Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prise de parts en SCI et nantissement


Matguyver

Messages recommandés

Bonjour,

 

Afin d'obtenir un prêt pour une SCI en cours de création, j'aimerais savoir si le nantissement d'un capital par un tiers (correspondant ici à environ un quart du prêt voulant être obtenu) lui donne le droit de devenir associé dans cette SCI? Comment rémurer son aide?

Merci pour vos réponses au néophyte que je suis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse

Le nantissement est une garantie. Cette garantie ne permet pas, dans l'immédiat de devenir associé de la SCI. Cela permet seulement d'avoir un droit prioritaire en cas de besoin pour saisir les parts sociales nanties et permettre au créancier soit de devenir associé, soit de faire revendre les parts saisies à un tiers, soit de prélever la somme garantie par le nantissement sur le prix de vente des parts nanties à un tiers.

 

La rémunération éventuelle n'a rien à voir avec un nantissement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Cam_glc
      Bonjour,

      Je me pose exactement la même questions que vous Oliv75, a savoir :

      "Puis-je être certain que mes revenus LMNP (qui sont ajoutés par l'administration au revenus en auto-entrepreneur pour vérifier les seuils) ne vont pas être également intégrés par pôle emploi dans le calcul de l'allocation versée ?
       
      Du type : Allocation = le montant de l’ARE mensuelle - 70% de vos revenus auto-entrepreneur et LMNP."

      Je vois que ce sujet date de 2019, pourriez vous me faire un retour sur expérience?
      Merci beaucoup
       
    • Par Mimih555
      Bonjour
      Ma mère vient de recevoir un courrier simple d'huissier la menaçant de tous les maux si elle ne s'acquittait pas d'une facture émanant du syndicat des eaux, qu'elle a contesté par LRAR  à juste titre, LRAR pour laquelle le dit syndicat n'a pas daigné répondre, et dans laquelle elle exposait que la facture était forcément erronée, puisque, non seulement le bâtiment facturé n'est plus occupé, et qu'en plus, étant donné qu'il était sinistré, l'accès au compteur était totalement impossible (une toiture est tombé sur la trappe d'accès!)
      D'où son étonnement de lui voir être facturé une consommation d'eau "relevée"...
      1-Comment réagir face à la démarche de l'huissier?
      2-Comment se faire entendre afin de sortir ce cette situation guignolesque?
      Merci
    • Par patshill
      Bonjour,
      Je suis cogérant d'une SCI et j'ai un conflit d'interêt avec mon associé à 50% qui a des relations étroites avec l'expert comptable de la SCI.
       Je souhaiterai changer d'expert comptable car celui-ci est  est  également l'expert comptable d'une SARL appartenant à mon associé. Et les recommandations et décisions prises sont dans l'unique intérêt de mon associé.
      J'ai donc perdu confiance car trop de doute sur sa façon de faire et ses mails méprisants.
      Voila mes deux questions :
      - N'étant pas sur les lieues, comment puis-je obtenir la lettre de mission de l'expert comptable (s'il y en a une) que mon associé refuse de me communiquer!
      - Puis-je pour les raisons évoquées plus haut , mettre fin à la mission de l'expert comptable , sachant que mon associé fera surement tout ce qu'il peut pour le conserver.
      Merci pour votre aide.
      Cordialement
       
    • Par Poney46
      Bonsoir
       
      Avez vous déja entendu parler des entreprises de portage salarial
      Cela consiste a etre salarié indépendant
      Est ce une bonne facon pour bien démarrer son entreprise
      [Edit de l'Equipe de Modération]
      Url supprimée, assimilée à de la publicité
      [/edit]
       
      Si vous connaissez le truc ou que vous travaillez pour eux merci de me donner vos avis
       
      merci beaucoup
    • Par VirginieG31
      Bonjour,
       
      Nous sommes 2 amies, on se connaît depuis des années, on est colocataires depuis un moment.
       
      On a en vue d’acheter un Appartement en copropriété.
       
      L’une a l’apport, l’autre devra faire un prêt (accepté par sa banque).
       
      Nos questions : 
      S’il arrive malheur à l’une ou l’autre, n’ayant pas de lien de parenté ni de lien de couple, on doit passer par le notaire. Jusque là c’est normal. on veut laisser l’autre occuper l’appartement sans que la famille s’en mêle.
      problème : les héritiers directs étant les parents, on peut être obligé de cohabiter avec la famille de l’autre si elle l’exige...
      de plus, côté droit, on pourrait rester Mais on serait imposable de 60% des actifs ! 
       
      l’idée du Pacse : bon... pourquoi pas si ça nous permet d’être tranquilleS mais c’est pas l’idéal non plus. Sachant que du coup on perdrait nos droits CAF (AAH, car toutes deux aveugles...)
       
      et il y aurait la SCI : créer une société civile immobilière.
      Vous connaissez ? Est-ce facile à créer Et à gérer ? Est-ce qu’il y a des frais ?
       
      Avez vous d’autres pistes / idées ? 
      merci par avance de votre retour.
       
      bonne journée.
       
      Virginie
       
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...