Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prêt à taux zero pour l'achat d'une licence taxi


bichus

Messages recommandés

Bonjour, je souhaite savoir s'il existe une banque ou un organisme quelconque qui propose des prêts à taux zéro pour l'achat d'une licence de taxi, en l’occurrence parisien.

En effet, je dispose d'un apport de 30000 euros et je viens tout juste de récupérer ma capacité. Pour des raisons personnelles, je ne peux contracter de crédit avec intérêts...

Merci pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Merci pour cette réponse rapide. Cependant, ces organismes ne financent les projets qu'à hauteur de 30000 euros maximum et la licence taxi coûte au bas mot, 250 000 euros. J'ai entendu parlé de la finance islamique qui propose d'acheter le bien que l'on souhaite acquérir et le revendre plus cher, c'est à dire avec une plus-valu, sans intérêts. La différence serait qu'au lieu de rembourser un prêt à la banque, celle-ci achète le bien et nous le revend un peu plus cher mais sans intérêts. Mais la banque reste propriétaire du bien tant que l'échéancier n'est pas fini...

En avez-vous entendu parlé? y-at-il quelqu'un qui pourrait me diriger ou me corriger si je dis des bêtises? D'avance merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne rêvez pas, aucun organisme financier ne vous prêtera 250 000 euros sans intérêts et sans garantie.

Je ne connais pas le système dont vous parlez, et j'ai des doutes sur son application en France où les opérations financières sont très encadrées par la loi. Contactez une de ces banques pour en savoir plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dire que cela est hypocrite est quelque peu déplacé. En effet, la finance islamique existe et elle consiste à accorder non-pas un prêt mais un échéancier pour l'achat d'un bien ("Mousharaka"= Associés), contrairement au crédit banquaire où c'est de l'argent dont il s'agit, avec un taux d'intérêt.

Ce n'est pas de l'hypocrisie mais une nuance qui fait la différence.

Dans sa définition simplifiée, le contrat de Mousharaka dégressive devient une forme de financement dans laquelle la banque et le client achètent ensemble le bien immobilier en fonction de leur apport. Ils en deviennent en quelques sortes « co-propriétaires » avec les objectifs suivants pour le client : habiter le bien immobilier, en devenir le seul propriétaire en rachetant progressivement les parts de la banque selon une convention, une durée et des modalités particulières définies avec la banque.

une banque en France propose ce produit mais seulement pour l'achat d'un bien immobilier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...