Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Droit de garde le week end


kaki13

Messages recommandés

Bonjour, j'ai une question:

Si je n'exerce pas mon droit de visite un week end, juste un seul car gros empêchement! Sachant que je la préviens trois semaines avant, qu'est ce que je risque?

Elle travaille le samedi donc le met chez la nounou, suis je contraint de payer la nounou pour cette fois en + de la pension?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 48
  • Création
  • Dernière réponse

Par contre compte tenu du fait que c'est exceptionnel, pour aller au bout de votre bonne volonté, si ce week-end n'est pas échangé, vous pouvez proposer de prendre en charge le surcoût induit par le fait que vous ne preniez pas votre bout de chou :) sur présentation de la facture bien sûr :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a plus de bonne volonté dans ma situation, donc juridiquement parlant je veux savoir si je risque quelque chose si je ne "respecte" pas mon DVH... Apparament non... Et idem sans parler de bonne volonté, je ne suis pas contraint de prendre en charge le surplus si je comprend bien...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non effectivement :)

 

Attention toutefois et là ce n'est pas vis à vis de votre ex c'est vis à vis de votre "dossier".

Ce genre d'histoire ce finissant généralement au-delà des 18 ans de l'enfant vous pouvez vous attendre à des revirements divers et variés et d'autres passages devant le juge.

Et si vous de votre côté avez tout fait bien, limite sans vous pré-occuper du fait que ça fasse "plaisir" ou pas à votre ex, mais juste en pensant à votre enfant et à rester plus qu'irréprochable, le jour où vous sortirez votre dossier en disant "voilà comment je me comporte depuis le dernier jugement" ça devrait jouer en votre faveur. Et vous aurez été le plus fort en ne rentrant pas dans un jeu à la c** et ça aussi vous pourrez le dire sereinement à votre enfant plus tard :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ok. merci pour votre réponse

 

---------- Message ajouté à 13h51 ---------- Précédent message à 13h47 ----------

 

J'ai encore une chose à demander, suis je dans mon droit si je vais voir mon enfant à l'école ou chez la nounou pendant les jours où je ne l'ai pas?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qu'entendez-vous exactement par "aller le voir à l'école ou chez la nounou" ?

 

S'il s'agit de faire un coucou en passant, sans pour autant prendre l'enfant, je ne pense pas qu'on puisse vous le reprocher légalement...là encore, il ne fait pas non plus que ça se passe tous les jours....

 

Ceci dit, à l'école, je ne pense pas qu'on vous laisse y entrer comme çà....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous avez un empêchement pour prendre l'enfant un week-end ce n'est pas une faute, mais après il faut bien s'arranger entre parents, prévenir la mère à qui ça peut poser des problèmes. Ce genre de contre-temps suppose de réussir à se parler pour trouver un arrangement, qui va garder l'enfant si la mère comptait sur vous...

 

Par ailleurs voir l'enfant quelques instants à la sortie de l'école sans l'emmener avec vous, ne constitue pas une faute non plus comme par Tobias. Je ne pense aps que cela puisse vous être reproché.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des visites ne me semblent pas poser problème étant donné que vous laissez l'enfant là où il se trouve, à l'école ou à sa nounou, si c'est juste pour le voir un peu.

non si il y a un jugement qui régit les droits de visite le papa ne peut pas sans l'accord de la maman se présenter chez la nounou quand il le souhaite ni même en la prévenant ( bien entendu lorsque les parents s'entendent bien la question ne se pose pas et cela sous entend aussi l'accord de la nounou bien sure)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Avez-vous des références pour dire ce que vous soutenez ?

Je vous poserai la même question!!!! si un jugement impose un droit de visite et d'hebergement c'est ce jugement qui fait foi , si l'on suit votre raisonnement pourquoi le père ne pourrait il pas aller dire bonjour à son enfant lorsque ce dernier est chez un ami, chez les grands parents ou n'importe ou d'ailleurs

ne cherchez pas un texte indiquant que le père peut voir son enfant meme uniquement 5 mn, il n'y en a pas, le seul texte valable est le jugement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pourquoi le père ne pourrait il pas aller dire bonjour à son enfant lorsque ce dernier est chez un ami, chez les grands parents ou n'importe ou d'ailleurs

 

exactement, il n'y a aucun interdit à cela, c'est une question de bon sens en général et d'entente à l'amiable dans certains cas particuliers (par ex si ce sont les grands-parents maternels )

 

Dans un Etat de droit, ce qui n'est pas interdit est autorisé : c'est une définition de la liberté

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

exactement, il n'y a aucun interdit à cela, c'est une question de bon sens en général et d'entente à l'amiable dans certains cas particuliers (par ex si ce sont les grands-parents maternels )

[/color]

lorsque tout le monde est d'accord il n'y a jamais de problème

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Heu si le juge se donne la peine d'attribuer des jours précis pour que le parent puisse profiter de son DROITde VISITE et d'hébergement ce n'est pas pour que ces droits s'appliquent à d'autres périodes sauf accord des parents point à la ligne.

 

Le fait d'attribuer un jour précis interdit bien les autres jours... je ne vois même pas ce que vous cherchez l'un et l'autre...

 

Le droit ce sont des mots que parfois on peut interpréter mais là pour une fois c'est simple comme bonjour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes.

 

Mais il n'y a pas besoin de toujours demander l'autorisation, par exemple dans les cas sur lesquels l'intervenant se pose la question (école et nounou) en vertu du principe qui dicte la réponse :

Dans un Etat de droit, ce qui n'est pas interdit est autorisé : c'est une définition de la liberté

 

Donc, Monsieur, pour moi, il n'y a aucun obstacle car ce n'est pas interdit. Et ce qui n'est pas interdit est autorisé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Dans un Etat de droit, ce qui n'est pas interdit est autorisé : c'est une définition de la liberté

Dans un jugement de divorce il est justement précisé ce qui est autorisé justement pour les droit de visite !! il n'y est pas indiqué que le parent n'a pas le droit de venir chercher son enfant a midi pour dejeuner et le ramener ensuite, ce n'est pas pour autant qu'il en a le droit

 

---------- Message ajouté à 15h56 ---------- Précédent message à 15h55 ----------

 

 

Donc, Monsieur, pour moi, il n'y a aucun obstacle car ce n'est pas interdit. Et ce qui n'est pas interdit est autorisé.

 

je lui souhaite donc que la maman et la nounou soient d'accord sinon il nous racontera la suite!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...