Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Medecin du travail n a pas d avis pour une reprise


louloute93

Messages recommandés

Bonjour à tous, j'ai découvert ce forum aujourd'hui et j'en suis très heureuse. J'ai lu plusieurs post et je remercie par avance tous les participants qui pourront m'aider aussi à y voir plus clair et m'aider à trouver la meilleure solution pour mon cas délicat.

 

Je suis en arrêt maladie depuis mi novembre 2011 suite à un "harcèlement moral" subit au sein de ma société. La personne visée a gentilement été écarté de la société très peu de temps après que j'ai rendu compte de la situation à mon employeur.

La cpam me convoque en janvier et me demande de prendre rdv avec le MDT. Je suis donc allée au rdv hier et elle me dit que ma présence est un non sujet car je suis incapable de reprendre mon travail actuellement, ce que j'avais déjà dit à la cpam. je suis suivie par un psy et mon médecin traitant. La MDT s'est montrée très virulante avec moi, m'a crié dessus et m'a dit qu'elle était là pour "remettre les gens au boulot" qu'elle ne comprenait pas pourquoi je "glandais chez moi". elle m'a dit qu'il n'y aurait pas d'aménagement de poste possible ni de reclassement et que ça sera le licenciement pour inaptitude qui me pendait au nez si je ne retourne pas au travail dans les conditions identiques que celles que j'ai laissé.

Avant mon départ de la société, la direction m'a fait écrire un papier stipulant que j'acceptais de retourné sur mon ancien (car j'avais eu une promo interne) en lieu et place du présent pour me protéger de la personne qui me harcelait (mon responsable)

une fois ce papier signé : j'ai été mise au placard, isolée, à faire des tâches ingrates inexistantes au sein de la société. J'ai tenu un mois et je suis partie en maladie.

Je ne comprends pas pourquoi la cpam m a demandé un tel rdv?

que dois je faire? j'ai rdv samedi avec mon médecin traitant

 

PS IMPORTANT la cpam coupe mes IJ à compter du 11 02 alors que j'ai encore des droits ouverts chez eux

 

merci de votre secours, et je vous prie de m'excuser, c'est long, peu être mal expliqué mais je suis désespérée.

 

---------- Message ajouté à 12h50 ---------- Précédent message à 12h48 ----------

 

nb ma direction m'a contacté ayant eu écho de ce rdv avec la MDT, pense que je reprends le 11 février et m'a demandé d'aller faire une formation mercredi "pour mon confort" alors que je suis encore en arrêt maladie. Ils m'attendent lundi mais je suis incapable d'y aller

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

bonjour louloute93

Je ne suis pas une experte, mais vous et moi avons beaucoup de points communs dans nos situations personnelles.

En "dépression" j'avoue que généralement tout est pris au 1° degré et bien entendu sans sans de l'humour et les nerfs à vif, on prend tout en agression et sans recul.

Une phrase sortie de son contexte, après "rumination" et "stress" est prise comme une engueulade ou une critique.

Je doute qu'un médecin du travail ai pu dire : que vous glandiez chez vous! ou qu'elle était là pour remettre les gens au boulot!

En tout cas dans ces termes!

Les MDT sont d'abord et surtout là pour protéger les salariés en difficultés, pas les enfoncer.

 

En arrêt maladie, la visite au MDT ne peux concrètement que servir d'information, vous n'êtes pas dans les conditions de répondre aux exigences de votre emploi, vu que vous êtes en arrêt justifié par un certificat médical.

Le MDT ne peux donc pas transcrire un avis, d'aptitude ou d'inaptitude, il vous informe.

 

Le 11-02, la CPAM ne vous coupe pas les IJ, elle vous consolide et c'est à cette date que vous devrez voir le MDT qui validera votre aptitude ou votre inaptitude.

Je serais vous je prendrais déjà rdv, pour le 11-02 avec de MDT, car normalement vous serez déjà considérée présente sur votre lieu de travail.

Un rdv à la MDT n'est utile ou constructif pour un avis officiel qu'en dehors d'un arrêt maladie.

Quitte à en reprendre un, après cette visite importante.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Brunaêlle

 

je vous remercie de votre réponse, je vous assure qu'elle m'a dit ces mots exactement en ces termes et non sortis du contexte, elle était très virulante et clairement m'a encore plus déstabilisée, d'autant que je développe une phobie sociale générale. Elle m a remis un document à ma demande pour mon médecin traitant lui demandant des éléments supplémentaires et m'a dit qu'elle n'entamerait pas de procédure d'inaptitude comme ça. Je stress énormément car mon médecin traitant et ma psy sont d'accord sur le fait que reprendre une activité serait positive pour moi avec aménagement (pour essayer) mais certainement pas au sein de ma société actuelle. la MDT sait déjà qu'il n'y aura pas de reclassement ni d'aménagement pour moi, alors qu'elle n'est pas supposée le savoir pisqu'elle doit faire une étude de poste ?? j'ajoute que ma société emploie plus de 500 salariés, toutes les femmes ayant eu un enfant reviennent à 50% peu importe leur service d'affectation, et quelques hommes aussi sont à 80 ou 50% à leur demande pour des raisons nullement médicales.

Je souhaite quitter cette entreprise mais pas en démissionant car à la base j'aimais mon travail et c'est domage ce qu'il m'est arrivé. L'inaptitude m'aiderait à aller del'avant ce serait pour moi une sorte de reconnaissance des agissements qui ont été fait sur moi et qui m'ont juste ruinée moralement et physiquement aussi.

merci encore Brunaelle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

 

 

pour Brunaelle

 

 

je confirme que les médecins de travail ne sont pas tous pour défendre le salarié

 

 

en mars 2012, j'ai pris rendez vous avec la MdT bien que j'étais en arret pour maladie pro, reconnue tardivement, et je craignais ma reprise, subissant la ********, la méchanceté, la médisance de mes collègues, ce, depuis 2 ans 1/2 à cette époque et ma maladie découle de cette ambiance négative, même si je suis appréciée par la direction ; je bosse avec ces satannées collègues et la direction n'a rien fait pour éteindre le feu ....

 

la médecin du travail m'a dit de démissionner si je suis mal dans mon poste...............

 

 

bonne soirée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...