Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Iluvsodah

Tâches que l'on peut ou ne peut pas me demander

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Je suis employé en tant que "Serveur" dans un hôtel, et la liste des tâches qui m'incombe (ainsi qu'à mes deux collègues) se rallonge de semaine en semaine, sans contrepartie.

 

Au début, en arrivant on m'a expliqué qu'il n'y avait pas de cuisinier, donc nous faisons, en plus du service en salle et au bar, la cuisine. A cela s'ajoute le room service. Ces tâches sont "liées" au service en restauration (ainsi que la gestion de l'économat, inventaires, ménage de la salle et de la cuisine, etc.), je les comprends donc.

 

En revanche, au moindre problème dans l'hôtel, nous sommes sollicités : pour aller réparer la connexion internet des clients, les placards électriques.

 

Dernier en date, j'ai refusé de porter les bagages d'un client, excédé de ces demandes.

 

La question est donc : sous l'appellation "Serveur", que peut on ou ne peut on pas me demander d'effectuer au niveau des tâches ? Suis-je même censé préparer la nourriture des clients ?

 

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... sans contrepartie, non. Vous n'êtes pas payé plus, vous ne travaillez pas plus en terme horaire. C'est bien plus que de la polyvalence...

 

Sur le plan contractuel, je pense que vous avez raison.

 

S'il y a une intoxication alimentaire, il ne faut pas que vous soyez inquiété, ce n'est pas votre métier de préparer la nourriture des clients (autre que mise en place).

 

Pour les valises, dans un petit hotel, si vous avez la notion de service, cela ne vous dérange pas. Cela a des implications si vous vous faites mal, la responsabilité de votre employeur peut être recherchée.

 

Idem si vous intervenez dans les placards électriques...

 

Bref, tout est question de négo et d'habilitation:

- d'un coté ce que que vous êtes prêt à accepter, moyennant reconnaissance statutaire indispensable et financière

- de l'autre, ce que vos compétences professionnelles vous autorise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La notion de service avec celle de polyvalence, en effet, entre beaucoup en jeu dans cet hôtel (et dans 99% des hôtels et restaurants).

 

J'ai bien conscience que du fait que mon contrat stipule "Serveur", je ne dois pas me borner à prendre des plats préparés et les amener au client.

 

Pour ce qui est du bagage client, je l'ai fait à maintes reprises par le passé, or aujourd'hui de nombreuses tâches sont ajoutées, sans jamais obtenir la moindre compensation (et, une fois sur deux, même pas "merci"). Donc si je refuse à ce jour d'effectuer certaines de ces tâches, ça n'est pas par esprit procédurier, mais parce que j'estime que nous ne sommes pas correctement traités sur ce point (hôtel filiale d'une école, qui elle-même réalise des bénéfices nets annuels dans la centaine de millions d'euros, hôtel de 150+ chambres donc pas non plus l'auberge familiale).

 

C'est plus en réaction à la raideur de la direction face aux demandes diverses de moi-même et de mes collègues (demandes salariales, d'adaptation d'horaires ou de conditions, etc.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article a attiré mon regard dans la convention collective nationale n°3292 (Hôtels Cafés Restaurants) de laquelle je dépends, l'article 34 :

 

"L'organisation du travail tient compte de la nécessité d'emplois utilisant la plurivalence et la pluriaptitude des salariés. Chaque employé participe aux travaux communs et peut-être amené à effectuer des travaux annexes tenant compte du caractère spécifique de chacun des établissements, l'activité de service ayant cette particularité de devoir, avant tout, s'adapter aux besoins du client"

Sous couvert de cet article, peut-on me demander tout et n'importe quoi ? Un certain nombres d'activités annexes au travail de serveur me paraissent logiques : plonge, ménage, service en chambre, par exemple.

Pour ce qui est de la cuisine, sur mon contrat je suis "Serveur", puis-je refuser de faire la cuisine pour les clients (je précise que mon service est constitué de trois "Serveurs", aucun cuisinier ni rien, nous préparons donc l'intégralité de la nourriture servie à nos client, il ne s'agit pas que du dressage ou d'une aide en cuisine) ?

Par ailleurs, ces tâches qui ne sont pas "attenantes" au poste de serveur, à savoir :

- monter les bagages des clients

- réparer - ou plutôt bidouiller - les équipements (placard électrique avec plombs sautés, problèmes d'internet, problèmes de réception TV)

- manutention (notre hôtel a quatre bâtiments séparés, trois sur un site et l'autre 1 km plus loin, peut-on par exemple nous demander de transporter des denrées surgelées ou réfrigérées dans notre véhicule personnel)

L'impératif de souplesse est bien ancré dans ma tête, hors là les demandes sont quotidiennes et de plus en plus osées.

 

Merci de votre réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

A vous lire, il y a manifestement de l'abus dans ce qu'on vous demande.

 

Pour ce qui est de la cuisine, sur mon contrat je suis "Serveur", puis-je refuser de faire la cuisine pour les clients (je précise que mon service est constitué de trois "Serveurs", aucun cuisinier ni rien, nous préparons donc l'intégralité de la nourriture servie à nos client, il ne s'agit pas que du dressage ou d'une aide en cuisine) ?

Je ne connais pas la règlementation de votre secteur sur le bout des doigts, mais je ne suis pas certain que n'importe qui puisse préparer de la nourriture sans aucune formation ni certification ou autre : à creuser...

 

Par ailleurs, ces tâches qui ne sont pas "attenantes" au poste de serveur, à savoir :

- monter les bagages des clients

Ca, ca ne me choque pas.

- réparer - ou plutôt bidouiller - les équipements (placard électrique avec plombs sautés, problèmes d'internet, problèmes de réception TV)

Par contre là, étant électricien de formation, je peux vous affirmer que vous n'êtes pas autorisé à intervenir sur du matériel électrique sans habilitation (électrique justement).

Si la maison brûle après que vous ayez renclenché un disjoncteur defectueux, c'est vous le responsable.

Dans l'absolu, vous n'avez même pas le droit de changer une ampoule ou de faire le ménage dans un local électrique.

 

- manutention (notre hôtel a quatre bâtiments séparés, trois sur un site et l'autre 1 km plus loin, peut-on par exemple nous demander de transporter des denrées surgelées ou réfrigérées dans notre véhicule personnel)

1 - Vous n'avez pas à utiliser votre véhicule personnel, vous n'êtes pas assuré pour.

2 - A moins que vous ayez personnellement un véhicule réfrigéré homologué, évidemment c'est interdit.

C'est même extrêment grave puisque vous vous rendez complice de servir à vos clients des marchandises potentiellement avariées puisque vous savez pertinemment que la chaîne du froid n'a pas été respectée.

 

Attention, ça n'arrive pas qu'aux autres : les faits divers que vous voyez à la télé toutes les semaines, ça commence comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
- Monter les bagages des clients
Ca, ca ne me choque pas.

 

Moi non plus dans le fond, je l'ai déjà fait à de nombreuses reprises, à la demande de collègues, comme un service, et non comme une obligation contractuelle, ce qu'on me demande aujourd'hui (sans aucune contrepartie).

 

La réelle question que je me pose là-dessus, est "Peut on me licencier pour faute (si oui légère, grave, lourde ?) en cas de refus de ma part ?" Pour le moment je n'ai ni accepté ni refusé, et n'ai que demandé d'avoir la demande par écrit (Pour pouvoir me couvrir).

 

C'est même extrêment grave puisque vous vous rendez complice de servir à vos clients des marchandises potentiellement avariées puisque vous savez pertinemment que la chaîne du froid n'a pas été respectée.

 

Je suis une fois encore d'accord. Je n'aime pas du tout faire ça, et j'ai soulevé le problème à maintes reprises, on me rétorque (avec justesse quelque part) les impératifs du service, et je suis d'accord que je dois bien avoir des denrées pour servir mes clients.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi non plus dans le fond, je l'ai déjà fait à de nombreuses reprises, à la demande de collègues, comme un service, et non comme une obligation contractuelle, ce qu'on me demande aujourd'hui (sans aucune contrepartie).

La réelle question que je me pose là-dessus, est "Peut on me licencier pour faute (si oui légère, grave, lourde ?) en cas de refus de ma part ?" Pour le moment je n'ai ni accepté ni refusé, et n'ai que demandé d'avoir la demande par écrit (Pour pouvoir me couvrir).

 

Je pense que le fait de refuser ce genre de tâches de manière répétitive pourrait constituer une faute.

Le fait pour un serveur de porter les bagages des clients à des moments où il n'est pas pris par le service ne me choque pas.

 

Je suis une fois encore d'accord. Je n'aime pas du tout faire ça, et j'ai soulevé le problème à maintes reprises, on me rétorque (avec justesse quelque part) les impératifs du service, et je suis d'accord que je dois bien avoir des denrées pour servir mes clients.

 

Vous n'avez pas compris mon message précédent.

Peu importe que vous aimiez le faire ou pas, ce n'est pas ce qui vous évitera une condamnation.

Ce qu'on vous rétorque est une vaste plaisanterie : tous les moyens ne sont pas bons pour vendre de la bouffe.

Si on veut faire de la restauration, on s'en donne les moyens, on n'empoisonne pas ses clients.

 

Vous (personnellement) servez à vos clients des denrées qui ont subi une rupture de la chaîne du froid, vous le savez, puisque vous en êtes l'auteur.

Cela peut provoquer des intoxications alimentaires mortelles, ça fait régulièrement la une des faits divers.

Aux yeux de la justice, vous êtes complice, c'est tout.

 

A votre place, je m'inquièterai plutôt de ça que de demander un ordre écrit pour porter des valises, c'est risible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est certainement risible vu de l'extérieur, seulement il y a bien là deux problèmes :

- Un problème de tâches, pour lequel on me cherche des poux en ce moment

- Et ce problème de denrées, qui a été abordé lors d'une formation récente aux normes HACCP, sur lequel le formateur nous a averti, et derrière la direction nous dit "on s'en fout de la formation, continuez comme-ça". Pour ce qui est de la responsabilité, on avait demandé à ce même formateur, et lui mettrait en cause le responsable du service plutôt que nous en tant qu'employés. Par ailleurs nous avons une réunion de "débriefing" de cette formation ce mardi, et je compte bien soulever le problème.

 

Seulement, pour que la machine "entreprise" avance dans un sens ou dans l'autre, il faut que les employés et le ou les employeurs se rencontrent. Pour le second problème, cela a lieu mardi qui vient, donc je n'en fais pas des tonnes à ce sujet tant que la réunion n'a pas lieu, ça ne me paraît pas justifié. Pour l'autre problème en revanche, c'est d'actualité directe en ce moment. Voilà pourquoi je demande conseil à ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité