Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Bruits de comportements, insultes et menaces par la voisine et c'est moi qu'on va expulser !


Corima

Messages recommandés

Bonjour,

Je subis depuis mon emmenagement qui date de fevrier de cette annee, des nuisances sonores dues aux bruits de comportement des mes voisines du dessus. L'enfant court et saute sans discontinuer au dessus de notre tete à un point incroyable dans la duree et la repetition. Je suis montee voir la voisine dès le 1er jour de mon emmenagement, elle m'a correctement reçu la 1ere fois sans rien changer à leur comportement et quand je me suis à nouveau plainte, elle m'a dit qu'elle n'attacherait pas son fils et que je n'avais qu'à demenager.

Depuis, à plusieurs reprises, j'ai ete insultée et menacée physiquement par sa jeune soeur de 15 ans et plusieurs de ses amies alors que j'etais avec ma fille de 6 ans.

J'ai deposé 2 mains courantes au commissariat, j'ai informé mon bailleur à plusieurs reprises des nuisances de voisinages que je subissais et en appelant mon bailleur car jamais reçu la moindre reponse de leur part, la directrice du contentieux me dit qu'elle a reçu plusieurs lettres de la voisine se plaignant que j'aurai agressé sa jeune soeur à plusieurs reprises et en plus elle ne se souvient meme pas du courrier en ar que je lui ai adressé voila 2 semaines, apparemment elle ne l'a meme pas lu. J'ai donc envoyé une LRAR de mise en demeure au bailleur afin qu'il fasse cesser les nuisances.

 

Mais la voisine ne peut pas m'accuser de nuisance car l'immeuble est super bien insonorisé, on entend pas les voisins d'à coté ni ceux du dessous, juste ceux du dessus quand on ne fait pas attention car je suis allee trouver mon voisin du dessous pour voir s'il nous entendait malgré mon attention à ne pas les gener et il m'a repondu qu'il ne nous entendait jamais, comme quoi il y a possibilité de faire autrement. Que pourrait-elle donc me reprocher pour m'expulser sur simple mensonge de la voisine qui a retourné la situation dans son sens. Nous sommes convoquées par la direction du service contentieux le 2 novembre prochain pour s'expliquer et de là, l'une ou l'autre devra demenager et sera expulsée. C'est la personne de la mairie qui m'a fait avoir cet appartement qui m'a confirmé qu'une expulsion etait prévue.

Nous n'avons plus de service sante et hygiene à la mairie pour faire constater les nuisances et dernierement quand j'ai demandé à la gardienne si elle pouvait venir constater les bruits que font la voisine et son fils, la voisine etait là et depuis elle s'arrange à faire ses nuisances apres 19h, heure à laquelle la gardienne a terminé son service. Ce jour là, la voisine m'a dit qu'elle continuerait à faire du bruit aussi longtemps qu'elle voudrait et la gardienne l'a entendu et est d'accord pour confirmer ses dires auprès de la direction, ce qui pourrait etre une preuve dans mon sens.

Je suis tellement surprise de la tournure que cela a pris alors que je suis la seule victime.

Est-ce que notre bailleur peut m'expulser sur les mensonges de la voisine alors qu'ils n'ont jamais pris en compte mes demandes d'intervenir pour faire cesser les nuisances sonores qui nous pourrissent la vie. La voisine est tellement menteuse, qu'elle serait bien capable d'etre crue.

Est-ce que je peux aussi porter plainte contre la voisine pour tous les courriers mensongers qu'elle a envoyé au bailleur ?

Merci infiniment de votre reponse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 33
  • Création
  • Dernière réponse

Vous pouvez faire constater les nuisances par un huissier qui rédigera un constat, mais ça a un cout...

 

---------- Message ajouté à 10h09 ---------- Précédent message à 10h07 ----------

 

Est-ce que je peux aussi porter plainte contre la voisine pour tous les courriers mensongers qu'elle a envoyé au bailleur ?

Il faudrait déjà pouvoir prouver les mensonges, à cette seule condition, vous pouvez porter plainte pour dénonciation calomnieuse, mais pouvez-vous prouver la fausseté des accusations ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Lag0 pour votre reponse mais je n'ai pas les moyens financiers de le faire constater par un huissier, surtout que rien ne me dit qu'au moment où il viendrait, les voisins seraient là.

J'ai surtout besoin de savoir si le bailleur a le droit de m'expulser sur les seuls mensonges de la voisine, alors qu'il n'a jamais réagi à mes 3 courriers lui demandant d'intervenir aupres de la voisine pour les bruits de voisinages

Le bailleur m'a dit avoir reçu plusieurs courriers de la voisine m'incriminant d'etre responsable de l'agresser elle et sa soeur mais ne veut pas m'en dire le contenu car soit disant secret professionnel. Pourtant il faudra bien qu'elle me dise de quoi on m'accuse lors de la convocation. Les 2 fois où j'ai ete insultée et menacée d'agression physique, j'etais à chaque fois avec une voisine differente qui sont temoins que ce n'est pas moi qui ai agressée mais que je me suis bel et bien fait agressé, agressions auxquelles j'ai repondu de la meme façon. Elles sont pretes à le reconnaitre mais je n'ose pas leur demander un courrier ecrit surtout qu'il y en a une qui parle mal le français

Bonne journee

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai surtout besoin de savoir si le bailleur a le droit de m'expulser sur les seuls mensonges de la voisine, alors qu'il n'a jamais réagi à mes 3 courriers lui demandant d'intervenir aupres de la voisine pour les bruits de voisinages

Le bailleur m'a dit avoir reçu plusieurs courriers de la voisine m'incriminant d'etre responsable de l'agresser elle et sa soeur mais ne veut pas m'en dire le contenu car soit disant secret professionnel. Pourtant il faudra bien qu'elle me dise de quoi on m'accuse lors de la convocation. Les 2 fois où j'ai ete insultée et menacée d'agression physique, j'etais à chaque fois avec une voisine differente qui sont temoins que ce n'est pas moi qui ai agressée mais que je me suis bel et bien fait agressé, agressions auxquelles j'ai repondu de la meme façon. Elles sont pretes à le reconnaitre mais je n'ose pas leur demander un courrier ecrit surtout qu'il y en a une qui parle mal le français

Munissez vous des copies de vos courriers au bailleur avec les A R , des plaintes déposées et de tous les témoignages

Vous pouvez proposer de faire un brouillon à vos voisines qu'elles pourront recopier si elles sont d'accord

Le témoignage de la gardienne est indispensable aussi

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Marieke, avec un peu de chance je pourrai faire constater les nuisances sonores par la gardienne avant le 2 novembre, mais comme elle s'occupe de 2 autres sites, c'est pas evident de "l'attraper". Sinon, oui j'ai preparé mon dossier avec copies de mes courriers, mains courantes et je vais demander à mes voisines si elles sont d'accord pour l'ecrire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

Nous sommes convoquées par la direction du service contentieux le 2 novembre prochain pour s'expliquer et de là, l'une ou l'autre devra demenager et sera expulsée

 

C'est la personne de la mairie qui m'a fait avoir cet appartement qui m'a confirmé qu'une expulsion etait prévue.

 

on ne peut pas vous expulser pour cela voyons ! et puis, seul un juge peut ordonner une expulsion....

 

surtout gardez bien tous les recepissés des envois recommandés,

 

essayez d'avoir des personnes qui viennent chez vous et pourraient témoigner par écrit du bruit entendu (demandez à plusieurs personnes "neutres" ...) - éventuellement à cette personne du contentieux : invitez la à passer apres 19h de facon impromptue ! :)

 

de vous demonter pas durant cet entretien du 2/11 : parlez posément, factuellement (des faits, rien que des faits), avec dates à l'appui, évoquez les faits et ce que vous entendez, et demandez a avoir des preuves de ces fameuses agressions !!! si les voisines avaient porté plainte, vous auriez eu la visite des policiers !

 

Proposez des solutions comme de faire mettre de la moquette au sol chez eux par exemple ! cela pourrait être un compromis possible ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci Golfy

La responsable du contentieux ne se deplacera jamais à 19h chez moi, elle ne travaille plus à cette heure et je lui ai deja demandé de passer mais elle refuse car ce n'est pas son travail. La voisine je lui ai bien sur conseillé de mettre des tapis ou moquettes qui amortissements les bruits de pas lourds et les galopades de son fils mais elle ne veut pas en entendre parler. Une fois, je sortais de chez moi et que je l'ai croisé dans l'ascenseur, je lui ai proposé de venir entendre les bruits que faisait son fils, elle n'a jamais voulu. En fait, depuis le debut elle me dit de demenager ! Quand je n'en peux plus du bruit, je finis par taper au plafond et du coup en reponse, toutes les personnes presentes dans l'appartement sautent de concert, enfant et adultes compris ! Et elle dit que je les traumatise car je frapperai quand ils sont assis (je me demande si ça leur arrive de s'asseoir). Toutes les situations dont elle est la cause, elle les retourne à son avantage. Le problème, c'est que devant de tels mensonges, il m'arrive de rester bouche bée.

Merci de m'avoir rassurée que seul un juge peut demander une explusion ! Car il est hors de question que je demenage sur les mensonges de la voisine ! Je n'ai rien à me reprocher, je respecte les lois, le reglement interieur et mes voisins. J'etais prete à entamer une procedure contre le bailleur si celui ci me disait que j'etais expulsée sur les seuls dires de la voisine, j'ai deux enfants et ils n'ont pas à subir. Ma grande qui fait des etudes superieures, ça lui est deja arrivée de ne pas pouvoir se concentrer sur ses devoirs tant le petit lui saute au dessus de la tete.

Au cas où le bailleur voudrait m'intimider en me disant que seule l'expulsion etait possible, pouvez vous me dire ce que je dois exactement lui retorquer avec un texte de loi par exemple.

Et peut etre que finalement, ils vont enfin m'ecouter et me croire et que ça va retomber sur la voisine, ce qui serait un juste retour des choses. Dans tous les cas je vous tiendrai au courant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Lag0, c'est un appartement hlm dans un immeuble unique, donc pas de bail à renouveler je pense ? Au moment où je vous ecris je supporte ses pas lourds, elle ne fait que marcher en long et en large dans l'appartement depuis le debut de l'apres midi, idem pour hier entre 19h et 1h30, c'est usant ! Je lui offrirai peut etre une chaise à Noel !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Lag0, c'est un appartement hlm dans un immeuble unique, donc pas de bail à renouveler je pense ?

Comment ça ? Vous n'avez pas un bail de 3 ans avec tacite reconduction ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, je viens de relire mon contrat, il est stipulé que la presente location est consentie pour une durée d'un mois et se renouvellera par tacite reconduction. Que la resiliation du contrat se fera pour defaut d'assurance ou defaut de paiement. Ensuite vient se greffer le reglement interieur et il est dit que si celui ci n'etait pas respecté, ça entrainerait le non renouvellement ou la resiliation du contrat de location

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui effectivement Lag0, je viens d'aller regarder sur internet et apparemment habituellement, un bail a une duree de 1, 3 ou 6 ans. Je me demande finalement si c'est normal. J'ai lu egalement qu'etait considérée comme clause abusive une expulsion pour autre motif que manque d'assurance ou non paiement de loyer. Je me demande si mon bailleur est dans ses droits. Pourtant c'est une societe d'habitation à loyer modéré connue, elle doit j'imagine savoir ce qu'elle fait.

 

---------- Message ajouté à 21h32 ---------- Précédent message à 21h14 ----------

 

J'ai trouvé ça sur internet, ils sont donc dans leur droit et cela veut dire en gros qu'il n'y a pas de limite de duree du bail du moment où l'on se conforme bien au paiement du loyer et à l'assurance maison

 

LOUER UN LOGEMENT

 

 

La location HLM

 

Les conditions de la location

 

Quelle est la durée du bail?

 

 

Le plus souvent, les contrats de location proposés par les organismes d' HLM sont d'une durée de 1 mois renouvelable par tacite reconduction. Dans la pratique, la durée du contrat a peu d'importance, dans la mesure où le locataire bénéficie du droit au maintien dans les lieux dans les conditions fixées par la loi du 1/9/1948 . En d'autres termes, si vous êtes locataire d'un logement HLM et que vous remplissez normalement vos obligations (notamment, le paiement du loyer et des charges), on ne pourra pas vous obliger à quitter votre logement, sauf cas particuliers (travaux rendant inhabitable le logement, par exemple), ou hypothèse de perte du droit au maintien dans les lieux .

Le droit au maintien dans les lieux peut également se perdre dans un certain nombre de situations créées par la loi n° 2009-323 du 25/3/2009 . Il en est ainsi :

- en cas de sous-occupation du logement, lorsque le locataire aura refusé trois offres de relogement correspondant à ses besoins, et dont le loyer est inférieur à celui du logement qu'il occupe. Dans ce cas, à l'expiration d'un délai de 6 mois à compter de la notification de la 3 eoffre de relogement, le locataire sera déchu de tout titre d'occupation des locaux loués ; cette disposition n'est toutefois pas applicable aux locataires âgés de plus de 65 ans, aux locataires présentant un handicap au sens de l'article L. 114 du Code de l'action sociale et des familles ou ayant à leur charge une personne présentant un tel handicap et, selon des modalités définies par décret (à paraître), aux locataires présentant une perte d'autonomie physique ou psychique, ou ayant à leur charge une personne présentant une telle perte d'autonomie. Elle ne s'applique pas non plus aux logements situés dans les zones urbaines sensibles ;

 

- lorsqu'un logement était occupé par une personne handicapée, que cette personne n'occupe plus ce logement, et que les personnes qui continuent de l'occuper refusent trois offres de relogement dont le loyer est inférieur à celui du logement qu'ils occupent. Dans ce cas, à l'expiration d'un délai de 6 mois à compter de la notification de la 3 eoffre de relogement, le locataire est déchu de tout titre d'occupation des locaux loués. Le délai est porté à 18 mois en cas de décès d'une personne handicapée à la charge du locataire. En outre, cette disposition n'est pas applicable aux locataires âgés de plus de 65 ans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un bail d'un mois ? Je ne connaissais pas...

Donc le bailleur peut reprendre le logement tous les mois ! Jamais vu...

Il y avait déjà eu cela sur un post il y a un mois environ et avec par contre un préavis pour le locataire de 2 mois voire 3 ;)

http://www.net-iris.fr/forum-juridique/immobilier/153309-duree-de-preavis-bail-1-mois.html

 

En effet si tu lis l'article 40 de la Loi du 6 juillet 1989 il est bien dit que les HLM échappent à l'article 10 de la Loi pour la durée de 3 ans mais le droit au maintien est bel et bien prévu

On ne peut pas vous expulser comme ça CORIMA ou ne pas renouveler sans motif sérieux et légitime

Détail d'un texte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci infiniment à tous ! J'irai donc à la convocation du 2 novembre intitulé "pour les incivilités que vous subiriez par votre voisine" mais que je comprends comme un piège puisque par tel on m'a dit que ma voisine se plaignait beaucoup de moi... j'irai donc à cette convocation plus sereine grace à vous tous. Et promis, je vous raconterai la suite. Reste plus qu'à croiser les doigts que la gardienne puisse etre disponible quand j'aurai besoin qu'elle vienne constater les nuisances sonores et que je ne passe donc pas pour une "mitho".

Est-ce que ma grande qui est majeure peut etre temoin et eventuellement son cheri quand il vient et constate de lui meme les bruits au point qu'on est obligé de monter le son de la tele pour moins les entendre. Est-ce que ce sont des témoignages valables ?

 

En effet Marieke, mon préavis est de 3 mois

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est-ce que ma grande qui est majeure peut etre temoin et eventuellement son cheri quand il vient et constate de lui meme les bruits au point qu'on est obligé de monter le son de la tele pour moins les entendre.

Hum....Ne dites surtout pas cela à cette réunion !

Que vous augmentiez le son pour entendre la télé soit ....

 

Est-ce que ce sont des témoignages valables ?

Oui mais il vaut mieux ceux de gens extérieurs à la famille

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé ceci, doit -on comprendre qu'il y a différentes possibilité, ce qui est sous Loi de 48 et les autres ?

 

Le cas d’un logement HLM :

 

 

 

Les logements HLM sont soumis à la Loi du 6 juillet 1989, à l'exception de quelques mesures qui ne s'appliquent pas : les baux des HLM sont à durée indéterminée. Les locataires bénéficient d’un droit au maintien dans les lieux, sous réserve de respecter les conditions du contrat de location (paiement du loyer, conditions d'occupation du logement...). Le loyer HLM, fixé par le conseil d'administration de l'organisme, doit rester inférieur à la limite maximale figurant dans la convention passée entre l'Etat et l'organisme.

 

La durée du contrat varie selon la nature du bailleur :

Si le bailleur est une personne physique ou une société civile familiale, il doit proposer un contrat de location d’une durée minimale de 3 ans. Sous certaines conditions le bailleur peut proposer un contrat d’une durée inférieure à 3 ans, mais d’au moins un an (article 11 de la loi du 6 juillet 1989). Pour proposer un contrat d’une durée d’un an, il faut qu’un événement précis justifie que le bailleur ait à reprendre le logement pour des raisons professionnelles ou familiales.

 

source :Information logement -  Propriétaire - Locataire Droits & obligations

 

 

 

 

Par ailleurs, sur d'autres sources vues sur le net concernant les HLM, il est clairement dit que sont interdites les clauses :

.....

- qui prévoient la résiliation de plein droit du bail pour d’autres motifs que le non-paiement du loyer, des charges, du dépôt de garantie ou la non-souscription d’une assurance des risques locatifs.

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hum....Ne dites surtout pas cela à cette réunion !

Que vous augmentiez le son pour entendre la télé soit ....

 

 

Oui mais il vaut mieux ceux de gens extérieurs à la famille

 

Ben ma grande vit encore à la maison, elle vient d'avoir 18 ans et ne partira pas avant la fin de ses etudes dans environ 3 ans et son cheri passe 2 soirs par semaine, je pense pouvoir recevoir qui je veux chez moi, enfin j'espère ! Il n'habite pas chez moi (95), il a son chez lui (78).

 

Je ne connais pas beaucoup de courageux qui se mouillerait... les voisins ne veulent pas avoir de problème et je les comprends, je ne m'imiscerais pas moi meme dans les problèmes des autres

 

---------- Message ajouté à 22h32 ---------- Précédent message à 22h26 ----------

 

Par ailleurs, sur d'autres sources vues sur le net concernant les HLM, il est clairement dit que sont interdites les clauses :

.....

- qui prévoient la résiliation de plein droit du bail pour d’autres motifs que le non-paiement du loyer, des charges, du dépôt de garantie ou la non-souscription d’une assurance des risques locatifs.

 

 

Merci, je vais me la noter et la mettre dans mon dossier cette phrase, trop facile de faire peur au gens sous pretexte que ce sont des hlm et que ceux qui les habitent seraient des ignares (quoi que c'est un très bel immeuble copie conforme des immeubles privés qui ont ete construits à coté). Dans la ville où j'habite, suite à la loi sur la mixité sociale, quasi à chaque fois qu'un immeuble privé est construit, le meme en hlm est construit à coté

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une recherche dans le site du service-public sur les HLM

 

Resultat de la recherche : HLM - Service-public.fr

 

Je ne connais pas beaucoup de courageux qui se mouillerait... les voisins ne veulent pas avoir de problème et je les comprends, je ne m'imiscerais pas moi meme dans les problèmes des autres

 

c'est le probléme; de plus en plus les gens ne veulent pas être impliqués et on en arrive á des situations où la plupart doivent subir le dictat de certains autres ... hélas

dommage car on je suis persuadée que la solidarité peut aider tout un chacun.

je dois vivre dans un autre monde :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une recherche dans le site du service-public sur les HLM

 

Resultat de la recherche : HLM - Service-public.fr

 

 

 

c'est le probléme; de plus en plus les gens ne veulent pas être impliqués et on en arrive á des situations où la plupart doivent subir le dictat de certains autres ... hélas

dommage car on je suis persuadée que la solidarité peut aider tout un chacun.

je dois vivre dans un autre monde :o

 

Ben Golfy, quand vous voyez que meme sur la police on ne peut pas compter, si je les appelle ils ne se deplacent pas et quand enfin ils ont bien voulu se deplacer lors de la 2eme agression, alors que j'etais avec ma petite et une voisine et sa fille, la police est venue, m'a demandé de lui expliquer l'histoire, sont allés voir la voisine incriminée sans moi car ils n'ont pas voulu que je les accompagne et quand ils sont redescendus, ils ont eu le culot de me dire qu'il mettait un avertissement verbal aux deux parties !!! sans meme entendre la voisine temoin. J'ai du aller deposer une main courante au commissariat parce qu'ils n'ont pas voulu que je porte plainte, soit disant que l'on ne peut pas porter plainte pour insulte et menage d'agression physique ! Et je me suis fait recevoir comme un chien dans un jeu de quille par la policiere qui m'a reçue en me disant que des cas comme le mien elle en a des centaines par semaine. Je lui ai retorqué que pour moi mon problème etait unique et qu'il etait inutile de mettre des affiches à l'entrée du commissariat pour prevenir que toute violence devait etre denoncée si c'etait pour recevoir les gens comme ça ! D'ailleurs, on m'a conseillé, au cas où j'aurai à re-porter plainte, d'aller le faire à la gendarmerie.

Je n'aime pas me meler des affaires des autres, car voyez vous, je suis moi meme victime de la belle soeur et des copines de la voisine avec qui je n'ai rien à voir mais qui se melent de notre affaire. Ce sont egalement ces personnes qui m'insultent et me menacent, voire me traitent de raciste parce qu'elles sont noires (pas mes voisines, mais le petit est metisse). Et il y a trop de "tarés" en liberté, les gens ont peur, on ne peut pas les obliger à se mettre en danger et pourtant j'habite une petite ville du 95 sans trop de soucis.

La cerise sur le gateau, c'est que quand la police est venue, ils ont debarqués à 6, moitié civil, moitié en tenue, et il y en a 1 qui a regardé par mon balcon et m'a demandé de venir à coté de lui. Il m'a montré des jeunes qui se trouvaient de l'autre coté du carrefour qu'il y a en bas de chez moi, en me disant que ces jeunes attendaient que les voitures s'arretent au feu pour essayer de depouiller les automobilistes et m'a demandé si je voulais bien surveiller de temps en temps et de les appeler pour leur donner la description de ces jeunes !!! Meme au commissariat on m'a dit que ce n'etait pas mon travail ! Des cows boys les pauvres !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben ma grande vit encore à la maison, elle vient d'avoir 18 ans et ne partira pas avant la fin de ses etudes dans environ 3 ans et son cheri passe 2 soirs par semaine, je pense pouvoir recevoir qui je veux chez moi, enfin j'espère ! Il n'habite pas chez moi (95), il a son chez lui (78).

Je parlais non pas de votre fille et de son chéri et de leur présence chez vous , mais de la partie de phrase où vous disiez que vous augmentiez le son de la TV pour ne plus les entendre ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si cet immeuble est récent ,il n'y a aucune raison qu'il dépende de la loi 48, mais bien plutôt de celle de 89 à quelque détails près.

 

Effectivement, il est stipulé que le delai de preavis de 3 mois est susceptible reduction conformement à l'article 15 de la Loi du 6 juillet 1989 modifiée

 

---------- Message ajouté à 22h58 ---------- Précédent message à 22h53 ----------

 

Je parlais non pas de votre fille et de son chéri et de leur présence chez vous , mais de la partie de phrase où vous disiez que vous augmentiez le son de la TV pour ne plus les entendre ;)

 

(rires!) non mais je ne veux pas devenir sourde non plus, il faut aussi que l'on puisse s'entendre, mais de toutes les façons, meme en haussant le son, les resonnances de pas et de galopades sont plus forts que la tele ! En fait, l'immeuble est bizarrement très bien insonorisé. L'on entend pas les voisins du dessous ou d'à coté, mais juste ceux du dessus s'ils ne font pas un minimum attention

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonsoir, ça y est ! La convocation etait pour aujourd'hui, c'est fait. Resultat, ils y avaient la directrice client, la directrice contentieux, la gardienne et sa responsable. Elles ont d'abord reçu ma voisine pour ecouter ce qu'elle avait à dire et ensuite moi. J'ai exposé les faits en leur rappelant que j'etais là uniquement pour les bruits de comportements dont la voisine etait responsable. Bref, je ne me suis pas laissé faire, elles n'ont pas specialement apprécié mon caractère mais je m'en fous completement. Elles nous ont ensuite demandé d'aller attendre ailleurs pendant qu'elles deliberaient et decidaient de notre sort ! Je leur ai donc dis qu'il etait hors de question de decider si l'une de nous seraient expulsé et là, surprise, elles n'ont pas compris du tout de quoi je parlais ! C'est la gardienne qui a confirmé avec moi que la personne qui s'occupe des logements de la mairie nous avez confirmé cette mauvaise information. Elles m'ont bien dit que les choses ne pouvaient pas se passer de cette façon, qu'il y avait d'abord des etapes à passer avant d'aller au tribunal pour demander une expulsion.

Leur conclusion, c'est qu'elles ont demandé à la voisine de mettre des chaussons à elle et son fils, de mettre des tapis afin d'amoindrir les bruits. Et à moi elles m'ont demandé d'accepter la vie en communauté (?). Elles ont voulu nous faire signer un proces verbal dans lequel etait stipulé que la voisine s'engageait à faire moins de bruit et que moi je m'engageais à respecter la vie en communauté et de ne plus agresser la gardienne. Je suis une des rares à dire franchement à la gardienne qu'elle ne fait pas le menage, que l'immeuble est sale alors qu'il est neuf et que je paie des charges pour ça.

La voisine à signé, moi non ! Je respecte le reglement interieur, donc après ça, elles n'ont rien à me demander. Signer que je m'engage à accepter la vie en communauté reviendrait à dire que je ne le respecte pas et ensuite, je dirai aussi longtemps que je veux à la gardienne ce que je pense de ses manquements.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Entendu.

 

Donc,c'est reparti pour un tour.

 

Est-ce à vous de faire remarquer à la gardienne qu'elle fait mal son travail?

 

Dire 2 ou 3 fois que vous êtes honnête ne veut pas dire que vous ne l'étiez pas avant;pareil pour le respect de la vie en communauté me semble t-il.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Vivi697
      Bonjour, 
      Mon voisin vient de tailler sa haie qui dépasse chez moi (je l'ai bien sûr, autorisé à rentrer chez moi pour le faire)  et a enlevé  ses déchets de taille sur mon terrain. Toutefois, il m'a indiqué  que l'année  prochaine, il laisserait les coupes au sol car oui, il sait que la taille lui incombe mais il dit qu'aucun texte de loi ne l'oblige à évacuer les déchets. La logique veut que sans SA haie, les déchets verts n'existeraient pas.  QUEL TEXTE DE LOI puis-je lui opposer si j'ai raison de penser qu'il est tenu de laisser mon terrain tel qu'il l'a trouvé  avant sa taille ou vers qui dois-je me tourner pour obtenir une réponse certaine ? Merci pour votre réponse 
    • Par dellber
      bonjour,
      J'ai acquis une maison avec une grange attenante.
      La grange est constituée d'un seul tenant avec la grange du voisin.
      La structure du toit est tenue par un ensemble de poutres reliées entre elles (colombages).
      Il n'y a que des morceaux de murs, partiellement en mauvais état qui séparent les deux propriétés. L'état du colombage est également mauvais.
      Les limites de propriété ne sont pas très claires (les murs présents sont discontinus et non alignés).
      Je souhaite démolir les constructions sur mon terrain (maison et grange).
       
      Je me suis renseigné en mairie : pas besoin de permis de démolir. Une déclaration sur l'honneur semble suffire.
       
      Pour séparer les deux granges, j'envisage de construire un mur (sur ma propriété) qui permettra de reprendre la toiture du voisin.
      Le voisin de son coté essaie de vendre sa propriété, mais il n'a pas accepté mon offre.
       
      Questions :
      ai-je besoin d'une autorisation formelle du voisin pour réaliser ces travaux ?
      puis je réclamer au voisin une participation aux frais de construction d'un mur mitoyen ?
    • Par Solvejg
      Bonjour,
      Cette fois-ci j’aurais une question concernant une petite histoire de voisinage, comme il y en a plein…
      Dans notre résidence (tous locataires), on a des abris-linge communs pour le séchage du linge. Selon le réglement de la résidence, ces abris couverts sont réservés uniquement à cet usage, mais quelques voisins indélicats les utilisent aussi pour stocker leurs motos, scooters et autres barbecues, malgré plusieurs rappels de la part de plusieurs personnes.
      Hier je suis allée récupérer mon linge propre et… deux vêtements étaient tâchés d’un liquide gras, de couleur marron foncé, et ces tâches ne sont pas parties au lavage malgré tous les produits. Hasard, le voisin avait déplacé/réparé( ?...) sa moto pendant que mon linge était en train de sécher.
      Evidemment je n’en ai aucune preuve. En plus, la valeur de ces vêtements abîmés est beaucoup trop faible (env. 50 euros), pour envisager une quelconque procédure. Maintenant, j’ai deux questions :
       
      Premièrement : si le montant des dégâts était plus important, par ex. si c’était une parure de lit de quelques centaines d’euros, est-ce que j’aurais un recours, et si oui, auprès de quelle autorité ? Juge de proximité ?
       
      Deuxièmement : j’aimerais bien faire un petit mot aux locataires de notre résidence, histoire de leur rappeler les règles en la matière et éviter qu’ils recommencent, éventuellement les menaçant gentiment de poursuites si la même chose se reproduit. Est-ce que vous trouvez que ça pourrait être une bonne idée ?
    • Par jt3dst
      Bonjour,
      Mon voisin possède un jardin dont l'accès n'est possible qu'à travers sa maison.
      Il est venu me demandé s'il pouvait aménager un passage d'un mètre de large sur mon terrain le long du pignon de sa maison (5m² au total). Ceci pour faciliter la circulation de ses chiens, et lui permettre d'accéder à son jardin avec sa tondeuse sans passer par sa maison.
      Sur le principe je suis d'accord, a condition qu'il mette une palissade le long du passage afin je puisse garder mon intimité.
      Seulement, histoire de faire les choses bien, il souhaite couler une dalle pour rendre le passage praticable...
      Là je me pose plusieurs questions :
      - N'est-il pas plus intéressant pour moi de vendre se passage ?
      - Faut-il passer par un notaire et un géomètre pour officialiser se passage ?
      - Cela ne peut-il pas poser problème si l'un de nous souhaite vendre sa maison ?
       
      Merci pour vos réponses, en espérant avoir été clair.
    • Par Bambbou
      Bonjour à tous !
      Nous donnons en location un pavillon situé sur un terrain de 850 m² environ.
      Nous venons d'être informés que les voisins construisent une maison. Cette maison se trouve à 20 m environ de la nôtre, sur le terrain voisin.
      Cette maison se trouve à 2,50 environ du mur mitoyen de notre jardin.
      Il y a 2 fenêtres de cette maison en construction qui auront vue sur notre jardin, notre terrasse et notre maison.
      Il y a également des fenêtres "velux" sur leur toit qui donnent sur le jardin.
      Question :
      Est - il légal que la construction de cette maison se fasse à 2,50 m du mur mitoyen de notre jardin?:o
      Que faire pour que les fenêtres de cette maison en construction donnant sur notre jardin soient "murées" ? afin d'éviter les regards des nouveaux résidants sur notre jardin, terrasse et maison?:o
       
      Le permis de construire a été apparemment octroyé en bonne et due forme.
       
      En vous remerciant par avance de toutes vos réponses très attendues !:)
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...