Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Garde a vue 72 heurs au 38 quai Par la DCRI / relâcher, Mais le STIC ?


Jemeposesdesquestions

Messages recommandés

Mesdames Messieurs, Je viens sollicité vos connaissances et vous demander de l'aide concernant une affaire récente au sujet d'une enquête concernant la lutte Anti-terrorisme.

 

Alors que je me rendez a mon rdv a l’établissement de soin de la fondation Rothschild en compagnie de ma femme, j'ai croisé un ancien ami avec le quel j'ai passer énormément de temps.

 

Le problème c'est que cette ami aussi naif qu'il était se posent beaucoup de questions sur la politique de ce monde, a entrepris d'effectuer beaucoup de voyage afin d'obtenir des réponses a c'est questions qui es qui ? qui sont les taliban etc etc...

 

Le connaissant et sachant qu'il ne ferai de mal a une mouche, de son retour de voyage il ma raconter son histoire, il ma dis entre autres qu'il avez rencontrer des personnes qu'il avez parler avec eux qu'il était aller en prison, qu'il a rencontrer des journaliste etc...

 

le problème c'est que lorsque je l'es revue ce jour la j'ai était pris en photo par la DCRI, quelque mois après avoir enquête et poser des questions a cet ami, ils sont venu chez mes parentes tôt le matin, bien accueillie malgré mon absence, bref ils sont repartie...

 

Mes parents m'informe de l'histoire et je prend contacte au plus vite avec les agents de la DCRI, ils me demandent de venir, je leur demande pourquoi il m'informe sur le sujet, je leur fait savoir que j'arrive aussitôt...

 

Arriver ils sont étonner que je soit venu, bref ils me parlent rapidement et me demande si j'ai des ordinateur a la maison, je le leur confirme, et ils me demande le lieu de ou je demeure je leur dis... seulement ils ne savent pas ou cet endroit ce trouve donc ils me demande de leur montrer le chemin alors on monte en voiture je suis sans menotte je précises, j'arrive chez moi tranquillement avec eux toujours sans menotte je précise a nouveau...

 

Ils prennent tout les ordis qu'ils trouvent, le problème c'est qu'une fois de retour je passe 72 heures de garde a vue, interrogations sur interrogations je leur dis tout ce que je sait au sujet de la personne de mon lieu et de ses intention dont ils m'on fait prendre connaissances....

 

Ils me font comprendre que cette personne voulais commettre un crime sur une personnalité et représente de la communauté musulmane...

 

Étonner je leur répond en conclusion que cette personne ne pourrais faire de mal a une mouche que j'ai du mal a les croire, et que même si il a dis cela il ne le ferais pas, et que si'il la dis c’était pars que ils on voulu qu'il le dise, de l'ironie...

 

au bout des 72 heures je suis relâcher mais avant cela j'obtient deux proposition...

je dirai rien dessus, on me dit de ne plus traîner avec ce genre de personne et que cela pourrais me nuire... je leur fait savoir que j'appliquerais leur conseil... je part avec les ordi tranquillement...

 

Aujourd'hui comme je le fait savoir dans mes message sur ce forum, depuis le temps je suis sur un projet professionnelle seulement je me questionne sur toute les choses qui pourrais me nuire a l'obtention de ma carte professionnelle...

 

La question serait de savoir si cette affaire pourrais être mentionnée dans mon fichier STIC... si c'est le cas alors sous quel forme, si c'est le cas que puis-je faire ?

 

Bien Cordialement...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour, vous avez fait l objet d une mesure de gav dans le cadre de La lutte anti terrorisme, les policiers ont ensueter afin de savoir vos relations avec l'intéresse et une eventuelle implication.

A priori, rien n a ete retenu contre vous, ca va s arreter la, il n y aura pas de suite s il n y a rien a vous reprocher, et ca ne vous genera pas pour la suite de votre carriere, heureusement

Bonne journee

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le STIC concerne les auteurs des infractions, vous n en etes apparemment pas si rien n a ete retenu contre vous. Il contient aussi des indications sur les victimes pour pouvoir pour pouvoir relier des delits.

Si vous n etes ni auteur, ni ictime,il n y a pas de raison que vous y figuriez.

Maintenant s il s agit de lutte anti.terrorisme, il est probable que les renseignements vous concernant soient conserves par cette unite, pour faire partie des connaissances de l interesse.

Mais tout cela est confidentiel et ne peut etre porte a la connaissance d autres personnes.

Vous ne devez pas aoir de souci a vous faire pour la suite.

 

J ai lu votre poste anterieur, ben oui si vous etes deja inscrit au STIC pour d autres faits, ca change la donne. Cela n a rien a voir avec votre audition et GAV dot vous parlez..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Kaw
      Bonjour 
      j’ai eu la meme chose s’il vous plait ca vous a pris combien de temps entre l’enrolemEnt vraisemblable et l’audiance , j’ai la meme chose sur mon espace sagace mais j’ai pas encore recu l’audience merci
    • Par tatouille54
      bonjour, Voila mon ex compagnon et moi avons contracter des crédit a la consommation pour changer des fenestre et refaire le toit. Mais la maison m'appartient c'est un hériotage  Lui est l'emprunteur et moi la co-empruntrice. Par contre on est séparer depuis presque 2 ans et jais reprit les mensualités sur mon compte, car je voulais pas avoir les huissiers  je travail a mi temps et financièrement j'ai beaucoup de mal a m'en sortir car cela représente quant même 500 euro par mois.
      Que puis je faire merci
       
       
    • Par SylvainSylvain
      Bonsoir,
       
      De tout ce que j'ai pu lire, ce qui est obligatoire est visiblement le fait que l'avocat n'a pas le droit de déposer le montant des indemnités sur un compte personnel lui appartenant mais qu'il doit passer par un compte CARPA, pas qu'il est interdit à la partie qui a perdu de verser directement l'argent à la partie adverse, sans passer par leurs conseils.
      Du coup, je pose la question  :
      Y a-t-il un texte ou un usage qui oblige les parties à un procès à faire transiter par leurs avocats les sommes qu'elles se doivent réciproquement (ou que l'une doit à l'autre) à la suite d'une condamnation ?
       
    • Par Guifou
      Bonjour a tous,
       
      encoure une question, merci d'avance a la communauté:
       
      Peut on répondre a des conclusions d'incident reponsive quand on est visé par une assignation devant le tribunal ?
       
      Les conclusions de la partie adverse ont été déposés le jour même de notre date pour répondre aux conclusions d'incident au juge de la mise en l'état, et comporte un certain nombre de points auxquels nous ne pourrions répondre ?
       
      Merci encore
       
      Guillaume
    • Par Justiiiine
      Bonjour,
       
      Je dispose de preuves solides contre mon ex et son entourage sur des délits tels que :
      -Rédaction de fausses attestations
      -Utilisation d'attestations monsengères devant le JAF, le TGI, la cour d'appel,
      -Dénonciations calomieuses
      (Plaintes calomieuses, perquisition sur la base de mensonge, ... ) .
       
       
      Mes preuves sont :
       
      -Constat d'huissier de justice d'échanges sms contredisant formellement le contenu des attestations,
      -Enregistrements audios contredisant les accusations dans les plaintes,
      -Rapport de l'expert de gendarmerie suite à la perquisition qui contredit les accusations devant le TGI et celles sur lesquelles la perquisition a été ordonnée.
       
      Je veux porter plainte par voix de citation directe.
       
      J'ai demandé l'avis d'un avocat qui sans connaitre mon dossier m'a déconseillé cette voix car selon lui ( ça n'aboutit presque jamais, et ça se retournera contre moi.)
       
      Est ce que même avec des preuves solides, le tribunal correctionnel peut déclarer un prevenu non coupable ?
       
      Dans quelles circonstances, la citation directe peut aboutir ?
       
      Merci de vos réponses
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...