Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Changement d avocat en cours d instruction


nougatine56

Messages recommandés

Bonjour (je recopie mon texte) 1000 excuses pour les majuscules, je ne savais pas

 

En juillet 2011 mon mari a été incarcéré pour des motifs graves

Dès mon audition chez les gendarmes j'ai indiqué que je portais plainte et que j'allais me constituer partie civile, ce qui a été fait en aout par mon avocat

Plus de 3 mois après mon fils devenu majeur a dévoilé d'autres faits qui se sont ajoutés à ceux de mon petit fils

Mon avocat a donc pris également le dossier de mon fils

 

Maintenant il semble que la juge d'instruction ai demandé à mon avocat de ne pas intervenir pour les 2 (mon fils et moi meme). Pourtant nous sommes tous les 2 contre mon mari

Mon avocat veut donc me trouver un remplaçant ce qui m'embete car je connais bien cet avocat et que j'ai confiance en lui

Il préfère conserver le dossier de mon fils qui lui, ne comprendrait pas pourquoi l'avocat ne veut plus le défendre

 

Alors je me pose des questions

Pourquoi la juge d'instruction demande t elle à mon avocat de passer la main à un confrère?

L'avocat m'a répondu qu'il ne voulait pas être en porte à faux face à l'avocat de mon mari ...

 

Puis refuser ? ou suis je obligée d'accepter le transfet de mon dossier à un confrère ?

Pouvez vous m'éclairer ? Merci d'avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 20
  • Création
  • Dernière réponse
  • Moderateurs

Bonjour

 

POUVEZ VOUS M ECLAIRER MERCI

 

Au moins partiellement; sur le net, écrire en majuscule équivaut à crier.

Vous vous adressez aux internautes avec un mégaphone dans leurs oreilles. :confused:

 

je vous suggère fortement de rectifier votre texte en écriture minuscule; vous avez 30 minutes après validation initiale pour pouvoir le faire (donc jusqu'à 23h16 pour pouvoir commencer à le faire).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rouquine48... elle s'est constituée partie civile... une mise en cause me paraît donc improbable... Je subodore un dossier de moeurs, car je vois mal un autre dossier faire intervenir 3 générations avec le grand-père accusé par les deux autres...

Ensuite, écrire que si l'avocat se retire de du dossier il faut en changer... heu... ? C'est un peu inévitable, non ? "Mon plombier ne veut plus intervenir". Réponse : "changez de plombier !" Nooon ? Vous êtes sûre ??? ;)

 

Nougatine : le juge d'instruction n'a pas à suggérer quoi que ce soit à un avocat, encore moins le pouvoir de le contraindre à quoi que ce soit. Après, il peut conseiller à l'avocat de se désister de la défense d'une des parties, car il entrevoit un possible conflit d'intérêt entre les victimes. Je distingue mal ce possible conflit d'intérêt dans le type d'affaire que je suppose être la vôtre, mais cela peut être subtil et le juge maîtrise son dossier. Si l'avocat acquiesce... c'est qu'un doute est possible, et en cas de doute sur l'existence d'un conflit d'intérêt, on tranche sans hésiter = il faut se retirer.

Maintenant, si cet avocat vous conseille un confrère, il a dû le choisir en fonction aussi de votre personnalité et de ses compétences.

En tous les cas, un avocat reste libre de se retirer d'un dossier, de même que chacun est libre de retirer son dossier à son avocat. Vous ne pouvez donc que vous incliner. Mais tâchez d'en savoir plus sur les motifs de son retrait, en effet.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Oui il s'agit bien d'une affaire de moeurs, d'agressions sexuelles et viols sur mineurs par ascendant (grand père pour mon petit fils et père pour mon fils) ...

Comme je me suis inquiétée auprès de mon avocat sur l'origine de son retrait il m'a répondu ceci "je ne peux pas intervenir pour vous car je ne peux connaitre le dossier au nom de votre fils et de vous car il y a conflit d'intérêts et le Magistrat instructeur me l'a fait remarquer" ....

Personnellement je me demande bien ou est le conflit d'intérêts puisque je me suis portée partie civile dès le début de l'affaire et que c'est moi qui est ensuite dirigé mon fils vers ce meme avocat. Nous sommes donc tous les 2 contre mon mari et aussi avec mon petit fils

J'ai bien du mal à comprendre cette histoire de conflit d'intérets.

 

Je vais donc devoir trouver un autre avocat et cela m'ennuie beaucoup car je connais très bien le 1er et il va falloir recommencer à tout expliquer au nouveau.

 

Je ne sais plus que faire vraiment. Respectueuses salutations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

Je ne voudrais pas vous choquer vu la situation que vous vivez, mais il est possible - je dis bien 'possible' - que le juge d'instruction vous mette en cause dans ce dossier. D'où le fait que votre avocat ne puisse s'occuper et de vous et de votre fils.

 

Ne connaissant pas le fond du dossier, je suis amené à me demander comment il se fait que votre mari (car c'est ainsi que vous l'appelez) ait pu agresser votre fils - notamment - sans que vous ne vous aperceviez de rien.

 

Si je me pose ce genre de questions, vous imaginez bien que le JI également.

 

Bon, maintenant, je ne suis pas pro et je ne suis pas Cleyo...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour votre réponse, mais personnellement je n'ai rien à me reprocher. Mon fils a indiqué qu'il n'aurait jamais rien dit si "mon mari" ne s'était "attaqué" à mon petit fils (neveu de mon fils), mais là il a dit "trop c'est trop" et il a dévoilé les faits qui lui étaient arrivés il y a 15 maintenant.

mais il faut savoir que je suis aussi la Curatrice de mon fils car ce dernier a eu un grave accident de la circulation à l'age de 15 ans et a conservé des séquelles , donc c'est peut etre la raison du "conflit d'intérêt" .....

d'un autre coté je suis partie civile pour moi même

effectivement je n'ai jamais rien vu, mon fils ayant dit que cela se passait lorsque je partais en courses, ou que je me couchais avant eux le soir ....

 

voilà les détails plus avancés pour vos réponses Merci encore

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

que vous n'ayez rien vu, que vous n'ayez rien su, ça c'est vous qui le dite... Le juge d'instruction, son boulot à lui c'est de venir vous gratter le dos pour savoir ce que vous saviez ou ne saviez pas. Ou ce que vous n'avez pas voulu voir, pas voulu savoir.

 

C'est son job ! D'où une possible - et je répète 'possible' - mise en cause. Ce qui explique pourquoi votre avocat vous lâche.

 

Ceci étant, si vous étiez cliente avant votre fils, il devrait lâcher votre fils plutôt que vous.

 

ET vous expliquer clairement la situation !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en fait mon avocat qui connait bien la famille ne veut pas perturber mon fils avec un changement d'avocat, donc il préfère que ce soit moi qui le fasse

mais il m'a dit qu'il pouvait s'occuper de me trouver son remplaçant afin de gérer avec lui mon dossier, mais que par contre, lors du procès et des auditions éventuelles ce serait le remplaçant qui m'assisterait

mais bon cela ne m'arrange pas du tout car je vais devoir quand meme réexpliquer le dossier au remplaçant alors que celui que j'ai encore actuellement connait tout de ma vie, voilà le problème pour moi car je ne suis plus toute jeune et les changements me font peur dans n'importe quel domaine d'ailleurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

vous n'avez malheureusement pas le choix ! Dites vous que c'est mieux pour tout le monde et que cet avocat que vous connaissez bien agit dans l'intérêt de votre fils. C'est le principal pour vous, je suppose :)!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui bien sur, c'est le principal, que mon fils soit reconnu avec le statut de victime

mais quand meme je ne veux pas que mon "mari" (comment voulez vous que je l'appelle autrement) s'en sorte comme ça en ayant brisé notre vie de famille

je lui avais fait confiance

il avait déjà été incarcéré pour le meme genre de pbs pour des faits remontants à une période où je ne le connaissais pas (puisque c'est un remariage) il m'a toujours menti et à la famille idem, j'ignorais son passé lorsque je l'ai connu et il s'est bien gardé d'en parler ... Donc là il est en récidive d'après l'avocat

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

pour la récidive, oui, c'est fort possible. Selon la qualification des faits, il n'y a pas de délai pour la récidive.

 

Et faites confiance à votre avocat pour vous trouver un confrère de confiance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faites confiance à votre avocat pour trouver le remplaçant. Il est le mieux placé pour savoir quel confrère vous ira, psychologiquement, en plus de l'aspect procédural.

 

Quant à devoir "tout" re-raconter... ce ne sera probablement pas nécessaire. Le nouvel avocat prendra connaissance du dossier, de vos déclarations : ce sera déjà ça de déjà raconté. pour les détails, il verra s'il a besoin d'informations supplémentaires. C'est vrai que c''est perturbant, mais cette "prise de contact" est un moment qui sera vite passé.

 

Tant que le juge ne vous convoque pas pour un interrogatoire, et tant que votre mari ne vous met pas en cause, il ne peut rien vous arriver.

 

Les deux infractions susceptibles de vous faire basculer de victime à mise en examen sont :

 

- la complicité de viol, qui suppose une aide, distincte de la simple abstention de faire quelque chose

- l'infraction de délaissement de mineur, qui suppose que l'on prouve que vous étiez au courant et n'avez rien fait.

 

Rassurez-vous. Laissez-vous porter pour l'instant, le dossier suit son cours, votre prise en charge sera assurée, vous verrez..

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Invité Adoai
      Par Invité Adoai
      Bonjour à tous ,
       
      Je pense que ma question est bête mais bon je le pose quand même au cas où
       
      [Je suis un jeune majeur]et il y a quelques jours avec un ami on est allé sur un site de cam en ligne pour rigoler un peu et quand on a vu un homme on a décidé de se faire passer pour une fille de 17 ans pour voir s il mord à l hameçon (juste pour rigoler) il nous dit qu il a 18 ans
       
      Donc on a une conversation avec lui ou il nous fait jouer à des jeux et ou le gagnant donne un gage en gros on lui fait haha enlève ton tee shirt lui aussi nous dit ça (sachant que forcément on a pas de caméra nous)
       
      A un moment on fait croire qu on doit avoir notre première relation avec notre supposé copain le week end qui arrive et qu on a jamais vu de .... et que ça serait bien que j en vois une avant le jour fatidique, a un moment dans son jeu il fait allusion au fait qu il pourrait montrer la sienne mais évidemment on dit non désolée pas ici (parce qu en vrai on voulait pas voir) et ensuite on parle juste comme ça et il me donne des « conseils » et encore une fois on discute un peu (rien de trash juste des bêtises sur la taille des trucs comme ça)
       
      Et enfin je ne sais plus comment il vient à nous dire qu il avait en fait 17 ans et quasiment 18 ans mais pas vraiment 18 ans (mineur en gros) là on a de suite quitté la conversation
       
       
      Ma question qui est sûrement bête mais je suis très anxieux dans la vie donc j ai besoin de demander et d avoir quelques réponses est : Est ce que vu qu il est mineur et qu on a un peu parlé de sexe peut être répréhensible ? Sachant que je pensais qu il avait 18 ans qu il y a rien eu de trash et qu on a rien vu de plus qu un torse nu, je vis encore chez mes parents et j aimerais éviter des problèmes...
       
      Merci d avance pour vos réponses et désolé pour le message un peu long
       
      Bonne journée
    • Par mediana
      Bonjour 
      J'ai le même soucis nous avons un conciliateur qui ne veut pas donner de constat d'échec .
      La conciliation dure depuis le mois d'octobre  et c'est un échec pour le conciliateur qui n'arrive pas à faire comprendre à l'autre partie et nous en subissons les retombées financières.
      Notre avocat a écrit au conciliateur afin de lui réclamer qu'il acte que la conciliation est infructueuse et nous n'avons pas de retour.
      Que faire nous sommes au bord du désespoir ?
      En vous remerciant pour votre conseil.
      Cordialement
    • Par Ac21
      Bonsoir 
      Je vous écrit car j avais un crédit avec ma banque et on m'as clôturer mon compte et envoyer mon crédit à un huissier qui était de 5000 euros 
      Je paie par mensualité tout les mois depuis 1 ans, 150 euros par mois mais l'huissier charger de mon dossier m'as pris à l'année plus de 2000 euros de pénalité légale , d'échange de crédit et intérêt 
      Résultat je me retrouve avec un montant de 7000 euros à payer après un an a payer tout les mois 
      Je me suis renseigner on me dit que ce n'est pas normale 
      Car je n'arriverais jamais a rembourser la totalité si malgres le fait que je rembourse déjà tout les mois . Mes remboursements ne couvrent même pas les frais 
      Pouvez m'aider s'ilvous plait 
      Merci 
    • Par Airikota
      Salutations, il y avait ce soir une soirée chez un ami. Nous sommes tous des mineurs de 15/16 ans. Deux adolescents de 16 ans ont pris la clé de la voiture (une camionnette) à la mère de mon ami. Ils étaient sous l'effet de l'alcool et avaient du THC dans le sang et n'ont évidemment pas le permis et ne font pas la conduite accompagnée.
      Sachant que c'est leurs premiers délits, qu'encourent ces deux individus si mon ami porte plainte contre eux ?
       
      Quelle démarche devrait faire mon ami, y aura-t-il dédommagement? Et surtout, que risquent-ils VRAIMENT, que va-t-il réellement leur arriver?
       
      Je vous remercie d'avance, bonsoir.
       
       
      [...]
    • Par Emilie69
      Bonjour 
      J ai une question 
      J ai retirer une plainte contre une personne et aujourd'hui je viens de recevoir une convocation est ce que si il aurai des poursuite la personne aurai été convoquer à ma place ? 
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...