Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

efficacité d'un grève de la faim illimitée ???


p7m13

Messages recommandés

(suite d'un topic ouvert ici sur un vieux post)

 

 

J'ai déjà contacté par écrit 1 journal national, une TV et un journaliste, ami d'enfance. Aucune réponse ne m'a jamais été apportée.

Trois procès ont déjà été tenus ... et je n'ai toujours pas gain de cause bien qu'ayant gagné en référé et en appel. Mon avocat est un escroc. J'ai déjà contacté le ministère des sports sans aucun succès. Une personne s'est plainte par écrit de subir des pressions répétées de la part d'un président d'association en vue de faire un faux témoignage. Le ministère de l'intérieur a lu ce document et ne trouve rien à redire ...

La préfecture, le ministère des sports, la direction départementale des sports, de la vie associative et de la cohésion sociale savent tous que ce président d'association a refusé (rien qu'en 2 ans) la candidature aux élections de 6 personnes et ces entités ne font absolument rien contre.

J'envisageais de contacter la présidence mais ce fil de discussion me décourage un peu.

 

Une grève de la faim (avec appel aux media) illimitée et avec refus d'aide médicale serait-elle suivie d'un quelconque effet ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Une grève de la faim n'est pas une procédure juridique, pas plus qu'une pétition, un appel à la presse ou un courrier à des élus.

 

Personne ne peut dire si elle aura un effet quelconque dans le sens que vous souhaitez. Une exposition médiatique de votre situation peut entrainer des effets secondaires négatifs auprès de votre entourage personnel ou professionnel, et là aussi il est difficile de mesurer l'impact à l'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une grève de la faim n'est pas une procédure juridique, pas plus qu'une pétition, un appel à la presse ou un courrier à des élus.
A vos yeux seule une procédure permet d'aboutir. Exit la bonne volonté ou la médiation. Triste société !
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A vos yeux seule une procédure permet d'aboutir. Exit la bonne volonté ou la médiation. Triste société !

 

 

Ce n'est pas seulement aux "yeux" de Nedelka que seule une procédure permet d'obtenir réparation d'un préjudice, d'obtenir gain de cause. C'est ce qui caractérise un État de droit.

 

Et, comme l'a indiqué Nedelka, on ne peut en aucun cas vous dire si une grève de la faim aura un effet. Mais ce n'est certainement pas par une grève de la faim que vous pourrez obtenir la condamnation d'un individu. Seul un tribunal peut prononcer une condamnation. Donc, on en revient à la procédure, qui est incontournable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela importe peu, au fond.

 

P7m13 dit avoir eu gain de cause en justice. S'il se heurte à la problématique de l'exécution d'une décision, et qu'il a épuisé les voies de recours internes, il convient aujourd'hui de saisir une juridiction internationale, et ce, sans tarder car il y a bien entendu des délais pour le faire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...