Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Bnaoufel92

Surendettement de 98.000 euros je ne sais plus quoi faire

Messages recommandés

Bonjour,

je vous écris car je suis dans le espoir et je ne c'est quoi faire de mon surendettement,

étant un acheteur impulsif et complètement désordonnée je m'aperçois aujourd'hui que je n'arrive plus à payé mes crédits,

j'ai du faire d'autre crédit personnel pour en payé d'autre, j'ai vendu pas mal de bien pour payé le reste, vendu ma petite voiture etc....il ne me reste plus rien sauf mon travail et mon logement (locataire).

Je me retrouve aujourd'hui avec environ 2450euros de crédit au mois avec un salaire de 2150/mois.

j'ai fait au total 12 sociétés de crédit pour 98000euros hors intérêt.

Depuis maintenant 2 mois j'ai fait oppositions sur mes crédits et je paye par petite mensualité (env 40euros voir 100euros sur certains crédit avec 2 mois de retard) et je me retrouve avec pleins de courrier de huissiers (12 huissiers pour entre exact),

je n'ai pas tenu encore informé les huissiers que j'ai plusieurs créances à payé (12 crédits).

 

Aucun ne veulent négocier les intérêts (actuel env 15%)

Je pense même pas à faire un dossier de surendettement car je pense être de mauvaise foi du fait que j'ai signé ces crédits et j'ai continué à en refaire d'autre sans me soucier du résultât, je doit donc payé.

Que doit je faire, j'ai peur aussi que les huissiers vienne chez moi, me détruire la porte 12 fois et me faire aussi facturé 12 fois la serrure !!

Je ne sais plus quoi faire avec tout ces courriers ?

je pense être solvable mais sur plusieurs années 15 ou 20ans et je n'ai que 30 et ma vie et détruite !

 

j'ai un loyer de 750euros proche de mon travail et d'après les saisies sur salaire il ne me restera que 1100euro environ

pour payer le loyer les impôt etc....

vue mon salaire je n'arriverai pas à trouver ni même un logement HLM pour moins chère voir même interdit du fait de mon surendettement.

je ne pense pas y arrivé surtout sur plusieurs années...

Que doit je faire ?

j'ai une telle pressions de mes créanciers que je n'arrive même plus à me concentrer sur mon travail et devoir penser qu'a ça et cela donne des effets en plus très négative sur mon boulot, je ne pense plus tenir plus longtemps et je risque aussi de perdre mon travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous seriez de mauvaise foi si vous avez caché avoir d'autres crédits au moment de prendre les nouveaux...

 

Je crois que vous devriez passer par la case surendettement, surement difficile à vivre mais elle me semble être la seule possible pour vous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement, votre cas n'est pas brillant.

 

Votre loyer vous mets déjà à plus de 33% d'endettement.

Faire un crédit de restructuration de ce montant n'est possible que si vous être propriétaire.

 

Il faut négocier avec chaque créancier.

Ecrivez leur pour essayer de stopper les intérêts à un certain montant et convenir d'une somme pour un remboursement mensuel.

Vu la somme de départ, sans garantie sérieuse de recouvrement, m'est avis que les créanciers vont vouloir frapper fort et vite.

 

Personnellement, et ceci n'engage que moi, je me concentrerai en priorité sur les créances qui, après un jugement, sont entre les mains de "vrais" huissiers (pas ceux de société de recouvrement).

Essayer de rembourser le plus vite possible les petites dettes, pour diminuer le nombre de créances, et ainsi le nombres de procédures.

 

Déposer quand même un dossier de surendettement, vous verrez bien la réponse, même si je crains que vous ayez raison.

 

Pour l'instant, il n'y a pas vraiment de solutions miracles.

Il faut que vous arriviez à diminuer la dette en diminuant le nombre de créances, pour diminuer en fait les frais et intérêts.

Et pour celà, il faut y consacrer une grande partie de vos revenus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Washi
Vous seriez de mauvaise foi si vous avez caché avoir d'autres crédits au moment de prendre les nouveaux...

 

Je crois que vous devriez passer par la case surendettement, surement difficile à vivre mais elle me semble être la seule possible pour vous...

 

Bonjour,

 

Ce que vous invonquez ce n'est pas la mauvaise foi, mais le surendettement actif.

 

Le débiteur saisissant la Commission est présumé être de bonne foi ; il appartient au créancier d'invoquer la mauvaise foi de son débiteur et d'en rapporter la preuve.

Sont considérés comme débiteurs de mauvaise foi par les Juges :

- les personnes qui ont sciemment fait de fausses déclarations ou remis des documents inexacts en vue d'obtenir le bénéfice des procédures prévues par le Code de la Consommation;

- les personnes qui ont détourné ou dissimulé ou tenté de détourner ou dissimuler tout ou partie de leurs biens;

- les personnes qui sans l'accord de leur créanciers ou du juge, ont aggravé leur endettement en souscrivant de nouveaux emprunts ou ont procédé à des actes de disposition de leur patrimoine pendant l'exécution du plan ou le déroulement des procédures. (Source Tribunaux de Paris)

 

Passer par la case surendettement est de bon conseil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a toujours un risque de mauvaise foi lorsque la dette atteint ses montants.

Il ne faut pas oublier que 33 % d'endettement sont déjà atteint avec le loyer.

On ne peut avoir 12 emprunts supplémentaires, sans leur dissimuler l'existence des créances antérieures.

Là est le risque.

 

Mais vu la situation, il est essentiel que l'intervenant est pris conscience de son problème d'achat conpulsif : il pourra essayer de le canaliser et surtout de le comprendre.

 

La commission de surendettement, vu le manque de coopération des créanciers, reste la seule chance véritable d'obtenir un échéancier convenable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Honnêtement, j'ai vu des dossiers de surendettement passer avec 40 crédits représentant environ 2 fois le montant des revenus du débiteur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc, c'est pas perdu.

 

Mais il faut se dépêcher, pour éviter des procédures et des frais sans fin.

Celà mets toujours un certain temps à se mettre en place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, mais j'ai le sentimnet qu'on va aller vers un effacement partiel ou total des dettes dans un dossier comme ça... Pour être honnête...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La situation n'est pas irrémédiable car le débiteur à une source de revenu, puisqu'il est salarié (2150 €/mois)

On devrait être sur un plan de redressement.

 

Je pense que lorsque la phase de recommandation va être mise en place (sur 12 créanciers, il y en aura au moins un pour refuser le premier plan proposé par la BDF), il y aura diminution des frais liés aux intérêts, voir la suppression des frais de contentieux demandés par les créanciers.

Celà devrait diminuer le montant.

 

Ensuite, il y en a pour 10 ans de plan.

 

De toute façon, la balle est dans son camp !:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci beaucoup de m'avoir répondu, vous m'avez tous remonter un peu le morale :) je vais préparer un dossier à la banque de france, mais j'ai vraiement peur que mon dossier soit refuser, il demande les 3 derniers releves bancaires et il veront que je suis completement impulsif sur les achats, pas mal de réparation sur ma voiture, mais surtout il y a maintenant deux mois j'ai fait opposition sur tout les crédits pour payer en petite coupure.

 

Que doit je dire au créancier ? car apparement sur le dossier BDF il est mentionner de continué de payer ce qu'ont peu mais surtout de ne pas négocier avec les créancier ?

je doit leurs faire un courrier en mentionnant un dépot à la banque de France ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

re Bonjour,

j'avais fait opposition depuis 2 mois sur tout les créanciers sauf mon crédit à ma banque car elle refusesait en disant que cela n'étais pas possible sans détail.

Aujourd'hui encore ma banquiere à refusé de faire opposition sur mes crédits encore et apparament cela risquerai que je sois de mauvaise foi car je favorise ma banque et pas les aurtes créancier.

Je vais leurs envoyer un recommandé pour l'opposition mais le fait de faire une demande d'opposition à sa propre banque (société générale) est ce que je risque d'être interdit d'autorisation de débit, cheque et carte bleu ? :confused:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que le fait de faire opposition à des prélèvements qui ont été normalement et légalement consentis est une faute et pourrait vous mettre en situation délicate à cet égard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne paniquez pas non plus, votre dossier n'est peut être pas en béton pour bénéficier d'un surrendettement, mais personne ne pourra vous prendre ce que vous n'avez pas ! Donc meme si votre dossier à priori n'est pas "dans les clous", si vous ne pouvez pas payer vous ne pouvez pas et vos créanciers, à terme auront de toute facon que le choix d'accepter un plan s'ils veulent un jour etre payés.

Donc du calme, allez voir éventuellement une associations de consommateurs qui pourra vous aider à mettre cela sur pied un peu plus sereinement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que la banque refuse l'opposition sur ses propres crédits, celà m'étonne pas

Par ailleurs, celà est souvent informatiquement difficile, car la banque n'est pas un émetteur (comme l'edf ou d'autres) et le prélèvement se fait par chainage informatique, d'une application à une autre.

 

Que vous ne favorisiez pas un créancier par rapport à un autre est demandé en effet, mais la BDF sait que la banque se servira prioritairement de toute façon.

Elle ne va pas vous en tenir rigueur, ne vous inquiétez pas pour celà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'avais pas le chois que de faire opposition car sinon j'aurai été débiteur de plus de 5000euros en 2 mois, de plus ma voiture totalement en panne avec une grosse facture (besoins pour aller au travail) l'assurance qui tombe pile poile le moins suivant, j'ai décider d'arreté de ne pas payé pendant 2 mois mais a juste cause je pense et surtout le mois prochain je donnerais toute ma paye et surviverai avec le reste de la vente de mes biens, et je sais cela ne durera pas longtemps mais je suis pret a tout donner pour payer :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la solution la plus sage est effectivement de déposer un dossier à la BDF. Lorsque vous déposerez ce dossier vous joindrez un courrier par lequel vous motiverez votre bonne foi de vouloir vous en sortir et regler vos créanciers. L'avantage du plan c'est que le taux d'intéret est diminué et un échéancier est mis en place (maxi du plan 10 ans, je crois) ou voir obtenir un moratoire. Et surtout vous ne pourrez plus faire de crédit. Je crois que dés l'instant que vous versez un montant à chacun de vos créanciers minime soit-il ils ne peuvent pas vous envoyez l'huissier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

je vous informe que mon dossier à été déclaré recevable pour un endettement de 80000euros,

:) je pensais vraiment que j'allais être de mauvaise foi avec tout les crédits souscrits dû à mon inconscience.

 

Mon gestionnaire me dit que les intérets porté à env 16% en été réduit au taux légal de 2,11% sur 102mois de prélevement. :o

 

Je me demande ci les créanciers accepterons le plan amiable, avec des intérêts réduit ? ou plutot refusé pour obtenir des interets ???? :(

j'ai informé à la BDF la vente de mon véhicule ansi que tout mes biens (au total 22000euros) ce qui réduit la dette à 66000euros.

Pensez vous qu'ils accepeterons ou ferons t'il le necessaire pour obtenir la mauvaise fois pour avoir les intérêts (prohibtoire de 16%) et plus de 70000euros interet sur au moins 15ans (pour que je puisse payer les mensualitées demandés) ?:eek:

 

Je sais que au moins mon dossier est déclaré recevable !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attendez maintenant l'homologation par le JEX :)

 

Bon courage... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Negocier avec chaque créancier en joignant le courrier de recevabilité BDF en demandant diminution echeance jusqu'à la mise en place du plan d'apurement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la commission qui négocie, il ne faut pas la court-circuiter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonsoir,

je vous informe que mon dossier à été déclaré recevable pour un endettement de 80000euros,

:) je pensais vraiment que j'allais être de mauvaise foi avec tout les crédits souscrits dû à mon inconscience.

 

Mon gestionnaire me dit que les intérets porté à env 16% en été réduit au taux légal de 2,11% sur 102mois de prélevement. :o

 

Je me demande ci les créanciers accepterons le plan amiable, avec des intérêts réduit ? ou plutot refusé pour obtenir des interets ???? :(

j'ai informé à la BDF la vente de mon véhicule ansi que tout mes biens (au total 22000euros) ce qui réduit la dette à 66000euros.

Pensez vous qu'ils accepeterons ou ferons t'il le necessaire pour obtenir la mauvaise fois pour avoir les intérêts (prohibtoire de 16%) et plus de 70000euros interet sur au moins 15ans (pour que je puisse payer les mensualitées demandés) ?:eek:

 

Je sais que au moins mon dossier est déclaré recevable !!

 

Vous avez reçu la « La notification de recevabilité » avec l’état descriptif de votre situation, l’état détaillé des dettes, et la notification d’orientation. Dès à présent il vous faut respecter certaines règles et en particulier :

 

- continuer dans la mesure de vos moyens à régler vos échéances ; (un montant à la mesure de vos moyens, même minime)

- ne pas accroître votre endettement ;

- ne pas favoriser un créancier au détriment des autres, notamment en cédant certains éléments de votre patrimoine.

 

Vos créanciers ont un délai de quinze jours (15) pour exercer un recours et notamment pour invoquer la mauvaise foi et en apporter la preuve. La mauvaise foi n’est pas ce que vous croyez et avez indiqué dans les post antérieurs….

 

« Washi » vous avait indiqué clairement que :

 

« Sont considérés comme débiteurs de mauvaise foi par les Juges :

- les personnes qui ont sciemment fait de fausses déclarations ou remis des documents inexacts en vue d'obtenir le bénéfice des procédures prévues par le Code de la Consommation;

- les personnes qui ont détourné ou dissimulé ou tenté de détourner ou dissimuler tout ou partie de leurs biens;

- les personnes qui sans l'accord de leur créanciers ou du juge, ont aggravé leur endettement en souscrivant de nouveaux emprunts ou ont procédé à des actes de disposition de leur patrimoine pendant l'exécution du plan ou le déroulement des procédures. (Source Tribunaux de Paris) »

 

Tenez–nous informé de la suite qui se situera, s’il n’y a pas contestation des créanciers, vers le cinquième (5) mois (maxi), depuis le dépôt du dossier. Vous recevrez « L’état détaillé des dettes », que vous pourrez contester dans un délai de vingt jours (20), et le cas échéant, demander à la Commission la saisine du JEX en indiquant les sommes contestées et les motifs qui justifient votre demande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

depuis la reception de ma recevalibilité mes créanciers me harcelles, me demande de signer un nouveau échéanciers :confused:

Et surtout un des créanciers comme Finare... me demande de ne doit pas favoriser un créanicer par rapport à un autre, car, pour lui mon diposnible calculé par la BDF et de 1106 euros et doit etre divisé en 15 (nombres de crédits).

 

Est que qu'il faut diviser la somme disponible par 15

ou

par rapport au prorata des mensualités (montant du crédit) ?

car si je divise cette somme par 15 ca fait environ 60euros

 

sofinc.. à qui je devais payer 370euros -> plan amiable 103euros

finare.. 130euros-> plan amiable 32euros

carrefour p 50euros-> plan amiable 15euros

Aujourd'hui quel est la regle pour ne pas favoriser un créancier, car finaref me reproche de donner pas assez et veut abolsument les 60euros sinon il refuse le plan donner la la bdf, de plus il me demande de suivre cette somme pendant plusieurs mois en attendant le plan de la BDF,

mais si je fait ca, carrefour pa.. à qui je doit payer 50euros sont completement favoriser car je devrais leurs donner 60euros !au lieu de 50 au contrat souscrit !!! :eek:

 

De plus, plan amiable reçu par la bdf doit-je l'appliquer tout de suite ?

je suis encore débiteur (je n'ai pas trop fait de bétise, mais le minimum a vivre et dur que je ne me suis pas abituer encore, mes seul dépense reste la nouriture, le carburant, et les timbres poste !!!)

Poucez vous m'éclairsir ?

 

Dans tout les cas je dit merci à tout les menbres de se forum car sa ma permis de tenir un peu sur mes jambes et surtout remonté le moral !!!!

 

ps : plan proposé :

dette de 82000Euros env

remboursement de 1106euros sur 80mois

reste a vivre 1196euros (reste 500euros impot et loyer déduit ca reste pas beaucoup !!!! :o ).

ma conjointe ma m'aider si sa se passe bien j'en aurai peu etre pour 40mois car elle a décider de payer l'alimentation et le loyer :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous n’avez pas à discuter avec vos créanciers. Dans la mesure de vos moyens vous continuez d’effectuer des versements.

1 - Vous avez reçu de BDF la « Notification de recevabilité », « La notification d’orientation vers une procédure classique », « L’état description de la situation du débiteurs » et « L’état détaillé des dettes ». Les créanciers ont un délai de 15 jours pour contester la décision de recevabilité de la BDF.

2 - S’il n’y a pas de contestation des créanciers, vous allez recevoir vers le cinquième mois, un nouvel « Etat détaillé des dettes » pour l’accepter ou le contester. Vous aurez un délai de 20 jours.

3 - Ensuite vous recevrez le « Plan conventionnel de redressement » pour donner votre accord sous 8 jours. Après la signature du Président de la Commission et des créanciers, il vous sera retourné pour entrer en application selon les modalités décrites. Echéancier, auquel vous serez tenu de vous conformer. C’est à ce moment là que va s’appliquer le plan.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité