Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Agression sur le trajet travail/maison


kennyleus

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous !

 

Voilà mon "petit" souci : je suis salariée à temps partiel (20h/semaine) dans une grande enseigne de restauration rapide (job étudiant) où j'occupe le poste de responsable/première équipière. Je suis donc amenée à rester tard pour fermer le magasin, clôturer la caisse... Sur le papier, je suis censée terminer mon service à 23h30, mais il arrive beaucoup plus fréquemment (voire à chaque fois) que je termine plus tard, aux alentours de minuit. A cette heure, plus de transports en commun pour me ramener chez moi. Je faisais donc le chemin à pieds, environ 30minutes, jusqu'à il y a 3 semaines où il m'est arrivée une mésaventure dont je me serais bien passée.

Un homme m'a suivie sur une grande partie du chemin et à tenter de m'attirer dans une allée en m'agrippant par le bras et en essayant de me faire tomber (sans rentrer dans les détails, il m'avait arrêtée quelques centaines de mètres avant en feignant être perdu, puis il est allé se cacher à deux pas de chez moi, ce qui est le plus inquiétant comme s'il savait où j'habite...).

Bref, le lendemain j'en informe le manager qui me demande faire un courrier au franchisé en lui demandant de bien vouloir, dans son infinie bonté, me rembourser le taxi les soirs où je ferme. Sans réponse de sa part, je pensais que l'affaire était conclue : j'ai pris 13 euros 2 semaines de suite en les faisant figurer dans les dépenses du magasin et en ramenant la facture.

A ma grande surprise, l'assistant manager m'a informée que le franchisé était contre, que je n'avais qu'à finir à l'heure pour prendre mon bus, et que, compte tenu du fait qu'il remboursait déjà 50% de l'abonnement de bus, il n'avait pas en plus à me payer le taxi. Et la meilleure : je dois rembourser les 26 euros au total que j'ai pris !

 

Je pensais que l'employeur était tenu de s'assurer que ses employés rentrent sans encombre chez eux... Est ce que je peux l'obliger à me payer le taxi, ou bien exercer mon droit de retrait compte tenu du fait que je me "sens" en danger de rentrer chez moi à des heures tardives (oui parce que le bus ne prends pas non plus devant mon lieu de travail et ne me dépose pas juste devant ma porte) et ne plus faire de fermetures ?

 

Merci pour vos réponses

 

Léa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

A la lecture de votre post je m'attendais à une mesure de votre employeur à votre encontre bien plus dommageable.

Vous n'avez pas à puiser dans la caisse sans accord de votre employeur, même en présentant une facture de transport, la sanction aurait pu être beaucoup plus radicale.

 

Pour vos horaires vous devez faire préciser ce point, car non seulement vous perdez le bénéfice des transports en commun, mais vous risquez de ne pas être couverte en cas d'accident de trajet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon employeur ne mettra jamais en route une procédure de licenciement, trop la flemme et trop cher (il préfère faire signer une lettre de démission de force, c'est plus rapide et plus économique)... Mais le respect du code du travail par mon employeur n'est pas le sujet ici ! quoique j'en aurai des pas mal à raconter...ah ! la restauration rapide ou comment exploiter la naïveté de ses jeunes employés !

Bref ! j'ai fait comme ça car je n'avais pas de réponse concernant mon courrier, malgré mes demandes répétées à mon manager. Et après plus de 5 ans dans ce magasin, je pensais qu'un climat de confiance et de respect mutuel avait pu s'instaurer.

 

Pour ce qui est des horaires, la convention collective de la restauration rapide nous oblige à faire 10% d'heures complémentaires par mois, si je ne me trompe pas, sans que l'employeur ai besoin de nous prévenir. Donc je pense que je suis couverte lorsque je termine plus tard, surtout que je en ferme qu'un seul soir par semaine et que les autres jours je termine bien à l'heure à chaque fois. Après, une autre solution s'offre à moi : refuser les commandes et fermer le magasin plus tôt pour finir à l'heure.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris je dois privilégier mes horaires de planification plutôt que les horaires d'ouverture du magasin. En fermant 1/4 d'heure plus tôt et en courant un peu je peux avoir le dernier bus. Je pensais bien faire en prenant même les commandes qui arrivaient tard, que de toute façon j'étais couverte en cas de pépin quelque soit l'heure à laquelle je finissais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si votre fin de service est prévu à 23h30, vous partez à 24h00, et que vous avez un accident de trajet à 0h15, que fera votre patron il confirmera ou pas ce départ retardé ?

 

Je comprends malgré tout la particularité de votre profession où il est difficile d'imposer à la clientèle un départ en cours de repas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous ne faisons pas de service en salle, nous ne fonctionnons qu'en vente à emporter et en livraison. Je n'aurai personne à mettre dehors si je ferme plus tôt, juste à refuser les commandes.

 

Pour ce qui est de savoir si j'ai fini mon service en retard si jamais il m'arrive quelque chose en rentrant chez moi, et bien je ne pourrai pas "mentir" vu que nous pointons en début et en fin de service. A moins que le pointage soit modifié ultérieurement, où là aussi ça apparait dans le fichier informatique.

 

Juste une dernière question que je me pose : dans quelle mesure l'employeur doit s'assurer que ses employés rentrent chez eux dans de bonnes conditions ?

 

Merci pour votre conseil et votre réponse ultra rapide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Juste une dernière question que je me pose : dans quelle mesure l'employeur doit s'assurer que ses employés rentrent chez eux dans de bonnes conditions ?

 

 

A partir du moment où vous quittez le lieu de travail et que vous n'êtes plus en temps de travail, l'employeur n'endosse pas la responsabilité de votre sécurité. Vous n'êtes plus sous sa subordination, il est donc libéré de ses obligations en la matière.

 

Sa responsabilité pourrait éventuellement être recherchée par exemple pour un salarié ivre qu'il laisserait prendre le volant, mais pas dans votre cas.

 

Vous l'aurez donc compris, il n'a aucune obligation de prendre en charge le taxi.

 

De votre côté, comme il vous a été suggéré, vous devez imposer le respect de vos horaires.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...