Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Dépasser le préavis de la période d'essai de 2 jours


Invité Ipei

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai signé un CDI le 20 septembre. La durée de la période d'essai est de 1 mois.

Cependant, pour des raisons familiales, je souhaite quitter ma région et donc ne souhaite pas continuer au sein de cet établissement.

 

Nous sommes le 13 octobre. Si j'envoie un courrier demain, je dépasse la période d'essai de 2 jours. Qu'est-ce que je "risque" ? Suis-je dans l'obligation de continuer 2 mois dans cette entreprise (2 mois fixées par le préavis) ? Y-a-t-il une "souplesse" à ce niveau ?

 

De plus, à la signature du contrat, n'étant pas certain de continuer, je ne me suis pas désinscrit au Pôle Emploi. Auparavant, je touchais les ASS (et probablement encore pour le mois d'Octobre puisque ce travail n'était pas un temps plein). Est-ce que le Pôle Emploi va me supprimer mes ASS ?

 

Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 17
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour

Donnez votre démission en main propre contre émargement datée et signée

Pour le pole emploi = votre temps partiel est inférieur à 110h /mois

 

question vous dites avoir signé un cdi le 20 septembre, mais quand avez vous commencé pour indique que votre période d'esais se termine le 15 octobre ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Votre employeur n'est pas obligé d'accepter, mais s'il est intelligent ça doit pouvoir se discuter. Il n'a aucun intérêt à garder quelqu'un contre son gré pendant 2 mois. Proposez éventuellement un compromis. Par exemple: démission avec un préavis qui d'un commun accord s'arrête après deux semaines, ce qui lui laisse le temps de s'organiser et de chercher quelqu'un d'autre.

 

Quant aux allocations chomage, vous retrouvez automatiquement vos droits si vous quittez votre nouvel emploi dans les 4 mois qui suivent l'embauche. Contactez les quand même car je ne suis pas entièrement sûr qu'en acceptant un CDI, même partiel, vous pouviez rester inscrit comme demandeur d'emploi

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc il ne faut pas se faire des soucis pour les allocations chômage.

 

En relisant le poste il y a quand même quelque chose que je n'ai pas compris. Vous signez un CDI le 20 septembre avec une période d'essai d'un mois. Nous sommes le 13, donc vous êtes encore largement dans les temps, non? Est-ce que le contrat était antédaté?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me suis peut-être mal exprimé.

 

J'ai signé un CDI qui a débuté le 20 septembre. La période d'essai est de 1 mois (jusqu'au 20 octobre donc). Seulement, dans la CC (que je viens de consulter), il est indiqué : "Pendant la période d’essai, il peut être mis fin au contrat par l’une ou l’autre des parties, avec un préavis de huit jours et sans indemnité".

 

En envoyant la lettre demain (14 octobre), ça repousse jusqu'au 22 octobre, soit 2 jours après la fin de la période d'essai.

 

De ce fait, suis-je obligé de respecter les 2 mois de préavis pour démissionner ou est-ce que l'employeur peut considérer qu'étant contraint de quitter le travail pour des raisons familiales, il n'y aura pas de suite à notre collaboration (malgré le dépassement de 2 jours) ?

 

Le cas contraire, si je suis tenu de respecter les 2 mois de préavis (20 octobre au 20 décembre), existe-t-il des dispositions juridiques permettant de démissionner sous quinzaine ? J'avais entendu parler d'une nouvelle législation plus ou moins flexible à ce propos.

 

Autre question. N'étant pas certain à la base, de vouloir garder ce travail et donc dans l'optique de conserver mes ASS par la suite, je ne me suis pas désinscrit au Pôle Emploi :

 

1/ Si je quitte le boulot au bout de la période d'essai, mes ASS seront-elles conservées ?

2/ Si je démissionne (selon les dispositions existantes) sous quinzaine, verrais-je mes ASS supprimées ?

 

(Je ne parle pas des droits relatifs à la période d'essai mais des droits antécédents).

 

En espérant avoir été un peu plus clair. :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

question vous dites avoir signé un cdi le 20 septembre, mais quand avez vous commencé pour indique que votre période d'essais se termine le 15 octobre ??

 

C'était bien ma question Louisg

Vous etes donc dans les temps pour démissioner psygod

Pour le pole emploi tout vous a été indiqué dans nos précédentes réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exactement. Vous avez jusqu'au 20 octobre pour informer votre employeur que vous mettez fin à votre période d'essai. Ensuite vous devez une semaine de préavis, mais c'est une autre histoire.

 

Vous retrouverez automatiquement les droits assedics que vous aviez le 20 septembre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ok... Je croyais qu'il fallait prévenir l'employeur 8 jours avant la fin de la période d'essai...

Si j'ai bien compris, on dispose de 48 heures avant la fin de la période d'essai (le 18 pour mon cas ?)

 

Sinon, concernant la démission, je suis nullement tenu pendant 2 mois ?

 

Pour les ASS, je conserve donc mes droits antécédents même s'il y a démission... Ok... Merci...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je me suis un peu rencardé sur la rupture conventionnelle.

 

On m'a donc dit qu'il y avait un délai de 1 mois (15 jours pour la rétraction et 15 jours pour l'homologation) si on passait par un inspecteur du travail ou un conseiller salarial syndiqué.

 

Je voulais savoir si en les "court-circuitant" et en remplissant ce formulaire directement avec l'employeur (http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/FormulaireCasGeneral.pdf), cela pouvait prendre moins de temps ?

 

Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Exactement. Vous avez jusqu'au 20 octobre pour informer votre employeur que vous mettez fin à votre période d'essai. Ensuite vous devez une semaine de préavis, mais c'est une autre histoire.

 

 

Une histoire qui se déroule dans quel cadre ?

 

La loi de 2008 précise que la période d'essai, renouvellement inclus, ne peut être prolongée du fait de la durée du délai de prévenance.

 

 

Ah ok... Je croyais qu'il fallait prévenir l'employeur 8 jours avant la fin de la période d'essai...

Si j'ai bien compris, on dispose de 48 heures avant la fin de la période d'essai (le 18 pour mon cas ?)

 

Sinon, concernant la démission, je suis nullement tenu pendant 2 mois ?

 

 

Ton contrat et ta convention collective peuvent prévoir un préavis pour la rupture de période d'essai et pour la démission.

 

Une loi de 2008 dispose que lorsqu'il est mis fin à la période d'essai par le salarié, celui-ci respecte un délai de prévenance de quarante-huit heures, vingt-quatre heures si la durée de présence du salarié dans l'entreprise est inférieure à huit jours.

 

Le mieux est de discuter avec ton employeur afin qu'il soit d'accord sur ta date de départ. Les préavis contractuel, conventionnel, légal sont écourtables en cas d'accord mutuel.

 

 

Depuis la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008le préavis est de 48H, vous êtes dans les temps, peu importe votre CC, elle ne s'applique pas dans votre cas.

 

 

Pourquoi la conv coll ne s'applique pas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

parce qu'elle n'est pas à jour .

C'est l'article L.1221-26 du CT qui s'applique :

"

Article L1221-26 En savoir plus sur cet article...

Créé par LOI n°2008-596 du 25 juin 2008 - art. 2 (V)

"Lorsqu'il est mis fin à la période d'essai par le salarié, celui-ci respecte un délai de prévenance de quarante-huit heures. Ce délai est ramené à vingt-quatre heures si la durée de présence du salarié dans l'entreprise est inférieure à huit jours.

LIEN : Détail d'un code

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...