Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Une amie subit un harcèlement moral constant de la part de son père.


sabine2705

Messages recommandés

Bonjour

 

Je vous expose rapidement les soucis d’une amie (que j’appellerai Annie) qui subit depuis plus d’un an la haine de son père sans qu’elle en comprenne la raison.

 

Tout d’abord sa mère est décédée brutalement fin 2011 alors qu’elle semblait en bonne santé.

Annie était très attachée à sa mère et sa disparition violente a été très pénible.

 

Annie vit dans la petite maison de sa grand-mère située juste en face de celle de ses parents.

 

Dès le lendemain de l’enterrement de sa mère, son père s’est transformé révélant un aspect de sa personnalité bien caché. Il nourrissait une haine pour sa femme depuis toujours semble t il.

Il ne l’avait jamais montré auparavant.

 

Dans les jours qui ont suivi l’enterrement, il s’est acharné à se débarrasser de tout ce qui lui rappeler sa femme (des vêtements jusqu’à l’électroménager, ainsi que sa voiture). Annie ne comprenant pas ce qui se passait s’est acharnée à récupérer tout ce qu’il pouvait jeter.

 

Mais ce n’est pas tout. Sa femme avait un chien. Il était d’accord pour le garder mais pas pour s’occuper de lui. Il ne lui donnait pas à manger. Annie devait passer tous les jours pour le nourrir. Il y a quelques mois le chien a commencé à se sentir mal donc Annie est allée plusieurs fois chez le véto, à ses frais biensûr. Le chien est finalement mort il y a peu de temps. Annie l’a ramené chez son père qui n’a pas voulu en entendre parler. Elle a donc creusé seule un trou dans le jardin pour l’enterrer.

 

De plus depuis un an il sort très souvent, il voit des gens pas très nets, il les invite chez lui pour faire la fête, il sort les meilleures bouteilles, il a littéralement vidé la cave vin, il leur offre des objets ayant appartenu à sa femme…Il fait venir beaucoup de femmes chez lui.

Selon Annie il a une maîtresse depuis quelques temps (peut être même avant le décès de sa femme).

 

Depuis un an il fait subir à sa fille un véritable harcèlement moral. Il la menace, il l’insulte souvent et il lui a dit à plusieurs reprises qu’il voudrait la voir morte. Il s’est même montré violent une fois avec elle.

 

Il a fait un séjour à l’hôpital ce mois ci et il est rentré lundi. Il est sorti encore plus infect qu’il ne l’était avant. Annie est venue le voir et il lui a dit à quel point il la haïssait. Il lui a dit de lui rendre les clés de chez lui, qu’il allait faire changer les serrures pour qu’elle ne mette plus les pieds chez lui. Apparemment il veut vider entièrement la maison pour en refaire la décoration.

Il voudrait donner également la voiture de sa femme à sa maîtresse.

Par ailleurs il a avoué à sa fille qu’il la faisait suivre, qu’il avait une taupe, pour être mis au courant de tous ses faits et gestes…

 

Annie est complètement anéantie. Elle a beaucoup de craintes notamment quant à l’héritage qui est conséquent. Elle a peur que son père lègue une partie à sa maîtresse (lègue qui pourrait s’élever à 30% d’après le notaire), plus s’il décide de se marier avec elle.

 

Annie est devenue très fragile. Elle est épuisée psychologiquement. A plusieurs reprises elle m’a dit qu’il serait mieux qu’elle soit morte elle aussi…Par ailleurs elle a peu de temps pour faire des recherches sur ce qui est envisageable de faire. Non seulement elle travaille mais elle doit rénover des appartements appartenant à sa mère et qui sont en location (elle a également eu de gros problèmes avec des locataires qui ne versaient jamais de loyers, certains ont même menacé de tout saccager si elle leur réclamait…ça c’est une autre histoire mais ça s’ajoute à ses problèmes actuels étant donné que son père lui réclame ces loyers même s’il ne s’occupe absolument de rien).

 

Je prends donc l’initiative de faire des recherches sur ce qui est envisageable de faire notamment en ce qui concerne son père car je pense que celui-ci a un grave trouble mental.

Je pense qu’il devrait être interné car j’ai peur que cette histoire se termine très mal. Il y a beaucoup de haine en lui et beaucoup de violence dans ses propos et il faut avoir une grande perversité pour accabler autant sa fille. On n’en connaît d’ailleurs toujours pas les raisons.

 

Je vous remercie pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Pour commencer il faudrait voir où en est la succession du côté de la maman décédée, Annie en est héritière. Annie a t-elle des frères et soeurs et à qui appartient la maison de la grand-mère (si celle-ci est décédée)?

 

Le père d'Annie est libre de faire ce qu'il veut de son argent de son vivant. Par contre, il y a probablement des biens auxquels il ne peut toucher qui font partie de l'héritage d'Annie. Il faudrait pour cela voir notamment sous quel régime matrimonial lui et sa femme (la maman d'Annie) étaient mariés.

 

 

Annie est visiblement en contact avec le notaire, il serait souhaitable qu'elle connaisse tous les détails nécessaires à la succession (de sa mère). Il ne faut pas hésiter à poser des questions pour cela, notamment voir s'il y a un contrat de mariage, un testament (la maman a peut-être pris certaines précautions vu la haine que lui portait manifestement son mari).

 

Pour ce qui est d'un éventuel internement, ce n'est pas si simple : le fait d'être odieux avec sa fille, faire la fête avec les copains ou combler les maitresses ne suffit pas.

 

Tout d’abord sa mère est décédée brutalement fin 2011 alors qu’elle semblait en bonne santé.

 

Quelle raison médicale a t-elle été invoquée par les médecins pour expliquer son décès?

 

Il la menace, il l’insulte souvent et il lui a dit à plusieurs reprises qu’il voudrait la voir morte. Il s’est même montré violent une fois avec elle.

 

 

Il la menace de quoi? Il s'est montré violent, que lui a t-il fait et qu'a fait Annie suite à cela?

 

 

Cordialement

 

Just.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le père d'Annie a le droit de mener sa vie comme il veut, voir les gens qu'il veut, même s'ils déplaisent à sa fille, voir les femmes qu'il veut et il dépense son argent comme il veut. De même pour les clefs, il le droit d'être chez lui et de ne pas donner ses clefs. Une mésentente entre père et fille ne suffit pas pour qualifier le père de fou et s'imaginer pouvoir le faire enfermer. Même si aux yeux de sa fille il mène une vie bizarre.

D'ailleurs la fille a-t-elle à surveiller son père ? On peut concevoir que cela le contrarie.

Peut-être devrait-elle faire un effort pour lui reconnaître le droit de mener sa vie comme il veut, même si son style diffère du sien et qu'elle désapprouve.

 

En revanche que veut dire cela ?

 

il fait subir à sa fille un véritable harcèlement moral. Il la menace' date=' il l’insulte souvent et il lui a dit à plusieurs reprises qu’il voudrait la voir morte. Il s’est même montré violent une fois avec elle.[/size']

 

Pouvez-vous préciser : harcèlement ? violence ? menaces ? Que lui a-t-il dit exactement et qu'a-t-il fait exactement ? [pour vous renseigner et essayer de répondre à vos questions]

 

 

Puis encore :

 

il a avoué à sa fille qu’il la faisait suivre' date=' qu’il avait une taupe, pour être mis au courant de tous ses faits et gestes… [/quote']

 

Pourquoi donc la fait-il suivre ? Là il est clair qu'il n'a pas le droit. Elle a autant droit à sa liberté que lui a droit à la sienne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas les détails de l'héritage.

 

Annie est fille unique. La mère est décédée d'une infection pulmonaire. Ce fut très rapide et Annie n'a pas eu le temps d'arriver à l'hôpital, sa mère est décédée peu de temps après son admission.

 

Mon amie doit connaître en effet tous les détails concernant l'héritage mais moi je n'en sais pas plus.

 

Ce qui m'inquiète c'est le comportement du père, vous dîtes qu'il est "odieux" mais mon amie est dans une situation de harcèlement moral constant depuis plus d'un an. C'est pervers et peut être même machiavélique, comme s'il cherchait à la pousser au pire. Il va jusqu'à la faire suivre par quelqu'un (on ne sait qui) pour épier ses moindres faits et gestes.

 

Par ailleurs il a dissimulé cette haine pour sa femme et sa fille depuis toujours et il la libère jour après jour. Pour sa fille il est méconnaissable. C'est comme si elle découvrait pour la première fois de sa vie qui il est vraiment. Pour moi il s'agit d'un malade d'où ma demande de savoir s'il est possible de le faire interner ? sachant qu'il y aurait biensûr une expertise médicale avant cela.

Je ne connais pas personnellement cet homme mais d'après ce que mon amie me raconte, il est si manipulateur qu'il pourrait facilement embobiner des experts. Il a bien caché ses sentiments pour sa femme et sa fille depuis toujours...

 

De la part d'une personne qui déverse sa haine de cette façon après toutes ces années, je crois qu'on peut s'attendre à tout et peut être au pire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Concernant le patrimoine, il semble que la mère décédée possédait du patrimoine propre*, des appartements mis en location.

La succession de la mère nécessite donc obligatoirement l'intervention d'un notaire pour son règlement et la mutation de propriété après décès.

Le père survivant a droit, si tel est son choix, à l'usufruit de la succession, donc aux loyers.

Mais la propriété (nue) de ces appartements est alors transmise à la fille.

 

* à vérifier si ce sont des appartements appartenant à la mère ou au couple.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est du mode de vie de son père, elle constate mais ne s'en préoccupe pas, et ne le surveille pas non plus. Etant donné son comportement elle a plutôt tendance à le fuir.

Par ailleurs c'est une personne très occupée et elle est rarement chez elle. Le harcèlement ne vient pas d'elle. Il fait tout pour lui empoisonner l'existence avec le moindre petit détail.

 

Je ne sais pas tout. C'est elle même qui devrait discuter de son problème mais comme je vous l'ai dit, elle a peu de temps et pas très à l'aise avec internet. Je n 'arrive à l'avoir au téléphone qu'occassionnellement.

 

Je pense qu'elle devrait trouver une écoute avec peut être une assistante sociale dans un premier temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si la proximité rend la vie de la fille impossible, il faudrait qu'elle envisage d'aller habiter loin de son père pour qu'elle n'ait plus sous les yeux ses agissements qui la contrarient.

Pour les torts du père envers sa fille (violence), c'est difficile de dire sans plus de précision.

 

Pour l'héritage de la mère, celui-ci est-il réglé ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'inquiète c'est le comportement du père, vous dîtes qu'il est "odieux" mais mon amie est dans une situation de harcèlement moral constant depuis plus d'un an. C'est pervers et peut être même machiavélique, comme s'il cherchait à la pousser au pire. Il va jusqu'à la faire suivre par quelqu'un (on ne sait qui) pour épier ses moindres faits et gestes.

 

 

Je suis bien d'accord avec vous mais le souci dans votre cas, comme dans le cas de toute personne subissant ce genre de comportement, c'est extrêmement difficile à prouver. On peut démollir quelqu'un sans jamais que la "cible" ne parvienne à prouver la destruction de sa personne par un individu qui s'est acharné sur elle. Vous l'expliquez vous-même : c'est tous les jours et certainement par de multiples détails et attitudes qui ne l'enverront probablement jamais en prison ni dans un asile (pour faire simple!).

 

Elle est suivie, vous ne savez pas par qui, vous n'en avez donc même pas la preuve. C'est vrai c'est faux on ne sait pas et comment voulez-vous que soit retenue une telle accusation. Ce que je veux vous dire c'est que je ne mets absolument pas en doute ce que vous écrivez mais que ce sont des choses quasiment improuvables. Les auteurs de ces agissements ne se dévoilent pas facilement, ils grignotent. Seul un éloignement permet de retrouver une vie normale, loin de leur toxicité.

 

Pour moi il s'agit d'un malade d'où ma demande de savoir s'il est possible de le faire interner ?

 

Là encore,ce que vous décrivez ne peut suffire. On ne fait pas interner quelqu'un comme ça, simplement en demandant une expertise médicale.

 

Je crois que votre amie devrait suivre les pistes qui lui sont données concernant les biens et la succession de sa mère... et mettre les voiles!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est certain qu'il ne suffit pas de mener une vie festive, et d'avoir l'air de changer de personnalité en changeant de mode de vie , pour être déclaré "fou".

 

En revanche les questions portent sur

- les torts du père, (violence, faire suivre sa fille) qui doivent être établis à partir de preuves pour qu'on puisse les lui imputer comme des fautes voire des délits, et pour pouvoir réagir éventuellement en déposant plainte pour ce qu'il fait dont il n'a pas le droit. Ces torts et fautes doivent être distingués toutefois de traits de caractère et comportements qui choquent sa fille car il n'était pas ainsi auparavant.

- la violence subie par la fille : comment s'y soustraire ? par l'éloignement, je ne vois pas d'autre moyen, elle ne doit pas rêver de faire changer son père

- la succession de la mère qui concerne père et fille pour un partage : est-elle réglée ?

 

Une solution a été suggérée, qu'elle aille habiter ailleurs dès que possible, car sur place ça ne se résoudra pas par un internement du père, même s'il a des côtés manipulateurs et je ne sais quoi. On n'enferme pas les gens de force pour ça. Certitude.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...