Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Votre avis sur une affaire complexe! Contre une maison d'arrét et un détenu


edou74

Messages recommandés

Bonjour,

Mon frere détenu dans une masion d'arret a été étranglé par son codétenu avec un drap. Mon frer étai incarcéré pour violence conjugale pour 3 semaines et son codétenu pour violence aggravé sur ses voisins. Le 3 oct vers 00h52. La cellule du dessous aurai prévenu quil y avait des bruits suspect dessus aux surveillants mais il ne sont pas intervenu rapidement. Quand il sont arrivés mon frere était en arret cardiaque allongé dans son lit avec le drap autour (resté trop longtemps privé d'oxygène dans le cerveau) ils on ensuite appelé le samu qui lon réanimé apres 15 a 20 min. Soit disant 20 minute avant ils regardé la télévision. Emmené au serv. réanimation dans un coma profond. Resté trop lgtp sans oxygène dans un coma irreverssible la seul activité cerebral la respiration a degrésse avec un oedem au cerveau il est décédé le 6 oct. Le directeur de la MA est resté discret et absent sur cette affaire nous allons le rencontrer vendredi sans espoir d'avoir bcp plus de réponses.

Le détenu d'origine maghrebine aurai semble t il d'après la famille des trouble psychik mais la MA "ne la pas décté" dans la phase d'observation ou ne voulait il rien faire?

Deplus mon frere a des origine juive et ils on placés des detenus "incompatibles" car mon frer a subis des descrimantion raciale dans la cour. NOus nous constituons partie civil contre ce codétenu et la MA. Une 1ere affaire c'étai déroulé dans ce meme centre et la famille a eut un non lieu pour non assistance en personne en danger du Centre pénitentiaire! Leur affaire est relancé suite a la mort de notre frere. Pouvons nous les inculpé de mise en danger de la vie d'autrui et de non assistance en personne en danger?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse
Pouvons nous les inculpé de mise en danger de la vie d'autrui et de non assistance en personne en danger?

 

Il appartiendra à l'Information judiciaire qui sera ouverte de définir les responsabilités de chacun.

 

L'inculpation ne vous appartient pas, pas plus que la qualification des faits.

 

vous vous êtes constitué partie civile dans le cadre de cette instruction ouverte pour Homicide Volontaire selon toutes vraisemblances, si cette instruction laisse apparaitre des infractions pénales commises par le centre pénitentiaire (personne morale) ou le personnel présent ce jour là, il appartiendra au Juge d'Instruction de mettre en examen les responsables de ces infractions.

 

Vous ne pouvez à l'heure actuelle que vous en remettre au travail de la Justice et à ce qu'il en ressortira

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

Je confirme la position d'Habéas, et vous invite en outre à vous tourner vers un avocat pour qu'il vous assiste dans cette procédure, qui va être probablement longue. L'avocat pourra intervenir auprès du juge d'instruction, vous tenir informés et discuter également la qualification des faits s'il n'est pas d'accord, sachant qu'en effet c'est le juge d'instruction qui a le dernier mot.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...