Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

jour de neige / forte intempérie


michmiche

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Dernièrement, dans notre chère région et comme à peu près partout en France, il a beaucoup neigé (sur un jour seulement chez nous).

L'organisation de notre magasin s'est vue quelque peu chamboulée, en effet plusieurs salariés n'ont pu prendre poste ce jour (et cela se comprend aisément) évitant glissades et autres désagréments.

ma question est la suivante, quels sont les droits de l'employeur face à ce genre d’absentéisme ? Le jour non travaillé doit il être passé en CP ? Ce jour peut il être défalqué du bulletin de salaire ? et enfin, cela dépend il du statut du salarié ?

 

bien cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Tout dépend de la convention collective et des accords de branches. Face à ce genre d'absentéisme l'employeur peut demander un justificatif. On avance mieux en discutant aussi je vous invite à vous rapprocher de votre DRH pour savoir comment passer ce jour en CP ou en RTT. Le joue peut être défalqué du bulletin de salaire si par exemple votre employeur exige un justificatif. Et c'est précisément ici que les choses sont sérieuses car il faut savoir combien de personnes ne sont pas venues travailler ce jour là et si des mêmes personnes ont prévenu l'employeur. le mieux c'est de vous renseigner dès lundi.

 

A bientôt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Vous ne devez pas sanctionner le salarié qui n'est pas venu travailler ou arrivé en retard, c'est un cas de force majeure.

Mais s'il n'est pas venu travailler vous n'avez pas à le payer car vous n'êtes pas responsable de la météo.

Donc la proposition qui leur est faite de poser un RTT ou un congé payé au lieu d'une retenue sur salaire est à votre bon vouloir, mais ils apprécieront certainement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si l'employeur est d'accord pour arranger les salariés avec des RTT ou un jour de congé, pas de souci.

 

Dans le cas contraire, il faut se demander si les routes étaient impraticables. Parce qu'on ne peut pas nécessairement parler de force majeure. Et il y a une marge entre l'impossibilité de se rendre sur son lieu de travail, et ne pas vouloir faire l'effort de s'adapter pour éviter quelques "désagréments", pour reprendre votre terme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...