Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

mon salarié refuse la signature du contrat cdi


ticedounet

Messages recommandés

bonjour à tous, j'ai récemment embauché il y a 3 mois un salarié en CDI (lui accordant le bénéfice du doute sachant que ce salarié avais déjà eu des problèmes dans son ancienne entreprise) sans lui avoir fourni de contrat (qui n'est pas obligatoire pour un cdi). Suite a sa demande d'avoir le dit contrat, je lui ai donc fournis son contrat de travail. Le problème qui se pose c'est que se salarié refuse maintenant de signer le contrat, qui de surcroît a créé une très mauvaise ambiance au sain des autre salariés (fausse accusations, ragots, etc...), et a déjà fait une faute au travail.

Comment puis-je licencier cette personne dans la mesure ou elle ne respecte pas les cadences et le seuil de rentabilité imposées par le contrat qu'elle refuse de signer.

cette personne ne veut pas rester au sain de l'entreprise mais ne veut pas démissionner pour ne pas perdre ses droits et voudrait soit être licencié ou faire une rupture conventionnelle. Rupture conventionnelle que je refuse du fait de devoir lui verser une indemnité qu'il faut négocier ensemble.

Je ne sais pas comment me défaire de se genre d'individu !!!!

Je vous remercie par avance pour d'éventuelles réponses qui pourraient m’éclaircir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse
j'ai récemment embauché il y a 3 mois un salarié en CDI (lui accordant le bénéfice du doute sachant que ce salarié avais déjà eu des problèmes dans son ancienne entreprise) sans lui avoir fourni de contrat (qui n'est pas obligatoire pour un cdi).

On ne peut pas vous accorder le bénéfice du doute, vous saviez à l'avance à qui vous aviez à faire. Pas de CDI écrit, pas de période d'essai non plus....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A trois mois d'ancienneté, il n'y a pas d'indemnité de rupture conventionnelle ou vous en négociez une symbolique, genre 100 euros.

 

Sinon oui vous pouvez licencier si vous avez un motif réel et sérieux.

 

Si, les indemnités sont dûes au prorata des mois de présence ( pas de condition d'un an ). Mais évidemment cela sera dérisoire.

Je déconseille fortement le licenciement pour insuffisance professionnelle. Il faut que vous attendiez qu'il commette une faute ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A trois mois d'ancienneté, il n'y a pas d'indemnité de rupture conventionnelle ou vous en négociez une symbolique, genre 100 euros.

 

Sinon oui vous pouvez licencier si vous avez un motif réel et sérieux.

 

 

 

Faux, Si le salarié partie à la rupture conventionnelle a moins d’une année d’ancienneté, l’indemnité spécifique de rupture conventionnelle lui est due au prorata du nombre de mois de présence.

 

La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous avez fait tout ce qui fallait pour vous mettre dans une situation difficile (pas de contrat, pas de période d'essai, problèmes antérieurs connus, ...)

Le contrat de travail implicite (non écrit) ne porte que sur les éléments essentiels : salaire horaire , temps de travail, horaires, convention collective, ceci découlant du contenu des premiers bulletins de salaire. Vous devez faire une croix sur une obligation de cadences / rendement.

Vous n'avez que des solutions qui vous couteront assez cher , et pire si vous laissez pourrir la situation (effets très négatifs sur les autres salariés)

La meilleure (ou la moins pire) est de proposer une RC , avec une indemnité conséquente (visez 2 mois de salaire) + une dispense de présence pendant les 15 derniers jours de l'homologuation. Et a prendre ou a laisser sur le champ.

Sinon, enchainez les avertissements officiels sur tout ce que vous pouvez. Puis procédez à un licenciement pour faute grave pour vous débarrasser du cas sans délais de préavis ; et prévoyez ensuite que la personne ira aux prudhommes et aura 90% de chances de gagner , probablement licenciement abusif = environ 6 mois de salaire ; si cela vous rebute, licenciement pour faute + dispense d'accomplir le préavis. Bien motiver votre licenciement pour minimiser la probabilité de requalification en licenciement abusif.

 

et préparez le terrain en sollicitant les témoignages écrits de quelques autres salariés

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cette personne ne veut pas rester au sain de l'entreprise mais ne veut pas démissionner pour ne pas perdre ses droits et voudrait soit être licencié ou faire une rupture conventionnelle. Rupture conventionnelle que je refuse du fait de devoir lui verser une indemnité qu'il faut négocier ensemble.

.

Bonjour

 

c'est pourtant si simple

 

vous acceptez sa demande de rupture conventionnelle, vous lui donnez un petit plus et c'est fini

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...