Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Estimation des préjudices


sarahdec

Messages recommandés

Bonjour,

En février dernier je me suis mixée 2 doigts dans un [robot mixeur pour préparation de nourriture infantile]. Le fabricant (grosse marque) n'a pas voulu prendre la responsablité de l'accident alors qu'il y a un réel problème de sécurité puisque l'hélice tourne sans que le couvercle soit verrouillé.

J'ai eu 2 opérations et une trentaine de séances de kiné, je recommence d'ailleurs la rééducation car ça continue à me faire mal. Pendant 2 mois, je n'ai pas pu porter mon bébé, le changer, lui donner son biberon (très perturbant pour lui comme pour moi)... mais aussi m'habiller, préparer à manger..et chercher du travail (graphiste)

 

Aujourd'hui le fabricant est prêt à venir voir l'appareil defectueux. Nous voudrions savoir comment estimer les préjudices: affection, agreement, exceptionnels et esthétique.

 

Nous les rencontrons dans quelques jours donc merci de me donner votre estimation chiffrée (fourchette). A savoir que nous espérons ne pas avoir à passer au tribunal mais que nous voulons un arrangement à l'amiable proche de ce que nous pourrions réellement avoir.

 

je vous remercie beaucoup !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

En toute sincérité, je comprends que vous souhaitiez privilégier un arrangement/dédommagement amiable mais à mon sens ce serait une erreur:

 

En agissant ainsi vous ne voyez que le court terme et ne vous préservez pas de séquelles irréversibles pouvant survenir à postériori ou autre infirmité le temps passant

 

Une fois indemnisé, la dite marque se dégagera de toute responsabilité sur les dites séquelles (sont même capable de vous faire signer le jour du dédommagement un papier vous privant de tout recours en justice possible)

 

De mieux en l'absence d'expertise médicale, sur quoi allez vous baser votre demande?

 

Ce n'est que mon avis, mais vous ne devriez pas vous passé de l'arbitrage de l'autorité civile sous couvert de l'article ci dessous apposé:

 

Article 1382 du Code Civil

 

Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.

 

 

 

 

Le dédommagement doit prendre en compte le prix de la douleur, le préjudice d'esthétisme, l'impotence temporaire ou permanente, les divers frais à votre charge

etc etc.....

 

En sachant très bien que la marque va chercher à tirer la somme vers le bas.

 

J'attends l'avis d'autres intervenants.;)

 

cordialement

 

---------- Message ajouté à 16h47 ---------- Précédent message à 16h21 ----------

 

Aujourd'hui le fabricant est prêt à venir voir l'appareil defectueux. !

 

J'oubliais de vous préciser: Ne le laissez pas repartir avec, gardez le en votre possession;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Moderateurs

sarahdec,

 

j'ai anonymisé le nom de l'appareil à l'origine de votre désagrément, celui ci permettant d'identifier aisément le fabriquant.

 

Il s'agit également d'une forme de publicité détournée, bien que votre post n'incite pas à l'achat de cette marque précise.

 

Bonne continuation sur Net Iris

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

D'expérience, les particuliers qui négocient eux-même leur indemnisation se font rouler dans la farine, car ils ignorent le droit de l'indemnisation qui est une matière spéciale, particulière : il y a les préjudices soumis à recours de la CPAM, les autres, des préjudices auxquels vous ne penserez pas, comme le préjudice d'agrément, etc. Il faut calculer le coût des trajets vers chez le kiné, le préjudice professionnel... y a t-il eu une expertise, évaluant votre IPP ? Fixant l'ITT ? Vous semblez ne même pas être consolidée !!! Cela fait obstacle à toute liquidation de votre préjudice, puisque ce dernier n'est pas définitif ! En outre, vous subissez probablement un préjudice professionnel, qu'il convient de calculer.

 

Non, non, vous ne pouvez gérer ça seule.

 

Allez voir un avocat, faites jouer votre assurance protection juridique. Il saura négocier avec le fabriquant, et obtenir dans l'attente d'une transaction ou le résultat d'un procès, une provision.

 

J'ignore ce qu'ils vous proposent, mais cela doit déjà se chiffrer à plusieurs milliers d'euros.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui, l'assurance protection juridique est là pour ça, si vous en avez une.

Sinon,

Vous avez eu des opérations, un préjudice physique et moral, perte de chance de trouver un boulot, voire de pouvoir le faire correctement après. Ce n'est pas à vous de chiffrer, mais à eux de faire une proposition. Attendez leur offre, et demandez 10 fois plus !!!

Vous verrez bien leur contre-proposition. Demandez leur une expertise médicale par ailleurs. ensuite, si vous pensez pouvoir avoir plus, n'hésitez pas à vous faire aider d'une assoc ou d'un avocat.

 

A titre d'information, après avoir été renversée par une voiture, fort heureusement uniquement ecchymoses, égratignures, une énorme peur, pas de séquelles si ce n'est infime mais qui restera permanente (pb de cervicales), les assurances ont fait leur boulot, et je me suis défendue pour avoir mieux. on m'a proposé 1500 €, j'ai négocié 3400 e, ce qui était très bien compte tenu de l'affaire. dans votre cas, le traumatisme a été largement plus grand !

Attendez vous aussi à ce que ça dure des mois, et c'est dans votre intéret. Car demain, d'autres pbs pourront survenir directement liés à votre accident.

Demandez aussi à votre assurance habitation s'ils vous couvriraient.

bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...