Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

jeune majeur et étudiant mis à la porte le jour de son anniversaire


saint hubert

Messages recommandés

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

bonjour merci .portrait de mon locataire: devenu majeur depuis 2 mois , en terminale s ,passe son oral d'anglais cette semaine .Actuellement suit ses cours en lycée public ,profite de la cantine ( sur fonds sociaux ) de l'établissement,a rencontré l'assistante sociale et l'infirmière (qui le soutient et à l' écoute ) . J'ai rencontré l'infirmière qui me dit qu'un rdv aura lieu avec le père . Ce rdv n' a pas été concluant entre père et enfant. En attendant je le garde à la maison , l' aiguille comme je peux ,ne serait-ce pour les papiers comme la carte ss ... Nous attendons une réponse du ccas pour parer à ses menus frais.Je me trouve un peu démunie face à cette situation, humainement je ne pouvais pas laisser ce majeur dehors malgré le nombre de ponts dans notre localité ! D avance merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

vous parlez de "locataire" puis vous dites que "vous le gardez a la maison". est il de votre famille ? doit on comprendre que vous l'hebergez chez vous ?

 

il va au lycée : bien mais il doit alors demander le soutien financier de ses parents (est ce que l'AS a bien precisé que les parents doivent l'obligation alimentaire à leurs enfants, jusqu'à ce qu'il travaille ?)

que propose l'AS suite a cette rencontre avec le pere ? qu'est devenu la mere (separée ? decédée ? ou bien vivant encore avec le pere).

 

Obligation alimentaire à l'égard d'un proche - Service-public.fr

si les parents ne veulent pas aider leur fils, il doit saisir le JAF.

 

Pensions alimentaires versées aux enfants : déductions - Service-public.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui êtes-vous par rapport à lui ? Le logez-vous bénévolement ou lui louez-vous une chambre ? dans ce cas avez-vous demandé aux parents de verser le loyer.

 

Cela dit, majeur ou pas, si l'enfant poursuit des études et a fortiori s'il n'y a rien à lui reprocher (ni infractions ni mauvaise conduite envers les parents) les parents ont un devoir d'assistance envers leurs enfants : obligation alimentaire, comme il vous a été indiqué. A faire valoir auprès des parents, par courrier RAR et via les assistantes sociales pour leur information et par voie de justice si nécessaire, c. à d. si aucun compromis amiable ne peut être trouvé pour que les parents versent une pension à leur enfant ni ne l'hébergent et le nourrissent. Il faut alors s'adresser au JAF, juge aux affaires familiales (TGI). La pension à verser qui peut être décidée par le juge dépend bien sûr des revenus et possibilités des parents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...