Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

preavis


couture

Messages recommandés

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse

Ce qui est le plus favorable pour vous. A vous de voir si vous préférez un mois ou deux mois. Par contre, vous êtes sûr que le préavis dans votre contrat est bien valable ? Lorsque les employeurs auront compris qu'un préavis n'a rien à faire dans un contrat de travail, ils auront fait un grand pas ....

Pour une réponse confirmée copier coller le préavis de votre contrat de travail et celui de votre convention collective.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Lorsqu'il y a conflit entre le contrat de travail, la convention collective ou la loi, c'est la disposition la plus favorable au salarié qui s'applique.

 

Donc, j'imagine qu'en cas de démission, vous préférez n'effectuer qu'un mois de préavis au lieu de deux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le code du travail prévoit ceci concernant le préavis

Article L1234-1


 

Lorsque le licenciement n'est pas motivé par une faute grave, le salarié a droit :

 

1° S'il justifie chez le même employeur d'une ancienneté de services continus inférieure à six mois, à un préavis dont la durée est déterminée par la loi, la convention ou l'accord collectif de travail ou, à défaut, par les usages pratiqués dans la localité et la profession ;

 

2° S'il justifie chez le même employeur d'une ancienneté de services continus comprise entre six mois et moins de deux ans, à un préavis d'un mois ;

 

3° S'il justifie chez le même employeur d'une ancienneté de services continus d'au moins deux ans, à un préavis de deux mois.

 

Toutefois, les dispositions des 2° et 3° ne sont applicables que si la loi, la convention ou l'accord collectif de travail, le contrat de travail ou les usages ne prévoient pas un préavis ou une condition d'ancienneté de services plus favorable pour le salarié.

 

 

Donc le préavis n'est absolument pas une mention obligatoire dans le contrat de travail ; si l'employeur indique un préavis dans le contrat de travail, il va au devant d'éventuels conflits ( regardez d'ailleurs la question de l'intervenant qui ne sait pas quel préavis appliquer) Parce que la règle du " plus favorable" n'est pas si simple. Tout dépend du type de rupture, de ce que le salarié préfère ( préavis court car il a retrouvé un travail ailleurs ou long parce qu'il va se retrouver au chômage ). L'employeur souvent, n'anticipe pas les promotions éventuelles du salarié, encore moins son ancienneté et peut prévoir dans le contrat de travail un préavis court, et il sera le premier à hurler si le salarié veut ensuite l'appliquer en cas de rupture.

Pourquoi aller au devant de conflits, si on peut l'éviter ?

Conclusion = pas de mention de préavis dans le contrat de travail

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pepelle a entiérement raison - et hélas le préavis qui figure dans les contrats de travail a la peau dure ...

à l'exception peut être pour les salariés qui travaillent dans une association (pas de convention collective ou d'usage) j'ai vu le cas dans une asso ou je suis bénévole :

le salarié a démissionné du poste de chauffeur poids-lourd et a pris la poudre d'escampette en plantant l'asso du jour au lendemain sans préavis :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...