Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

fausses accusations d'attouchements : le cauchemar


aida1703

Messages recommandés

Bjr,

Avant-hier, mon fils reçoit un message vocal des services sociaux lui disant de ne pas aller chercher sa fille pour son tour de garde de Noêl. La mère de sa fille, dont il est séparé depuis 4 ans, a porté plainte contre lui pour attouchements sur sa fille.

La douche froide. Le cauchemar. On ignorait tout de la question.

(Mon fils a récemment demandé et obtenu une réduction de pension alimentaire, cela ne lui a pas plu et elle lui avait dit" tu me le paieras").

On va au greffe du TGI pour comprendre . Block out.

On a chez les gendarmes: on nous dit qu'une enquête est en cours, et mon fils est reçu par l'enquêteur. Il s'entretient 40 mn avec lui et celui-ci lui apprend qu'il y a 1 mois, ma petite-fille a été filmée chez sa mère par les gendarmes et que l'enquête se poursuit. Et il l'informe qu'il sera mis en garde à vue dans 1 mois ou 2. Il lui dit que c'est très grave, qu'il faut qu'il prépare sa défense, qu'il aura du mal à prouver son innocence, et lui propose même de choisir le lieu de sa garde à vue ( mon fils habite à 400 km de chez sa fille).

J'héberge mon fils depuis 2 ans ( car en recherche d'emploi, il accumule uniquement les petits-boulots). Quand la petite est là, je suis présente avec eux 24h/24 pratiquement. La cellule familiale est très soudée, mon fils n' est jamais seul avec sa fille et nos chambres sont mitoyennes.

Je suffoque sous ce scandale, par l'énormité de ce mensonge.

Je me suis informée en 2 jours sur internet et j'ai découvert la gravité de la situation: elle s'est vraiment vengée!

Mon fils adore sa fille, il n'a qu'elle; il s'en est toujours occupé admirablement et consciencieusement; c'est un homme de grande moralité, jamais il ne se serait permis le moindre geste équivoque, jamais.

Tout un comité de soutien s'est spontanément constitué autour de lui, des témoignages de bonne moralité ont été faits...en attendant, je ne sais pas si on peut envoyer tout ça au gendarme enquêteur et au procureur. Serait-ce légal? ne sera-ce pas compris comme une volonté d'influencer l'enquête?

Nous, ses parents et amis, voulons réagir mais on a peur des faux pas. Qui peut nous conseiller?

Merci à vous tous pour votre aide.

Une maman qui ne vit plus...........

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Ne vous inquietez pas trop :) : Dans ce genre de cas l'enfant est toujours reçu par un psychologue pour vérifier les dites accusations. Si le médecin se fiera aux mots de l'enfant, il se fiera aussi à d'autres signes : Un enfant abusé admet certains signes bien précis qui sont aussi important si ce n'est pas plus que son témoignage.

 

Pour votre démarche : Ne faites rien pour le moment. Laissez venir la chose : En effet ce n'est pas la police qui dirige et décide mais le procureur. Cela est vrai pour la suite donnée à cette plainte mais aussi pour la garde à vue.

 

De plus l'attente est parfois la meilleure stratégie : Profitez du temps qui vous reste avant la dite convocation pour préparer justement votre défense. Contactez un avocat, préparez d'autres témoignages, et lancez une enquête parallèle contre son ex compagne. Personnellement c'est sur ce dernier point que je métterais mon énergie : Il suffit qu'elle a déjà fait ce genre de vacherie à quelqu'un (Compagnon, collègue, ami(e)) et ca passera pas au niveau du juge.

 

En tout cas ne stressez pas pour rien : les procureurs et la police sont des professionnels et sur ce genre de chose ils font en général ce qu'il faut pour connaitre la vérité. Bref retrouvez un peu le sourire : Tant que votre fils n'a pas recu de convocation officielle, il n'y a rien :)

 

Ps : Votre fils peut aussi allez voir un psychiatre expert pour que ce dernier fasse un profil complet de sa personnalité. Une expertise psychiatrique peut fortement jouer dans ce genre de chose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bjr,

 

pour l'instant votre fils n'est pas encore poursuivi. C'est donc une phase d'enquête (secret ) , pendant laquelle il n'est peut être pas judicieux d'en faire trop. Les enquêteurs risque de prendre cela pour de la manipulation.

 

Accumulez le maximum de ''bons points'' pour les donner à l'avocat si votre fils est poursuivi

 

Si vous avez trouvé les analyses des dernières modification de l'article L226-10 du code pénal , vous êtes persuadée que votre ex belle fille ne risque rien. Sachez que si votre avocat sait y faire , elle risque d'être quand même condamnée au titre de l'article 434-26 pour avoir ''exposé les autorités judiciaires à d'inutiles recherches''

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

que votre fils se trouve un avocat et se présente avec lui pour sa garde à vue.

 

Ce n'est pas la première fois qu'un ex utilise ce genre d'arguments pour attaquer, les fdo et le procureur le savent très bien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...