Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Problème dentiste-devis prothétique non signé-préjudice subi_Que faire ?


coryalis

Messages recommandés

Bonjour,

 

Un conseil avisé me serait utile car je m'interroge sur les pratiques de mon chirurgien-dentiste et sur mes droits.

 

Donc, mon dentiste m'a fait un devis prothétique que je n'ai pas signé, mais il a tout de même effectué les soins et la pose d'une prothèse (prothèse adjointe partielle).

 

Sur le devis il a noté 11 couronnes alors que la prothèse définitive n'en comporte que 10.

 

Dans un 1er temps, il voulait m'extraire 2 canines qui le gênaient, du fait de leur implantation, afin de rétablir l'occlusion et poser la prothèse adjointe (il m'a dit qu'une des 2 dents bougeait).

 

J'ai refusé catégoriquement car je savais que ces 2 dents étaient saines et pas mobiles _ un précédent dentiste me l'avait dit_ mais qu'elles le gênaient (il me l'a dit) uniquement et simplement pour faire réaliser la prothèse (il m'a donc fait croire qu'1 des 2 bougeait).

Il n'était pas content de ma réaction, a bien essayé de me baratiner mais devant mon refus ferme, il n'a rien fait.

 

Bizarrement à la séance suivante, le discours n'était plus le même... Il n'était plus question d'extraction... Curieusement, la fameuse dent ne bougeait plus...! Il me proposait donc de limer les 2 dents et de poser 2 boutons pression (attachements) pour stabiliser l'appareil mais que cela coûterait un peu plus cher. J'ai accepté mais il ne m'a précisé ni le coût, ni rectifié le devis initial que je n'ai d'ailleurs toujours pas signé.

 

Après dévitalisation des 2 dents, il les a limées et forées afin de créer l'emplacement des attachements.

2 jours après, j'ai dû retourner le voir en urgence car j'ai fait une infection à la fameuse dent qu'il avait dévitalisée et qu'il voulait m'extraire au début. Des douleurs à se taper la tête contre les murs !

 

Sa 1ère réaction a été la surprise du fait de la dévitalisation qui était sensée "tuer" les nerfs et ne créer aucune infection. Il m'a dit qu'il allait me mettre sous antibio et que ça passerait. Mais, voyant la souffrance que j'endurais dès qu'il touchait ma gencive, il a décidé de passer une radio... Rien d'anormal. 2ème radio, rien non plus...

 

Ce n'est que pris d'un doute qu'il s'est décidé à prendre une 3ème radio. Et là...? Surprise...! Il me dit : "Faut enlever la dent, elle est fissurée !". Je lui ai répondu en gémissant de douleur : "Ah non, pas ça, non, non, non !".

 

Et bien, je n'ai eu ni le choix ni le temps de me lever du fauteuil tellement j'étais abasourdie qu'il a vite préparé sa seringue pour l'anesthésie et hop, extraction ! J'étais dégoûtée mais je souffrais tellement que je n'avais même pas le courage de parler. Il m'a refixé un nouveau RV en disant au passage : "Finalement, c'est bien celle-là qui nous faisait ch**r ! J'étais anéantie. Il venait de réussir ce qu'il voulait au départ. Il m'a fixé un nouveau RV et au revoir.

 

J'ai souffert plusieurs jours de suite mais j'ai tenu bon car j'étais tellement remontée en attendant le RV. Le jour venu, le contact a été assez tendu de ma part. Il était tout gêné quand je lui ai dit que c'était de sa faute. Il a bien reconnu qu'il avait trop foré mais s'est noyé dans des explications hasardeuses, style "c'est comme quand on prend un bout de bois de 5 mn et que l'on fore avec une mèche de 4 mn, il reste 1 mn de chaque coté !". Bref, rien de cohérent, il noyait le poisson en rigolant pour faire passer la pilule. Le pire, c'est qu'il ne s'est même pas excusé mais qu'il a juste dit "avec une bonne colle, ça tiendra". Ce n'était absolument pas prévu au programme !

 

Résultat des courses, je me retrouve avec un appareil qui ne tient que par un bouton pression et des crochets au fond de la bouche et que tout le reste est flottant. Tout bascule quand je mange et j'ai de gros problèmes d'élocution (je sais, il faut le temps d'adaptation pour ça). C'est horrible, ça me fait une bouche tordue puisque l'appareil ne correspond plus à ce qu'il devait être à l'origine, même s'il a dit qu'il avait eu le temps de le faire rectifier par le prothésiste.

 

J'en termine, ne sachant plus que faire, que me conseillez-vous ? Je rappelle que je n'ai pas signé le devis et que je n'ai encore rien payé.

 

Dois-je payer ? Faire refaire l'appareil ? Lui demander de me poser un implant en remplacement de la dent qu'il m'a enlevée par sa faute ? Je ne sais pas vraiment quels sont mes droits.

 

En attendant d'avoir quelques avis, je vous remercie de m'avoir lue jusqu'au bout (si c'est le cas) et espère avoir été à peu près claire. Pas facile de retracer tout cela...

Bien cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

on dirait que nous avons à faire avec le même dentiste!

Je suis désolée pour vous.

Je n'ai pas de solution pour vous, j'ai juste pu "annuler" mon rdv et je suis en attente d'une solution dans mon cas et celui de ma fille de 16 ans!

2 "chantiers" non terminés dans notre cas, ce qui n'est pas mieux que le vôtre vu votre situation.

question de ma part: est-ce qu'un autre dentiste peut ou sait finir un travail mal fait d'un autre dentiste?

du coup début de réponse: avez-vous songé à faire constater vos dégâts par un autre dentiste? ce qui pourrait être un début de preuve, vis-à-vis d'une procédure!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Brunaëlle,

Merci pour votre réponse. Je suis désolée aussi pour vous. Je ne sais pas si nous avons le même dentiste, je ne connais pas votre région ? Peu importe, je ne compte pas en rester là avec le mien.

 

Je le revois prochainement, c'est la raison pour laquelle je cherche avant, des avis, des conseils ou des témoignages sur ce forum.

 

Je ne suis pas sûre qu'un autre dentiste accepte de prendre le "chantier" en cours, d'autant que je n'ai aucune radio, empreinte, etc. Tout est informatisé au cabinet. Je vais essayer de les récupérer mais c'est pas gagné... Pourtant, je sais que c'est mon droit.

 

Sauf que là, le problème est que je n'ai encore pas réglé la facture puisqu'il ne me l'a pas présentée, donc... je ne suis pas réputée en être la propriétaire. C'est compliqué... Je vais être obligée de payer et seulement après demander à récupérer mon dossier (?).

 

Je veux bien consulter un autre dentiste mais les délais sont assez longs et je ne peux pas rester ainsi cent-sept ans !

 

Ce qui m'ennuie, c'est que le devis n'est pas conforme aux soins qu'ils devait effectuer, que je ne l'ai pas signé et SURTOUT que j'ai perdu une dent à cause de son erreur.

 

D'où mes interrogations : Dois-je payer un travail non conforme ? ET peut-il exiger le règlement de la facture dont je n'ai jamais signé le devis ?

 

J'espère avoir d'autres réponses pour mon cas et aussi pour le vôtre. Bon courage et merci encore !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...