Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

voisin et nourriture des animaux


Ericdu627

Messages recommandés

bonsoir,

 

mon voisin nourris regulierement des animaux "peut etre sauvage" en jetant du pain au bout de son jardin et cela quasiment tous les jours.

Je ne suis pas contre le fait de nourrir des animaux dans le besoin, bien au contraire j'adore les animaux, mais dans son cas, cela attire tous les pigeon (ou tourterelles, je ne suis pas specialiste des volatiles) dans le jardin en question, ils se posent sur la serre/maison/decoration du jardin et defequent .

il y a quelques temps de cela j'ai apercu un rat noir se sauver avec un morceau de pain

 

 

j'ai précisé a ce voisin que son action n'etais pas saine, et il m'a repondu oralement que c'etait des pigeons d'elevage, qu'il avait le droit et que c'etait legal donc je n'avais rien a dire.

 

 

que puis je faire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 34
  • Création
  • Dernière réponse

Le voisin vous a dit que c'étaient des pigeons d'élevage. A tout hasard, vous seriez en mesure de démontrer le contraire ?

Le problème du rat est tout autre et relève plutôt de la lutte contre les nuisibles ; voir la mairie.

Pourquoi précisez-vous rat noir ? Cela vous gêne qu'il prenne le pain des rats blancs ? :rolleyes:

 

Et enfin, en quoi êtes-vous concerné par les déjections des volatiles sur un édicule du jardin de votre voisin ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

non, je ne suis pas en mesure de demontrer le contraire !

le probleme des rats je pense releve du voisin car il n'y a pas de rats habituellement (aucune traces)

 

concernant le rat noir, aucun commentaire, il y a deja suffisement de polemiques et d'attaques a ces sujets tous les jours (restons donc dans le cadre de l'humour)

 

les dejections ne sont pas dans le jardin du voisin, mais lorsque les pigeons squattent dans notre jardin, sur notre cloture/maison

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Eric,

 

Le moins que l’on puisse dire est que tous les éléments se sont ligués contre vous (au moins, à lire les messages que vous avez postés ce soir) : les pigeons, les rats, la fumée, les syndicalistes et votre patron.

 

Ne pouvant tout partager avec vous, j’ai seulement quelques problèmes avec des pigeons qu’un gentil Papy de mon quartier nourrit régulièrement. Mêmes causes ; mêmes effets dans mon jardin.

 

La municipalité rappelle régulièrement (tracts dans les boîtes à lettres) qu’il est interdit de nourrir les pigeons. Mais, comme le fait remarquer Bonnevolonté, il faut être un spécialiste des Columbidaes pour savoir si ceux qui souillent mon escalier extérieur et ma voiture sont sauvages ou d’élevage (car ils ne laissent pas de carte de visite après s’être délestés).

 

N’ayant pas ces compétences, j’ai préféré négocier avec ce voisin… en lui demandant gentiment (et après lui avoir fait visiter mon jardin) de déplacer son lieu de distribution de miettes de pain (ce qu’il a fini par faire).

 

J’ai tendance à penser qu’on ne peut pas être en procès avec la terre entière ; il faut réserver les procès aux gros poissons. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Eric,

 

Le moins que l’on puisse dire est que tous les éléments se sont ligués contre vous (au moins, à lire les messages que vous avez postés ce soir) : les pigeons, les rats, la fumée, les syndicalistes et votre patron.

 

Ne pouvant tout partager avec vous, j’ai seulement quelques problèmes avec des pigeons qu’un gentil Papy de mon quartier nourrit régulièrement. Mêmes causes ; mêmes effets dans mon jardin.

 

La municipalité rappelle régulièrement (tracts dans les boîtes à lettres) qu’il est interdit de nourrir les pigeons. Mais, comme le fait remarquer Bonnevolonté, il faut être un spécialiste des Columbidaes pour savoir si ceux qui souillent mon escalier extérieur et ma voiture sont sauvages ou d’élevage (car ils ne laissent pas de carte de visite après s’être délestés).

 

N’ayant pas ces compétences, j’ai préféré négocier avec ce voisin… en lui demandant gentiment (et après lui avoir fait visiter mon jardin) de déplacer son lieu de distribution de miettes de pain (ce qu’il a fini par faire).

 

J’ai tendance à penser qu’on ne peut pas être en procès avec la terre entière ; il faut réserver les procès aux gros poissons. :D

 

je ne desire pas faire de procés, a personne, juste vivre en paix, et au vue de ce que vous avez pu lire, vous comprendrez que j'aimerais etre "tranquille" ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est-ce avec ce même voisin que vous êtes en conflit au sujet des excréments de votre chien http://forum-juridique.net-iris.fr/monde-de-justice/216321-conciliateur-tres-honnete.html et auquel vous reprochez les odeurs de fumées de sa cheminée http://forum-juridique.net-iris.fr/immobilier/216324-odeurs-de-bois-brule.html ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben oui, c'est penible, je sait !

 

---------- Message ajouté à 16h44 ---------- Précédent message à 16h40 ----------

 

Est-ce avec ce même voisin que vous êtes en conflit au sujet des excréments de votre chien http://forum-juridique.net-iris.fr/monde-de-justice/216321-conciliateur-tres-honnete.html et auquel vous reprochez les odeurs de fumées de sa cheminée http://forum-juridique.net-iris.fr/immobilier/216324-odeurs-de-bois-brule.html ?

Hé oui, c'est penible a la longue !

 

mais vous savez, ça c'est rien ...............

 

il harcele pour une antenne tv sur le toit de la maison qui "est pas belle"

il m'a envoyé la SPA pour maltraitance envers les animaux (un lapin et un coq) qu'il voulais voir courrir dans la pelouse et pas dans leurs enclos (la spa a BIEN SUR conclue qu'il n'y avais aucun mauvais traitement bien au contraire !)

les plantes du jardin ne lui plaise pas (notre jardin)

les clotures ne lui vont pas (nos clotures)

il voudrais que le mur de la maison soit plus joli (notre maison)

le bambou que j'ai mis dans le jardin ne convient pas, est ce que le bambou n'est pas illegal ?

enfin bref.......... c'est un resumé des choses que l'on vit quotidiennement !

vous comprenez ce que je peux vivre !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

répondre du berger à la bergère à la plainte pour crottes du cien par une plainte pour fientes de pigeons n'est pas forcément la meilleure chose à faire : ce serait faire preuve d'intelligence que de ne pas attaquer pour des broutilles vous aussi, vous vous mettez à son niveau

 

à chaque demande demandez lui de vous faire un courrier et éviter de rentrer dans une discussion stérile ; votre attitude pour les crottes de chien c'est plutôt une volonté de votre part de calmer les choses enfin je vois ça comme ça

 

si la pile de courriers augmente, vous pourre finir par le mettre en demeure de vous laisser tranquille

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je les ai lu : son voisin lui reproche des trucs insignifiants, aussi le bon angle d'attaque n'est-il pas de se "plaindre de ses plaintes incessantes" et pas de lui reprocher aussi des pécadilles, on risque alors de les renvoyer dos a dos ? j'avoue ne pas avoir lu le truc sur la fumée néanmoins...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Bonjour,

 

Je viens avec un problème similaire : mon grand-père vient de recevoir une lettre (non recommandée) de la mairie disant qu'un inspection sanitaire va être faite dans 3 jours à son domicile (intérieur et extérieur) entraînant éventuellement une amende, ainsi qu'une mesure d'expulsion (la maison étant un logement HLM) pour insalubrité car il y a des pigeons bleus qui ont été signalés dans le quartier et que c'est soit-disant lui qui les attire. Mon grand-père ayant 2 pigeons domestiques de compagnie qui sortent régulièrement (et qui reviennent), ainsi qu'un couple de cochons d'inde qui sortent également dans le jardin, les pigeons sauvages rôdent effectivement près de notre maison. Est-ce que cela doit nécessairement entraîner une inspection sanitaire et une mesure d'expulsion, et cela sans même que l'inspection soit signalée par une lettre recommandée et soit faite dans les 3 jours ??? Mon grand-père, âgé, est choqué. Que dit la loi ? Je vois qu'ils parlent d'une interdiction d'attirer des pigeons dans un lieu public mais qu'en est-il dans son jardin et à l'intérieur du domicile ? Est-il interdit de posséder 2 pigeons domestiques chez soi qui entrent et sortent régulièrement comme le font les chats ??? Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je viens avec un problème similaire : mon grand-père vient de recevoir une lettre (non recommandée) de la mairie disant qu'un inspection sanitaire va être faite dans 3 jours à son domicile (intérieur et extérieur) entraînant éventuellement une amende, ainsi qu'une mesure d'expulsion (la maison étant un logement HLM) pour insalubrité car il y a des pigeons bleus qui ont été signalés dans le quartier et que c'est soit-disant lui qui les attire. Mon grand-père ayant 2 pigeons domestiques de compagnie qui sortent régulièrement (et qui reviennent), ainsi qu'un couple de cochons d'inde qui sortent également dans le jardin, les pigeons sauvages rôdent effectivement près de notre maison. Est-ce que cela doit nécessairement entraîner une inspection sanitaire et une mesure d'expulsion, et cela sans même que l'inspection soit signalée par une lettre recommandée et soit faite dans les 3 jours ??? Mon grand-père, âgé, est choqué. Que dit la loi ? Je vois qu'ils parlent d'une interdiction d'attirer des pigeons dans un lieu public mais qu'en est-il dans son jardin et à l'intérieur du domicile ? Est-il interdit de posséder 2 pigeons domestiques chez soi qui entrent et sortent régulièrement comme le font les chats ??? Merci

 

bonjour,

en ce qui me concerne j'ai un voisin en face qui a un elevage de pigeon et cela ne pose pas de probleme donc (je ne suis pas specialiste) si c'est propre, je ne vois pas en quoi ça derange !

par contre, si il est prouvé que les pigeons causent des degats (enfin pour deux pigeons faut pas exagerer !) si ils sont nombreux, effectivement y'a des risques je pense !

 

mon voisin en attire des dizaines tous les jours !

 

---------- Message ajouté à 17h05 ---------- Précédent message à 17h03 ----------

 

je les ai lu : son voisin lui reproche des trucs insignifiants, aussi le bon angle d'attaque n'est-il pas de se "plaindre de ses plaintes incessantes" et pas de lui reprocher aussi des pécadilles, on risque alors de les renvoyer dos a dos ? j'avoue ne pas avoir lu le truc sur la fumée néanmoins...

 

dans des recommandés je lui ai demander de formuler des reclamations valide et d'arreter dans la mesure du possible de harceler pour des choses qui n'ont pas lieu d'etres !

neamoins, apparement le harcelement n'existe plus dans la loi francaise ! j'ai appris ça en voulant deposer une main courante pour harcelement au commissariat !!!!, ils ont juste fait une main courante pour les agressions verbales ou il voulait se battre !

 

---------- Message ajouté à 17h09 ---------- Précédent message à 17h05 ----------

 

Alors 2 solutions : soit vous l'ignorez complètement, soit vous lui envoyez un courrier avec une liste des différentes choses à changer chez lui en stipulant que cela ne vous convient pas visuellement (il faut parfois ètre aussi .... que son voisin ! :)

 

Oui, enfin le probleme c'est que lui a une belle maison, neuve alors que moi je suis hebergé dans une vieille maison en triste etat car je ne peux pas faire autrement !

 

par contre, je pense lui envoyer un recommandé car il ne coupe pas son houx qui depasse de la cloture et le chien se pique les coussinets dessus !

j'ai deplacé la zone chien, et jetter bcp de pieds de fraisiers , je vais lui notifier par recommandé le cout de la perte a cause de ses ********s en stipulant que je ne veux rien de sa part !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je viens avec un problème similaire : mon grand-père vient de recevoir une lettre (non recommandée) de la mairie disant qu'un inspection sanitaire va être faite dans 3 jours à son domicile (intérieur et extérieur) entraînant éventuellement une amende, ainsi qu'une mesure d'expulsion (la maison étant un logement HLM) pour insalubrité car il y a des pigeons bleus qui ont été signalés dans le quartier et que c'est soit-disant lui qui les attire. Mon grand-père ayant 2 pigeons domestiques de compagnie qui sortent régulièrement (et qui reviennent), ainsi qu'un couple de cochons d'inde qui sortent également dans le jardin, les pigeons sauvages rôdent effectivement près de notre maison. Est-ce que cela doit nécessairement entraîner une inspection sanitaire et une mesure d'expulsion, et cela sans même que l'inspection soit signalée par une lettre recommandée et soit faite dans les 3 jours ??? Mon grand-père, âgé, est choqué. Que dit la loi ? Je vois qu'ils parlent d'une interdiction d'attirer des pigeons dans un lieu public mais qu'en est-il dans son jardin et à l'intérieur du domicile ? Est-il interdit de posséder 2 pigeons domestiques chez soi qui entrent et sortent régulièrement comme le font les chats ??? Merci

 

Bonjour,

 

Merci pour votre message.

Moi je me demandais ce que disait la loi, si c'est la Mairie qui peut décider par simple lettre de faire passer une inspection sanitaire à l'intérieur du domicile dans un délai de 3 jours en menaçant l'expulsion (!)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour votre message.

Moi je me demandais ce que disait la loi, si c'est la Mairie qui peut décider par simple lettre de faire passer une inspection sanitaire à l'intérieur du domicile dans un délai de 3 jours en menaçant l'expulsion (!)...

 

peut etre telephoner a une mairie ou un point d'acces au droit ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

a mon sens, deja :

1- prevenance de l'inspection par courrier simple : rien ne prouve que votre GP a recu ce courrier

Donc, s'il est absent, cela ne pourra pas lui etre reproché

2- inspection CHEZ lui (sans son accord) : votre GP peut s'y opposer et personne ne peut forcer sa porte sans ordre du tribunal

 

Maintenant, le plus simple est sans doute de recevoir ces inspecteurs qui constateront que ce n'est pas 2 pigeons domestiques et 2 cochons d'inde qui risquent d'etre cause d'insalubrité :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci, Vero, auriez vous un texte de loi qui confirmerai cela ?

Mais pour en revenir aux oiseaux; quant on sait que les jardineries vendent en toutes impunités; des nichoirs et boules de graisses pour nourrir pinsons, bouvreuils, et autres moineaux, je trouve cela scandaleux ! quels droits ces espèces ont elles de plus que les pigeons et tourterelles ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par dellber
      bonjour,
      J'ai acquis une maison avec une grange attenante.
      La grange est constituée d'un seul tenant avec la grange du voisin.
      La structure du toit est tenue par un ensemble de poutres reliées entre elles (colombages).
      Il n'y a que des morceaux de murs, partiellement en mauvais état qui séparent les deux propriétés. L'état du colombage est également mauvais.
      Les limites de propriété ne sont pas très claires (les murs présents sont discontinus et non alignés).
      Je souhaite démolir les constructions sur mon terrain (maison et grange).
       
      Je me suis renseigné en mairie : pas besoin de permis de démolir. Une déclaration sur l'honneur semble suffire.
       
      Pour séparer les deux granges, j'envisage de construire un mur (sur ma propriété) qui permettra de reprendre la toiture du voisin.
      Le voisin de son coté essaie de vendre sa propriété, mais il n'a pas accepté mon offre.
       
      Questions :
      ai-je besoin d'une autorisation formelle du voisin pour réaliser ces travaux ?
      puis je réclamer au voisin une participation aux frais de construction d'un mur mitoyen ?
    • Par Solvejg
      Bonjour,
      Cette fois-ci j’aurais une question concernant une petite histoire de voisinage, comme il y en a plein…
      Dans notre résidence (tous locataires), on a des abris-linge communs pour le séchage du linge. Selon le réglement de la résidence, ces abris couverts sont réservés uniquement à cet usage, mais quelques voisins indélicats les utilisent aussi pour stocker leurs motos, scooters et autres barbecues, malgré plusieurs rappels de la part de plusieurs personnes.
      Hier je suis allée récupérer mon linge propre et… deux vêtements étaient tâchés d’un liquide gras, de couleur marron foncé, et ces tâches ne sont pas parties au lavage malgré tous les produits. Hasard, le voisin avait déplacé/réparé( ?...) sa moto pendant que mon linge était en train de sécher.
      Evidemment je n’en ai aucune preuve. En plus, la valeur de ces vêtements abîmés est beaucoup trop faible (env. 50 euros), pour envisager une quelconque procédure. Maintenant, j’ai deux questions :
       
      Premièrement : si le montant des dégâts était plus important, par ex. si c’était une parure de lit de quelques centaines d’euros, est-ce que j’aurais un recours, et si oui, auprès de quelle autorité ? Juge de proximité ?
       
      Deuxièmement : j’aimerais bien faire un petit mot aux locataires de notre résidence, histoire de leur rappeler les règles en la matière et éviter qu’ils recommencent, éventuellement les menaçant gentiment de poursuites si la même chose se reproduit. Est-ce que vous trouvez que ça pourrait être une bonne idée ?
    • Par jt3dst
      Bonjour,
      Mon voisin possède un jardin dont l'accès n'est possible qu'à travers sa maison.
      Il est venu me demandé s'il pouvait aménager un passage d'un mètre de large sur mon terrain le long du pignon de sa maison (5m² au total). Ceci pour faciliter la circulation de ses chiens, et lui permettre d'accéder à son jardin avec sa tondeuse sans passer par sa maison.
      Sur le principe je suis d'accord, a condition qu'il mette une palissade le long du passage afin je puisse garder mon intimité.
      Seulement, histoire de faire les choses bien, il souhaite couler une dalle pour rendre le passage praticable...
      Là je me pose plusieurs questions :
      - N'est-il pas plus intéressant pour moi de vendre se passage ?
      - Faut-il passer par un notaire et un géomètre pour officialiser se passage ?
      - Cela ne peut-il pas poser problème si l'un de nous souhaite vendre sa maison ?
       
      Merci pour vos réponses, en espérant avoir été clair.
    • Par Bambbou
      Bonjour à tous !
      Nous donnons en location un pavillon situé sur un terrain de 850 m² environ.
      Nous venons d'être informés que les voisins construisent une maison. Cette maison se trouve à 20 m environ de la nôtre, sur le terrain voisin.
      Cette maison se trouve à 2,50 environ du mur mitoyen de notre jardin.
      Il y a 2 fenêtres de cette maison en construction qui auront vue sur notre jardin, notre terrasse et notre maison.
      Il y a également des fenêtres "velux" sur leur toit qui donnent sur le jardin.
      Question :
      Est - il légal que la construction de cette maison se fasse à 2,50 m du mur mitoyen de notre jardin?:o
      Que faire pour que les fenêtres de cette maison en construction donnant sur notre jardin soient "murées" ? afin d'éviter les regards des nouveaux résidants sur notre jardin, terrasse et maison?:o
       
      Le permis de construire a été apparemment octroyé en bonne et due forme.
       
      En vous remerciant par avance de toutes vos réponses très attendues !:)
    • Par titie33450
      Mon pere possede un acte notarié de l'achat de sa maison où il est stipuler que mon pere a droit a une servitude dite de pere de famille dans la cour voisine de plus sur cette cour commune il y a une pompe et un lavoir auquel mon pere a droit aussi.
       
      Il y a deux ouvertures chez mon pere qui donne sur cette cour, une a l'avant coté de la maison avec un portail et une autre située a l'arriere coté de la maison sans portail.
       
      Or les co-partageant disent que mon pere n'a aucun droit sur cette cour alors que l'acte notarié stipule le contraire!
       
      A-t'on le droit de nous interdire le passage dans cette cour auquel nous avons besoin?
      Et le notaire a t-il le droit d'annuler le co-partage de cette cour sans en informer mon pere?
      Le voisin co-partageant de cette cour a t-il le droit de modifier l'entrée de cette cour en y installant un portail fermé a clé? A-t'on le droit de s'opposer a l'installation de ce portail?
      Beaucoup de questions vous sont posées mais nous somme tellement desemparés que toute informations nous sera tres utile.
      Je vous remercie par avance.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...