Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

surcharge de travail suite remplacement d'une personne partie en congé maternité puis parental


jade9

Messages recommandés

Bonjour à vous tous,:)

 

Suite au prochain départ en congé maternité puis parental d'une collègue, on me demande de prendre en charge 80 % de ses tâches en plus des miennes. La société se portant mal, la demande d'un intérimaire a finalement été refusée par le groupe.

Suis je en droit de refuser cette surcharge de travail, qui ne manquera pas d'occasionner un stress quotidien, sans mettre mon emploi en péril.

 

Merci d'avance pour vos réponses

 

Cordialement

 

Jade

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 11
  • Création
  • Dernière réponse

Les tâches correspondent-elles à vos fonctions actuelles ?

 

Suis je en droit de refuser cette surcharge de travail, qui ne manquera pas d'occasionner un stress quotidien, sans mettre mon emploi en péril.

 

Je comprends que vous avez donc un peu de marge en terme de temps. Le cas échéant, essayez de négocier à la baisse les tâches confiées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hum hum

ce qui ne peut pas faciliter un refus

je ne vois que la négociation, avec qq heures supplémentaires payées qui peuvent justifier cette augmentation de travail

c'est plus une question de bonne entente et de ne pas avoir de surcharge

il est difficile derrière cet écran d'en mesurer la portée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La société se portant mal, il est hors de question d'HS rémunérées.

J'ai prévenu d'ailleurs le Directeur que j'en aurai pas la possibilité. J'élève seule ma fillle et je dois partir à l'heure pour la chercher au centre de loisirs.

Je sais qu'il ne me mettra pas la pression, il ne fait que suivre les directives du groupe.

Pas d'embauche, pas de remplacement. Il me demande de faire le maximum et de prendre du recul. La pression viendra des fournisseurs et des clients mécontents, vais je arriver à gérer tout cela sans craquer nerveusement. Et si cela survenait pourrais je refuser de continuer sans que cela soit considéré comme de l'insurbordination, sans que je sois mise dehors pour faute grave ?

 

Merci à vous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le souci est que vous ne pouvez refuser d'effectuer des heures supplémentaires. Le fait que vous ayez une famille ne justifiera pas un refus. Ceci étant, si les HS ne sont habituellement pas payées, un tel refus se justifie. Mais encore faut-il que cela se soit déjà produit.

 

Faîtes ce que vous pouvez, et "prenez du recul", comme vous l'a conseillé votre supérieur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre message Loulou,

Il n'y a jamais eu d'heures supp de rémunérées dans ma société. C'est plutôt "à votre bon coeur messieurs, dames". Je vais donc me laisser gentiment couler et si le chiffre en pâtit, ils ne pourront s'en prendre qu'à eux mêmes. Je ne compte pas imiter une de mes collègues qui a pris une dizaine de kg en un an, qui a délaissé sa famille pour faire ses fameuses heures sup non rémunérées, elle était très mal vue car elle piquait des crises de nerfs régulièrement. Il y déjà eu, mais je n'étais pas encore en poste, une tentative de suicide sur le lieu du travail d'une personne qui subissait un harcèlement de la hiérarchie.

La meilleure des solutions serait de quitter la société et je ne vous cache pas que ma recherche est plus qu'active. Tout ce que je sais c'est que je ne mettrai pas en péril ma santé physique et psychologique pour des gens pour lesquels vous ne représentez qu'un numéro.

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...