Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Pourrait-ce être un vice caché?


Almas

Messages recommandés

Bonjour,

 

Dans un appartement à la vente sont disposés deux puits de jour de 4 mètres de haut couvert par un velux chacun, les deux d'origine, à rebord métallique et simple vitrage.

 

Afin d'isoler ces puits de jour (tant du froid que du soleil), à ras de plafond ont été disposés une plaque de polycarbonate. Ces deux plaques qui viennent "boucher" les puits à ras de plafond sont simplement poser, avec aucune fixation. Ces plaques donnent un effet flou qui empêchent de voire clairement au travers.

 

Le probléme, ce sont les fenêtres de toit. Le couvert est parfaitement étanche. En revanche, ce sont les rebords métalliques et le simple vitrage qui font, vous l'aurez compris, des petites gouttes, qui dégoulinent parfois sur le mur du puit laissant des fois quelques traces, aprés qu'elles aient séchées. Gouttes essentiellement dûes au métal du velux et au simple vitrage, c'est à dire de la condensation.

 

Si dans le contrat de vente, on mentionne clairement, "les velux sont d'origines, à rebord métallique et simple vitrage", sans mentionner ces gouttes qui tombent en plein hiver, peux t'on tomber dans le régime du vice caché?

 

Merci pour vos avis

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...