Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

vétusté de la chaudière et facture exhorbitante


Kipoune56

Messages recommandés

bonjour,

cela fait 1an et demi que je suis locataire d'une maison individuelle;

à mon entrée dans les lieux la propriétaire n'a pas fait le DPE;

le compteur ayant été coupé pour redémarrer la chaudière j'ai dû faire appel à un professionnel qui avait mis 1/2h à la remettre en route en précisant ne jamais devoir l'éteindre car elle ne repartirait pas vu son age (plus de 20Ans); il avait précisé ce jour là à la propriétaire qui était présente qu'il faudrait la changer, ce qu'elle accepta, mais à ce jour toujours rien de fait!

en plus je n'avais meme pas pensé à lui demander la facture de ramonage!

début novembre j'ai eu ma facture d'edf et gaz par rapport à ce que j'avais payé et ce qui m'était encore dû soit 1010euros alors que j'ai déjà versé 1345euros!

quand j'ai eu mon fournisseur d'énergie en ligne ils m'ont dit qu'il y avait un soucis et quand je suis allée voir mon compteur soit 13jours après le passage du relevé compteur, là 93m3 de consommé, sachant que j'ai du double vitrage, que l'isolation a été refaite en début d'année et que je n'ai que 70m² d'habitable!

 

j'ai prévenu un chauffagiste et je n'ai pas de fuite de gaz, donc ça vient bien de la vétusté de la chaudière; seulement ma propriétaire qui ne peut me fournir de facture de ramonage de l'année dernière et qu'à priori les anciens locataires ne le faisait pas, ne veut rien entendre concernant cette facture de régularisation de 1010euros!

 

quel recours puis je avoir? je suis actuellement en congé parental avec 1 bb de 6mois et un enfant de 4ans!!!

 

merci pour vos réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour

Vous faites une LRAR , vous joignez l'attestation du chauffagiste et indiquez bien que la chaudière était déjà vétuste et en fin de vie en entrée et qu'il s'était engagé devant le chauffagiste à la changer

 

C'est vous qui avez payé la mise en route et non le propriétaire ?

Vous avez bien fait la visite et la ramonage cette année à date anniversaire ?

En effet cela fait beaucoup vu le double vitrage et la superficie !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je n'ai rien payé pour la remise en route!

cette année quand j'ai téléphoné au chauffagiste pour faire le ramonage, il m'a dit que vu la vétusté de la chaudière il ne voulait pas le faire car ils ont eu des pbs sur des ramonages sur anciennes chaudières et que ma propriétaire devait la changer, elle me dit toujours oui, mais attends à priori qu'on soit intoxiqué au monoxyde de carbone ou alors qu'elle pète et qu'on n'ai ni chauffage ni eau chaude pour réagir! depuis la journée je coupe la chaudière et ne me chauffe que la salle avec un bain d'huile et un électrique pour les 2 chambres des enfants!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je n'ai rien payé pour la remise en route!

Ok

 

cette année quand j'ai téléphoné au chauffagiste pour faire le ramonage, il m'a dit que vu la vétusté de la chaudière il ne voulait pas le faire car ils ont eu des pbs sur des ramonages sur anciennes chaudières et que ma propriétaire devait la changer, elle me dit toujours oui, mais attends à priori qu'on soit intoxiqué au monoxyde de carbone ou alors qu'elle pète et qu'on n'ai ni chauffage ni eau chaude pour réagir! depuis la journée je coupe la chaudière et ne me chauffe que la salle avec un bain d'huile et un électrique pour les 2 chambres des enfants!!

Ce n'est pas la solution

Faites une LRAR de mise en demeure de changer la chaudière avec l'attestation du Chauffagiste il faut qu'il indique son refus noir sur blanc sur une feuille sinon c'est vous qui êtes fautive[ car pas de visite et ramonage annuel /U] en indiquant le danger et contactez l'ARS ou les services d'hygiène de la Mairie !

Portail des Agences Régionales de Santé

 

Article 6 loi du 6 juillet 1989

 

Modifié par Loi n°2006-872 du 13 juillet 2006 - art. 48 (V) JORF 16 juillet 2006

 

Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé et doté des éléments le rendant conforme à l'usage d'habitation.

 

Les caractéristiques correspondantes sont définies par décret en Conseil d'Etat pour les locaux à usage d'habitation principale ou à usage mixte mentionnés au premier alinéa de l'article 2 et les locaux visés au deuxième alinéa du même article, à l'exception des logements-foyers et des logements destinés aux travailleurs agricoles qui sont soumis à des règlements spécifiques.

 

Le bailleur est obligé :

 

a) De délivrer au locataire le logement en bon état d'usage et de réparation ainsi que les équipements mentionnés au contrat de location en bon état de fonctionnement ; toutefois, les parties peuvent convenir par une clause expresse des travaux que le locataire exécutera ou fera exécuter et des modalités de leur imputation sur le loyer ; cette clause prévoit la durée de cette imputation et, en cas de départ anticipé du locataire, les modalités de son dédommagement sur justification des dépenses effectuées ; une telle clause ne peut concerner que des logements répondant aux caractéristiques définies en application des premier et deuxième alinéas ;

 

b) D'assurer au locataire la jouissance paisible du logement et, sans préjudice des dispositions de l'article 1721 du code civil, de le garantir des vices ou défauts de nature à y faire obstacle hormis ceux qui, consignés dans l'état des lieux, auraient fait l'objet de la clause expresse mentionnée au a ci-dessus ;

 

c) D'entretenir les locaux en état de servir à l'usage prévu par le contrat et d'y faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien en état et à l'entretien normal des locaux loués ;

 

d) De ne pas s'opposer aux aménagements réalisés par le locataire, dès lors que ceux-ci ne constituent pas une transformation de la chose louée.

 

Décret logement décent :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005632175&dateTexte=20110729

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et sur cette mise en demeure vous lui donnez x jours pour reagir (sinon elle peut faire durer le plaisir).

 

vous rajoutez que vu la reponse du professionel (il ne veut pas faire d'entretien), il est clairement établi que cette chaudiere est trop vieille, qu'elle est dangereuse et que le bailleur sera responsable de tout accident qui pourrait survenir.

 

passé ce delai de x jours, vous saisirez la justice pour faire valoir vos droits et demander eventuellement des DI pour la facture deja payée qui semble exhorbitante pour la superficie que vous occupez.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne partage pas tout à fait l'approche des autres intervenants. Voici pourquoi :

cela fait 1an et demi que je suis locataire d'une maison individuelle;

à mon entrée dans les lieux la propriétaire n'a pas fait le DPE;

le compteur ayant été coupé pour redémarrer la chaudière j'ai dû faire appel à un professionnel qui avait mis 1/2h à la remettre en route en précisant ne jamais devoir l'éteindre car elle ne repartirait pas vu son age (plus de 20Ans); il avait précisé ce jour là à la propriétaire qui était présente qu'il faudrait la changer, ce qu'elle accepta, mais à ce jour toujours rien de fait!

en plus je n'avais meme pas pensé à lui demander la facture de ramonage!

début novembre j'ai eu ma facture d'edf et gaz par rapport à ce que j'avais payé et ce qui m'était encore dû soit 1010euros alors que j'ai déjà versé 1345euros!

quand j'ai eu mon fournisseur d'énergie en ligne ils m'ont dit qu'il y avait un soucis

2355 € pour 1 an pour le gaz et l'électricité pour 70 m², c'est assez important mais pas délirant. Quelle température faites-vous régner chez vous ? Comment la maison est-elle orientée ? Est-elle compacte ou pleine de découpe ? Comment le toit est-il isolé ? Quel est l'âge de la maison ? Dans quel climat se trouve-t-elle ?

 

Si je comprends bien, depuis 18 mois, vous n'avez pas fait de ramonage et vous n'avez pas fait d'entretien de chaudière. Or le rythme imposé est annuel !

Et si vous nous éclairiez sur le souci dont le fournisseur a parlé ?

 

 

j'ai prévenu un chauffagiste et je n'ai pas de fuite de gaz, donc ça vient bien de la vétusté de la chaudière; seulement ma propriétaire qui ne peut me fournir de facture de ramonage de l'année dernière et qu'à priori les anciens locataires ne le faisait pas, ne veut rien entendre concernant cette facture de régularisation de 1010euros!
Donc le conduit n'a as été ramoné depuis peut-être plusieurs années. Le mauvais rendement d'une chaudière trop vieille est peu perceptible. Le mauvais rendement d'une chaudière dont le tirage est mauvais à cause d'un conduit encombré est déjà un peu plus perceptible. La forte consommations due à une température élevée est importante.

 

cette année quand j'ai téléphoné au chauffagiste pour faire le ramonage, il m'a dit que vu la vétusté de la chaudière il ne voulait pas le faire car ils ont eu des pbs sur des ramonages sur anciennes chaudières et que ma propriétaire devait la changer, elle me dit toujours oui, mais attends à priori qu'on soit intoxiqué au monoxyde de carbone ou alors qu'elle pète et qu'on n'ai ni chauffage ni eau chaude pour réagir! depuis la journée je coupe la chaudière et ne me chauffe que la salle avec un bain d'huile et un électrique pour les 2 chambres des enfants!!
Le monoxyde de carbone est du au mauvais tirage plus qu'à l'âge de la chaudière. Donc, changez de chauffagiste et vous entendrez sans doute un autre sn de cloche.

Qui a choisi ce chauffagiste, vous ou la propriétaire ?

Avez vous passé un contrat ou le faites-vous intervenir au coup par coup ?

Si contrat, de quel type ?

A mon avis, ce chauffagiste veut une chaudière neuve pour son sel confort, pas pour e vôtre.

 

Si ce chauffagiste était réellement sérieux, il aurait mis la priorité sur le ramonage, sans hésiter à éteindre la chaudière et si, à la suite de cela, il n'avait pas réussi à redémarrer la chaudière, là il aurait fait un rapport écrit assorti du prix du prêt de radiateurs électriques pour mesures compensatoires, le temps de remplacer la chaudière, puisqu'en ce moment, nous sommes en période de chauffe.

Votre chauffagiste, il n'a même pas le courage d'assumer sa demande de chaudière neuve, il se sert de vous pour le demander à sa place.

quand une chaudière peine à redémarrer, il suffit parfois de cogner d'un petit coup sec sur la pompe...

 

Faites passer quelqu'un d'autre... s'il dit la même chose, ce sera un argument de plus pour convaincre votre propriétaire.

 

Pour le reste, vous n'avez aucun recours pour faire payer par votre propriétaire votre supposée sur-consommation car, entre autre, elle est quasi impossible à prouver. Et même si le propriétaire est en tort pur e pas vous avoir fourni de DPE.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...