Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
titem69

dégradations des parties communes par locataire sans réelles preuves

Messages recommandés

Bonjour

Je viens vers vous parce que je ne sais plus vers qui me tourner.

Je suis propriétaire dans une petite copropriété de 10 logements.

Depuis pas mal de temps, environ 4 ans, les enfants (de 15 à 17 ans) d'un couple de locataire de notre immeuble saccagent les parties communes. Tags, interrupteurs brulés, portes explosées, interphone saccagé, local vélo transformé en atelier de mécanique, chiens qui urinent dans l'escalier, visites régulières de la police pour vols de scooters, ordinateurs... et j'en passe.... Je suis la seule à "la ramener" même si je ne les ai pas vu personnellement (Mon fils les a vu tagger un mur, je les ai vu par l'oeilleton se disputer avec des amis, j'ai entendu de grands bruits de verres et de coups, juste après la porte vitrée de l'entrée était cassée ainsi que celle du local vélo. Ils trainent dans le hall et comme par hasard le lendemain les interrupteurs sont brulés, l'interphone égratigné... bref, je n'ai pas de preuves directes que c'est bien eux.) Mais tous les habitants savent qu'il sont responsables, certains les ont vu faire, mais ont trop peur pour les dénoncer, du coup, ma boite aux lettres est devenue leur cible (étiquette brulée ou arrachée, remplie de mégots, taggée), j'espère que ça va s'arreter là et qu'ils ne vont pas s'en prendre directement à moi ou mes enfants...

Le syndic ne peut soit disant rien faire parce qu'il n'y a pas de preuve et le commissariat ne veut pas prendre les plaintes, parce que c'est au syndic de le faire... le syndic envoie seulement des lettres au propriétaire pour lui signaler ce qui se passe, mais apparemment, le propriétaire s'en fout royalement, ne répond pas aux courriers et aux coups de téléphone..... le propriétaire devait vendre l'appart et mettre les locataires dehors, mais le préavis se terminait en décembre 2011, et ils sont toujours là...en attendant, notre résidence est en train de se transformer en taudis et repère de junkies, plus personne ne respecte rien, portail cassé, certains habitants dégoutés balancent leurs poubelles dans le local (et non dans les containers) ramenant bestioles et odeurs nauséabondes, c'est devenu un dépot d'encombrants..... la plupart des autres propriétaires vendent, et ceux qui restent, comme nous, parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement, payent et voient leur bien se dévaluer à vitesse grand V.... Que faire?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut que tous les proprietaires prets a "se mouiller" fassent une LRAR au proprietaire de ces locataires, en le mettant en demeure de mettre fin aux nuissances subies par le voisinage (avec copie par LRAR au syndic de mise en demeure de faire respecter le RC)

 

et, si le bailleur continue a "s'en laver les mains", apres plusieurs mises en demeure infructueuses, il faudra l'assigner devant le tribunal conjointement aux locataires, pour troubles de voisinage et deterioration (mais la, il faut que les temoins acceptent de... temoigner : de simples soupcons seront insuffisants)

 

surtout, n'hesitez pas a faire intervenir les forces de l'ordre si necessaires (degradations, tapages etc)

et si le commissariat refuse vos plaintes, ecrivez directement au procureur (par LRAR) pour l'informer des faits

 

Lorsque vous dites que ces locataires ont vu leur bail resilié en 2011, en etes vous sur ?

Savez vous pourquoi ils sont toujours dans les lieux ?

Modifié par Vero1901

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour votre réponse et vos conseils.

 

Je vais aller demain porter plainte contre x pour dégradation de bien privé (ma boite aux lettres, ce n'est pas grand chose, mais après tout, c'est Ma boite aux lettres!!!), je ne sais pas si c'est le bon intitulé, mais bon...jusque là ils refusaient les plaintes parce que ça touchait les parties communes, vu que cette fois c'est "privé", on verra bien ce qu'ils me diront, sinon, je contacterais donc directement le procureur.

 

Je pensais justement demander au syndic l'adresse de la propriétaire (j'espère qu'ils ont le droit de me la donner) pour lui envoyer un courrier de la part de nous tous, merci de m'avoir fait remarquer qu'il fallait le faire en LRAR. je pense que les autres propriétaires seront d'accord pour la signer... par contre, je ne pense pas que les témoins soient d'accord pour témoigner devant la justice, ils ont peur des représailles.

 

Pour ce qui est de la résiliation de leur bail, je n'en suis pas sure, c'est la propriétaire qui a fini par dire ça au syndic l'été 2011, à force de recevoir des courriers de leur part, depuis, plus de nouvelle d'elle. je ne sais donc pas pourquoi ils sont toujours dans les lieux. je pense que la propriétaire ballade le syndic et que le syndic n'a pas trop envie de se bouger et finalement, ne le peut pas vraiment (a cause du manque de témoignage).

 

j'espère que le peu que nous pourront faire fera avancer les choses...En attendant, nous réfléchissons à une solution pour nous aussi partir de là. Il ne restera plus que 2 appartements non en vente, hormis celui occupé par ces fameux locataires dont nous ne savons pas s'il est réellement en vente ou pas...

 

merci encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous devriez trouver les coordonnees de la proprietaire -bailleuse sur les feuilles de presence aux AG annexés au CR

Sinon, vous pouvez avoir l'info aupres du service des hypotheques

 

Donc, n'hesitez pas a faire une mise en demeure au syndic pour exiger qu'il fasse respecter le RC, en precisant qu'a defaut, vous engagerez sa responsabilité pour les degradations subies du fait de sa non reactivité

 

Quant aux voisins, nul besoin de temoigner en justice :

il suffit qu'ils fassent des LRAR au syndic, au bailleur, qu'ils signent les petitions et, au besoin, qu'ils portent plainte ...

cela suffira AMPLEMENT a demonter la responsabilité du bailleur si, avec tous ces elements, il persiste a ne pas bouger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Pour faire suite, la police a bien pris ma plainte, parce que c'est une partie privative qui a été touchée, concernant les parties communes, ils ne veulent pas prendre de plainte.

Le syndic m'a donné les adresses de tous les propriétaires afin que je puisse faire circuler une pétition.

le syndic a renvoyer une LRAR pour relancer la propriétaire pour qu'elle réagisse. Mais bon, je ne suis pas très convaincue que des courriers qu'ils viennent de nous où du syndic la fassent réagir. Malheureusement, je crois que nous serons obligé d'en arriver devant la justice. Mais là encore, je ne suis pas sure que les autres propriétaires suivent pour une histoire de sous, et de temps... enfin, on verra bien....

Merci beaucoup de m'avoir renseigné.

affaire à suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

seulement ces copro vont bien devoir penser que a terme, leur bien se devalue, qu'il sera impossible ni de vendre (ou a bas prix), de louer et/ou encore de vivre tranquillement.

c'est quand meme incroyable que 1 seule famille peut faire la loi dans un immeuble : ne savent ils pas que "l'union fait la force" ??? :eek:

ce genre de gugusses (locataires) rentrent dans les rangs quand ils voient qu'il y a opposition de tout le monde ! ils ne peuvent lutter et continuer d'imposer leur loi que s'ils voient la discorde ou des frileux qui ne veulent pas que ....

finalement quand je vois ou lis cela, eh bien j'ai tendance à penser qu'ils ont ce qu'ils méritent :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...