

merci à vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

bonjour, je ne connais pas la convention collective dans un établissement privé.

En temps partiel, on parle plus souvent d'heures complémentaires que d'heures supplémentaires.

 

  • les limites dans lesquelles des heures complémentaires peuvent être demandées au salarié doivent être mentionnées dans le contrat ;
  • le nombre d’heures complémentaires accomplies par un salarié à temps partiel au cours d’une même semaine ou d’un même mois ou sur la période prévue par un accord collectif conclu sur le fondement de l’article L. 3122-2 du Code du travail (sur ces accords, voir précisions ci-dessus) ne peut être supérieur au dixième de la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail prévue dans son contrat calculée, le cas échéant, sur la période prévue par un accord collectif conclu sur le fondement de l’article L. 3122-2 précité.

Le contrat de travail à temps partiel

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Atsurō

bonjour,

merci de vos réponses.

 

Alors tout d'abord c'est l'OGEC qui gère les salariés donc je ne fais pas partie de l'Etat.

 

pour mon contrat, j'avais eu un premier contrat de travail à temps partiel à durée déterminée de 2007 à 2008 et il s'agissait d' un contra CAE qui a été renouvellé la deuxième année (2 ans en tout) et ensuite quand on m'a pris en CDI, d'une part on m'a baissé mes horaires de travail (de 23 h on m'a passé à 19 par semaine) et pas de contrat signé.

 

Là, changement de direction et depuis le mois de décembre on m'a passé à 24 h par semaine, on m'a fait un avenant au contrat de travail qui stipule mon changement d'horaire et précise le nombre d'heures mensuel sans rentrer dans le détail.

et le montant du nouveau salaire.

 

C'est tout ce qu'il y a.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne vous suis pas trop. Vous nous dites ne pas avoir de contrat, puis ensuite qu'on vous fait un avenant, c'est pas logique.

 

Je crois comprendre qu'en fait il ne vous ont pas fait de contrat après le premier CDD en CAE (1 an renouvelable et renouvelé) mais qu'ils vous ont baissé vos heures, c'est ça? En fait, l'erreur est là: ils auraient du vous faire un contrat, en CDi et à temps partiel. On pourrait les attaquer sur ce point mais je suppose que ce n'est pas le but recherché puisque vous ne voulez pas faire plus d'heure.

 

Puis la nouvelle direction se rendant compte de la situation, vous fait un contrat (non, un avenant) pour 24h semaine. Ils auraient carrément du faire un contrat, car il ne peuvent se reporter sur le premier CDD. A temps partiel, il vous faut un contrat écrit, c'est obligatoire.

 

Si la situation vous convient avec 24h, profitez de leurs erreurs pour refuser les heures de votre collègue (demandez quand même un contrat en bonne et due forme). Légalement, si je calcule bien, si tout avait été fait dans les règles, ils pouvaient vous demander de faire jusqu'à 2h40 de plus par semaine.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Atsurō
Je ne vous suis pas trop. Vous nous dites ne pas avoir de contrat, puis ensuite qu'on vous fait un avenant, c'est pas logique.

 

Je crois comprendre qu'en fait il ne vous ont pas fait de contrat après le premier CDD en CAE (1 an renouvelable et renouvelé) mais qu'ils vous ont baissé vos heures, c'est ça? En fait, l'erreur est là: ils auraient du vous faire un contrat, en CDi et à temps partiel. On pourrait les attaquer sur ce point mais je suppose que ce n'est pas le but recherché puisque vous ne voulez pas faire plus d'heure.

 

Puis la nouvelle direction se rendant compte de la situation, vous fait un contrat (non, un avenant) pour 24h semaine. Ils auraient carrément du faire un contrat, car il ne peuvent se reporter sur le premier CDD. A temps partiel, il vous faut un contrat écrit, c'est obligatoire.

 

Si la situation vous convient avec 24h, profitez de leurs erreurs pour refuser les heures de votre collègue (demandez quand même un contrat en bonne et due forme). Légalement, si je calcule bien, si tout avait été fait dans les règles, ils pouvaient vous demander de faire jusqu'à 2h40 de plus par semaine.

 

Merci à vous, c'est tout à fait ça, vous avez compris la situation.

Quand on m'a baissé les heures en me passant en CDI, je n'ai pas signé de contrat à ce moment là.

et là depuis décembre dernier la nouvelle direction m'a fait un avenant vu que je souhaitais avoir autant d'heures qu'avant et qu'elle a accepté de m'en donner davantage.

 

Il n'y a pas longtemps, elle m'a proposé 2 h de plus par semaine pour remplacer une collègue malade une semaine et j'ai fait son boulot (alors qu'elle a 6 h pour le faire) en plus du mien (que je négligeais bien sûr, je ne suis pas un robot), je fais du ménage en plus ,ce n'est pas un poste de tout repos.

Et là, un autre collègue sera en maladie pour une opération au minimum 3 semaines, donc faire en 2 h le boulot de 6, ça s'appelle prendre les gens pour des imbéciles et qui plus est, physiquement je ne tiendrai pas je le sais (car j'ai des soucis physiques). donc je veux refuser pour ces raisons.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien, je crois que la meilleure chose à faire, c'est de les refuser en leur expliquant exactement ce que vous venez d'écrire: physiquement vous ne tiendrez pas (citer justement le précédent remplacement et vos problèmes physiques), ils doivent pouvoir l'entendre (ils n'ont surement pas envie que vous vous retrouviez en arrêt pendant l'absence de votre collègue). Ils n'ont qu'à prendre une remplaçante, il y a plein de monde au chomage...

 

J'ai déjà fait le ménage dans un collège (en remplacement pendant 3 semaines justement) et je suis d'accord avec vous, physiquement c'est dur. Mais la direction en était consciente et à l'écoute de ses salariés, ayant proposé plusieurs aménagements en fonction du cas de chacun. Je vous souhaite que la votre soit aussi compréhensive. Si ce n'est pas le cas, revenez-nous voir (sur le même post), nous vous aiderons autant que possible mais pour l'instant, privilégiez le dialogue, les écoles catho n'aiment pas trop passer aux prud'hommes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Atsurō

merci beaucoup, je ferai cela alors.

surtout que je pense que la direction est au courant de mes précédents arrêts maladie et connait mes soucis posturaux.

 

je n'ai pas envie non plus de conflits et préfère le dialogue, dans la mesure où il est possible bien entendu.

 

je vous souhaite un bon week-end, je vous tiendrai au courant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Atsurō

je reviens vers vous pour une précision, vu qu'on risque de me proposer ce remplacement dès lundi prochain.

 

Suis je obligée de me justifier ?

je veux dire par là, que je peux dire que "non" car je n'ai pas envie de faire ce remplacement.

j'ai aussi le droit d'avoir une vie, des activités que je ne peux pas annuler, je ne suis pas mariée à l'entreprise non plus...

 

qu'en pensez vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...