Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Obligation alimentaire et psychiatrie


Barbe

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Mon mari est né d'un mère schizophrène (jamais stabilisée par les traitements et qui a passé presque toute sa vie à l'hôpital), son père a fuit ses responsabilités , du coup mon mari s'est retrouvé en pouponnière puis en nourrice placé par l'aide sociale à l'enfance jusqu'à ses 3 ans 1/2 .

Probablement sous la pression familiale son père a reconnu mon mari et demandé sa garde ,qu'il a obtenu mais jamais assumé , puisqu'il a été élevé par sa grand mère paternelle.

A sa majorité on a proposé à mon mari d'être tuteur de sa mère ce qu'il a accepté de faire,mais le juge lui a refusé prétextant qu'il y avait trop de biens à gérer ( en effet sa mère et son oncle venaient d'hériter de leur père , d'une maison , une brasserie et un appartement ).

Bref, aujourd'hui les biens ont été vendus ce qui a permis à sa mère de payer son long séjour depuis 9 ans , le service des tutelles a oublié lors de la succession de racheter la part de sa mère sur l'indivision de l'appartement, du coup le service des tutelles ayant complètement oublié cet appartement qu'occupe son frère (frère de sa mère)depuis 22 ans sans lui verser aucune indemnité ni engagé un rachat nous assigne en justice pour l'obligation alimentaire.

L'affaire n'a pas été déboutée malgré les erreurs de gestion et nous avons été condamnés à 400€ / mois au lieu de 850€, pourquoi la juge n'a t'elle pas pris en compte l'appartement et les erreurs de gestions ,le conseil général verse une aide jusqu'en 2015 , et après ? Devrons nous reprendre un avocat? La juge considère que sa mère n'est pas responsable puisque malade , mais est ce que mon mari l'est? Il n'a fait que subir son enfance et maintenant on lui demande de payer un deuxième fois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

Il a subi pendant son enfance, puis il est sorti de l'enfance ! il est majeur et sain depuis longtemps. C'est à ce moment qu'il aurait dû s'occuper de ses biens. Mais on peut bien comprendre qu'il n'ait eu aucune envie de ressortir ce dossier qui, pour lui, devait être clôturé.

 

Qu'on lui demande d'assumer unil e obligation alimentaire pour son oncle est tout à fait normal, et presque distinct de son héritage... Je ne vois pas pourquoi votre oncle aurait été déboutée de sa delande d'obligation alimentaire ! Mais il vous reste bien cet appartement ? il devrait vous revenir au décès de la maman ??

 

Le frère n'a pas payé de loyer pendant plusieurs années, mais s'il avait été condamné à les verser maintenant il n'aurait pas pu alors ??

 

Payer une deuxième fois, oui ça peut vous paraître injuste, mais c'est la loi. On est responsable de ses enfants, puis de ses parents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il a subi pendant son enfance, puis il est sorti de l'enfance ! il est majeur et sain depuis longtemps. C'est à ce moment qu'il aurait dû s'occuper de ses biens. Mais on peut bien comprendre qu'il n'ait eu aucune envie de ressortir ce dossier qui, pour lui, devait être clôturé.

 

Qu'on lui demande d'assumer unil e obligation alimentaire pour son oncle est tout à fait normal, et presque distinct de son héritage... Je ne vois pas pourquoi votre oncle aurait été déboutée de sa delande d'obligation alimentaire ! Mais il vous reste bien cet appartement ? il devrait vous revenir au décès de la maman ??

 

Le frère n'a pas payé de loyer pendant plusieurs années, mais s'il avait été condamné à les verser maintenant il n'aurait pas pu alors ??

 

Payer une deuxième fois, oui ça peut vous paraître injuste, mais c'est la loi. On est responsable de ses enfants, puis de ses parents.

 

obligation alimentaire pour un oncle? ce n'est pas uniquement pour les ascendants et descendants? cela signifie donc qu'une personne dans le besoin peut demander une pension alimentaire a son oncle ou a sa tante?

 

ceci dit le contraire

http://vosdroits.service-public.fr/F1196.xhtml

je n'ai donc pas bien du comprendre votre réponse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'a pas pû s'occuper des biens de sa mère ,puisqu'on lui a refusé d'être tuteur et il n'héritera pas non plus puisque l'aide sociale avancée par le conseil général est redevable sur l'héritage.

Et je suis d'accord avec vous c'est terriblement injuste mais c'est la loi et si on résume la situation , sa mère ne l'a jamais élevé mais ce n'est pas de sa faute elle était malade, la tutelle n'a pas géré le rachat de l'appartement en indivision mais ce n'est pas de leur faute non plus, ni même de l'oncle qui vit dans cet appartement sans lui verser de loyer....donc c'est plus simple de demander à mon mari de payer,non?

Il me semblait pourtant qu'il existait des cas de jurisprudence ou des réductions lorsque les enfants n'avaient pas été élevé par leur(s) parent(s)?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...