Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Homophobie, apparenté ou pas du tout ?


Karolus

Messages recommandés

Il m'est arrivé un incident à mon travail et je voudrais savoir si ça peut être considéré comme de l'homophobie.

 

Je suis caissier au rayon alimentaire dans un supermarché. Il y a quelques semaines, il y a eu une opération promotionnelle et il y a eu beaucoup plus de clientèle que prévu.

 

On m'a demandé d'emballer les courses des clients qui se font livrer. Ce n'est pas dans le cadre de mon boulot mais dans l'intérêt général, je peux comprendre qu'on me demande ce genre d'extras même si je suis maladroit. J'étais disposé à le faire à condition d'être accompagné dans cette tâche, dans le stress de l'affluence, je peux casser des récipients en verre (bouteilles, bocaux, etc.)

 

Quand j'ai vu que j'allais être tout seul pour faire ce travail, j'ai dit à ma chef que j'étais d'accord exceptionnellement pour faire ce qu'elle me demande de faire, pour "dépanner" (même si ce n'est pas mon boulot, ok) mais pas seul parce que je suis maladroit et que si je cassais des trucs, c'est pas ça qui permettrait de rattraper le retard accumulé, c'est un fait, je suis maladroit. Ma chef m'a dit que je pouvais reprendre ma caisse.

 

Le responsable alimentaire est venu me remplacer pour emballer les articles pour la livraison et je me suis mis à un poste de travail disponible en face de lui. Face à la clientèle, il m'a dit: "Vous ne voulez pas faire le boulot qu'on vous demande ?". Je lui ai rappelé que ce n'était pas dans mes attributions mais que j'acceptais de rendre service et que je suis maladroit, c'est un fait et je ne voulais pas aggraver le retard accumulé par ma maladresse. Lui "Vous dites non parce que vous êtes maladroit ? J'espère que vous n'êtes pas aussi maladroit avec les femmes". Je lui ai répondu qu'il n'avait pas le droit de tenir ce genre de propos en public. Je suis homo célibataire, jamais marié, jamais pacsé. J'ai de bonnes raisons de penser que dans mon dossier, il est indiqué que je suis homosexuel (de façon cryptée puisque sinon c'est illégal. Une de mes précédentes chefs m'a confirmé il y a très longtemps qu'il existait des dossiers personnels sur chacun, totalement cryptés. Le responsable alimentaire me sait peut-être homosexuel mais il n'a pas le droit d'en faire état).

 

J'ai foncé chez mon directeur pour me plaindre (Mon directeur est la première personne de la hiérarchie qui soit supérieur hiérarchique du responsable alimentaire et de moi). Par miracle, un délégué du personnel attendait devant la porte du directeur pour s'entretenir avec le directeur de toute autre chose et je l'ai "recruté" pour l'entretien. Je n'ai pas laissé de traces écrites. Aurais-je dû matérialiser tout ça par courrier ?

 

Spontanément mon directeur m'a donné raison, le responsable alimentaire n'avait pas de droit de dire ça. A la fin de ma journée de boulot, mon directeur m'a convoqué dans son bureau, le responsable alimentaire était présent et il s'est bien gardé de se manifester. A ce jour, il ne s'est jamais excusé, il n'a surtout jamais eu à le faire: Mon directeur m'a alors dit que les propos sur ma maladresse et les femmes, c'était une plaisanterie. Je lui ai répondu que je ne venais pas au travail pour essuyer des plaisanteries et on n'a pas toujours la tête à ça en venant travailler. (Je sais qu'il ne faut jamais porter de jugements, ça peut compliquer les choses. J'étais furieux que mon directeur prenne la défense du responsable alimentaire en faute. Mon directeur était bien embarassé de ma répartie.). Ma question est donc: Le fait de me dire publiquement devant la clientèle: "J'espère que vous n'êtes pas maladroit avec les femmes non plus ". Quelle est la gravité de la faute du responsable alimentaire ? S'il me sait homosexuel (invérifiable, ça ne peut pas légalement être écrit noir sur blanc dans mon dossier professionnel), est-ce de l'homophobie ? Et mon directeur qui couvre le dérapage verbal ? (Le responsable alimentaire, il est cadre, il accumule les ********s, plaisanteries grivoises auprès des femmes de tous âges, ignorer des employés mais sans motifs de discrimination juste parce qu'il n'a pas envie. Du coup, beaucoup d'employés ne l'aiment pas. Perso, il m'indiffère. Je le respecte comme n'importe quel autre cadre de l'entreprise, je remplis mes obligations professionnelles, mais je suis outré que l'homme puisse faire du mal dans l'entreprise en toute impunité).

 

---------- Message ajouté à 10h49 ---------- Précédent message à 10h42 ----------

 

C'est moi qui vient de témoigner ici, je viens de réaliser que j'ai négligé un aspect qui pourrait être important. L'incident avec ce responsable s'est produit le mercredi 3 octobre 2012.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 34
  • Création
  • Dernière réponse

bjr,

" Vous dites non parce que vous êtes maladroit ? J'espère que vous n'êtes pas aussi maladroit avec les femmes"."

je ne vois dans cette phrase aucune discrimination. je vous trouve un tantinet susceptible

je vous renvoie à la définition pénale de la discrimination:

 

Article 225-1-1

 

 

Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes parce qu'elles ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l'article 222-33 ou témoigné de tels faits, y compris, dans le cas mentionné au I du même article, si les propos ou comportements n'ont pas été répétés.

Article 225-1-1

 

 

Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes parce qu'elles ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l'article 222-33 ou témoigné de tels faits, y compris, dans le cas mentionné au I du même article, si les propos ou comportements n'ont pas été répétés.

 

cdt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour moi c'était juste une vanne, une boutade quoi.

en plus si il avait été au courant de votre homosexualité il aurait certainement tourné sa phrase autrement.

 

par contre pour le fait qu'il vous fasse des remarques en public devant les clients il aurait certainement suffit de lui dire un truc du genre: "peut on en reparler ailleur que devant les clients"

 

vous dites etre maladroit.... pensez vous avoir le sens de l'humour?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[...]

Face à la clientèle, il m'a dit: "Vous ne voulez pas faire le boulot qu'on vous demande ?". Je lui ai rappelé que ce n'était pas dans mes attributions mais que j'acceptais de rendre service et que je suis maladroit, c'est un fait et je ne voulais pas aggraver le retard accumulé par ma maladresse. Lui "Vous dites non parce que vous êtes maladroit ? J'espère que vous n'êtes pas aussi maladroit avec les femmes". Je lui ai répondu qu'il n'avait pas le droit de tenir ce genre de propos en public.

 

 

Les propos ne sont pas homophobes, mais déplacés. Or la délicatesse n'est pas totalement définie dans la loi...

Ce comportement n'est pas très professionnel face à des clients, mais que voulez vous faire face à un malotru ?

Vous dites qu'il accumule les plaisanteries grivoises avec les femmes, etc.. Ce genre de personnage se délecte de la gêne qu'il provoque chez les autres (et en particulier ceux qu'il suppose plus faibles que lui). Donc il vaut mieux ne pas en rajouter, ne pas montrer son trouble devant l'attaque.

 

Ce genre de collègue se "gère",

-on peut contenter de le remettre à sa place quand c'est possible si vous êtes sûr que ça le mouchera définitivement. Mais c'est votre supérieur... et puis, face à la clientèle vous devez aussi rester pro. Donc ça ne serait à faire que devant des collègues, à supposer qu'il vous embête devant des témoins qui pourraient être gênants !

-ou simplement lui demander "Mais pourquoi me dis-tu cela ?" (face aux clients, c'est peut être lui qui va se sentir gêné...).

-ou rester stoïque.

Autrement, continuez de l'ignorer et évitez autant que possible sa fréquentation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok, je reconnais que j'ai confondu indélicatesse et homophobie, mais je n'en étais pas sûr donc j'ai voulu en avoir le coeur net et j'ai posé ma question. Cet humour n'était quand même pas des plus géniaux, surtout en pleine affluence exceptionnelle. Désolé pour le dérangement que j'ai pu causer et je vous remercie de m'avoir répondu si vite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok, je reconnais que j'ai confondu indélicatesse et homophobie, mais je n'en étais pas sûr donc j'ai voulu en avoir le coeur net et j'ai posé ma question. Cet humour n'était quand même pas des plus géniaux, surtout en pleine affluence exceptionnelle. Désolé pour le dérangement que j'ai pu causer et je vous remercie de m'avoir répondu si vite.

 

Bonjour,

 

Il n' y a aucun dérangement, donc vous n'avez pas à vous excuser.

 

Ce forum juridique permet, entre autres, d'avoir des éclairages juridiques sur des faits et d'en relativiser la gravité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je prolonge un peu la discution pour ce qui concerne les "discriminations" ordinaires au travail.Je suis cadre depuis 16 ans dans une entreprise française, je pense avoir une excellente présentation, et rien ne laisse transparaitre sur mes origines si ce n'est que je suis brune, et mon nom n'est pas français ( du coup j'utilise beaucoup mon prénom en clientèle ! )Mes résultats sont au top, et pourtant c'est la collègue Française de souche qui a eu une meilleure évolution de salaire... . Les bureaux ont été réaménagés, et on m'a déplacée au fonds du bureau avec 2 collègues d'origines étrangères .... Ma chef vient nous voir pour nous parler des gateaux du ramadan, ou nous sortir IN CHALLAH à tout bout de champs, mais jamais pour nous confier un projet

Elle me demande d'arroser les plantes, et de répondre au téléphone lorsque la standardiste est absente !!!! ....A chaque pot elle vient trinquer avec moi en hébreux ( je précise : je ne parle pas hébreux ...)

J'en ai pleins les bottes d'entendre parler de " la chaleur des gens du Sud "suivie d'un " mais vous êtes bruyantes au téléphone"; j'en ai marre à chaque vacances qu'elle me demande si je vais "aller chez ma famille en voiture " ....

Que peut on faire ? rien ....ma collègue a craquée également lorsqu'on s'est adressée à elle de manière très grossière pour lui demander de prendre les appels. Cela s'est également terminé dans le bureau de la direction, avec un directeur qui lui dit calmement qu'elle ne doit pas être suceptible....Alors que doit on faire ? garder le sourire... se dire que c'est bien d'avoir du boulot et que c'est tout à fait normal d'être " le GAY" ou la "LATINO" de la boite. OU SE TROUVE LA LIMITE LEGALE ? Je ne parle pas que des remarques stupides:

Je voudrais juste une journée normal, avec également d'une évolution de carrière "normale " comme tout bon salarié ...

 

Pourquoi me demande t on comment fonctionne la machine à café ? Ou si la dame portuguaise doit passer l'aspirateur sous les bureaux ? ( j'ai le dernier Lancel au bout du bras, mais on me parle quand même de l'aspirateur !)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

la discrimination se retrouve partout, dans tous les genres, pour une raison de taille, de poids, de faciès, d'handicape visible, de couleur de peau, par sa façon de se vêtir, un accent ...

 

Citer des marques est interdit, ne faites vous pas vous même un peu de discrimination envers les femmes de ménage et les aspirateurs ???

 

Les mentalités bougent, lentement.

Il faut se battre, continuer ...

 

Pas le choix :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour karolus,

 

Je suis assez choquée par vos propos.

Je suis sans doute un peu " bébéte" et je croyais qu'aujourd'hui on pouvait avoir l'orientation sexuelle que l'on souhaitait et surtout ne pas avoir à en souffrir dans son boulot. Pourquoi ne l'avez vous pas carrément envoyer bouler en lui rétorquant: tu sais, comme je suis gay, moi les femmes c'est surtout des supers copines et j'ai d'ailleurs un succes fou avec elles!!!!

Je suis sur que ca lui en aurait bouché un coin. En plus, l'homophobie etant reprehensible et pas le mauvais gout en terme d'humour, je suis sure qu'il fera plus attention à ses propos.

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Véga Lyre

Bonjour,

Ce type de remarques est souvent fait par des gens qui doutent d'eux, et cherchent à se rassurer sur leur "normalité", leur appartenance à un standard. Argumenter ou se justifier ne ferait qu'augmenter leur sentiment de "pouvoir".

Une remarque d'un de mes amis m'a faite beaucoup rire, il y a 15 jours. Quoiqu'un peu salace, je vous la livre, car j'en souris encore : "Expliquer qque chose à un c on, c'est comme se masturber avec une râpe à fromage : très douloureux pour peu de résultat".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bjr,

" Vous dites non parce que vous êtes maladroit ? J'espère que vous n'êtes pas aussi maladroit avec les femmes"."

je ne vois dans cette phrase aucune discrimination. je vous trouve un tantinet susceptible

je vous renvoie à la définition pénale de la discrimination:

 

Article 225-1-1

 

 

 

 

Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes parce qu'elles ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l'article 222-33 ou témoigné de tels faits, y compris, dans le cas mentionné au I du même article, si les propos ou comportements n'ont pas été répétés.

Article 225-1-1

 

 

 

 

Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes parce qu'elles ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l'article 222-33 ou témoigné de tels faits, y compris, dans le cas mentionné au I du même article, si les propos ou comportements n'ont pas été répétés.

 

cdt

 

et oui de nos jours malheureusement il y a de l'homophobie et du raciste de partout!!! a ce petit jeu les "vrais" problèmes vont être completement exclus

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Véga Lyre

Coucou, Flo !

Tu as fait chauffer le café ???:D

Je te rappelle que le patron est ronchon, à cette heure-ci, s'il n'a pas son journal, ses charentaises, et son baquet de café (noir, sans sucre...). Sinon, après, tu sais comment il est... Il faut filer doux !!!!:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Véga Lyre
ben alors

 

c'est qui vais le chercher ??:D

 

Tu vois, Flo ? La, il n'est pas reveille...

On ne comprend rien a ce qu'il dit. C'est le temps de chauffe qui est un peu long...:p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...