Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Dans une impasse, racket et menaces


KevAnderson

Messages recommandés

Bonjour, bonsoir,

Je vie un cauchemars, je me suis procurer de la drogue douce il y a 2 mois.En sortant du hall avec mon stup, la BAC, police en civil, m'interpelle et me demande de sortir se que j'avais.

Je m’exécute, ils m'accompagne au commissariat, procédure standard, il me dise de d'écrire quelqu'un, et de d'écrire comment l'action c'est déroulé, je leur explique sans détails, et ils interviennent dans le hall en question quelque heures après, et font embarqué tout les jeunes sur place.

Hier, je suis retourné dans le hall en question, afin de fumé comme c'était le week-end, et un des dealers me dis qu'il es passez en jugement, me force a lui donné ma pièce d'identité et me dis que mon nom a était cité lors de son jugement. Il m'a menacé en me disant qu'il s'avait ou je vie, qu'il avait donc pris un avocat a 3000€, et que je devais lui en donné 1500€.

Il passera directement chez moi pour récupéré l'argent.

J'ai vraiment peur, je n'est aucune idée de se que je dois faire.

Si je vais au commissariat en leurs disant que je suis retourné dans le hall, j'ai peur que sa me retombe dessus, j'ai peur que les dealers s'attaque à moi ou ma famille, et ma famille ne sont pas aux courant de sa.

Aidez moi, que dois-je faire dans cette situation ?

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 32
  • Création
  • Dernière réponse

bonjour,

 

malheureusement pour vous, les dealers du hall ayant votre nom et votre adresse, la seule solution me paraît être "j'assume et j'avoue à mes parents"... c'est quand même chez eux que votre dealer va débarquer, peut-être même accompagné, autant qu'ils sachent à quoi s'attendre plutôt que d'avoir la surprise...

 

que vous soyez mineur ou majeur ne changera pas grand-chose (à part dans les relations avec le commissariat), vos parents seront de toutes façons au courant dans un avenir (très ?) proche, il est urgent de vous réveiller et d'assumer !

 

si par hasard vous avez la somme demandée, soyez certain que si vous la donnez il y aura toujours une bonne raison pour vous en réclamer plus en continuant de menacer votre famille... si ça a marché une fois pas de raison que ça s'arrête, hein ;)

 

 

 

PS : grillée par Vignemale ! ça m'apprendra à faire des phrases ! :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces réponses, je vie chez ma Grand-mère, je vois ma mère tout les jours, et je n'habite pas dans le hall en question, je suis dans une résidence à coté, je vais en parlé avec ma mère, et retourné au commissariat, malgré le fait qu'il m'avait dis que mon nom ne serai en aucun cas cité, je suis réellement déçu, et je vais assumé malgré tout, je suis majeur, et ma mère est au courant que je fume, elle n'approuve pas, et je pense que la sa me tend un peu la main pour arrêté de fumé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au final, rendre "Service" à la Police National peut parfois se retourné contre nous.

rendre service???

 

comme vous y allez

c'est un délit que vous avez commis

depuis combien de temps ces substances sont licites?

 

par contre je vous félicite car vous assumez

 

courage;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est sincèrement tout ce que je vous souhaite, que tout rentre dans l'ordre le plus vite possible et que vous puissiez arrêter ces substances !

 

quand à savoir pourquoi votre nom a été mentionné, à part poser la question au commissariat, je ne vois pas trop quoi vous dire de plus...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

de rien ;)

 

je viens de penser à un "détail" : quand vous poserez la question au commissariat pour la mention de votre nom pendant le procès, posez-la "gentiment" !

 

en effet, votre nom n'a peut-être pas été cité, rien ne dit que votre revendeur n'y soit pas allé au bluff pour savoir qui, dans ses clients, avait pu le dénoncer... et dans ce cas, vous avez mordu à l'hameçon !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous êtes certain qu'il n'a pas posé la même question de la même façon à ses autres clients ? et s'il ne l'a pas fait, êtes-vous certain que personne ne lui a dit vous avoir vu être embarqué par la BAC en sortant du hall ?

c'est un peu tard

le dealer a la pièce d'identité de notre internaute

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est un peu tard

le dealer a la pièce d'identité de notre internaute

 

tout-à-fait, mais je répondais dans le sens que le dealer bluffait peut-être en disant "ton nom a été cité pendant le procès" et que c'est peut-être la réaction de KevAnderson à ce moment-là qui lui a fait comprendre d'où venait la fuite... le nom de KevAnderson a pu être révélé pendant le procès comme il a pu ne pas l'être... selon les éléments évoqués pendant le procès le dealer a pu comprendre qu'il avait été "donné" et a cherché qui était le donneur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tout-à-fait, mais je répondais dans le sens que le dealer bluffait peut-être en disant "ton nom a été cité pendant le procès" et que c'est peut-être la réaction de KevAnderson à ce moment-là qui lui a fait comprendre d'où venait la fuite... le nom de KevAnderson a pu être révélé pendant le procès comme il a pu ne pas l'être... selon les éléments évoqués pendant le procès le dealer a pu comprendre qu'il avait été "donné" et a cherché qui était le donneur...

que d'hypothèses et "si" des "peut etre"

 

il serait bien d’arrêter, on avance en rien

 

 

pour notre internaute: vous avez un début de marche à suivre

 

courage

 

venez nous les suites plus tard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord avec Wilma pour dire qu'il a de multiples possibilités pour que le dealer se soit débrouillé par lui-même pour tomber sur Kev. Peu importe lesquelles, mais il importe que ces hypothèses soient préservées pour que Kev ne se mette pas en tête a priori que la police est coupable.

 

La seule certitude est la liste des infractions à la loi de ce délinquant , outre le deal de produits illicites, intimidations, menaces, rackett, cela vaut évidemment que Kev retourner dire tout cela à la police et par la même occasion qu'il s'enquiert de savoir si ce dealer sera désormais surveillé, compte tenu des menaces proférées envers Kev... à qui je conseillerais de changer un peu de périmètre pour ne pas retourner se jeter dans la gueule du loup, ce qui l'aidera à rompre avec son dealer et avec le produit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...