Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

[Lycée privé sous contrat] Soumis au Bulletin Officiel ?


Helion

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'espère être dans la rubrique adéquate.

 

Suite aux menaces de punition collective d'un prof après que l'auteur d'une tricherie lors d'un examen n'aie pas voulu se dénoncer, j'ai fait référence au bulletin officiel aout 2011 de Luc Chatel qui prohibe les sanctions collectives.

 

Je n'ai eu comme réponse de la part des profs qu'un "Ici c'est un lycée privé (sous contrat), donc on fait comme ça nous chante".

 

Qu'en pensez-vous ? Ont-ils raison ou pas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

Merci d'avoir répondu,

 

Il semble en effet qu'il s'agisse d'une circulaire (n° circulaire 2011-111)..

 

La sanction c'est zéro à tous ceux qui sont sortis aux toilettes pendant l'épreuve type bac blanc de 4h. Un livre de maths a été retrouvé caché là-bas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci d'avoir répondu,

 

Il semble en effet qu'il s'agisse d'une circulaire (n° circulaire 2011-111)..

 

La sanction c'est zéro à tous ceux qui sont sortis aux toilettes pendant l'épreuve type bac blanc de 4h. Un livre de maths a été retrouvé caché là-bas.

pas bien malin comme sanction, la meilleure aurait été de faire recommencer l'epreuve

a titre indicatif les circulaires de l'enseignement public sont valables dans le privé sous contrat ou on n'y fait pas tout à fait ce que l'on veut surtout en matière d'enseignement et de notes

prenez contact avec le parent délégué ( pas sure qu'il y en ait un en term) ou avec la federation des parents et si ça ne bouge pas , envoyez un courrier recommandé a l'académie et( je dis bien ET) au bureau de l'inspecteur de la matière .

Si c'est un prof de français( maths , HG etc....) , demandez au rectorat les coordonnées du service des IPR de français ( maths , HG etc....) et expliquez votre cas

le directeur du lycée est il au courant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben public ou privé , la réponse est la même = c'est du n'importe quoi. La question n'est pas de savoir si un lycée privé a le droit de faire cela parce qu'il est privé, mais bien : un lycée ( quel qu'il soit) peut-il faire cela ? La réponse est non sans appel et je suis sûre de moi. Avant d'appeler la cavalerie comme indiqué par cmarcus, déja la question essentielle ( qu'il a d'ailleurs posé) Le directeur du lycée cautionne t'il cette sanction ?

Deuxio, attention à ce qu'on dit ( surtout sous la colère) et à ce qu'on fait : je ne crois absolument pas que le prof fera ce qu'il a annoncé ( zéro à tous ceux qui sont allés aux toilettes).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne crois absolument pas que le prof fera ce qu'il a annoncé ( zéro à tous ceux qui sont allés aux toilettes).

croyez moi!! on voit bien pire que ça

c'est avant qu'il faut agir ! et oui il faut appeler la cavalerie!!! le plus efficace à mon avis sera l'IPR, et il vaut mieux prendre les devants

croyez moi que celui qui voulait degraisser le mammouth n'avait pas tort

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

NE ME PARLEZ SURTOUT PAS DE CE GROS C..... CAR ON NE VA PLUS ETRE COPAIN :mad:

Voilà c'est dit, on n'y reviendra plus :)

Pour le reste, je persiste à dire qu'il faut attendre de voir si ce prof va ou pas mettre sa menace à exécution

Puis l'IPR, bof, vaut mieux direct le rectorat . Mais pas tout de suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 ans plus tard...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...