Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Produits toxiques ?


icioula

Messages recommandés

Bonjour, Depuis 3 mois nous habitons un appartement et depuis 2 mois 1/2 nous avons des symptômes qui nous dérangent dans notre vie : maux de tête, toux. Se peut il que les poutres qui ornent l'appart aient été traitées avec un produit nocif ? que les peintures faites avant notre emménagement nous causent ces désagréments ? Comment faire diagnostiquer ? Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 51
  • Création
  • Dernière réponse

Je reste sur la piste du monoxyde de carbone pour l'éliminer.

Avez-vous une hotte électrique dans la même pièce que le chauffe eau ?

Les ventilations sont-elles présentes et non obstruées ?

L'évacuation des gaz du chauffe eau est-elle efficace, immeuble récent ou ancien ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui hotte juste à côté. Oui ventilations aux fenetres et non obstruées. Evacuation des gaz...impossible à dire. Immeuble des années 60. J'aere tous les jours mais voilà cette toux persistante, les maux de tête pour moi et mon second (l'ainé de tps en tps...doudou aussi). Le monoxyde ferait tousser ? Comment le prouver ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le monoxyde donne d'abord des maux de tête, parfois il est accompagné de poussière très fine invisible qui peut faire tousser.

 

Par contre ce que je n'aime pas c'est la présence de la hotte électrique à côté du chauffe eau.

Je m'explique, quand vous mettez en marche votre hotte électrique elle agit par aspiration de l'air au-dessus de votre cuisine , mais également provoque une dépression dans la pièce.

En général cette aspiration est plus importante que le tirage du conduit d'évacuation des gaz brulé du chauffe eau, alors les gaz se répandent dans votre habitat.

 

---------- Message ajouté à 19h28 ---------- Précédent message à 19h09 ----------

 

La solution est peut-être de faire avancer l'entretien dans les prochains jours en expliquant la situation.

Le technicien pourra vérifier le bon fonctionnement du conduit, surtout si il est des années 60.

 

Ensuite si tout est O.K vous pourrez questionner le syndic ou le propriétaire sur les peintures utilisées dans votre intérieur.

 

Mais le plus urgent est de s'assurer que ce n'est pas du monoxyde de carbone. Vous pouvez également vous procurer un détecteur de ce gaz dans le commerce, ou en cas de symptômes importants, nausées, vomissements, ne pas hésiter à appeler un médecin muni d'appareil, ou les sapeurs-pompiers bien au faite de ces problèmes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les peintures et traitement des bois, ne sont plus toxique dans le temps, de nos jours !

si les poutres ont reçu un traitement xylophage pro bien sur que cela peut durer plusieurs mois puisque les poutres sont grosses et si cela n'a pas été ventilé correctement

 

Sinon il faut déjà explorer la piste de Vignemale !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonjour, comme dit j'ai fait venir un professionnel pour la chaudière. Il a vérifié et pas de problème si ce n'est que la mise en service n'avait pas été faite...nous avons donc utilisé la chaudière sans qu'elle n'est été contrôlée préalablement à notre emménagement. Bref, ce qui est rassurant c'est qu'il n'y a aucune fuite. Donc nos soucis de santé ne viennent pas de là. Ouf !!!! Il nous a dit qu'il voyait plus l'allergie....donc peut etre qu'un produit - ce que je pensais au départ -....mais bon pour le contrôler ????? Voilà...merci pour les infos. A très bientot pour la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce retour,

Mais j'ai toujours un doute sur le monoxyde de carbone.

Ayant eu affaire à ce type de problème dans le cadre de ma profession, je peux affirmer qu'il est parfois difficile d'identifier un dégagement de monoxyde de carbone.

Pour cette raison les Sapeurs-pompiers place des détecteurs de monoxyde de carbone dans les logement qui enregistrent les taux sur plusieurs jours.

 

Le monoxyde de carbone n'est pas créé par une fuite, la chaudière peut être en parfait état mais un problème permanent ou ponctuel dans la journée peut provoquer une intoxication.

 

- Le professionel qui s'est déplacé a t'il fait des mesures de monoxyde de carbone avec un détecteur ?

- A t'il fait ces mêmes mesures en mettant en route la chaudière et votre hotte électrique en simultané sur 15 ou 20 minutes de fonctionnement ?

- A t'il vérifié le tirage de votre conduit d'évacuation qui date de 1960 ?

 

Même si toutes ces vérifications sont O.K. le risque n'est toujours pas écarté.

Certains résidents peuvent avoir utilisé ce conduit pour d'autres usages ponctuels qui inversent le tirage, comme une VMC, ou l'évacuation d'une hotte électrique, d'ailleurs j'espère que la votre n'est pas sur ce même conduit.

 

Désolé d'insister sur ce risque mais les conséquences peuvent beaucoup plus dramatiques que l'émanation de COV (composants organique volatiles) de peinture.

 

A votre place pour quelques euros j'acheterai un détecteur de monoxyde de carbone, ce qui n'exclu pas de faire en parallèle une recherche sur les peintures utilisées.

Si les symptômes persistes vous pourrez également consulter votre médecin qui pourra prescrire une analyse de sang.

 

Pour info: avec une exposition à un taux de 35 PPM (Particules Par Millions) = maux de tête après 6 heures d'exposition, 100 PPM au bout de 3 heures, 1600 PPM décès au bout de 20 minutes.

 

Je suis conscient de vous faire peur, mais avec ce gaz indolore aux émanations très complexes, aléatoires, et surtout avec le risque mortel qu'il présente, prenez toutes les précautions.

 

Mes réponses n'ont rien de juriques, mais orientées sur les causes d'une pathologie, mais on ne peut passer sous silence un risque qui peut avoir des conséquences importantes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci bcp..... En réponse :

 

1 - le professionnel avait un appareil qui a positionné à plusieurs reprises tout autour de la chaudière et le détecteur est resté à 0.

2 - non pas 15 mn de fonctionnement - il a démarré la hotte et fait le contrôle qui est resté à 0.

3 - non pas de contrôle du conduit car il m'a dit que c'était au syndic de le faire vu que nous avions une vmc commune à tous les logements.

 

Je vais faire ca, acheter un détecteur pour être sur car comme nous l'a dit le gars "le détecteur indique 0 mais on a une drôle (= bizarre) de sensation dans votre logement....et c'est vrai on est tjs en sensation d'étouffer, d'être oppressés....enfin c'est bizarre....

 

:unsure:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et bien, le professionnel a ete un peu leger :

il fallait qu'il attende que la chaudiere chauffe

a defaut, c'est normal que le taux soit resté a 0 puisque la chaudiere est restée FROIDE :eek:

et le conduit sur lequel est branché la chaudiere fait bien partie de l'equipement qu'il doit controler !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous me rassurez.

 

Par contre je ne vois pas le rapport avec la VMC commune, sauf si celle-ci utilise ce même conduit:eek: et comme vero1901 je suis surpris que ce professionnel n'ai pas vérifier le tirage.

 

Achetez bien un détecteur de monoxyde de carbone, le détecteur de fumée ne permet pas de détecter le gaz.

Ce qui vous n'empêche pas de profiter de l'occasion pour acheter également un détecteur de fumée.

 

Et revenez nous faire part des suites.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais faire ca, acheter un détecteur pour être sur car comme nous l'a dit le gars "le détecteur indique 0 mais on a une drôle (= bizarre) de sensation dans votre logement....et c'est vrai on est tjs en sensation d'étouffer, d'être oppressés....enfin c'est bizarre....:unsure:

C'est même inquiétant que lui aussi fasse ce commentaire !

Avez-vous contacté le propriétaire par LRAR pour demander avec quoi ils ont traité les poutres et quand ?

Parlé de ces maux de tête ?

Il lui appartient de demander au Syndic de vérifier le conduit de VMC /cheminée et de ne pas vous délivrer un logement dangereux

 

Article 6 Loi du 6 juillet 1989:

 

Modifié par Loi n°2006-872 du 13 juillet 2006 - art. 48 (V) JORF 16 juillet 2006

 

Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé et doté des éléments le rendant conforme à l'usage d'habitation.

Les caractéristiques correspondantes sont définies par décret en Conseil d'Etat pour les locaux à usage d'habitation principale ou à usage mixte mentionnés au premier alinéa de l'article 2 et les locaux visés au deuxième alinéa du même article, à l'exception des logements-foyers et des logements destinés aux travailleurs agricoles qui sont soumis à des règlements spécifiques.

 

Le bailleur est obligé :

 

a) De délivrer au locataire le logement en bon état d'usage et de réparation ainsi que les équipements mentionnés au contrat de location en bon état de fonctionnement ; toutefois, les parties peuvent convenir par une clause expresse des travaux que le locataire exécutera ou fera exécuter et des modalités de leur imputation sur le loyer ; cette clause prévoit la durée de cette imputation et, en cas de départ anticipé du locataire, les modalités de son dédommagement sur justification des dépenses effectuées ; une telle clause ne peut concerner que des logements répondant aux caractéristiques définies en application des premier et deuxième alinéas ;

 

b) D'assurer au locataire la jouissance paisible du logement et, sans préjudice des dispositions de l'article 1721 du code civil, de le garantir des vices ou défauts de nature à y faire obstacle hormis ceux qui, consignés dans l'état des lieux, auraient fait l'objet de la clause expresse mentionnée au a ci-dessus ;

 

c) D'entretenir les locaux en état de servir à l'usage prévu par le contrat et d'y faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien en état et à l'entretien normal des locaux loués ;

 

d) De ne pas s'opposer aux aménagements réalisés par le locataire, dès lors que ceux-ci ne constituent pas une transformation de la chose louée.

 

Aérez au maximum en attendant

Voyez avec votre médecin , test de capacité respiratoire et gaz du sang et prise de sang pour toxiques

Tenez vous à rester dans ce logement ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est très compliqué avec l'agence qui me loue le logement. Je vous mets la réponse à mon mail suite à l'envoi de la copie de l'attestation "...regrettons que vous n'ayez opté pour le plombier chauffagiste qui avait installé la chaudière et qui assurait jusqu'alors l'entretien comme nous vous l'avions signalé...." Lorsque j'ai demandé qui entretenait la chaudière on m'a répondu "vous le faites par qui vous voulez, voilà la facture qui prouve l'installation et la mise en service".....j'ai déjà un conflit en cours, je vois mon avocat la semaine prochaine, donc vais voir ce que je peux faire pour ca....et je vais contacter le peintre qui a refait l'appart cet été.

 

Oui le conduit est commun à tout l'immeuble, enfin c'est ce qui m'a été dit.....

 

Mon fils a vu le pneumologue et aucun soucis respiratoire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Conduit commun à tout l'immeuble O.K. mais il ne doit en aucun cas servir pour la VMC ?

 

Le conduit d'évacuation des gaz brulés de la chaudière agit par tirage naturel, si une VMC individuelle ou collective est branchée sur ce conduit, la surpression puissante puisque mécanique, provoque l'annulation de ce tirage naturel qui est beaucoup moins puissant.

 

Donc le conduit soumis à cette surpression doit évacuer les gaz (air surpressé) par le haut et par le bas, donc par les orifices d'évacuation des gaz brulés des chaudières, ce qui pourrait expliquer le phénomène de gêne ressentie par le plombier.

 

Le monoxyde de carbone n'agit pas sur le système ventilatoire, mais les molécules se fixent sur les globules rouges du sang, ce qui empêche celles-ci de transporter l'oxygène vers les cellules, la respiration peut rester tout à fait normale (à un taux inférieur à 50 ppm) et les poumons ne comporter aucune trace d'intoxication.

 

Mais avec le détecteur de monoxyde de carbone vous aurez la réponse sur ce doute.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca y est boitier acheté, placé et aucun soucis. Cela ne bippe pas...hihihi....ouf un soucis de moins. Je pense toutefois à une allergie à quelquechose. Nous sommes sous les toits. Il y a des poutres mal fixées, alors peut etre allergie à la laine de verre ou autre...à tester...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca y est boitier acheté, placé et aucun soucis. Cela ne bippe pas...hihihi....ouf un soucis de moins. Je pense toutefois à une allergie à quelquechose. Nous sommes sous les toits. Il y a des poutres mal fixées, alors peut etre allergie à la laine de verre ou autre...à tester...

Pas de moisissures ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Suite de mon affaire.....je viens d'apprendre que la copro qui gère la résidence a souscrit un contrat auprès d'une société pour l'entretien des chaudières. J'ai donc appelé ladite société qui m'a confirmé que mon proprio avait souscrit un contrat et que c'était lui via les charges de copro qui réglait la facture. En aucun cas je n'ai à prendre quelqu'un pour faire cela...je ne dois rien payer....et en plus ils ont une clause, ils viennent faire les réparations sur la chaudière si besoin. L'agence m'a obligée à prendre quelqu'un. Ca m'en a couté 89 eur alors que je n'aurai rien du payer et appeler XXXX qui s'occupe de cela depuis des années....Je suis fortement en colère. J'ai prévenu mon avocat. J'espère que je vais obtenir les remboursement en sus de ce que je demande. Je vais les mettre à genoux je vous le dis. J'ai meme envie de prévenir 30 xx de consomxxx.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par jac1980
      J' ai souscrit 1 achat de studio en construction en 2017 : livraison prévue fin 2019
      Le délai de livraison est sans cesse repoussé : 2è trimestre 2020 et maintenant 3è trimestre 2020 alors que sur l' acte d' achat signé en juillet chez le notaire stipule que le promoteur s' engage à la livraison en juin 2020. Donc les délais ne sont pas respectés . Quels sont mes recours ?
      Merci de me répondre
      Cordialement
      ****
    • Par Brie2021
      Bonjour 
      J'ai dernièrement acheté une maison avec à 20m de mon habitation une grange en très bon état à usage agricole qu'il m'est interdit de transformer en habitation. 
      Est ce que je peux sans travaux aménager cette grange en salle de jeu ? ping pong, billard , salle de sport ? 
       
      merci pour vos retours.
    • Par Fafa006
      [Bonjour,]
      Est ce que nous pouvons rejeter des eaux pluviales dans un puit qui a un accès direct à la nappe ? [Pourriez-vous m'indiquer la] Réglementation svp ? 
      [Merci pour vos conseils]
    • Par Coco 30210
      Bonjour, je rencontre le même problème que vous. Des voisins qui ne coopèrent pas et malgré l'intervention d'un médiateur ils n'ont fait que "rafistoler" leur portail trop lourd pour la structure de ma petite maison 5 mois après leur avoir envoyé une lettre en recommandée qu'ils n'ont jamais lue. Résultat, j'entends toujours le bruit du moteur et la fermeture lourde qui résonne et grince dans ma maisonnette plus divers bruits...
       
      Merci, Corinne
    • Par ngoc.frcnam
      Bonjour, 
      J'ai vient d'acheter une maison qu'il y a une cuve fioul enterré, j'ai fait appel appel à [la compagnie de gaz] pour la faire neutralisation mais le trap est bétonné et qu'il n'y a pas de moyen accéder pour voir intérieur s'il elle est déjà neutralisé ou pas? Qu'est ce que je pourrais faire ? 
      Bien cordialement, 
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...