Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Mon employeur ne veut pas me licencier et me propose un abandon de poste


Ghilet

Messages recommandés

Bonjour, je vous explique en bref ma situation et souhaite avoir des conseils svp.

 

J'ai demandé à mon employeur au mois d'Aout 2012 une rupture conventionnelle car j'ai 4 enfants de 12,10,8,3 ans et la gestion au quotidien est compliqué d'autant plus que mon papa était très malade à l'époque et que je souhaitais m'occuper de lui et ma famille. Au bout d'un mois et demi j'ai reçu une réponse négative de mon employeur qui me disait que si je souhaitais partir je n'avais qu'à démissionner.

Le 31/10/2012 mon papa décéde, et depuis je vis un enfer et je suis en pleine dépression. Mon père étais tout pour nous et il s'occupait de mes enfants à 16h30 jusqu'à ce que je finisse le travail. Son domicile se trouve juste en bas de mon travail et à 5metres de l'école de mes enfants. Mes enfants souffre beaucoup de cette absence. Je suis depuis en arrêt maladie car c'est une torture pour nous de retourner tous les jours devant chez lui. J'ai donc redemander n rdv à la DRH et la elle me propose d'abandonner mon poste (car c'est la seule solution qu'elle peux me proposer...) et d'être licencier pour faute grave. J'ai bien entendu refuser car licenciement pour faute je perd toute indemnité.

Je suis en plus enceinte de 2 mois et je suis perdu, je ne sais plus comment faire pour me faire licencier pour absence répétées et que je puisse au moins toucher mes indemnités.

Je suis actuellement suivi par une psychiatre qui ma conseiller d'aller en parler à la médecine du travail, qu'en pensez vous? Que puis je faire?

Merci de votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 23
  • Création
  • Dernière réponse

il faut comprendre qu'un employeur n'a aucune obligation de vous licencier, ce n'est pas parce que vous le voulez qu'il accédera à vos demandes

donc, si vous n'êtes pas en état de travailler actuellement vous etes arretée. de plus vous etes enceinte, je doute que votre employeur ne prenne le mindre risque de vous licencier

 

 

je suis désolée pour la mort de votre papa, et que vous ayez des soucis d'organisation avec 4 enfants et bientôt un 5eme, mais est- ce la responsabilité/faute de votre employeur ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Qm11 de votre réponse, effectivement j'ai refusé.

 

Theflo, l'employeur n'a effectivement aucune obligation par contre quand lui a décidé de licencier quelqu'un l'employer n'a pas le choix non plus! L'employeur n'a pas le droit de vie ou de mort d'un salarié. Ça suffit de subir à chaque fois les volontés de ses messieurs dames sous prétexte qu'ils sont employeur.

Non effectivement ce n'est pas de leur faute la mort de mon père mais ma dépression si en partie car ils s'acharnent à vouloir me garder par principe. Des ruptures conventionnelles ont déjà été faite dans l'entreprise mais mes arguments à moi ne sont pas valables (d'après eux).

Merci

 

---------- Message ajouté à 10h20 ---------- Précédent message à 10h16 ----------

 

Je tiens également à rajouter que c'est de l'abus de faiblesse que de proposer un abandon de poste à une personne psychologiquement affaibli.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il faut savoir que depuis le 1er janvier, les RC sont assujetties au forfait social, soit 20 % de taxes donc si l'employeur accepte de vous verser 10 000 € , cela lui coutera 12 000 €.

 

Quand on licencie, on a généralement un motif

Quand un salarié démissionne, l'employeur n'a pas son mot à dire, si ce n'est accepter

 

L'employeur n'a pas le droit de vie ou de mort d'un salarié. Ça suffit de subir à chaque fois les volontés de ses messieurs dames sous prétexte qu'ils sont employeur.

en effet, mais là c'est votre demande, donc là c'est vous qui voulez imposer votre choix , ne n'inversez pas la situation

 

l'employeur n'a à ce jour aucun motif légal pour vous licencier, si ce n'est aujourd'hui pour faute grave car vous êtes enceinte, comprenez cela !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour,

 

 

vous voulez que ce soit votre employeur qui vous licencie alors que c'est vous qui souhaitez partir de sa société ; la seule solution honnete est la démission

 

évidemment, si démission, il n'y a aucune allocation chomage

 

 

afin de pouvoir vous occcupez de vos enfants le soir après l'école, peut etre vaudrait il mieux demander de passer a temps partiel

 

 

votre mari peut vous aider a prendre les bonnes décisions et s'occuper de vos enfants

 

 

et si le fait d'habiter vers la maison de votre papa, de votre travail vous pose un problème, vous déménagez et recherchez du boulot ailleurs afin de pouvoir passer le cap du décès plus aisément

 

 

courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Theflo, ils l'ont s'il le souhaite le motif c'est absence répétée car presque 3 mois d'arrêt maladie. Mais cette solution ne leur convient pas car c'est un licenciement pour cause personnel et dans ces cas la ils me doivent les indemnités.

Je ne leur ferai jamais ce plaisir de démissionner ou d'accepter d'abandonner mon poste. C'est trop facile pour eux.

Ce que je ne conçois pas c'est que quand un salarié ne convient plus à l'employeur, celui ci le vire et lui donne des indemnités. Je dois alors mal faire mon travail et ne plus m'entendre avec ma responsable pour peut être être viré avec mes indemnités.

C'est un monde d'hypocrite et d'égoïste. Je ne cautionnerai jamais cette façon de penser. L'employeur n'est pas roi!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon , je le dis une dernière fois : vous êtes enceinte, c'est pas moi qui le dit, c'est vous

donc =salariés protégée

donc = il ne va pas vous licencier pour une faute minime donc si licenciement = licenciement pour faute grave

 

presque 3 mois d'arrêt maladie à 6 mois, y'a des prud'hommes qui trouve que ce n'est pas assez.....

 

je crois que vous n'avez pas compris notre société : perdre son emploi, ce n'est pas pour mieux gérer sa vie personnelle.

seul l'employeur a le pouvoir de vous licencier , et il vaut mieux pour lui d'avoir un motif (pb économique, ou faute REELLE et SERIEUSE minimum du salarié)

Généralement, les salariés ne cherchent pas à se faire virer...d'où le fait qu'on les indemnise et les indemnités pole emploi c'est pour une perte involontaire d'emploi pas pour s'éviter des frais de nounou

 

C'est un monde d'hypocrite et d'égoïste. Je ne cautionnerai jamais cette façon de penser. L'employeur n'est pas roi!

mouais, je vous retourne le compliment : vous avez 4 enfants que vous avez du mal à gérer et c'est votre employeur et mes cotisations / impots qui DOIVENT répondre à vos soucis d'organisation ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon , je le dis une dernière fois : vous êtes enceinte, c'est pas moi qui le dit, c'est vous

donc =salariés protégée

donc = il ne va pas vous licencier pour une faute minime donc si licenciement = licenciement pour faute grave

 

presque 3 mois d'arrêt maladie à 6 mois, y'a des prud'hommes qui trouve que ce n'est pas assez.....

 

je crois que vous n'avez pas compris notre société : perdre son emploi, ce n'est pas pour mieux gérer sa vie personnelle.

seul l'employeur a le pouvoir de vous licencier , et il vaut mieux pour lui d'avoir un motif (pb économique, ou faute REELLE et SERIEUSE minimum du salarié)

Généralement, les salariés ne cherchent pas à se faire virer...d'où le fait qu'on les indemnise et les indemnités pole emploi c'est pour une perte involontaire d'emploi pas pour s'éviter des frais de nounou

 

C'est un monde d'hypocrite et d'égoïste. Je ne cautionnerai jamais cette façon de penser. L'employeur n'est pas roi!

mouais, je vous retourne le compliment : vous avez 4 enfants que vous avez du mal à gérer et c'est votre employeur et mes cotisations / impots qui DOIVENT répondre à vos soucis d'organisation ???

 

tout a fait d'accord avec vous Teflo +1

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mr theflo, je vous le dit moi aussi une dernière fois, ce ne sont pas vos impôts qui paye mes allocations chômages mais j'ai cotiser pour y prétendre. Et moi aussi je paye mes impôts ça n'a aucun rapport. Il y a des fois des chose dans la vie qui ne sont pas contrôlable et ma vie personnelle prime par rapport à celle professionnelle.

Quand on et employeur et qu'un salarié à toujours été dévoué(plus qu'il n'en fallait d'ailleurs) on peut aussi être humain. L'humanité dans notre pays nhexiste pas. Chacun voit ses intérêts sans penser à autrui.

Je vois que beaucoup de personne sont égoïste et inhumaine c'est vraiment dommage.

Vive la France

 

---------- Message ajouté à 11h19 ---------- Précédent message à 11h18 ----------

 

Je souhaite ajouter également que mon employeur ne sait pas encore que je suis enceinte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je comprends les réactions de Théflo et Lybrain mais si cette dame a le droit a des indemnités chômage (si elle arrive à se faire licencier, bien sur), c'est aussi parce qu'elle a cotisé durant de longues années, faudrait pas l'oublier non plus!

 

Ghilet, si je peux vous donnez un conseil, prenez le temps de la réflexion et ne faites rien de précipité. Pour l'instant vous êtes en dépression suite à la mort de votre papa (mes condoléances) et en plus vous êtes enceinte, donc le yoyo des hormones ça n'aide pas non plus (et oui, messieurs, c'est pas toujours évident!). Pour l'instant vous êtes en arrêt maladie, restez-y, enchainez avec vos congés maternités et ensuite demandez un congé parental, ça peut être une solution.

Si votre patron veut vous licencier, il devra effectivement trouver une faute grave (pas évident à trouver si vous êtes absente de votre poste), ce qui vous privera de vos indemnités de préavis, de licenciement mais pas de vos droits à l'allocation chômage. A vous de voir si vous êtes prête à faire l'impasse sur ces indemnités, en acceptant de la part de votre employeur un licenciement pour faute grave.

Faites votre calcul, entre les allocations chômages (remplacées par les indemnités journalières si vous êtes en maladie, puis par les indemnités congés de maternités) et vos allocations familiales (4 enfants, bientôt 5, elles ne sont donc pas négligeables...), sans compter que vous n'aurez plus de frais de garde, c'est peut-être une situation financièrement jouable pour votre couple. Discutez-en avec votre mari et surtout, prenez votre temps.

Vous ne pouvez espérer à la fois que votre employeur vous libère de votre contrat et compter sur les indemnités, c'est votre décision, pas la sienne. Si vous arrivez à négocier avec lui, déjà vous ne serez déjà pas très réglo par rapport à Pôle emploi, puisqu'en fait vous ne serez pas réellement en recherche d'emploi, mais bon, il n'est pas trop difficile de contourner la chose: en annonçant lors de l'entretien que vous pourriez avoir avec un employeur que vous avez 5 enfants, vous n'en verrez pas beaucoup vous accorder un poste!

 

J'ai bien conscience que mes recommandations sont assez limites (moralement et juridiquement), mais j'espère qu'elles vous seront toutefois utiles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

juste , je suis une femme, donc le coup des hormones, je connais .je suis passée par là plusieurs fois, le décés d'un proche je connais, l'organisation familiale, je connais aussi....

 

mais si je pousse votre raisonnement, brulez donc votre voiture, vous avez cotisé que diable,; il est temps de récupérer votre du.

 

L'assurance Chomage n'est pas une cagnotte qu'on met de coté et qu'on doit récupérer ensuite, c'est une cotisation solidaire pour ceux qui actuellement sont en perte d'emploi.

Vous exigez beaucoup de chose de votre employeur, sauf que votre situation ne pourra être réglée que si vous acceptez un compromis.

ce "salaud" vous permettrez de percevoir vos allocations chomages en contournant un peu la loi, mais cela ne vous suffit pas .

soit

vous êtes en arret, donc de toute façon il aura des difficultés à vous licencier (et notamment pour abandon de poste)

votre arrêt n'est pas assez long pour justifier une désorganisation de service et un licenciement

et ensuite votre grossesse se verra et là, il ne pourra rien faire

 

Vosu êtes en train de rejeter sur votre employeur votre propre situation. c'est un salaud car il a refusé un RC, ce qui est son droit

et là vous êtes bloquée car son entreprise est à proximité de la maison de votre pére, que vous avez 4 enfants qui souffrent du décés de leur grnad père ce n'est quand même pas de sa faute

 

 

je pense trés sincérement qu'en effet, vous êtes en pleine dépression, qui fait que vous n'arrivez plus à réfléchir sereinement

vous devriez consacrer votre énergie à vous soigner pour aller mieux (et surtout pour cet enfant à venir qui doit ressentir tout ce que vous vivez)

et quand vous serez sortie de cette situation alors, vous arriverez peut être à faire la part des choses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Moderateurs

Bonjour Ghilet,

Je peux comprendre que vous soyez agaçée mais tous nos intervenants sont des bénévoles qui donnent leur temps pour vous répondre. A ce titre, la courtoisie est de rigueur même si la réponse ne vous plaît pas.

M08

 

 

La discussion s'échauffe un peu, ce serait bien de revenir au calme.:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon apparemment ce forum ne sert à rien mise à part être juger encore une fois. Je suis tout à fait capable de prendre des décision et je sais ce que je fais. J'ai cotiser et j'ai le droit d'être au chômage le temps de me retourner et retrouver du travail près de chez moi. Il y a plein de monde qui cherche du travail et je pense qu'au lieu d'être payer par la sécu (vive le trou de la sécu) et ben se serait les ASSEDIC. Je préfère laisser la place à quelqu'un qui a envi et besoin de travailler, plutôt que de profiter du système et d'être en arrêt maladie pendant des années.... Je ne sais pas qui répond à ses forums mais en aucun cas vous ne m'avez aider mais plutôt rabaisser et juger.

À quoi cela vous sert???

 

---------- Message ajouté à 14h02 ---------- Précédent message à 13h58 ----------

 

Pour répondre à modérateur, en aucun cas je n'ai manquer de respect à qui,que se soit! Simplement un forum pour avoir des conseils mais en faite être juger cela ne m'intéresse pas. Et puis si moi je dois rester courtoise il en est de même pour ce qui répondre, même s'ils sont bénévoles personne ne les oblige à repondre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ghilet, calmez-vous, vous allez vous faire virer du forum... vous ne vous rendez pas compte que nous essayons de vous aider (du moins, moi!). Reposez-vous, soignez-vous et revenez nous voir plus tard, vous pourrez peut-être à ce moment nous entendre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

nous ne sommes pas là pour vous "comprendre" mais vous expliquer que dans votre situation, vous ne pouvez rien exiger !

et que la vie est faite de compromis : si vous ne voulez pas l'entendre soit, mais que vous reste t il comme solution ?

 

et quand je lis cela , je suis heurtée

pense qu'au lieu d'être payer par la sécu (vive le trou de la sécu) et ben se serait les ASSEDIC. Je préfère laisser la place à quelqu'un qui a envi et besoin de travailler, plutôt que de profiter du système et d'être en arrêt maladie pendant des années....

 

mais vivre des assedics, ce n'est pas profiter du systéme ? le trou des assedics , c'est pas pareil ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

. J'ai cotiser et j'ai le droit d'être au chômage le temps de me retourner et retrouver du travail près de chez moi.

 

Les allocations chômage (système des ASSEDIC crée en 1958) sont financées par des charges sur salaire. Ce système est prévu pour indemniser des personnes "involontairement privées d'emploi, immédiatement disponibles pour retravailler et a la recherche active d'un emploi".

Le fait de vous dire que vous ne remplissez aucune de ces conditions semble vous exaspérer...dommage, mais ici c'est un forum juridique et on répond en droit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hé ben MR theflo vous faite parti de ses personnes qui subissent, et il en faut des comme vous. Pour ma part personne n'exigera rien de moi et ne m'obligera a Faire quoi que se soit. Et puis vous êtes heurter par la vérité, tant pis.

Et puis les assedics ce n'est qu'un temps (24 mois) donc je n'attend pas après ça pour vivre!! Simplement le temps de me retourner! Vous ne m'avez rien apporter, rien appris autrement dis vous ne servez à rien.

 

---------- Message ajouté à 14h54 ---------- Précédent message à 14h53 ----------

 

Vous êtes vous même juriste, ou avocat?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1- Madame

2- je n'ai jamais subi, mais j'ai toujours compté que sur moi même et n'ai jamais demandé l'aide d'un systéme. j'ai toujours assumé mes choix, et n'ai jamais rejeté la faute sur l'autre. certain penserons que je suis cruche de démissionner sans passer par la case 20 000€ mais je considère que la société (avec un s ou un S) n'a pas à supporter mes choix de vie

3- j'ai la prétention de penser que je sers à quelque chose, en tout cas , c'est généralement ce que les gens que j'aide me disent, voire ils ont l'audace de me remercier (vu le bénévolat fourni, il y en a beaucoup)

4-pour l'instant, vous n'avez pas le choix et je ne vois pas la différnece entre profiter de la sécu ou profiter des Assedics

5- non je suis une incompétente de DRH qui a de bonnes (?) bases en droit et surout une maintenant assez longue expérience, ce qui me permet de vous le dire : vous ne serez pas licenciée de si t^to, car vous êtes en arrêt maladie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vos propos ont bien prouver que vous étiez de cette espèce! J'obtiendrai ce que je veux et ce n'est pas des personnes comme vous, qui déciderons pour moi et de mes choix.

Ne vous justifiez pas concernant votre soumission a cette société qui pourri les gens, vous valez bien plus que cela !!!!!!

Ne vous efforcez plus de me répondre vous êtes ridicule. Vous êtes bénévole tant mieu pour vous !! Et Ben acceptez aussi d'avoir des gens en face de vous qui vous réponde que cela vous plaise ou non.

Vous ne me servez à rien, allez aider d'autre personne de votre genre. Je n'ai pas besoin de vous. Merci

 

---------- Message ajouté à 15h50 ---------- Précédent message à 15h49 ----------

 

Laisser tomber vos conseils

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...