Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Aider financièrement ma mère - impôts ?


rina123

Messages recommandés

Bonjour,

je veux aider financièrement ma mère, 63 ans (suite au décès de mon père).

J'ai appris que je peux déduire en partie cette aide de mes impôts. Je souhaiterais avoir votre avis.

 

Mes parents vivaient correctement à la retraite, mais sans argent de côté (car maison familiale coûteuse) :

Avant :

- mon père : pension 2300 euros avec invalidité en partie : décédé en janvier 2012

- ma mère : aucun revenu, 63 ans, ne travaille plus depuis 1980.

Ils étaient propriétaires de leur maison.

 

Maintenant :

Ma mère touche désormais une pension de réversion : 1060 euros par mois.

Quand elle sera à la retraite (dans 2 ans), elle devrait toucher 160 euros de plus environ.

Le père de ma mère (mon grand père) est décédé en février 2012 (annus horribilis ...), lui laissant une maison dans un piteux état, et 40000 euros d'assurance vie environ.

 

La maison familiale est estimée à 240.000 euros (130m2 de 1992 en bon état, 1000m2 terrain, ville moyenne)

La maison du grand père : 100.000 euros (160m2 de 1930 en mauvais état, 1000m2 terrain, petite ville)

Elle a au grand max 55000 euros de côté en liquide suite aux successions.

Ma mère se retrouve donc avec l'entretien de 2 maisons sur les bras (4500 euros d'impôts foncier+habitation à payer cette année ...).

Vu la vitesse à laquelle les dépenses arrivent (impôts, 1300 euros d'entretien du jardin, toiture à nettoyer, portail cassé cet hiver, etc ...), le capital ne va pas suffire à couvrir toutes les dépenses, même si elle arrive à vendre la maison du grand père (ce qui vu l'état n'est pas gagné ...).

 

J'ai un salaire de 2750 euros net par mois (célibataire, locataire, tranche IR 30%).

Je lui propose de payer les factures [gaz] (chauffage au gaz), voire [électricité] de ma mère, pour limiter la casse.

J'ai dans l'idée de lui faire un virement sur son compte à chaque facture qui se présente (par prélèvement) à son nom.

 

Pourrais je déduire ces dépenses de mes impôts à votre avis ?

Est ce que ceci sera accepté au vu de la situation de ma mère (qui à mon avis va manger petit à petit le capital, la pension de 1060 euros ne suffisant pas à payer toutes les dépenses d'impôts, entretien, etc ...)

merci !

 

Note : je vais vérifier le montant des dépenses [gaz/électricité] sur l'année dernière si besoin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 11
  • Création
  • Dernière réponse

la reponse est là:

Pension alimentaire versée à un ascendant : déductions - Service-public.fr

 

par contre avec les infos que vous donnez je ne suis pas certain que votre mère soit "dans le besoin" et la PA est en fonction des revenus de celui qui la verse et de celui qui la touche.

 

votre mère est propriétaire, non imposable tres certainement, plus de 50000 euros en épargne et un second bien qu'elle peut au moins mettre en vente et 1000 euros de revenus mensuels

cette pension devra de plus etre déclarée par votre mère

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour le lien.

Ma mère compte mettre en vente la maison du grand père oui, mais même si celle ci part (ce qui n'est pas gagnée), elle aurait peut être 140.000e de côté au total grand max (95000 de la vente + les 55000 déjà de côté).

Elle touche 1060€ net de réversion de l'état (mon père était militaire), soit 12720€ par an.

Je ne comprends pas pour quelle raison elle ne serait pas imposable avec cette pension (je dirais qu'elle devrait être dans la tranche 14%).

Placé à 3% brut, les 140000e lui rapporteront au mieux 2500e net par an.

 

Soit 15220e disponibles par an, 1270€ par mois.

Vraiment dans le meilleur des cas. Je ne pense pas que ce soit un gros salaire, surtout avec une maison sur les bras.

 

Or la maison actuelle coûte 2700 euros/an rien qu'en impôts (sans compter les travaux qui arrivent), la santé à son âge ne s'améliore pas, et sans être à la rue, elle ne pourra pas s'en sortir sans manger petit à petit le capital (à moins de laisser la maison pourrir évidemment).

D'où mon interrogation de payer une partie des factures. Maintenant, je me pose la question si les impôts accepterait que je déduise ces sommes de mes impôts (je suis dans la tranche 30%), ou s'ils vont considérer que ma mère n'est pas dans le besoin.

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maintenant, je me pose la question si les impôts accepterait que je déduise ces sommes de mes impôts (je suis dans la tranche 30%), ou s'ils vont considérer que ma mère n'est pas dans le besoin.

merci

 

c'était exactement ce que je pensais

 

---------- Message ajouté à 19h04 ---------- Précédent message à 19h02 ----------

 

Vraiment dans le meilleur des cas. Je ne pense pas que ce soit un gros salaire, surtout avec une maison sur les bras.

i

certes mais c'est loin aussi de la misère surtout en étant propriétaire ( 1000 euros par mois et 140000 de coté une fois la maison vendue )

et si elle ne peut entretenir la maison , elle pourra aussi la vendre plus tard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

enfin l'idée n'est pas de terminer sa vie sans toit, sans un rond de côté, et finir par devoir déménager dans un petit appart parce que l'on n'a plus les moyens d'entretenir la maison ...raison pour laquelle je souhaite lui donner un coup de main.

D'autres avis ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

enfin l'idée n'est pas de terminer sa vie sans toit, ni déménager dans un petit appart parce que l'on n'a plus les moyens d'entretenir la maison ...

 

c'est pourtant ce que les impots risquent de vous dire!

 

desolée mais de vous 2 qui est le plus a meme de devoir aider l'autre?

une propriétaire de 2 biens immobiliers pour un patrimoine de 340000 euros avec en plus 50000 euros d'épargne et 1000 euros de revenus mensuels

ou bien un locataire avec 3000 euros de revenus?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

enfin l'idée n'est pas de terminer sa vie sans toit, sans un rond de côté, et finir par devoir déménager dans un petit appart parce que l'on n'a plus les moyens d'entretenir la maison ...raison pour laquelle je souhaite lui donner un coup de main.

D'autres avis ?

 

Atterrissez ! Beaucoup de gens font cela. Et même des "riches" (3000 euros de retraite ça va non ? 4000 euros et des brouettes aussi pour une personne seule, ça va aussi).

Quand l'entretien du jardin n'est pas possible personnellement (et très coûteux quand réalisé par des pros), idem pour le ménage, tout l'entretien nécessitant du bricolage, etc. il vaut mieux 'se rétrécir', ce qui n'implique pas d'aller vivre sous les ponts. On peut très bien acheter ou être locataire et garder de côté l'argent de la vente de sa maison (par exemple pour financer la maison de retraite quelques années plus tard si on n'a pas une belle retraite...).

Quand on a de petits revenus, les économies ne sont pas nécessairement rognées si on prend les mesures qui s'imposent à temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hel4 : merci de me lire correctement, ma mère aurait 3000 euros de retraite par mois, la question ne se poserait pas, là aujourd'hui sous somme à 1060e/mois je le rappelle et de plus en plus de frais à côté ...

cmarcus : Ce patrimoine est juste un coût en ce moment. Ce n'est pas de l'argent de côté, ce sont 2 maisons qui coutent des ronds par an en entretien, impôts, etc ....

Merci d'avoir déplacé la discussion, je n'ai effectivement pas du poster dans la bonne section ...

 

Ma question reste ouverte :

Y-a-t-il une personne qui s'y connait un minimum qui pourrait m'indiquer :

si je paie une partie des dépenses de ma mère, pourrais je déduire ces sommes de mes impôts (je suis dans la tranche 30%), ou vont-ils sans conteste considérer que ma mère n'a pas besoin de cette aide.

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cmarcus vous a donné une réponse parfaitement correcte.

 

Je n'y ajouterai qu'un argument sans considération morale mais purement fiscal : quand on n'a pas ou plus les moyens de maintenir son patrimoine, om s'en sépare.

 

Plus moralement cette fois : les mesures gouvernementales de ces dernières années ont plus visé à la transmission sous toute ses formes des biens meubles et immeubles qu'au maintien en l'état des situations existantes. A part la déduction d'une PA vous ne trouverez sans doute pas beaucoup d'aide fiscale…

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par catox123
      Bonjour, l'échéance pour envoyer la déclaration d'impot approche et j'avoue que compte tenu de ma situation je suis un peu dans le flou quant à comment remplir cette déclaration!:sad:
      Voici mon cas: je suis masseur kinésithérapeute libéral, j'ai moins de 26 ans.
      En 2010 mon chiffre d'affaire s'élève a 29000 euros (donc régime micro BNC qui me permet un abattement fiscal de 40%?), de plus jusqu'en juin 2010 j'étais inscrite a l'université en tant quétudiante (donc 3*SMIC d'abatement?). Jusque la, ai-je raison? Ai-je le droit de cumuler ces 2 abatements?
      L'autre question est: comment dois je déclarer mes revenus:
      (29000-4000)*0,6=15000euros
      ou (29000*0,6)-4000=13400euros
       
      Merci beaucoup d'avance pour votre aide.:)
    • Par René De Provence
      Bonjour,
      je fais partie d'une petite association qui, sur un plan très local, quelques communes environ 5000 habitants, s'occupe de chats, proncipalement harets (sauvages), abandonnnés, etc...avec un budget à la mesure (env 9000€ annuels)
      Une personns de mes connaissances voudrait nous "coucher" sur son testament, c'est à dire en fait nous léguer une somme de son choix à son décès.
      Le problème est que nous sommes trop petits pour être d'utilité publique, nous pouvons recevoir des dons, mais pas de legs, à moins de payer des droits de succession importants.
      Un notaire consulté ne semblait pas être bien au courant.
      J'avais entendu dire que ces legs étaient possibles à travers la Fondation de France, mais un premier contact avec celle-ci m'a fait comprendre clairement qu'elle ne le ferait que si un leg substantiel ( bien sûr plus important) lui était fait en même temps... charité intéressée!
      Question donc: y-a-t-il d'autres moyens, d'autres Associations ou associations moins gourmandes. 30 Millions d'amis, consulté, ne peut pas.
      Je conçois tout à fait qu'il faille pour la collectivité s'assurer que l'Association bénéficiaire existe et remplit bien une mission d'intérêt général, ...
      Merci à ceux qui pourront me donner des pistes ou des infos.
      René de Provence (PS il pleut)
    • Par SuperBatman
      Bonjour,
       
      Alors voilà, cela fait maintenant quelques années que je travaille et je suis déclaré chez mes parents (mon adresse officielle, celle qui est connue de mon employeur, du service des impôts, etc.). Avant que je ne commence à avoir des revenus, on ne payait pas de taxe d'habitation (revenus trop faibles) mais à cause de mes nouveaux revenus, on la paie. Que se passe-t-il donc si je demande à un ami de m'héberger à titre gratuit dans un studio dont il est locataire ? Quelle taxe d'habitation vais-je devoir payer ?
       
      Merci pour vos réponses
    • Par galupo
      Bonjour,
       
      Je suis résident en Espagne depuis 2010 et dois déclarer mes revenus en Espagne avant le 30 juin 2011. Tous mes revenus proviennent d'une activité non salariée en France et sont donc imposé aussi en France. Je dois ainsi aussi déclarer ces revenus en France avant le 30/06.
       
      Je vais donc déduire l'impôt français payé en France sur ma déclaration espagnole. Je crois comprendre que je vais recevoir l'avis d'imposition en France fin 2011. Or, j'en ai besoin avant fin juin 2011 pour réaliser ma déclaration espagnole. Est-ce quelqu'un sait comment il faut procéder ? Comment ça se passe ce genre de situation dans les faits ?
    • Par Pascalc77
      Bonjour,
       
      Tout est dans le titre mais j'explicite un peu ma question :p
       
      Pourriez-vous m'indiquer les critères du fisc français pour déterminer le domicile fiscal d'un contribuable ?
       
      En l'occurrence, mes parents sont partis s'installer à l'étranger sans faire la moindre déclaration administrative en France.
       
      Mes parents sont propriétaires de leur ancien domicile principal et d'un appartement loué en France, ainsi que d'un appartement à l'étranger.
       
      Nous avons découvert, dans le cadre du règlement de la succession d'un de mes parents, que la valeurs des biens en France les rendaient théoriquement redevables de l'ISF.
       
      Compte tenu de leur lieu de résidence au moment du décès, quelle règle s'applique ?
       
      Dans l'attente de votre réponse,
      Cordialement.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...