Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Je cherche à vendre mon appart.: à un particulier, ou à une agence ?


loic110

Messages recommandés

Bonjour,

 

 

Je me trouve dans une situation, où je dois vendre mon ancien petit appartement, rapidement ( pour cause de dettes notamment: commission de surendettement ). N'étant pas habitué à ce genre de chose, ...vendre un appartement, mes idées sont plutôt confuses, surtout qu'il y a plein d'èléments à prendre en compte, dont je n'ai pas l'habitude.

 

Ce n'est pas tous les jours que je vends un appartement. Et comme il s'agit d'une affaire de plusieurs fois 10.000 Euros, il vaudrait mieux que je sois bien averti, avant de m'engager sur quoique ce soit.

 

Voilà le problème ( c'est le plus important ):

 

Je veux vendre cette pièce de 11 m2 . J'ai contacté une agence [untelle], qui, très sympa et très opérationnels, m'ont dit qu'ils s'occupaient de tout, pour une vente assurée pour moi pour un montant de 45.000 à 50.000 Euros. C'est un peu bas , le prix, mais il y a différents paramètres qui font baisser le prix. Par exemple, c'est au rez-de-chaussée. Ensuite c'est exposé Nord/Nord/Est ...etc. Et surtout, il y aurait: 15.000 Euros de travaux à faire, dans ce petit logement.

 

Bon. Jusque là , ça va ...

Mais parallèlement, j'en avais parlé autour de moi, que je vendais mon ancien petit logement. Et une personne a l'air vraiment intéressée .

Ah! J'ai oublié de dire, que je n'ai encore rien signé, avec l'Agence.

La personne intéressée en question, m'a averti du mode de fonctionnement habituel des agences... qui consiste à acheter un petit studio 50.000 € , et de le revendre juste après, 70.000 € , par exemple. Selon cette personne, dès que je vais signer le contrat de vente avec l'Agence, pour 50.000 € , si je passe par la suite devant l'agence, je verrai mon appartement à vendre, pour 70.000 € . Elle sait aussi, que si je passe par l'agence, jamais elle aura mon appartement!... Elle, elle m'en propose 60.000 .

 

Enfin, voilà le genre d'interrogation que je me pose.

Pour ma part, je n'y connais rien, dans la vente d'appartement, et je serais bien incapable de vendre mon appartement à un particulier, sans passer par une Agence.

D'où ma préférence , pour passer par une agence pour vendre mon bien.

Mais si cela me fait perdre 20.000 € ( = 70.000 - 50.000 ) ?...

 

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 119
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

1) si le contrat avec l'agence est par exemple de 50.000 euros, l'agence le vendra au prix de votre contrat, ni plus ni moins,

2) si vous n'avez rien signé avec une agence, vous pouvez le vendre directement de particulier à particulier et le compromis de vente se fera par l'intermédiaire d'un notaire. Vous aurez gagné la commission à verser à une agence pour la transaction de la vente de votre appartement : exemple 60.000 euros de gré à gré en passant chez le notaire.

 

Mais en tout cas, la personne qui vous a dit que l'agence pouvait revendre à votre insu le bien à un prix supérieur au contrat vous a raconté des bobards.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Franchement une agence a autre chose .... [à faire ] que de faire une PV de 10.000 euros sur un studio. La pratique que vous décrivez existe évidemment, mais pas pour ces montants. Entre le paiment de la PV, de la TVA, des frais de notaires etc, ils seraient limite perdants.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne repondrai pas pour ma part sur la partie de ce que vous a raconté la personne.

Par contre vous pouvez tres bien vous passer d'une agence immobiliere pour faire la vente de votre logement. Appelez juste un notaire (pas celui de l'acquereur) et signez d'abord un compromis de vente ou seront spécifiées les clauses suspensisves (ex obtention d'un pret pour l'acquereur) puis plus tard un acte de vente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Si vous ne vous êtes pas encore engagé vis à vis de l'agence et que vous avez trouvé une personne qui accepte d'acheter votre logement pour 60 000 €, vous prenez rendez-vous chez un notaire (le votre ou celui de l'acheteur, peu importe) pour signer le compromis de vente ; ensuite, l'acheteur aura environ 3 mois pour faire ses demandes de prêts avant la signature de l'acte authentique.

De votre côté, vous devez procéder aux diagnostics obligatoires (à fournir lors de la signature du compromis) Diagnostics immobiliers | Notaires de France.

 

Si vous préférez ne vous occuper de rien, vous pouvez passer par une agence mais vous devrez leur payer une commission (entre 4 et 10 % du prix de vente, sachant que le % est plus élevé sur les ventes de faible montant -les frais fixes étant les mêmes-). Quand vous signez un mandat avec une agence, ce n'est pas l'agence qui vous achète votre logement pour le revendre : elle est juste mandatée pour trouver un acquéreur et effectuer toutes les formalités administratives.

Vous pouvez également signer un mandat avec l'agence et leur apporter votre acheteur : dans ce cas, vous pouvez tenter de négocier la commission puisque vous leur simplifiez le travail.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.

Je n'ai pas répondu plus tôt, car je dois bien avouer que cette affaire me "prend vraiment la tête", m'angoisse, et me bloque... Cela dû au fait, sans doute, que c'est la 1ère fois que je vends un bien immobilier. Et ne connaissant absolument rien sur ce sujet, je ne sais pas par où commencer....: quand on ne sait RIEN sur un sujet, on ne sait pas du tout de quelle manière l'aborder.

...Maintenant, avec les éléments que vous me donnez, j'y vois un peu plus clair. 

C'est pour cela, que mon premier post était assez vague, comme question.

Et aussi et surtout, il y a le fait que cette vente est très importante pour moi, car je l'attendais depuis longtemps, et le fait aussi que la somme en jeu soit élevée (plusieurs fois 10.000€), ce qui ajoute donc de la gravité à cette situation, et donc finalement, tout cela me bloque!... lol!..

 

En tout cas, je vous remercie pour toutes vos réponses, car cela m'aide bien.

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour Loic

 

quel est le probleme exactement ? c'est en cela que vous devez refléchir.

laissez de coté ce qu'a dit cet agent, ce n'est pas important.

 

 

vous avez des dettes et vous devez vendre rapidement : soit. voici des questions que vous devez vous poser :

  1. habitez vous le logement ? si oui, vous est il facile de le faire visiter rapidement (car si acheteur interessé, mieux vaut etre dispo).
  2. preparez bien le dossier de ce logement : PV et comptes annuels des 3 dernieres années (si copropriété) + les diagnostiques obligatoires (voir le lien plus haut)
  3. reperez les sites d'annonces de particuliers qui marchent bien
  4. faites de belles photos de votre appart, bien rangé, que ce donne envie de s'y voir
  5. faites les petites réparations et surtout debarrassez tout le superflu (fou le nombre d'appart visités qui etaient sales, mal rangé, draps en bouchon etc ....)
  6. decrivez votre bien sur l'annonce de facon realiste !!! en indiquant bien les données, RDC, etc etc ...
  7. bref faites que celui qui va voir votre annonce soit entousiaste (meme si travaux a faire)

avez vous fait estimer ce logement par 2 ou 3 agences ?

avez vous fait l'estimation sur des sites internet ? il en existe, vous remplissez les données et le site vous donne une fourchette de prix

 

maintenant si vous n'avez pas le temps, adressez vous a une agence mais ... attention !!! restez sur vos gardes,

prenez et contactez VOTRE notaire, chez lequel sera signé le compromis (soyez ferme la dessus meme si l'agence vous dit qu'ils ont l'habitude),

 

vous donnerez un prix net (celui que vous voulez toucher) et l'annonce portera en plus la commission payable par l'acheteur.

 

attention: si copropriété, verifiez bien combien le syndic va vous charger pour etablir le document du notaire (eh oui ca a un prix que generalement personne ne regarde mais que le vendeur doit payer ...)

 

avisez bien aussi les eventuels acheteurs des provisions de charges que vous devez payer tous les trimestres.

 

bref, pas de panique, vous faites cela step by step, en ne vous prenant pas la tête comme vous le faites ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La personne intéressée en question, m'a averti du mode de fonctionnement habituel des agences... qui consiste à acheter un petit studio 50.000 € , et de le revendre juste après, 70.000 € , par exemple. Selon cette personne, dès que je vais signer le contrat de vente avec l'Agence, pour 50.000 € , si je passe par la suite devant l'agence, je verrai mon appartement à vendre, pour 70.000 € . Elle sait aussi, que si je passe par l'agence, jamais elle aura mon appartement!... Elle, elle m'en propose 60.000 .

 

bof laissez tomber ... il faut aussi sa proposition ! une agence n'achete pas un bien d'un de ses clients pour le revendre apres !!! c'est abhérant considérant les frais de notaire etc ...

il veut vous en donner 60.000 euros en prenant un pretexte quelconque, ... le tout est de savoir combien vous voulez le vendre et surtout combien il vaut, meme compte tenu des defauts et des travaux a faire.

 

PS: ne pas oublier de reclamer 10% d'immobilisation.

 

PS 2: si ce studio est dans une grande ville demandée (avec université), ca va se vendre TRES vite car la demande pour de telles surfaces est importante :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir  Golfy ,

 

vous avez des dettes et vous devez vendre rapidement : soit. voici des questions que vous devez vous poser :

1. habitez vous le logement ? si oui, vous est il facile de le faire visiter rapidement (car si acheteur interessé, mieux vaut etre dispo).

 

J'habite dans un logement HLM, à 2 pâtés de maisons du petit logement de 11m2, dont je suis propriétaire, et que je veux vendre. Cela se trouve dans une commune limitrophe à Paris.

J'ai déménagé de cette petite pièce de 11m2, vers le logement HLM, il y a quelques années. Cette petite pièce est donc vide, et "à deux pas" de mon domicile actuel.

Par ailleurs, j'ai effectué quelques améliorations, dans cette petite pièce:  j'ai nettoyé les murs, et les ai repeint en blanc. J'ai fait aussi quelques petits travaux d'électricité. Mais il me semble, qu'il y aurait beaucoup plus de travaux que cela, à faire, pour quelqu'un qui veut y habiter, et avoir le tout confort. ...À tel point qu'il paraît que le montant total des travaux doit être assez élevé. ...Suffisamment, en tout cas , pour diminuer le prix de vente de mon bien, de manière assez substancielle.

.

Bon. Ce que je veux dire, c'est que pour les visites, c'est très facile!

La preuve: deux Agences y sont déjà venues, et, surtout, parallèlement à cela, une personne que je connais un tout petit peu, est très intéressée, et elle est déjà venue visiter ce studio, et les parties communes, etc.., et la cave, etc..

Je précise que: encore RIEN n'a été SIGNÉ avec l'agence... C'est-à-dire que je suis libre de faire ce que je veux, et vendre à cette personne intéressée, si je veux, et qui m'offre plus, que ne m'offrirait l'Agence.

 

.( Voir la suite ci-dessous ).

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui mais la signature le jour de la vente ainsi que toutes les demarches se font chez le notaire de l'acquéreur

 

 

Pas forcément, c'est un accord entre les deux parties (et souvent les deux notaires....)

J'ai rarement signé chez mon notaire (acheteur).....

Pour les formalités, les deux notaires se contactent et se mettent d'accord.... ( comme ils touchent la mêmes somme).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

3. reperez les sites d'annonces de particuliers qui marchent bien

4. faites de belles photos de votre appart, bien rangé, que ce donne envie de s'y voir

5. faites les petites réparations et surtout debarrassez tout le superflu (fou le nombre d'appart visités qui etaient sales, mal rangé, draps en bouchon etc ....)

6. decrivez votre bien sur l'annonce de facon realiste !!! en indiquant bien les données, RDC, etc etc ...

7. bref faites que celui qui va voir votre annonce soit entousiaste (meme si travaux a faire) 

 

Mon appart. ( ou plutôt studio, ou studette ) a déjà été visité.

J'avais fait venir l'Agence, dernièrement, ou plutôt l'agent de l'Agence... pour commencer les démarches, en ce sens. C'est-à-dire me reporter sur cette Agence, pour vendre mon bien. On a discuté, pendant au moins une heure, dans mon studio, et on est allé voir les parties communes, et ma cave, etc....Il en a conclu un prix de vente pour moi, de 50.000€. Je n'ai pas signé tout de suite leur contrat.

 

Parallèlement, j'en ai parlé un peu autour de moi, du fait que j'allais vendre mon petit logement, et le fruit du hasard, c'est que parmi le peu de personnes à qui j'en ai parlé, une personne a été très intéressée.

Très intéressée parce que, il s'agira pour elle de se servir de ce petit logement comme investissement, pour percevoir un loyer en le louant, qui lui servira à augmenter son capital, en vue de l'achat futur d'un logement beaucoup plus grand, pour elle, cette fois-ci, pour y habiter.

Et le 2ème intérêt pour cette personne, c'est qu'il est près de chez elle.

Et, le 3ème intérêt non négligeable, c'est que mon petit logement à vendre, est très bien situé vis-à-vis des commerces, et surtout:  à 5-10 mn de la Gare Montparnasse, en train de banlieue. ( pour un étudiant, par exemple, il y a des facultés, à Odéon, ou à St Michel, je crois, ...en prenant des transports par Montparnasse ).

Cette personne est très intéressée par ma petite pièce. Elle m'en offre 60.000 .

 

Par ailleurs, pour des raisons de constitution de dossier, au sujet de mon surendettement actuel, on m'avait demandé de joindre au dossier, une estimation de mon bien.    Pour cela, j'avais demandé à une 1ère agence(autre que celle précédemment citée) :  il m'avaient fait l'estimation à 60.000€ ! ( Estimation, donc, jointe à mon dossier de surendettement )

 

L'Agence qui est venue voir dans mon studio, tout dernièrement, et où j'étais prêt à signer, et qui m'ont fixé le prix de vente, pour 50.000€ , est une 2ème Agence. J'étais allé les voir  eux, pour la vente de mon bien, car je pensais qu'ils allaient m'estimer mon petit bien, à plus, à plus que l'estimation de la 1ère Agence ( qui avait dit: 60.000 ). En fait, ils l'ont estimée à moins! ( à 50.000 ), parce qu'ils ont prétexté faire du travail sérieux!  ( Ce qui ne les empêche pas d'avoir, en vente , actuellement, une piéce de même surface que la mienne, à 77.000€ ! ( frais d'agence inclus ).

 

Bon!!... La personne qui a l'air bien intéressée par mon petit logement, m'en propose 60.000 . Je pense que c'est acceptable. Ce que je veux dire, c'est que c'est tout-à-fait honnête, car cela correspond à la 1ère estimation que j'ai faite faire ( voir ci-dessus ).

 

.

Maintenant, puisque tout semble réglé au niveau des visites, et au niveau du prix de vente , puisque je vous ai dit , qu'une personne est intéressée, et l'a visité, et m'en propose 60.000 , le seul problème qui se pose pour moi, maintenant, enfin je crois, c'est la procédure à suivre pour vendre, avec cette personne qui est intéssée, donc..... ce qu'il se passe au niveau de Notaire, ou autres, etc.. par exemple le syndic.. je ne sais pas... car: comme il y a tjs qlqfois des mensonges ou arnaques qui peuvent se "glisser" dans la procédure, dans les évènements... je prèfère être averti tout de suite du mode de fonctionnement normal, d'une vente, chez un Notaire, ... ce dont vous aviez déjà commencé à me parler...

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas forcément, c'est un accord entre les deux parties (et souvent les deux notaires....)

J'ai rarement signé chez mon notaire (acheteur).....

Pour les formalités, les deux notaires se contactent et se mettent d'accord.... ( comme ils touchent la mêmes somme).

oui en cas d'accord evidement ( si tout le monde est d'accord il n'y a jamais de problème dans le meileur des mondes) sinon c'est chez le notaire de l'acheteur

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si vous avez votre acheteur,

  • demandez lui qu'il vous fasse une offre ecrite sur le bien sis ..... au prix de .....
  • vous vous mettez en recherche d'un notaire qui etablira le compromis et l'acte final
  • vous vous depechez pour avoir les diag obligatoires pour la vente (avant le compromis)
  • et puis vous signez le compromis.
  • votre acheteur aura 7 jours pour se desister apres quoi, il achetera (a moins que pas d'obtention de pret donc il peut faire fonctionner la clause suspensive).
  • selon les delais, il faut compter 3 a 4 mois (si pret) entre la signature du compromis et celle de l'acte final.

Votre logement | Notaires de France

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je confirme ce que dit Golfy. Pour les charges, vous donnez les coordonnées du syndic au notaire et c'est lui qui se chargera de le contacter pour lui faire remplir un questionnaire et faire le point sur votre situation au niveau des charges : les sommes dues seront prélevées sur la vente et réglées par le notaire.

Il faudra informer votre acheteuse du niveau des charges et lui communiquer le réglement de copropriété ainsi que les derniers P.V. d'assemblées générales.

Si ce bien est grevé d'une hypothéque soit en raison d'un prêt immobilier en cours, soit hypothéque prise par l'un de vos créanciers (puisque vous dites que vous êtes en surendettement), c'est le notaire qui remboursera le prêt ou le créancier et lèvera l'hypothéque.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

avez vous fait estimer ce logement par 2 ou 3 agences ? 

avez vous fait l'estimation sur des sites internet ? il en existe, vous remplissez les données et le site vous donne une fourchette de prix

 

maintenant si vous n'avez pas le temps, adressez vous a une agence mais ... attention !!! restez sur vos gardes,

prenez et contactez VOTRE notaire, chez lequel sera signé le compromis (soyez ferme la dessus meme si l'agence vous dit qu'ils ont l'habitude),

 

vous donnerez un prix net (celui que vous voulez toucher) et l'annonce portera en plus la commission payable par l'acheteur.

 

 

Oui, j'ai fait estimer mon bien, comme je vous l'ai dit précédemment, par une Agence, qui sont venus dernièrement dans mon petit logement, et ils l'ont estimé à 50.000 , ce qui me paraît bas. C'est vrai qu'il y a des travaux à faire... C'est vrai aussi que j'ai dit que j'étais pressé de vendre, et ils m'ont répondu qu'en ce moment, il n'y a presque pas d'acheteurs( Est-ce vrai, cela ?!), et que... ce n'est pas comme pendant la crise financière de 2008, où tout le monde voulait acheter, pour pouvoir placer son argent...

Mais, bon!  ils ont en vente, une pièce de même superficie que la mienne, en vente  chez eux, à 77.000€!!! ( les frais d'agence sont inclus. Donc cela fait:  70.000!!   ).

 

 

Par ailleurs, il est important que j'ajoute que:

il y a deux mois, j'ai demandé à une autre agence que celle précitée, de me faire une estimation écrite. J'en avais besoin pour joindre à mon dossier, pour mes problèmes de surendettement. Et cette estimation donne clairement le montant de 60.000€ !

 

La personne qui apparemment est intéressée, que je connais en dehors de l'agence, évidemment, me le propose pour 60.000€ , en faisant la transaction de particulier à particulier, en passant chez le Notaire ( sans passer par une agence, donc... )

 

Donc, le problème qui reste, pour moi, c'est de comprendre comment cela se passe à ce niveau, au niveau du Notaire...

 

 

.( voir suite ci-dessous ).

 

.

 

---------- Message ajouté à 22h07 ---------- Précédent message à 22h04 ----------

 

attention: si copropriété, verifiez bien combien le syndic va vous charger pour etablir le document du notaire (eh oui ca a un prix que generalement personne ne regarde mais que le vendeur doit payer ...)

 

Justement, j'aimerais savoir ce que je devrai débourser, je suis en surendettement, et donc je suis à sec...

Quel est ce document que fait le Syndic, pour le Notaire ? Et quel est son coût ?

 

Par ailleurs, pour ce qui est des frais de diagnostic, il paraît qu'une entreprise sérieuse pourrait envoyer la facture au Notaire, sans problème, et celui-ci déduit simplement ce montant, du montant de la vente du bien immobilier. Il paraît que cette pratique est courante.

 

 

Mais, bon! J'ai 600€ que je dois au Syndic, au niveau des charges de copropriété. Il paraît que cette somme doit être réglée AVANT la vente. Mais n'y a-t-il pas moyen de déduire cette somme, du montant de la vente, comme j'ai dit ci-dessus, de telle manière à ne pas avoir à régler cette somme.

Ma question est la même pour le "document que fait le Syndic, pour le Notaire", dont on a parlé ci-dessus.

 

 

 

avisez bien aussi les eventuels acheteurs des provisions de charges que vous devez payer tous les trimestres.

 

C'est fait. La personne intéressée par ma petite pièce est au courant du montant des charges trimestrielles. Je lui ai dit, aussi, les quelques travaux qui ont été prévus, dans l'immeuble ( aux frais de tous les copropriétaires ).

 

 

 

Voilà,  Golfy , j'ai répondu à toutes vos questions, de votre post-là .. ... . :)

 

 

.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal à comprendre : si vous avez trouvé une acheteuse au prix de 60 000 € pourquoi vous entêtez vous à vouloir passer par une agence : lassez tomber les agences.

 

Golfy vous a tout expliqué pour les démarches à faire. En accord avec votre acheteuse, prenez rendez-vous avec votre notaire pour signature du compromis : il vous réclamera votre titre de propriété, le réglement de coproporiété, les coordonnées de votre syndic, et les diagnostics obligatoires dans votre secteur (à faire avant le compromis - demandez conseil au notaire pour connaître tous les diagnostics à effectuer).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc, le problème qui reste, pour moi, c'est de comprendre comment cela se passe à ce niveau, au niveau du Notaire...

je pense avoir repondu longuement la-dessus.

la suite vous sera donnée directement par le notaire.

 

Justement, j'aimerais savoir ce que je devrai débourser, je suis en surendettement, et donc je suis à sec...

Quel est ce document que fait le Syndic, pour le Notaire ? Et quel est son coût ?

bah personne ne peut le dire : il faut que vous relisiez le contrat que la copro a signé avec ce syndic. les frais qu'il prend sont differents d'un syndic a l'autre.

ou alors appelez directement votre syndic.

 

Mais, bon! J'ai 600€ que je dois au Syndic, au niveau des charges de copropriété. Il paraît que cette somme doit être réglée AVANT la vente. Mais n'y a-t-il pas moyen de déduire cette somme, du montant de la vente, comme j'ai dit ci-dessus, de telle manière à ne pas avoir à régler cette somme.

la il faut encore une fois demander a votre syndic s'il accepte le deal.

personne ne peut repondre a sa place

 

Voilà, Golfy , j'ai répondu à toutes vos questions, de votre post-là .. ... . happy.gif
je ne vois pas où j'ai posé des questions. c'etait plutot des pistes que vous deviez suivre ;)

 

C'est vrai aussi que j'ai dit que j'étais pressé de vendre, et ils m'ont répondu qu'en ce moment, il n'y a presque pas d'acheteurs( Est-ce vrai, cela ?!),

les petites surfaces sur paris sont TRES demandées je le repete ! un studio part dans la journée avec plusieurs visites.

vous vous bornez a prendre l'offre d'une connaissance,

faites le test, passer une annonce sur le net (peut pas dire les sites mais en gambergeant un peu vous trouverez) et vosu verrez le nombre de personnes qui vosu repondront ! ahurissant ...

donc oui le marché est plus lent, mais OUI vous pouvez trouver acheteurs de petites surfaces.

votre bien semble etre bien placé, pres des facs, alors faites jouer la concurrence.

 

maintenant je crois avoir fait plus que donner des pistes - bonne vente

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, j'ai fait estimer mon bien, comme je vous l'ai dit précédemment, par une Agence, qui sont venus dernièrement dans mon petit logement, et ils l'ont estimé à 50.000 , ce qui me paraît bas. C'est vrai qu'il y a des travaux à faire... C'est vrai aussi que j'ai dit que j'étais pressé de vendre, et ils m'ont répondu qu'en ce moment, il n'y a presque pas d'acheteurs( Est-ce vrai, cela ?!), et que... ce n'est pas comme pendant la crise financière de 2008, où tout le monde voulait acheter, pour pouvoir placer son argent...

Mais, bon! ils ont en vente, une pièce de même superficie que la mienne, en vente chez eux, à 77.000€!!! ( les frais d'agence sont inclus. Donc cela fait: 70.000!! ).

vous ne parlez pas du quartier, ni des aménagement intérieurs, ni du standing ou de l'état de l'immeuble, de la présence d'un balcon, des travaux à venir... tout ceci joue sur le prix.

 

En ce moment, les biens ne se vendent pas car les gens pensent que la terre va s'arrêter de tourner à cause de la crise, les acheteurs n'ont pas l'apport nécessaire pour payer les prix demandés, les banquiers ont arrêté de prêter des sommes folles à n'importe qui et les vendeurs qui sont persuadés que les prix vont continuer de grimper rechigne à négocier. Donc oui, il y a peu d'acheteurs, mais il reste quand même des gens qui ont de l'argent ou un travail (voire les deux) et des projets. ça tombe bien car les taux d'emprunts sont très bas actuellement.

 

Par ailleurs, il est important que j'ajoute que:

il y a deux mois, j'ai demandé à une autre agence que celle précitée, de me faire une estimation écrite. J'en avais besoin pour joindre à mon dossier, pour mes problèmes de surendettement. Et cette estimation donne clairement le montant de 60.000€ !

 

La personne qui apparemment est intéressée, que je connais en dehors de l'agence, évidemment, me le propose pour 60.000€ , en faisant la transaction de particulier à particulier, en passant chez le Notaire ( sans passer par une agence, donc... )

 

Donc, le problème qui reste, pour moi, c'est de comprendre comment cela se passe à ce niveau, au niveau du Notaire...

Appelez votre notaire pour lui demander comment procéder pour sécuriser cette vente de votre côté, ils vous expliquera la procédure, les pièces à fournir, etc (puisque de toute façon vous devez passer par un notaire, autant prendre contact !). Vous dites simplement que vous avez un appartement en copropriété à vendre et un acheteur d'accord pour acheter "en direct".

 

Au final, le notaire fera payer à l'acheteur le prix de l'appartement, les droits de mutation (que vous pouvez estimer en ligne sur divers site) + des honoraires.

Le vendeur échappera juste aux honoraires d'agence puisqu'aucune agence n'intervient.

( En passant, les 17K pour 60k d'appartement que vous mentionnez, cela me semble fort cher ! Nous avons payé 15k pour un peu plus de 500k net vendeur : quand rien ne se vend, ceux qui tiennent à conclure une affaire finissent par baisser leurs tarifs !)

 

 

 

 

Par ailleurs, pour ce qui est des frais de diagnostic, il paraît qu'une entreprise sérieuse pourrait envoyer la facture au Notaire, sans problème, et celui-ci déduit simplement ce montant, du montant de la vente du bien immobilier. Il paraît que cette pratique est courante.

les diagnostics immobiliers sont bien à la charge du vendeur et la facture est due immédiatement (d'autant plus que les biens ne se vendent pas immédiatement, surtout en ce moment !). A vous de voir avec le diagnostiqueur si vous arrivez à le convaincre que "c'est dans la poche" (pour votre vente...).
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Albertinho
      Bonjour 
      je paye mon loyer pour un appartement et il est inclus une cave elle devait être libre trois mois après la signature ( le temps de le laisser débarrasser et vider celle-ci)
      donc cela fait 13 loyers payer dont 10 sans avoir pu bénéficier de la cave puis-je les déduire du loyer ? 
    • Par Sev161109
      Bonjour ma mère fait une coloc avec sa sœur qui arrive plus tard que ma mère dans le logement mais elle et violente avec ma mère que peut elle faire
    • Par jac1980
      Bonjour
      Ma mère décédée avait hypothéqué sa maison au profit de mon frère et sa femme continue à payer l hypothèque .
      Comment peut se régler la vente de cette maison en faveur des héritiers et l' hypothèque doit elle continuer à être payée par la personne redevable ?
      L' hypothèque s' éteint elle au décès de celle qui s' est porté é caution avec sa maison ?
      Merci de me répondre
      Cordialement
      ****
    • Par Vinl
      Bonjour,
       
      A la suite d'une situation personnelle compliquée, [...] en centre d'hébergement [...]
       
      Pour me sortir de cette situation, j'ai pu retrouver, de moi-même et par l'intermédiaire d'une agence immobilière, un appartement.
       
      Pour rentrer dans les lieux, payer ma caution et les frais d'agence ainsi que le premier loyer, j'ai dû faire appel au Fonds Solidarité Logement qui m'a accordé un prêt et s'est aussi porté garant (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le principe de cet organisme) [...]
       
      A la visite de l'appartement, j'ai bien vu que c'était un appartement avec des hauteurs de plafond importantes, sans double-vitrage, ni volets mais il y a des choses auxquelles je n'ai pas fait attention [...]compte par la suite, en y vivant :
      - humidité, présence de moisissures dans un coin de l'appartement et infiltrations d'eau au niveau [de la fenêtre de toit]
       
      - mauvaise isolation (appartement situé au-dessus du hall d'entrée de l'immeuble et en dessous des toits) car j'entends tous les bruits avoisinants et extérieurs et j'ai assez froid malgré la présence de chauffages électriques qui ne me semblent pas suffisants en quantité et étant donné la hauteur des plafonds (plus de 3 mètres), les dépenses énergétiques vont être très conséquentes et obligation de mettre un chauffage d'appoint (poêle à pétrole car je n'ai que ça) qui est toxique et produit de l'humidité
       
      - absence de détecteur de fumée et disjoncteur général en dehors du logement dans le hall d'entrée au rez-de-chaussée)
       
      A la signature du bail, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ne m'a pas été communiqué mais j'avoue ne pas avoir pensé à le demander non plus.
       
      Quelques temps après, je l'ai réclamé et ai obtenu le DPE du logement voisin (l'adresse n'est pas la même). J'ai alors contacté l'agence immobilière pour lui demander de me fournir le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) qui doit comporter le fameux DPE. L'agence immobilière m'a bien envoyé ledit DDT correspondant à mon appartement, excepté que le DPE intégré est à nouveau celui de l'appartement voisin.
       
      Je sais que le DPE n'est, pour l'instant, pas opposable (il le deviendra en janvier 2021) sauf, d'après ce que je comprends, s'il a été volontairement caché : ce qui constitue un DOL. Peut-on considérer que c'est le cas, ici ?
       
      Pour l'état de l'appartement, j'ai effectué un Relevé d'Observation du Logement (RLO) que j'ai transmis au Plan Départemental de Luttre contre l'Habitat Indigne (PDLHI), j'attends la suite.
       
      Je soupçonne mon agence immobilière d'être volontairement malhonnête à plusieurs sujets et je m'en explique :
       
      [;..]J'ai fait l'état des lieux et suis rentrée dans mon appartement le 16 juillet 2018 or je constate, sur l'historique de mon compte locataire, que pour mon loyer du[année date] L'agence a décompté, sur le prêt qui m'était alloué, un prorata de loyer de 17/31 jours.. Or [...] il y a 16 jours [...] et non 17 jours.
      De plus l'état de lieux est édité au[1 jour avant la bonne date]mais je l'ai bel et bien signé [1 jour après](j'ai l'attestation du centre d'hébergement qui atteste les dates de mon hébergement [date]
       
      [...]
       
      Mon agence immobilière était parfaitement informée que j'avais droit à l'aide au logement parce que lors de la constitution de mon dossier à ce sujet, elle a dû remplir une partie et a demandé à ce que l'aide au logement soit versée directement sur son compte bancaire (à partir du moment où j'étais bénéficiaire du FSL, je ne pouvais m'opposer à ce versement direct) et c'est elle-même qui m'a dit que l'aide au logement allait probablement débuter [2 mois plus tard]
       
      [or en 2 mois après], l'agence immobilière a prélevé sur mon compte bancaire [...]ce prélèvement abusif a fini par mettre mon compte bancaire en situation de découvert non-autorisé (en effet, il n'était pas prévu dans mon budget que cette somme soit débitée) ce qui, d'une part, m'a empêché de retirer de l'argent, de payer quoi que ce soit et donc de vivre alors que je sortais à peine d'un centre d'hébergement (et l'agence immobilière le savait !) et, d'autre part, ce prélèvement abusif, mettant mon compte bancaire en situation de découvert non-autorisé, a généré des frais bancaires : rejet de chèques, agios.... Dès que je me suis rendue-compte de cette situation, j'ai contacté l'agence immobilière qui m'a confirmé qu'elle avait effectivement bel et bien perçu mon aide au logement mais qu'elle n'avait pas été informée des dates de prélèvement de la CAF et que les prélèvements automatiques des loyers étaient paramétrés en fin de mois précédent...Or l'agence immobilière savait pertinemment que j'allais probablement percevoir l'aide au logement en Septembre 2018 puisque c'est elle-même qui me l'a dit et pouvait donc paramétrer un prélèvement de 97€ quitte à ce que je régularise ensuite si le versement de l'aide au logement n'avait pas été effectuée !
       
      D'autre part, lorsque j'ai réclamé à l'agence immobilière le remboursement du trop-perçu, dans un premier temps elle m'a proposé de le conserver au crédit de mon compte locataire pour m'éviter de futurs prélèvements. J'ai refusé et elle m'a donc dit qu'elle me rembourserait par chèque en le postant ce jour ou le lendemain. Or, dans un second temps, l'ai téléphoné à l'agence immobilière deux jours après pour savoir si elle avait bien posté ledit chèque de remboursement, celle-ci m'a rétorqué que non mais qu'elle allait le faire ce jour, je l'ai recontacté deux jours ensuite et le chèque n'était toujours pas posté et elle me promettait, comme au cours des appels précédents, de me le poster le jour-même...
      Comprenant que cette situation allait certainement volontairement perdurer et accentuer mon découvert non-autorisé par des frais engendrés par la situation et étant dans l'impossibilité de retirer le moindre argent depuis plusieurs jours, j'ai envoyé un e-mail à l'agence immobilière exigeant le remboursement immédiat du trop-perçu et par virement en lui rappelant mon contexte de vie à ce moment-là ainsi que les conséquences du prélèvement abusif de loyer, et j'ai également demandé, sur présentation d'un justificatif établi par mon conseiller bancaire, le remboursement des frais bancaires générés par la responsabilité de l'agence immobilière. Celle-ci m'a bien remboursé, par virement, le trop-perçu de loyer mais a toujours refusé de me rembourser les frais bancaires.
       
      Pour finir, j'ai retrouvé un autre appartement beaucoup mieux et moins cher afin de m'aider à remonter la pente dans laquelle je suis tombée, et j'ai donc voulu donner, à l'agence immobilière, mon préavis (un mois en ce qui me concerne en fonction de ma situation actuelle) directement par "lettre remise en main propre contre décharge". J'avais prévu de quitter l'appartement pour le 05 janvier 2018. Je suis passée à l'agence immobilière le 04 et 05 décembre 2018 aux horaires d'ouverture et j'ai été systématiquement, au cours de ces deux jours consécutifs, confrontée à une porte fermée sans aucune information (absence temporaire, vacances d'hiver...???).
      J'ai donc été contrainte, par la force des choses, d'envoyer mon courrier en recommandé avec accusé de réception et ai donc barré sur mon courrier initial "lettre remise en main propre contre décharge" que j'ai remplacé par "courrier envoyé en recommandé avec avis de réception".
       
      Or en retour de mon courrier, l’agence immobilière m’a répondu que, pour mon préavis, seule la date de réception du courrier faisait foi (soit une résiliation de bail au 07 janvier 2019 puisque mon courrier a été reçu au 07 décembre 2018) et non la date d’envoi (le 05 janvier 2019) et refuse donc m’accorder mon préavis initialement prévu au 05 janvier 2019.
       
      J’aurais donc souhaité savoir quels autres recours, hormis ceux que j’ai déjà engagés, je pouvais avoir pour cette situation, et notamment pour récupérer les frais bancaires que l’agence immobilière refuse de me rembourser et pour faire valoir mon préavis au 05 janvier 2019 et non pas au 07 janvier 2019 car j’estime que l’agence immobilière m’a déjà bien assez arnaquée comme ça !
       
      Je vous remercie de vos réponses et vous prie de m’excuser pour la longueur du message en espérant avoir exposé la situation assez clairement.
    • Par Vinl
      Bonjour,
       
      [...]
       
      A mon arrivée, il n'y avait ni eau, ni électricité.
       
      J'ai contacté le fournisseur d'eau et d'électricité pour mettre en service qui ne pouvaient pas venir dans l'immédiat.
      Je suis restée quelques jours sans eau, ni électricité.
      Le technicien de l'électricité m'a dit que normalement, c'était à l'agence immobilière de s'occuper de tout ça avant l'entrée des lieux.
       
      Là, je viens de recevoir ma facture d'ouverture de contrat et elle est plutôt salée pour une première : 118 € qui comprennent l'abonnement + l'ouverture du compteur, sans la consommation d'eau.
       
      J'aurais donc voulu savoir si c'était effectivement dans les obligations de l'agence immobilière d'ouvrir le compteur d'eau et d'électricité. Et si oui, puis-je lui réclamer la somme relative à l'ouverture du compteur d'eau (sans la part d'abonnement, évidemment) ?
       
      Merci d'avance de vos réponses.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...