Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Avocat AJ il sont tous comme le mien


christophe2505

Messages recommandés

Bonjour, suite à une aide juridictionnelle pour un divorce, un avocat avait pour mission de défendre mes intérêts. Au débuts avec un dossier béton nous sommes allé en conciliation et j'ai eu droit à une conciliation basique( droit de visite, pensions, etc..) A la suite Mon ex épouse à essayé de me nuire sur divers choses ( de plainte abusives, MC a tout va) mais à chaque fois j'ai du répondre à tous ses dénonciation calomnieuse avec des preuves à l'appuis. Bref en attendant la date de divorce j'ai essayé de joindre mon avocat à plusieurs reprises par mails, appels téléphoniques pour connaitre la suite de la procédure et pour qu'il puisse prendre acte de mon changement de situation. A ma grande surprise je n'ai eu aucune nouvelle de sa part pendant plus d'un an. Je me suis déplacé au tribunal et c'est la que j'ai appris que la date de l’audience pour remettre les pièces était dans 1 mois!! J'ai envoyé 1 recommandé au bâtonnier pour l'informé de la situation. Une semaine avant la date, mon avocat me joins par mails pour s’excuser d'avoir "omis" de me donner la date de l'audience(merci le batonnier) et me demande les pièces nécessaires pour mes appuyer mes demandes ( pensions, dettes, déclarations calomnieuse..) j'ai demandé à ce que le droit de visite de mes enfants reste comme il est stipulé lors de la conciliation, un droit de visite classique + 1 mercredi sur deux. la veille du jour J je lui demande ses conclusion...pas de nouvelle. Apres l'audience, le lendemain il m’envoie ses conclusions + celle de l'avocat adverse. Quand je lis ses conclusion qu'il a transmit au juge et a son confrère... stupéfaction: déjà il me situe a mon ancienne adresse sur paris alors que je suis dans un autre département depuis 1 ans, la ou il y a mes enfants. Tous mes justificatifs sont à cette adresse!! Il demande un droit de visite seulement pour la moitié des grande vacances! alors que j'ai un droit de visite classique! Il a transmit la moitié des pièces et justificatif que je lui ai remis. aucune demande sur les remboursement des dettes de mon ex épouse que j'ai réglé seul. aucune aucune pièce et demande pour contrer les dépôts de plainte abusives. les date de naissance de mes enfant et de moi même sont fausse. Bref il n'a même pas pris la peine de regarder 5 minute mon dossier. c'est un dossier bâclé. Ne dit on pas un avocat est sensé d’exercer ses fonctions avecdignité, conscience, indépendance, probité et humanité

[la critique de professionnels est prohibée sur le forum ]

J'ai écrit au bâtonnier pour lui remonter les faits mais je pense que c'est trop tard, vu que le délibérer est pour fin avril.

Si vous avez des solutions pour remédier à cela je suis preneur.

Merci

christophe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

bjr,

 

Toujours se déplacer aux audiences de plaidoirie, et lire les conclusions avant.

 

c'est au juge qu'il faut écrire : un avocat doit présenter ses conclusions à son client avant de les porter au juge. C'est un cas de cassation si l'avocat était reconnu responsable. Pour calmer le jeu, vous aurez peut être une surprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon avocat m'avait dit par mail qu'il y a aucun intérêt que je soit présent à l'audience et comme j'avais une formation j'ai fais confiance mais c'est vrai j'aurais du lire la conclusion avant mais il devait me l'envoyé par mail chose qu'il n'a pas fait.

Je vais aller au tribunal pour avoir des renseignements et écrire au juge qui doit délibérer pour lui transmettre mes courrier AR que j'ai envoyé au bâtonnier et dysfonctionnements je ne sais pas si cela se fait?

Merci de votre réponse

 

Christophe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un avocat doit vous montrer ses conclusions assez longtemps avant la plaidoirie de sorte à ce que vous ayez le temps de les corriger le cas échéant, de lui faire des remarques, demandes etc. donc avoir plusieurs échanges. Dans l'idéal il devrait les préparer avec vous en amont, de sorte à ce que l'essentiel et la ligne directrice soient clairs, et que à la fin, il n'ait plus que des corrections à la marge à ajouter.

 

Mais obligation de présenter ses conclusions à son client : normal puisqu'il parle à sa place.

 

Que faire ? L'attaquer pour faute civile professionnelle ? je ne sais pas. Le procédé : en lui indiquant sa faute par lettre RAR, le préjudice subi, chiffré, qui devra être adressé par lui ensuite à l'assurance professionnelle des avocats et au mieux, (au mieux) vous permettra un dédommagement financier par l'assurance, mais cela ne refera pas le procès.

 

En revanche si vous n'êtes pas content des résultats obtenus, il vous reste à faire appel, et à mettre votre avocat au parfum dès la 1° rencontre : tout lui expliquer, lui fournir toutes les pièces et les arguments , accompagnant vos demandes. Car il n'y aura sans doute plus beaucoup d'entrevues ensuite. il faut lui fournir tout ce qui est nécessaire à la rédaction de ses conclusions... et évidemment lui demander de vous les envoyer en temps et heure.

Un bon avocat, dépend aussi un bon client qui lui prépare correctement le travail en lui fournissant toutes les pièces nécessaires sur la base d'une information complète et précise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[....propos hors charte ]Ecrivez en LRAR à votre avocat ou mieux déplacez vous pour lui remettre un courrier dans lequel vous lui rappelez que vous êtes lié à lui par un contrat, et qu'à défaut de défendre vos intérêts, de respecter votre volonté et de vous donnez des nouvelles en temps et en heure, le dit contrat sera alors rompu induisant un non paiement de ses honoraires. Ayant eu une expérience similaire (Avocat ne donnant pas de nouvelles),

[propos hors charte ...mise en cause d'une profession ]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Si j'ai pris un avocat d'aj c'est que j'ai pas les moyens de faire autrement!

Ils sont missionner d'une mission par le bâtonnier il y a pas raison qu'ils ne fassent pas avec une conscience professionnel. Un avocat sait très bien que quand il prête serment il aura à faire à des dossier dAJ!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne vous laissez pas influencer par de telles considérations.

Les avocats de l'AJ sont tout aussi bons que les autres, mais comme dans tous les métiers, il y en a qui sont meilleurs que d'autres.

Egalement évitez à tout prix de vous en prendre à lui de manière inadéquate, agressive par exemple. Un avocat peut toujours refuser un client.

 

Ce qu'il vous reste à faire : envisagez-vous un appel ? Eventuellement avec un autre avocat si l'AJ est d'accord... ?

 

Et si vous poursuivez en appel pour réparer le ratage de la 1° instance, préparez bien votre dossier pour l'a vocat, afin qu'il puisse comprendre votre affaire et fournissez-lui toutes les pièces possibles, dès le 1° entretien, ainsi il pourra vous guider pour la tâche qui vous reste à accomplir éventuellement, et vous fournir des conclusions en temps et heure.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui je suis d'accord et heureusement qu'il y a des avocats qui font bien leurs métier. Je n'ai jamais été agressif envers mon avocat bien au contraire mais il y des chose qui ne passe pas. j'ai déjà écrit au bâtonnier avec toutes les pièces du dysfonctionnement. Je suis aller voir le greffe du tribunal, la seule chose que je peux faire c'est d'écrire au président qui gère mon affaire pour lui expliquer que les conclusion donné par mon avocat ont été fait sans mon consentement avec pièce à l’appui je vais attendre la décision du bâtonnier suite au courrier et on verra bien.

Une chose et sur, c'est que je suis un dossier avec un numéro d'AJ au yeux de mon avocat et que c'est mon futur en jeu! " Qui a dit que l'argent ne fait pas le bonheurs"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais été agressif envers mon avocat bien au contraire
je n'en doute pas, je voulais juste souligner de ne pas suivre ce qui est dit en #5 et ne surtout pas chercher à vous rendre sur place pour faire pression physiquement (ce qui serait interprété ainsi) non plus que tenter avec lui "le bras de fer" ; c'est le meilleur moyen pour qu'il refuse de poursuivre avec vous (et vous vire, ce qui n'est pas une bonne stratégie si vous voulez poursuivre en appel et demander à l'AJ de nommer un autre avocat)

 

j'ai déjà écrit au bâtonnier avec toutes les pièces du dysfonctionnement.
Je ne crois pas du tout que ce qui peut être considéré comme une faute professionnelle relève du bâtonnier. -voyez ce que je vous disais + haut sur la voie à suivre pour dénoncer une faute professionnelle d'un avocat- Le bâtonnier gère les différends avocats/clients portant sur les honoraires.

 

Pour moi votre / ou vos réactions possibles sont soit reprocher à votre avocat une faute professionnelle dans le but d'être remboursé éventuellement par l'assurance professionnelle , soit faire appel pour que votre affaire soit correctement traitée et à nouveau jugée, avec le même avocat ou un autre, ou les deux démarches conjugués, mise en cause de l'avocat pour faute + appel. Mais le bâtonnier n'interviendra pas sur cet aspect. (comme déjà dit)

Le président du Tribunal ? Je doute qu'il puisse intervenir lui non plus. A vrai dire, il ne le peut pas.

 

Je suis aller voir le greffe du tribunal, la seule chose que je peux faire
je ne crois pas, comme je vous ai dit

Si vous ne vous adressez pas à la bonne porte, vous n'obtiendrez pas de résultats.

 

je vais attendre la décision du bâtonnier suite au courrier et on verra bien.
N'attendez pas, il y a un délai pour faire appel si vous voulez que votre affaire soit à nouveau jugée -ce ne sera pas le président du Tribunal qui pourra corriger le jugement d'instance- et vous devez, de plus, obtenir l'agrément de l'AJ.

En cas d'urgence, due au fait des délais d'appel, et si vous deviez demander à l'AJ un autre avocat je vous signale que alors c'est le bâtonnier qui nomme votre avocat au titre de l'AJ.

 

 

PS : pour ce qui est des recours auxquels vous avez droit et qui traite quoi (quel juge, ce qui relève du bâtonnier, les conditions d'appel etc.) je pense que vous pourriez vérifier auprès du greffe et vous renseigner. Le système judiciaire exige qu'on suive les voies prévues pour chaque démarche.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bjr,

 

certains arrivent à demander une remise en état pour relancer le débat entre le dépôt de conclusion et le délibéré et ainsi déposer de nouvelles conclusions . Pourquoi votre avocat n'y arriverait-il pas. Cela arrangerait tout le monde. Plus d'appel, plus de responsabilité professionnelle à faire jouer, gain de temps pour le tribunal, plus de risque de cassation .... Mais pour cela il n'y a que deux interlocuteurs : votre avocat et le juge qui préside pour votre affaire... ( lettre à l'un, copie à l'autre)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Kaw
      Bonjour 
      j’ai eu la meme chose s’il vous plait ca vous a pris combien de temps entre l’enrolemEnt vraisemblable et l’audiance , j’ai la meme chose sur mon espace sagace mais j’ai pas encore recu l’audience merci
    • Par tatouille54
      bonjour, Voila mon ex compagnon et moi avons contracter des crédit a la consommation pour changer des fenestre et refaire le toit. Mais la maison m'appartient c'est un hériotage  Lui est l'emprunteur et moi la co-empruntrice. Par contre on est séparer depuis presque 2 ans et jais reprit les mensualités sur mon compte, car je voulais pas avoir les huissiers  je travail a mi temps et financièrement j'ai beaucoup de mal a m'en sortir car cela représente quant même 500 euro par mois.
      Que puis je faire merci
       
       
    • Par SylvainSylvain
      Bonsoir,
       
      De tout ce que j'ai pu lire, ce qui est obligatoire est visiblement le fait que l'avocat n'a pas le droit de déposer le montant des indemnités sur un compte personnel lui appartenant mais qu'il doit passer par un compte CARPA, pas qu'il est interdit à la partie qui a perdu de verser directement l'argent à la partie adverse, sans passer par leurs conseils.
      Du coup, je pose la question  :
      Y a-t-il un texte ou un usage qui oblige les parties à un procès à faire transiter par leurs avocats les sommes qu'elles se doivent réciproquement (ou que l'une doit à l'autre) à la suite d'une condamnation ?
       
    • Par Guifou
      Bonjour a tous,
       
      encoure une question, merci d'avance a la communauté:
       
      Peut on répondre a des conclusions d'incident reponsive quand on est visé par une assignation devant le tribunal ?
       
      Les conclusions de la partie adverse ont été déposés le jour même de notre date pour répondre aux conclusions d'incident au juge de la mise en l'état, et comporte un certain nombre de points auxquels nous ne pourrions répondre ?
       
      Merci encore
       
      Guillaume
    • Par Justiiiine
      Bonjour,
       
      Je dispose de preuves solides contre mon ex et son entourage sur des délits tels que :
      -Rédaction de fausses attestations
      -Utilisation d'attestations monsengères devant le JAF, le TGI, la cour d'appel,
      -Dénonciations calomieuses
      (Plaintes calomieuses, perquisition sur la base de mensonge, ... ) .
       
       
      Mes preuves sont :
       
      -Constat d'huissier de justice d'échanges sms contredisant formellement le contenu des attestations,
      -Enregistrements audios contredisant les accusations dans les plaintes,
      -Rapport de l'expert de gendarmerie suite à la perquisition qui contredit les accusations devant le TGI et celles sur lesquelles la perquisition a été ordonnée.
       
      Je veux porter plainte par voix de citation directe.
       
      J'ai demandé l'avis d'un avocat qui sans connaitre mon dossier m'a déconseillé cette voix car selon lui ( ça n'aboutit presque jamais, et ça se retournera contre moi.)
       
      Est ce que même avec des preuves solides, le tribunal correctionnel peut déclarer un prevenu non coupable ?
       
      Dans quelles circonstances, la citation directe peut aboutir ?
       
      Merci de vos réponses
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...