Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Malfaçons/recours


kikidoud

Messages recommandés

Bonjour, Je recherche tous les informations qui pourraient aider ma soeur qui se retrouve dans une situation catastrophique.

En effet, elle a les frais de la malveillance et de l'incapacité d'un entrepreneur qui a effectué les travaux dans son appartement. Il était en charge, depuis le 1 septembre 2010, de refaire, cuisine, salle de bain, chambre... pour un montant total de travaux s'élevant à 25000€ et sur un période de 1 mois. Il y a ca 15 jours ma soeur, alerté par un ami, a renvoyé tous les ouvriers car lui ils se sont aperçus qu'au bout de 2 mois, aucune pièces n'étaient terminées et chose plus grave, qu'il y avait de nombreuse malfaçons. Par exemple : - baignoire inutilisable car l'écoulement ne se fait pas et fuite dans la tuyauterie.

- Parquet dans la chambre à refaire car mal posé (plaintes posées avant parquet). - Murs pas droit. - Carrelage mal posé.... En résumé, il y a tout à refaire. Elle a immédiatement contacté son assurance qui à mis en marche la protection juridique et elle a fait venir un huissier pour constater l'ampleur des dégâts (l'huissier a été effaré de voir ça).

Aujourd'hui, elle se retrouve avec un enfant de 9 ans, seule, sans chauffage et sans moyen de se laver. Ma question : que peut-elle faire pour faire accélérer les choses pour pouvoir avoir réparation des dommages subis. Malgré l'urgence de la situation, l'aide juridique fait trainée les choses. De plus, comment peut t'elle obliger l'entrepreneur à venir débarrasser la cour de l'immeuble des gravas (compris dans le devis).

Toute idée, suggestion, aide.. seront les bien venues. Je vous remercie d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse
Invité kogaratsu

bonjour

il n'y a pas 50 possibilités...

soit l'entrepreneur revient et termine le chantier convenablement et rapidement

soit une des 2 parties contractantes ne le veut plus et le marché est rompu: il n'y aura guère que le tribunal pour résoudre le litige, et donc un fort risque de délais à rallonges...

cela pourra commencer (pour les gravas) par une injonction de faire; mais la limiter aux gravas est un peu inattendu...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...