Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Invité Anashima

perdue aux prud'hommes

Messages recommandés

Invité Anashima

J'ai perdu aux prud'hommes et je peux faire appel mais n'est ce pas risqué ?

ai-je des cjances de gagner ? merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai perdu aux prud'hommes et je peux faire appel mais n'est ce pas risqué ?

ai-je des cjances de gagner ? merci

 

"peut être que oui, peut être que non !"

 

Tout dépent de votre dossier ! que vous êst-il arrivé ? car sans information , nous ne pouvons vous donner de reponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

je me suis faite licenciée pour faute grave motif " manque de confiance " et je pensai gagner mais pas du tout , voici mon histoire :

mon directeur m'a licenciée pour y placer une copine à lui , je suis prof de piano et je travaillais depuis 25 ans dans cette école de musique associative de la région parisienne ,

tout allait bien jusqu'à la venue de ce directeur qui me draguait mais je le repoussais et il s'est vengé , licenciement pour faute grave manque de confiance de quoi mes absences étaient injustifiées alors

que je ne m'absentais jamais et dans le cas contraire on justifie une absence en téléphonant aux parents d'élèves de quoi on ne peut pas venir donner le cours et proposé de le récupérer , alors je ne comprend pas ce qu'ils ont pu prouver et comment auprès du prud'hommes car sur l'ordonnance du résultat des prud'hommes il est notifié que mon ancien directeur a apporté la preuve de fausses déclarations , mais lesquelles ? et absences non justifiées pourtant je ne m'absentais jamais , je pensais qu'un licenciement pour faute grave manque de confiance les juges n'en tenaient pas compte .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Matineangie,

 

La notion de perte de confiance en droit du travail est très sérieuse au contraire.

 

En ce qui concerne les "fausses déclarations" que votre employeur a prouvées, vous n'avez aucun élément en votre possession ? (attestations sur l'honneur de tiers par exemple)

 

Vous êtes vous défendue seule ou avec l'aide d'un avocat ?

 

Vous avez du être convoquée pour un entretien préalable au licenciement, que vous as-t-on clairement reproché (faits, dates, lieux) et recevoir une lettre de licenciement également.

 

Quels sont les faits matériels et vérifiables qui vous sont reprochés dans la lettre de licenciement ?

 

Sans ces informations, il est difficile de vous répondre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

je me suis défendue à l'aide d'un avocat , on m'a reprochée d'avoir été absente pour une élève alors que c'est faux car j'étais présente ce fameux jeudi soir et les autres élèves l'ont spécifiés dans leur courriers mais seulement leurs couriers ne sont pas des attestations avec photocopies de cartes d'identités , peut-être que les juges n'ont pas tenus compte de ces courriers , la mère d'élève a fait un mot au directeur en lui notifiant que je n'étais pas présente lorsqu'elle est venue mais j'étais présente c'est donc un mensonge de sa part , quand même j'y ai travaillé depuis de longues années et je n'ai jamais eu de problèmes et encore moins d'avertissements , je travaille dans les écoles de musique depuis 30 ans sans avoir eu de problème bien au contraire , je pense que ce directeur a profité de l'occasion pour me licencier ,

et de ne pas avoir justifiée cette absence , mais de toute façon lorsqu'un prof de musique manque ses cours il prévient les élèves par téléphone donc il est difficile de le prouver par la suite sur papier .

quand même et l'ancienneté ça ne compte pas ? ce n'est pas au bout de 25 ans qu'on se rend compte qu'un professeur ne fait pas son travail , non ? quand pensez-vous ?

ce n'est pas le cas mais en admettant qu'il y a erreur de ma part ou faute c'est vraiment chercher la petite bête et dire que c'est une faute grave alors c'est vraiment exagéré je trouve ,

cela voudait dire que l'on a pas le droit à l'erreur en 25 ans ! je n'ai pas donné d'attestations sauf les courriers de parents d'élèves qui m'ont soutenus contrairement à eux qui ont donné des attestations mensongères alors maintenant il faut que je prouve qu'ils ont fait des attestations mensongères , je n'ai plus envi de continuer mon travail après ces résultats des prud'hommes , l'honneteté dans ce monde ne sert à rien , de toute façon ces résultats vont nuire à mon travail car dans le monde de la musique tou arrive à ce savoir , merci les prud'hommes . à 52 ans que vais-je faire ? et le pire est que tous ces gens pervers eux ont gagné le proces , la vie est vraiment injuste .

Modifié par Anashima
oubli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Le licenciement pour insuffisance ou perte de confiance ne tient plus la route de jurisprudence constante depuis 2000. Pour que l'insuffisance ou la perte de confiance justifie un licenciement, il faut que cette situation s'accompagne de faits précis, objectifs et démontrables qui sont de nature à empêcher la poursuite de l'activité professionnelle dans des conditions normales.

Alors un licenciement pour faute grave suite à une perte de confiance, je ne connais pas...Ceci étant, vos explications ne sont pas précises.

 

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

merci pour votre aide

cordialement

 

---------- Message ajouté à 11h21 ---------- Précédent message à 10h57 ----------

 

je pensai quand même que les prud'hommes me donneraient raison , n'importe qui avec des attestations mensongères peut vous accuser c'est terrible .

mais si je fais appel aurais je les frais d'avocats de l'autre partie à payer systèmatiquement parceque là ce serait dramatique ,

 

---------- Message ajouté à 11h35 ---------- Précédent message à 11h21 ----------

 

si je fais appel et que je perds une seconde fois , devrais je payer les frais d'avocat de l'autre partie systématiquement ?

et dois je changer d'avocat ? dois je prendre un avocat spécialidé pour faire appel ? merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

Bonjour,

moi aussi je n'ai pas gagné au prud'hommes ( attestations mensongères de la part de l'autre partie ) c'est treès pénible et dure à supporter car on a l'impression de revivre une seconde fois un licenciement injuste ( j'ai 523 ans à croire qu'on est bonne à jeter ) c'est la socièté qui est faite comme ça et il y a beaucoup de prédateurs dans ce monde alors lutter contre cela c'est jamais simple voir impossible .

je dois faire appel mais comme vous j'ai très peur , bon courage aussi à vous .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais pourquoi relancer un sujet de 2007???

 

---------- Message ajouté à 11h44 ---------- Précédent message à 11h43 ----------

 

( j'ai 523 ans à croire qu'on est bonne à jeter ) .

 

ha la!! je confirme

 

mais belle longévité tout de meme:D;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

parceque je vis la même chose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
martineangie, votre discussion est individualisée et fusionnée avec la discussion que vous avez précédemment ouverte Modifié par Modérateur 04

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Et que pense votre avocat de ce jugement et vous conseille t-il d'aller en appel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas possible de vous répondre. Nous n'avons pas le dossier, nous n'avons pas l'ordonnance, en plus, vous ne donnez que des informations par ci par là....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anashima

il ne m'a toujours pas contacté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il ne m'a toujours pas contacté

 

Il serait nécessaire qu'il vous donne son avis de professionnel ayant plaidé l'affaire, (dans la mesure où il a perçu ses honoraires).

 

Normalement c'est lui qui devrait vous représenter en Appel et qu'il s'en désintéresse est un mauvais indice pour espérer obtenir gain de cause.

 

Comme, en principe le CPH (composé de salariés et d'employeurs) défend les salariés en cas de licenciement manifestement abusif où sans cause réelle et sérieuse, ce qui selon vous est le cas, et que vous avez pourtant été déboutée, ça semble indiquer que des éléments inconnus sont entrés en ligne de compte dont on en a pas connaissance.

 

Et ces éléments risquent de resurgir en Appel pour vous faire perdre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité