Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Impossible de contacter ma fille quand elle est avec son père


Claramelina93

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis séparée du père de ma fille depuis 1 an et demi.

Ayant fait appel au JAF, j'ai obtenu la garde principale et un DVH pour lui, jugement début 2012.

 

Je vais envoyer une nouvelle requête à la fin du mois.

Je pense que nous passerons devant le juge dans 6 mois ou plus.

 

Entretemps, j'aurais souhaité écrire au juge pour lui faire part de mon impossibilité d'avoir ma fille au téléphone et d'avoir des nouvelles pendant les week ends et vacances, mon ex filtrant tous mes appels et prétextant que ma fille n'est pas disponible.

 

Hors, ma fille a 2 ans et elle est trop petite pour être coupée de moi, chaque fois qu'elle est avec son père.

 

Surtout que moi, j'ai une obligation de respecter les appels de mon ex, étant spécifié dans le jugement du JAF.

 

Ou est l'intérêt de ma fille et ou est l'équité?

 

Pensez-vous que je puisse écrire au juge pour lui faire part du problème ?

Ou est-il préférable d'attendre la nouvelle audience dans 6 mois, pour faire part du problème au juge ?

 

Merci pour votre conseil.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

Bonsoir.

Mes enfants sont encore jeunes (bientôt 7 et 3 ans) mais je constate que quand il sont avec un parent ils sont souvent occupés et n'ont parfois pas envie de parler.

J'ai la résidence principale et parfois je les pousse à appeler leur père et à lui parler. Mes enfants voient leur père uniquement pendant les vacances car nous habitons trop loin l'un de l'autre mais quand il les a c'est pour toutes les vacances sauf moitié de celles de Noël et des grandes vacances.

Là ils sont partis pour les vacances chez leur père pour la première fois depuis la séparation et reviennent demain et leur père les a fait appeler régulièrement mais mon petit a refusé de parler une fois sur 2, tant mieux c'est que tout va bien. Mon grand parle beaucoup parfois mais souvent c'est rapide.

 

Pendant les week-ends je n'appellerai pas personnellement.

 

Pendant les vacances à voir avec le papa mais il n'a aucune obligation légale de vous passer votre fille puisqu'il n'est rien précisé dans ce sens dans le jugement.

 

Votre fille a besoin de ses 2 parents, elle est petite mais a des capacités d'adaptation extraordinaires, de plus elle est avec son père, si tout va bien (ce qui est généralement le cas) il est possible en effet qu'elle refuse de parler, parfois aussi le fait de vous avoir au téléphone peut lui donner un coup de blues et être pire que mieux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, déjà, on ne dit pas "résidence principale" mais "résidence habituelle" car, hormis le lieu d'habitation de l'enfant, vous et votre ex avez les mêmes droits.

S'il est précisé sur le jugement que vous devez respecter les appels de votre ex et qu'il n'y a rien concernant les vôtres, vous ne pouvez l'y obliger.

Même si l'enfant n'a que 2 ans, elle n'est pas pour autant seule au monde quand elle n'est pas avec vous, elle est avec son père...et seulement deux jours avec son père, vous pourriez les laisser tranquilles ensemble. Au pire, demandez juste à votre ex de vous envoyer un sms pour vous dire que tout va bien.

 

Vous demandez une nouvelle audience pour quel motif? Puisqu'un jugement vient récemment d'être rendu...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En dehors des séparations des parents, il est des fois où les enfants sont ailleurs, chez les grands-parents, par exemple. Et il arrive que si les parents téléphonent, ils ne veulent pas leur parler. C'est banal. Ils sont dans un lieu, dans une activité, ils ont leurs humeurs. Surtout ils sont petits. Il ne faut le prendre mal. Les enfants n'ont pas les mêmes rapports que nous au téléphone. Ils ne se projettent pas de la même manière dans un autre lieu, un autre temps, avec une autre personne, même leur parent. Il faut laisser à l'enfant la place de ses réactions et de n'avoir pas envie, ou simplement de n'être pas capable de téléphoner.

 

Si vous voulez des nouvelles, demandez au père de vous mettre un petit message. En revanche vous pouvez demander que ce soient les enfants qui vous appellent. S'ils en ont envie et s'ils en éprouvent le besoin.

Mais n'oubliez pas que le téléphone n'a rien de naturel pour eux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Si vous voulez des nouvelles, demandez au père de vous mettre un petit message. En revanche vous pouvez demander que ce soient les enfants qui vous appellent. S'ils en ont envie et s'ils en éprouvent le besoin.

Mais n'oubliez pas que le téléphone n'a rien de naturel pour eux.

vous imaginez vraiment que si le pere ne veut pas que la mere parle aux enfants au telephone il va donner des nouvelles par sms ou email ou par n'importe quel moyen?????

ce que vous proposez est valable dans une separation qui se passe bien mais pas lorsqu'elle est conflictuelle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ok, le père est de mauvaise volonté et vous ne pouvez le forcer à quoi que ce soit. A la limite il fait ce qu'il peut pour vous embêter.

Au mieux vous pouvez suggérer au + grand de vous appeler depuis chez son père (s'il en a envie et s'il y pense ...) lui dire qu'il peut demander à son père d'accéder au tel. Et alors, peut-être pourrez vous parler à la petite. Mais ça suppose que l'enfant y pense.

 

En fait c'est difficile pour les enfants d'être coupés en deux entre le père et la mère. Peut-être , et assez certainement même, ont-ils besoin d'être tout entiers chez le père quand ils sont avec lui, sans interventions de la mère ni rappel de sa présence, et inversement. Cela leur évite déchirement et impression d'être coupés en deux et rappel à cette situation.

Il ne faut pas trop forcer avec le téléphone .

 

Ne vous mettez pas non plus en tête que lorsqu'ils sont avec leur père, leur mère leur manque forcément.

C'est peut-être le contrarie qui est vrai.

Peut-être ont-ils besoin d'être tout entiers là où ils sont : tout entiers avec leur père quand ils sont avec lui et tout entiers avec leur quand c'est le cas.

 

Leur demander d'être présents à la fois sur deux tableaux séparés et qui ne communiquent pas entre eux, est sans doute trop leur demander.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et qui ne communiquent pas entre eux

 

Bonjour,

 

Je me permets de rebondir sur ce petit bout de phrase de carmen qui a une très grande importance. C'est l'énorme problème, davantage encore que la séparation. L'enfant sait qu'il ne peut spontanément appeller l'autre parent et que si l'autre parent appelle cela va créer des tensions. Il est au coeur même du conflit. Je vous laisse apprécier les dégâts que cela peut faire. L'enfant retient dans sa vie d'adulte que les parents ne communiquaient pas. C'est souvent là-dessus qu'il reste fixé avec la culpabilité d'être la cause de toute cette guerre.

 

Et j'ajoute que s'il a envie de communiquer avec l'autre parent durant son absence, il se gardera bien de le manifester.

 

Cordialement

 

Just.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...