Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
teufoo

séance d'ergothérapie refusées par le papa de mon fils dans le cadre de l'autorité parentale conjont

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Mon fils est dyspraxique et reconnu par la MDPH et a obtenu une allocation AEEH pour le règlement des séances en ergothérapie suite à l'obtention par le rectorat d'un ordinateur portable qu'il devra utiliser pdt les cours et pour ses devoirs ; car sa vitesse d'écriture est beaucoup plus faible que le niveau des élèves de 6ème un bilan d'évalution a été établi pour la réunion de projet personnalisé scolaire en CM2 pour l'entrée en 6ème. Les séances d'ergothérapie mises en place pdt l'année de CM2 pour la mise au clavier devrait continuer cette année pour l'acquisition de la rapidité de la frappe a raison d'1h par semaine.

Le papa a refusé le devis de l'ergothérapeute et moi je l'ai accepté pour ne par interrompre les soins de mon fils et en prenant à ma charge le paiement de l'ergothérapeute puisque le papa refuse de payer la moitié des factures comme prévu dans notre jugement. J'ai tenu informé le papa de la continuité des soins et lui ai adressé la facture uniquement pour information. Il a adressé un mail désobligeant à l'ergo en lui signifiant que son fils n'avait pas besoin d'elle.

Donc ayant l'autorité parentale conjointe, l'ergothérapeute attend une lettre de décharge de la prise en charge en ergothérapie de la part du papa et disant qu'il s'adresserait à moi ou au médecin prescripteur concernant ce suivi. Il refuse de signer cette décharge que puis-je faire pour que mon fils puisse continuer à suivre ses séances car pour l'instant elles sont interrompues suite à l'envoi du mail du papa.

 

Que puis-je faire ? Ai-je le droit d'accepter les soins de mon fils sans l'autorisation du papa puisque la prescription a été établie par le médecin traitant à l'appui du pps et du bilan d évaluation en ergothérapie de fin de CM2.

 

Merci pour votre réponse

 

q

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je ne comprends pas une chose, vous dites que vous percevez une allocation AEEH pour le règlement des séances en ergothérapie et vous demandiez au papa de vous rembourser la moitié des séances ?

 

Shaias

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma question n'est pas sur le paiement des séances puisque le jaf avait décidé que nous paierions chacun la moitié de la facture des séances et que grâce à l'AEEH je les règle dans leur intégralités, mais sur le refus du papa concernant la continuité des séances d'ergothérapie.

 

---------- Message ajouté à 23h57 ---------- Précédent message à 23h49 ----------

 

Ma question ne concerne nullement le paiement des séances puisque percevant maintenant une allocation aeeh je prends en charge la totalité des factures ce qui n'était pas le cas antérieurement puisque réglées suite à la décision du JAF par moitié.

Donc merci de répondre à ma question concernant le refus de la continuité des soins du papa dans le cadre de l'autorité parentale conjointe. Merci de lire jusqu'au bout le message antérieur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mashinotsu

Dans ce cas, pourquoi dites-vous ça ?

 

Bonsoir,

 

Le papa a refusé le devis de l'ergothérapeute et moi je l'ai accepté pour ne par interrompre les soins de mon fils et en prenant à ma charge le paiement de l'ergothérapeute puisque le papa refuse de payer la moitié des factures comme prévu dans notre jugement. J'ai tenu informé le papa de la continuité des soins et lui ai adressé la facture uniquement pour information. Il a adressé un mail désobligeant à l'ergo en lui signifiant que son fils n'avait pas besoin d'elle.

 

q

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais bien lu intégralement votre post, c'est pour cela que j'ai posé ma question.

Je me demandais si le papa était au courant pour l'AEEH, car s'il ne l'est pas, on peut deviner le pourquoi de sa réaction.

 

Pour votre question, le médecin peut passer outre l'autorisation du papa s'il estime que les soins à apporter à votre enfant ne sont pas urgent, mais important pour sa santé.

Sinon, le médecin peut prévenir le procureur à cause du refus de soins.

 

Mais, avant d'en arriver là, vous devriez expliquer au papa, que les séances sont réglées par l'AEEH, qu'elles sont importantes car elles permettent à votre enfant de continuer une scolarité normale.

Si l'handicap de votre enfant ne lui permet plus de suivre une scolarité normale, il est fort probable qu'il aille dans un établissement spécialisé.

Expliquer lui que c'est une chance pour votre fils de se sentir comme les autres enfants.

Si malgré tout, il refuse soit de signer la décharge, soit d'accepter les soins de votre fils, essayez de savoir ses raisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour votre réponse ; mais j'ai bien expliqué tout celà au papa mais malgré tout il a besoin de temps pour lire tous les documents que je lui avais adressé par mail il y avait une semaine (projet personnalisé scolaire CM2, 6ème ainsi que la décision MDPH pour l'ordinateur, l'avsi ainsi que le dernier bilan de l'ergothérapeute du mois de juillet 2011.); alors qu'il avait déjà participé à une seule réunion de pps en fin de CM2 ( 2 réunions par année scolaire).

 

Avant de lire votre message, ce mercredi je lui ai expliqué les tenants et les aboutissants du handicap d'Arthur et de la nécessité de la continuité de sa scolarité normale puisqu'il n'a aucun problème d'apprentissage mais surtout de production écrite rapide.

 

Il a évoqué le fait qu'Arthur était selon lui dyslexique ( le papa l'était du CP au CM2 avec un suivi chez l'orthophoniste pdt tte sa scolarité en primaire) et non dyspraxique donc il aurait voulu qu'un nouveau bilan en orthophonie soit effectué bien que celui ci ai déjà été effectué à la fin du CE1 et qu'aucun souci de dyslexie n'existait. Donc c'est encore moi qui fait la démarche pour la prise de rdv chez l'orthophoniste pour le bilan le rdv est pris pour le 17 novembre et selon l'orthophoniste si Arthur avait été dyslexique elle aurait été déjà détectée avant la 6ème...

 

En espérant que le résultat du bilan sera déterminant pour la signature de la décharge ; sinon je ne vois pas comment lui faire comprendre...

 

Merci pour votre réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...