Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Mise a pied conservatoire qui dure...


NATHALISS

Messages recommandés

Je reviens vers vous suite à mon affaire avec mon employeur. Petit recits des faits... depuis juin, suite à la resiliation d'un bail ( je suis commerciale en maisons individuelles), je n'ai plus de bureau et suis obligée de travailler de chez moi. En septembre, j'envoi une lettre recommandée AR à mon employeur pour lui dire que cette situation ne peut plus durer et que etant donné que lui est responsable de mes conditions de travail ( aucun local n'avait été trouvé) et que mes resultats et donc mon salaire etaient en chute libre, je demandais un licenciement conventionnel ou un licenciement economique. A la suite de ce courrier je suis rapidement convoquée et on refuse toute forme de licenciement, on me mets simplement en disponibilité jusqu'au 31/01 avec pour salaire mon seul fixe 960 euros et on me laisse l'usage de mon vehicule de fonction... Entre temps plus aucune nouvelles de mon employeur, pas de mail, rien du tout... Fin novembre, je discute au telephone avec mon superieur hierarchique dit "chef des ventes", je lui confirme que cette situation est ingerable et que je perds actuellement 42 % de ma rénumeration en activité puisque je n'ai pas de commissions. Je lui dis que je vais réiterer ma demande de licenciement. Le 11/12, je receptionne une lettre préalable à un licenciement pour faute avec mise à pied disciplinaire, ce qui signifie qu'avec une faute, mon employeur n'a pas à payer mon prévis, mes indemnités de licenciement... (mon employeur a l'habitude de créer de fausses fautes genre utilisation du vehicule par le conjoint, utilisation de la carte essence par le conjoint avec toujours quelqu'un pour témoigner en ce sens...et bien d'autres choses).

Une chance pour moi, la procedure n'est pas reglementaire, les jours entre la date de présentation de la lettre ou plutot son lendemain et le jour de l'entretien ne me laissait pas les 5 jours pour préparer mon entretien. je saute donc sur l'occasion pour refuser cet entretien et redige une lettre recommandée en ce sens.

Fin decembre, je receptionne mon bulletin de salaire sur lequel figure la mise à pied du 11 au 31 decembre. De rage, je saisis les prud'hommes pour demander la résiliation judiciaire de mon contrat de travail pour les raisons evoquées plus haut. A ce jour, je n'ai pas de nouvelles de mon employeur, nous en sommes presque à un mois sans salaire.

Que dois je faire pour récuperer mon salaire pour pouvoir vivre et payer mes charges pour mon fils et pour moi. Cette mise à pied ne peut pas durer...

MERCI POUR VOTRE AIDE PRECIEUSE

NATHALIE

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse
On vous a payé du 1er au 11 décembre ?

 

 

Non bien entendu je n'ai pas été payée...

 

---------- Message ajouté à 11h40 ---------- Précédent message à 11h40 ----------

 

Non bien entendu je n'ai pas été payée...

 

pardon, oui j'ai été payé que pour la periode du 1 au 11 dec

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...