Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
driver208m

VISA pour voyage d'affaires

Messages recommandés

Bonjour à tous !

 

J'ai une question concernant les obligations de mon employeur concernant les voyages d'affaires à l'étranger (hors zone euro).

Je travaille dans une société qui distribue et crée (ça c'est mon travail) des produits qui sont fabriqués en Chine essentiellement.

Tous les ans nous avons un salon professionnel qui se déroule à Hong Kong et juste après nous allons rendre visite à nos différents fournisseurs en Chine continentale.

Le "voyage" dure à peu près 2 semaines (salon + fournisseurs)

 

Ma question porte sur le VISA.

Mon employeur (officiellement pour des raisons économiques) nous impose de prendre un visa touriste de 90 jours (à ses frais, certes) ce qui en soi me paraît déjà louche...

 

Mais ce que je trouve anormal, c'est que dans ce cas, chaque employé doit fournir sa propre assurance personnelle (assurance rapatriement), à ses propres frais donc !

Est-ce qu'un employeur a le droit de faire ça ?

Étant donné que c'est un voyage d'affaires, ne devrait-ce être à l'employeur de s'assurer / souscrire à une protection / assurance de ses employés sous sa responsabilité ??

 

Pour moi cela revient à dire que je dois payer de ma poche le droit d'aller travailler ...

 

Le prochain voyage arrive dans quelques mois, puis-je refuser de fournir une attestation d'assurance personnelle sous prétexte que c'est dans le cadre de mon emploi ?

Dans ce cas, mon employeur peut-il se retourner contre moi ?

 

Merci de m'éclairer sur cette question :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'inquiété le plus..... c'est l'éventuel accident de travail au cours de ce voyage... avec une visa touristique.....

Je crains qu'il puisse y avoir des complications juridiques.... Dans un premier temps, je me rapprocherai de votre assureur... et je lui poserai la question sur tout incident de nature professionnelle pendant votre séjour (accident, invalidité, maladie etc.....) alors que vous disposez d'un visa touristique...... et sur les prises en charge et leurs conséquences.devant une telle situation... pour bien comprendre les responsabilités de chacun (salarié et employeur)....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous risquez également des problèmes avec les autorités locales (une forte amende ?) si vous intervenez dans un cadre professionnel alors que vous êtes autorisé par le visa à faire du tourisme uniquement.

Les tarifs des différents visas sont à peu près les mêmes selon ce site d'informations visas Chine

 

Que dit votre convention collective concernant les voyages à l'étranger ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mashinotsu

Tant que vous n'aurez pas de sinistre, l'assurance va jouer.

Au premier pépin, ...bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tant que vous n'aurez pas de sinistre, l'assurance va jouer.

Au premier pépin, ...bon courage !

Ouais ... je ne vais pas aller titiller les lois de Murphy :)

 

Concernant la convention collective (commerce de gros) je n'ai rien trouvé à ce sujet ...

 

Donc nous sommes bien d'accord, je ne suis pas censé aller travailler à l'étranger avec un visa touriste ...

En imaginant le pire scénario, mon patron peut-il me dire "bon bah puisque c'est comme ça tu ne pars pas en chine" ... et ensuite me licencier sous un motif du genre "refuse de répondre à ses obligations dans le cadre de son travail" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne le pense pas.... puisque le visa touristique..... n'entre pas dans le cadre du travail..... mais, je vous recommande, comme je vous l'ai suggéré.... de vous rapprocher de votre assureur... cela vous donnera une argumentation supllémentaire..... et tout ceci en dehors des posts de mes petits camarades....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc nous sommes bien d'accord, je ne suis pas censé aller travailler à l'étranger avec un visa touriste ...

 

Nous sommes tout à fait d'accord

c'est même scandaleux de sa part

En imaginant le pire scénario, mon patron peut-il me dire "bon bah puisque c'est comme ça tu ne pars pas en chine" ... et ensuite me licencier sous un motif du genre "refuse de répondre à ses obligations dans le cadre de son travail" ?

je vous encourage, si le cas devait se produire, à tout "tracer par écrit, mail par exemple : vous lui enverriez un mail motivant votre "désolation" de ne pas utiliser un visa touriste et votre assurance privé pour aller en chine, et lui demanderiez toujours dans le même mail qu'il vous donne les moyens de pouvoir travailler, suite à sa demande , en chine pour ce déplacement

Notez bien sa réponse et revenez nous la retranscrire

la suite sera moins plaisante pour lui

 

Ensuite à lui de tenter de motiver un "licenciement avec ces éléments"

 

Si vous êtes plusieurs dans le même cas, comme dans votre autre post sur la pointeuse, je vous encourage à en faire une demande "collective"

 

Courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suppose qu'il vous l'impose ....sans vous l'écrire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Véga Lyre
Je suppose qu'il vous l'impose ....sans vous l'écrire?

Si Driver ne lui fournit pas le stylo, comment veux-tu que l'employeur écrive, voyons !!!!;)

Moi, je serais d'avis que Driver et (tous) ses collègues fassent un courrier commun afin de demander un visa de travail et une couverture d'assurance professionnelle, avec copie à l'inspection du travail.

L'union fait la force....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec toi

Driver vous devriez tentez de rassembler les bonnes volontés autour de vous

Courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour répondre à Jan Loup, effectivement c'est imposé de façon verbale ... sinon c'est pas drôle :)

 

Je pense qu'on va faire une demande de façon collective.

Je vais me renseigner auprès de mon assurance aussi.

 

Le prochain voyage ayant lieu en Novembre, je préfère d'abord voir si ma direction nous fait le même coup cette année.

Inutile d'engager des conflits si une intervention divine fait que cette fois-ci tout se passe dans les règles dès le départ :)

 

Je vous tiendrais informé d'ici là !

 

Maintenant j'ai bien compris que quoi qu'il se passe, mieux vaut tout faire par écrit ...

 

Un grand merci à tous pour vos avis et conseils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai effectivement vu que les coûts touriste/affaires étaient sensiblement les mêmes.

 

Si vous en informez votre Patron, pourquoi s'obstinerait il ? Le risque pour lui est énorme (sans parler des salariés).

 

Une action collective risque de le braquer, il y aura un "meneur" sur lequel va se cristaliser le braquage.

 

Ce ne sera pas mieux si vous attendez.

 

Quant à votre assurance, c'est évident qu'elle ne vous fera pas d'écrit. Un autre problème peut se poser si vous avez un accident pendant votre temps libre, les deux assurances vont se renvoyer la balle (on n'assure pas une maison brulée). Vérifiez votre couverture personnelle, sans poser de question fermée, pour laquelle vous savez que vous aurez un "NON". Si un sinistre se produit, on vous aura déjà répondu "NON"...

 

Si vous êtes licencié, ce sera pour sûr pour d'autres motifs.

 

Bref, apportez des solutions, pas des problèmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai effectivement vu que les coûts touriste/affaires étaient sensiblement les mêmes.

 

Si vous en informez votre Patron, pourquoi s'obstinerait il ? Le risque pour lui est énorme (sans parler des salariés).

 

Une action collective risque de le braquer, il y aura un "meneur" sur lequel va se cristaliser le braquage.

 

Ce ne sera pas mieux si vous attendez.

 

Quant à votre assurance, c'est évident qu'elle ne vous fera pas d'écrit. Un autre problème peut se poser si vous avez un accident pendant votre temps libre, les deux assurances vont se renvoyer la balle (on n'assure pas une maison brulée). Vérifiez votre couverture personnelle, sans poser de question fermée, pour laquelle vous savez que vous aurez un "NON". Si un sinistre se produit, on vous aura déjà répondu "NON"...

 

Si vous êtes licencié, ce sera pour sûr pour d'autres motifs.

 

Bref, apportez des solutions, pas des problèmes.

Même si je vous rejoins sur quelques points Colors1960;), il faut aussi savoir que pour sortir le jaune d'un œuf, je ne connais qu'une solution = casser la coquille

L'immobilisme est la pire des choses et je sais que vous adhérez certainement à cela.

Ne rien dire, ne rien faire est la pire des choses et un consentement passif

Prudence aussi, comme vous le dites à juste titre, est mère de toutes les vertus

Dans le cas de notre internaute, il me semble bien de ne pas aussi se laisser faire, et de justifier ses demandes basées sur des écrits

L'employeur se doit de prendre ses responsabilités et respecter le minimum d'un contrat de travail et donner a ses employés les moyens de se déplacer conformément au code du travail et à la convention collective et des lois en vigueurs

Modifié par Halias

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas dit "ne rien dire", j'ai dit "dire en privé".

 

C'est sûr, on est dans l'illégalité, et les salariés ne doivent pas repartir en visa touriste.

 

- Plan A: plainte collective, notre ami est porte-parole: malheur au messager,

 

- Plan B: plainte collective, notre ami laisse faire un collègue: super pour notre ami, mais je pense aussi au nouveau messager,

 

- Plan C: tout le monde gueule, personne pour mettre un pas en avant (petite musique connue)...

 

- Plan D, que je préconise: entretien individuel et privé, exposé des solutions, écoute des objections s'il y en a.

* sortie par le haut, notre Ami sera reconnu comme un héros

* sortie par le bas, le patron ne veut rien entendre, il faudra une voie contentieuse pour "L'employeur se doit de prendre ses responsabilités et respecter le minimum d'un contrat de travail et donner a ses employés les moyens de se déplacer conformément au code du travail et à la convention collective et des lois en vigueurs"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité