Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

problème avec un éleveur canin


ISABELLE LEELOOH

Messages recommandés

bonjour

je poste içi ne sachant pas dans quelle rubrique aller

 

j'ai acheté un chiot chez un éleveur fin aout 2012 15 jours après le chiot a fait des ascaris de 15 cms de long (il en a refait à trois reprises après) ila été vacciné mais à cause de ce problème ça n'a pas pris mais personne ne s"en est aperçu avant qu'il ne déclare une parvovirose et décède deux jours après malgré les soins prodigués par mes vétérinaires

j'ai d'autres chiens qui eux meme auraient pu etre atteints j'en ai fait part à l'éleveuse qui semblait d'accord avec moi et qui maintenant se retourne contre moi comme quoi je ne sui spas capable de m'occuper d''un chiot etc...........

que puis je aire ne serait ce que sur le fait que le chien n'était pas sain à son arrivée chez moi

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour !

 

Je ne vois pas pourquoi cette éleveuse se retourne contre vous !!! :confused: Comme si un concessionnaire automobile se retournait contre un client parce qu'il conduit mal...

 

Par contre, si vous avez un certificat de votre vétérinaire, vous pourrez sans problème vous retourner contre elle, car ce sera la preuve qu'elle a vendu des chiots malades.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le mieux serait de lui envoyer, en LRAR bien sûr, un mise en demeure de vous rembourser le prix payé sous 8 jours ouvrés à réception de la lettre, avec copie du certificat du vétérinaire à l'appui, faute de quoi vous porterez l'affaire devant la juridiction civile, avec demande de dommages-intérêts.

 

Si le recommandé vous revenait non réclamé, surtout ne l'ouvrez pas et laissez-le en l'état, cela vous servirait de preuve devant un tribunal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis navré, mais cela ne relève pas des maladies considérées pour les vice caché....

De ce fait, il vous appartenait à vous, dès réception du chiot de vermifuger votre canis lupus.

 

C'est comme lorsque vous achetez un véhicule d'occasion à un particulier, vous n'attendez pas qu'il tombe en panne parce qu'il manquait d'huile, et faites normalement faire une à tout du moins d'une révision, une vidange...

En effet, votre rôle dès réception du chiot était de veiller à ce qu'il soit en bonne santé, et de veiller à sa santé.

Vous pouvez "moralement" reprocher à l'éleveuse qu'elle ne vous ait pas conseillé de le vermifuger dès le soir-même de la vente, mais même là, vous ne pouvez lui en tenir rigueur juridiquement.

 

Quatre fois infesté depuis son acquisition, je doute que vous puissiez mettre en cause l'éleveuse.

 

 

Le primo vaccin fut donc fait par l’éleveuse, mais le rappel CHLP a-t-il bien été effectué?

 

Pour mémoire, les vaccinations:

  • 2 MOIS Carré + Hépatite + Parvovirose + Parainfluenza + Leptospiroses (CHPPiL) + Toux de chenil (Pneumodog)
  • 3 MOIS Rappel CHPPi L + Pneumodog
  • 3 - 4 MOIS Rappel L + Rage ®
  • 6 MOIS Piroplasmose, deux injections à vingt jours d'intervalle. (Rappels éventuellement 2 fois par an)
  • RAPPELS ANNUELS ASSOCIES CHPPiLR + Pneumodog

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui le vermifuge a été donné et la vaccination faite mais n'a pas prit car les vers étaient déjà présents avant l'arrivée du chiot et la primo vaccination n'a pas pris non plus

il venait d'etre vermifugé sos idisant et mes autres chiens l'ont été devant moi par leurs éleveurs respectifs et sur ce chiot là il n(aurait pas du y avoir de vers surtout vu la taille

je parle des vers la maladie est un dommage collatéral mais elle est coupable de m'avoir vendu un chien infesté de vers ce qui est complètement anormal

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mais elle est coupable de m'avoir vendu un chien infesté de vers ce qui est complètement anormal

Elle est responsable, oui, coupable, non.

Les vers se traitent très bien avec les vermifuges actuels (ce qui n'était pas le cas il y a 20 ans, où il y avait des risques qu'il n'agissent pas.

Le dommage collatéral aurait tout à fait pu être évité, puisque je vous cite, il y a eu en tout 4 périodes d'infestation. Or si il y en a eu 4, cela signifie qu'entre les deux cela s'est arrêté.

Je continue à vous citer, 15 jours après l'acquisition du chiot, ce dernier a fait des ascaris de 15 cms de long... donc vous auriez due être fondée à soupçonner qu'un risque que les deux vaccinations "primaire" et "rappel" n'ont pas été métabolisés dus à cette à la présence rendant malade (et non autre chose) l'animal.

Vous auriez dû demander conseil à votre vétérinaire ou votre pharmacien, qui tous deux auraient dus l'un comme l'autre vous conseiller de reprendre les vaccins à zéro.

Vous n'avez pas agit, et in finé, ne pouvez plus vous retourner contre l'éleveuse.

D'autant que trois autres périodes d'ascaris sont survenues à la suite, et sachant que les oeufs éclosent sous env. 15 jours, cela indique qu'il s'est passé env. 45 jours depuis la seconde et la dernière infestation.

Ces trois infestations ne sont pas du fait de l'éleveuse, mais bien du votre, ayant été infecté sous votre garde et votre responsabilité.

 

Ne vous méprenez pas, je comprend que la perte de cet animal vous touche, que vous cherchiez une responsabilité vers laquelle vous tourner, mais cela étant, vu que les faits à issu fatal se sont produit au bas mots environ 2 mois, selon des calculs très simple: tmps d'éclosion + nombre de périodes d'infestation + délai que vous indiquez de contraction de la maladie hautement mortelle qu'est la parvovirose, après l'acquisition du dit chiot, il va falloir démontrer que vous êtes hors responsabilité, et que toute responsabilité incombe à l'éleveuse.

Or, vu les faits, cela n'est pas possible.

Ca se serait produit 10 à 15 jours après acquisition, sans nouvelles périodes d'infestation de vers, j'aurais répondu pourquoi pas, mais là....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sans préjuger de votre responsabilité, ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre d'histoire. Je connais des gens qui ont acheté un chiot chez un éleveur spécialisé dans la race et le chiot est mort au bout de 15 jrs de la parovirose, ils se sont assez vite rendu compte que depuis un an et demi, sept chiot de cet éleveur en étaient morts. Ça vaut peut-être le coup d'écumer les forums pour voir si d'autres personnes ont eu le même pb. Si votre chiot a été infesté chez l’éleveur, il n'est sans doute pas le seul.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème Fanjag, c'est que le temps d'incubation de la parvovirose c'est de (si j'ai bonne mémoire) 4 à 7 jours --faudrait que je retrouve mes cours de biologie animale--.

Or là, la parvovirose s'est déclarée, avec un petit calcul de tête, effectué en fonction des indications fournies, plus de deux mois après l'avoir acquis.

Donc, la parvovirose n'a pas été contractée chez l'éleveur.

De ce côté-là, aucun doute possible.

 

Reste de savoir la responsabilité du vaccin qui n'a pas été métabolisé dû à l'infestation du vers ascaris.

Or, tel que j’argumente dans mon précédent post, la faute de l'éleveuse va être dure, voir impossible à démontrer, sachant qu'à partir du moment où l'on acquière le chiot, on se doit de veiller à la santé de l'animal. Ce qui n'a pas été entièrement le cas d'Isabelle, notre intervenante, puisqu'elle n'a pas pris toutes les mesures visant à s'assurer que le vaccin avait été métabolisé.

Une simple prise de sang aurait pu le démontrer.

Après, si elle veut absolument trouver un responsable (ce qui est une mode actuellement), moi, il faudrait qu'on m'explique pourquoi le vétérinaire qu'elle a été voir, n'a pas émis de craintes quand à savoir si les deux vaccination (primaire et rappel) on bien été métabolisés.

Car pour avoir un vermifuge, il faut soit aller en pharmacie, soit chez un vétérinaire... et en tout, pas moins de quatre visites chez l'un ou l'autre à été nécessaire pour l'obtention du vermifuge... puisqu'il y a eux 4 périodes d'infestation d'ascaris.

 

Et si c'est chez un pharmacien qu'elle est allées pour obtenir les vermifuges, il ne sera pas compliqué de lui reprocher de ne pas avoir fait examiner son chiot par un vétérinaire.

 

J'ai beau retourner dans tous les sens, je ne vois pas la responsabilité de l'éleveuse attaquable autant de temps après avoir acquis le chiot.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

notre intervenante en peut pas nécessairement savoir que la présence des vers empêche l'efficacité des vaccins, c'est au vétérinaire de s'en inquiéter, ce qui ne semble pas avoir été fait. Avoir un animal ne signifie pas tout connaitre de lui, nous ne sommes pas des vétérinaires. Perosnellement c'est une chose que j'ignorais, je vais faire extrêmement attention de ce fait avec mon chiot, mais voilà il a fallu un drame et l'intervention d'isabelle sur ce forum pour que je l'apprenne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait.

D'où également le fait de la précision que si Isabelle n'a pas été voir un vétérinaire pour l'obtention de vermifuges, le pharmacien n'étant pas un professionnel médical canin, il ne saurait lui être reproché de ne pas avoir penser à/évoqué le risque potentiel.

 

Et c'est encore pire si Isabelle s'est servit de vermifuge qu'elle possédait déjà...

 

Par contre, la première période d'infestation d'ascaris étant 15 jours après l'acquisition du chiot, et sachant que le temps d'éclosion des œufs d'ascaris est d'environ 15 jours, il se peut également que l'éleveuse n'ai pas su avant la vente que le chiot était infesté, et in finé n'ait pas pensée à émettre un doute sur la métabolisation des vaccins.

Mais cela démontre avant-tout qu'elle ne les a pas vermifugés avant la vente. Mais ce n'est pas une action fautive, puisque non obligatoire pour la vente.

Seuls étant le pucage et la vaccination, obligatoires pour la vente.

 

cette histoire est triste, d'autant plus qu'un chiot est mort, cela étant, vouloir trouver un coupable, n'est pas chose faisable pour tout, et à chaque fois.

 

---------- Message ajouté à 12h55 ---------- Précédent message à 12h49 ----------

 

Donc, peut-être, hors propos juridique, préciser qu'à toute acquisition d'un canidé (félidé également), la vermifugation est un passage non pas obligatoire, mais un principe de précaution.

Surveiller l'état des selles, et en cas de présence de vers, se rapprocher de son vétérinaire, et lui expliquer la situation:

Acquisition de l'animal

vermifugation

présence de vers, ou de quelque chose pouvant y faire penser (prendre une photo suffit)

 

Lui demander si un risque existe, et surtout si ce n'est lui qui a délivré le vermifuge, lui donner la marque de ce dernier afin qu'il sache si un vermifuge plus efficace existe dans le cas où dans un délai assez court, les selles ne sont pas revenues à la normal, afin de retraiter l'animal.

 

J'en ai fini avec le hors juridique (mais je pense que l'information doit être donnée).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

 

j'ai vu le vétérinaire oui pour la vaccination mais à ce moment là il n'y avait pas de vers ils sont arrivés deux jours après j'ai bien prévenu les vétos qu'il y avait des vers et le vermifuge pris à chaque fois et pas celui que j'avais car je change à chaque vermifugation j'ai 5 autres chiens qui n'ont jamais eu un vers ils sont vermifugés qualques jours avant leur vaccination respective

en relisant le carnet de vacination et en en parlant aux autres éleveurs il apparaitrait qu'il a été vacciné trop tot et que le vermifuge n'aurait jamais agit correctement

j'ai aussi appris que des chiots d'autres portées du meme élevage avaient eux aussi eu des vers

je ne sais vraiment pas quoi penser mais bon sans chercher un coupable il y a un souci

mes autres chiens vivent de la meme façon que ce petit vivait je n'ai jamais eu aucun souci jusqu'à aujourd'hui

je ne suis pas prete de reprendre un chiot c'est sur

et c'est vrai que je n'ai pas pensé un seul instant que la primo vaccination n'avait pas pris je me demande meme si il y a eu vermifuge les autres ont été vermifugé sous mes yeux le jour ou je suis allée les chercher mais pas lui

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hélas, comme je vous le disais, la vermifugation n'est pas obligatoire pour la vente. De ce fait, il appartient à l'acquéreur du canidé (quel que soit son âge où il est acheté) de le vermifuger.

Par contre, le fait qu'il ait fait trois nouvelles périodes d'infestations d'ascaris après acquisition, ne relève pas d'une infestation en élevage. Cela est purement impossible dû au fait que l'éclosion des œufs se fait sous délai de 15 jours. Or, vous nous dites que la première fois qu'il vous a fait des vers date de 15 jours après acquisition... chez-moi 15 jours + 15 jours (considérant qu'il y ait un délai où il n'y a plus aucune trace de vers dans les selles entre les deux périodes), on dépasse allègrement le mois entre le jour où vous l'avez acquis, et la seconde infestation.

In finé, cette infestation s'est faite sous votre responsabilité. Idem pour les deux suivantes ayant eu lieu par la suite.

 

Maintenant, si vous avez pu savoir des choses sur ledit élevage après ce malheur, c'est donc que vous auriez pu également savoir ces choses avant l'achat.

Ne dites pas que vous n'êtes pas prêtre à reprendre un chiot, ce sont sont des circonstances particulières.

Tous les éleveurs n'ont pas de chiots qui meurent 3 à 4 mois après vente. Ce sont des choses très rares.

 

suivez les préconisations sus-indiquées ;)

Ou si vous voulez vous fonder vous-même sur des préconisations professionnelles, demandez conseil à un vétérinaire.

Le principe de précaution droit prévaloir à toute foi aveugle. Entendez par là, que si vous prenez un chiot, disons à l'âge de 3 mois, la première chose à faire est de le vermifuger.

Si présence de vers, une simple prise de sang peut (enfin, si c'est toujours pareil) révéler si la vaccination à été métabolisée ou non. En cas de doute, reprendre la vaccination à 0 .

Il n'y a rien de dramatique, ni d'insurmontable.:o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

certes rien d'insurmontable mais maintenant un manque de confiance s'est installé et je vais discuter de toute cette affaire avec le club de race enfin avec le président pour voir ce qu'il en pense car ce n'est pas une éleveuse occasionnelle comme beaucoup mais une prfessionnelle donc voilà

merci pour vos réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...