Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Seule à faire gréve...


Poupoute

Messages recommandés

Je travaille dans le secteur privé (dans une assiaciation de -de 20 salariés). Je suis la seule à vouloir faire gréve contre la réforme des retraites.

Ai-je le droit?

Comment avertir mon employeur? préavis? lettre recommandée?

Quelles sont les sanctions encourrues?

Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 21
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Vous avez, bien entendu, le droit de grève.

 

Pour une grève interne à l'entreprise, vous ne pourriez pas être seule gréviste, il en faut au moins 2, mais dans le cas d'une grève comme celle-ci, vous pouvez tout à fait être seule.

 

Il n'y a pas de préavis dans le secteur privé, mais vous devez avertir votre employeur que vous êtes gréviste.

 

Il n'y aura, bien entendu, aucune sanction si l'employeur est bien prévenu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, pas nécessaire, le prévenir relève simplement d'une bonne pratique, mais vous n'êtes pas obligé de le prévenir.

Là, je ne suis pas d'accord avec toi. Si l'employeur n'est pas prévenu que le salarié est gréviste, il est en droit de sanctionner, alors qu'il ne peut pas le faire s'il est prévenu.

 

Voilà un syndicat qui pense comme moi :

 

D'autre part, aucun préavis légal n'existe. Les grévistes peuvent donc cesser le travail dès que l'employeur a eu connaissance de leurs revendications (à ce propos, attention, les grévistes doivent s’assurer que l’employeur ne pourra pas les attaquer par la suite en prétextant ne pas avoir été mis au courant de la grève).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ce que je dis, ça relève d'une bonne pratique de prévenir, mais en aucun cas c'est obligatoire, il n'y a aucun texte et aucune sanction possible, surtout, si le salarié ne vient pas et sans prévenir. On a tendance à trop souvent l'oublier, à force de vouloir être sympa.

 

Non, pas nécessaire, le prévenir relève simplement d'une bonne pratique, mais vous n'êtes pas obligé de le prévenir.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"surtout" était de trop.

Ah ok, c'est justement ce qui me posait problème...

 

---------- Message ajouté à 08h11 ---------- Précédent message à 08h09 ----------

 

Aucun texte n'autorise l'employeur à sanctionner un salarié absent parce qu'il a fait grève sans le prévenir au préalable.

Oui mais ça me laisse tout de même perplexe. Comme tu dis, "parce qu'il a fait grève", mais s'il ne prévient pas l'employeur, celui-ci ne peut pas savoir que l'absence est due à une grève...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les employeurs ne seraient pas au courant des grèves nationales??

Et il est interdit d'être malade ou en congé quand il y a des grèves ? Il faut bien pouvoir faire la part des choses, non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement ça peut changer beaucoup de choses, le cas des CP......

 

J'ai fait une recherche et je trouve cette excellent fiche intéressante à lire pour comprendre les congés payés Les congés payés et si j'ai bien compris, un salarié doit demander ses congés avant de les démarrer, donc si un salarié n'a pas posé de congés, il est en grève, ou en abandon de poste ou en maladie....ah oui il y a également ce cas posé...

 

J'ai fait une recherche et le salarié doit prévenir son employeur de son arrêt dans les 48H pour la plupart des cas, donc si le salarié n'est pas à son poste il est en grève, en maladie ou en abandon de poste, l'employeur devra attendre le lendemain de la grève pour savoir dans quel cas est son salarié. S'il revient c'est qu'il était en grève. S'il ne revient pas c'est qu'il est malade ou en abandon de poste. Si ensuite il prévient de son arrêt l'employeur sera fixé.

 

Dans ce cas il sera en abandon de poste.

 

Voilà, j'espère avoir été complet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

S'il revient c'est qu'il était en grève. S'il ne revient pas c'est qu'il est malade ou en abandon de poste. Si ensuite il prévient de son arrêt l'employeur sera fixé. Dans ce cas il sera en abandon de poste.

Voilà, j'espère avoir été complet.

MDR !!!!

Pour être complet, il aurait fallu envisager le salarié malade un lendemain de grève....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas plus simple d'avertir le patron : "hey Bob, demain je suis en grève..." ?

Pourquoi faire compliqué quand ça peut être si simple...

 

 

C'est peut être plus simple (avec beaucoup de réserves) mais pas juridique du tout. La réponse juridique est bien : pas d'obligation de prévenir l'employeur. Même si ça ne plait pas à l'employeur. Mais je suis preneur d'un texte qui préciserait que je suis dans l'errreur.

 

---------- Message ajouté à 21h19 ---------- Précédent message à 21h17 ----------

 

Celui en congé maladie qui fait grève et croise son boss en rentrant du défilé.

 

Pire, on peut pas faire...

 

Il fait ce qu'il veut pendant ses heures de sortie, y compris de la marche, c'est bon pour le moral d'un malade.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est peut être plus simple (avec beaucoup de réserves) mais pas juridique du tout. La réponse juridique est bien : pas d'obligation de prévenir l'employeur. Même si ça ne plait pas à l'employeur. Mais je suis preneur d'un texte qui préciserait que je suis dans l'errreur.

Tu as raison, je ne suis pas juridique et ça commence à me gaver depuis quelque jours. Comme j'en ai un peu plein le dos (pour être poli), je vais prendre du recul et cesser d'intervenir sur le forum travail où je suis particulièrement incompétent. Ce forum est entre de bonnes mains avec toi et Anissa.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...